Nous avons un pape

Posté le 28 mars , 2013, 5:00
4 mins

Nous avons un pape et celui ci à n’en pas douter est un homme d’exception. Tout comme le furent tous ses prédécesseurs qui ont au cours des siècles fait évoluer l’Eglise catholique, aujourd’hui intégrée dans la société laïque au sein de laquelle elle apparaît comme un repère contre ses dérives libertaires et matérialistes.

Mais qu’importe, le troupeau de la gent journalistique laïque saisit l’événement pour bêler et souhaiter à l’unisson aux « cathos » un pape réformateur !

Pourquoi un tel acharnement à vouloir à toute force et à la hâte réformer l’Eglise ? En quoi les mises en garde de l’Eglise catholique contre la banalisation du sexe ou les risques de dérapage de l’euthanasie, de la procréation médicale assistée et de la gestation pour autrui constituent-elles une menace pour la société ? En quoi les mises en garde de l’Eglise catholique contre la mercantilisation du corps humain et les manipulations génétiques représentent-elles un risque ? En quoi les mises en garde de l’Eglise dérangent-elles quand la prétendue conscience collective approuve un principe de précaution érigé au rang de dogme ?

Allons, messieurs les journalistes et autres commentateurs « cathophobes », cessez de jouer les objecteurs de conscience à l’égard d’une Eglise qui n’a que faire de vos critiques et de vos états d’âme. L’âme et la conscience sont de son côté, pas du vôtre !

Et si votre bonne conscience vous démange, avant de vouloir réformer l’Eglise catholique, vous êtes vous demandé combien de vos concitoyens, il y a moins de dix ans, avaient déjà entendu parler de cette charia qui se répand sur tout le Moyen-Orient, l’Afrique et une partie de l’Asie ?

Pensez vous que le célibat des prêtres est plus préjudiciable et dérangeant pour notre société qu’un jeûne diurne dont les vertus sont démenties par les nuits d’agapes qui lui font suite ? Alors qu’aujourd’hui plus de la moitié de nos abattoirs sont des abattoirs rituels, pensez vous que l’obligation ainsi faite à tous de consommer de la viande d’animaux abattus selon un rituel insane soit une bonne avancée sociale ? La compilation des « hadith » et les fatwas toujours augmentées, comme par exemple l’interdiction de soulager un besoin naturel en étant tourné vers l’est ou d’utiliser sa main droite pour ce faire, symbolisent t-elles la modernité dont l’Eglise catholique devrait s’inspirer ?

Au lieu de postuler incessamment que l’immense majorité des musulmans pratiquants sont imprégnés d’une grande et sage modération, et plutôt que d’appeler de vos vœux ardents la réforme de l’Eglise catholique, que n’osez vous dire à l’Islam prosélyte qu’il devrait cesser de regarder de plus en plus obstinément vers le 7ème siècle ? Un peu de courage, que diable !

J-L. Villard

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

5 Commentaires sur : Nous avons un pape

  1. Jaures

    29 mars 2013

    Je suis d’accord que le dogme et le fonctionnement de l’Eglise ne concerne que les catholiques. Par contre, l’organisation de la cité concerne tout le monde à égalité. Il est donc déplacé de contester l’évolution d’une institution civile, comme le mariage, pour des raisons religieuses. Si je ne suis pas d’accord avec la conception catholique du mariage, je ne me marie pas à l’église. J’attends la même réserve des religieux à l’égard des institutions civiles qui, si elles ne les satisfont pas, ne sauraient cependant être réformées que par le suffrage universel.

    Répondre
  2. christiane

    29 mars 2013

    La réforme de l’ Eglise Catholique a eu lieu lors du Concile Vatican II qui a ouvert les portes aux hérésies du Libéralisme et du Modernisme, combattues par tous les Papes, mais saluées par Rome depuis Jean XXIII.
    Non, François n’est pas un “bon” Pape, il est dans la lignée de ceux qui l’ont précédé après Pie XII. Vatican II s’est également permis de changer la Liturgie. Le Concile met la Foi en danger; Rome n’est plus l’ Eglise Catholique, c’est une parodie et cela est très grave. La vraie Eglise est Traditionnelle, elle rejette les hérésies qui dénaturent l’ Eglise et en quelque sorte trahissent Notre Seigneur.
    Le premier geste du Pape François fut d’écrire aux Juifs puis aux Musulmans des lettres très sympathiques
    ne faisant aucune allusion aux persécutions de Chrétiens de par le monde. Faire de l’angélisme met les Chrétiens en danger. D’ailleurs, un journaliste égyptien converti au catholicisme a été écoeuré de l’attitude du Pape François. J’en ai vraiment assez de tous ces prêtres, évêques et cardinaux qui loin de faire entendre leurs voix pour lutter contre l’ Islam , se croient obligés de se rendre dans des mosquées et des synagogues pour ” prier ” comme ils disent. Ils ridiculisent la foi chrétienne, la tournent en dérision, car les Juifs et les musulmans se moquent d’eux derrière leur dos; ils se moquent du Christ et, cela je ne peux le pardonner. à ces membres du clergé.

    Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    28 mars 2013

    Homo sovieticus a été la victime de l’évoluion darwinienne. Homo socialisticus le suivra prochainement. Tous deux portent en eux des gènes terminaux.
    Plus tard on parlera de rameaux stériles de la société humaine.

    Répondre
  4. fgdp75

    28 mars 2013

    Il y aurait tellement de choses à dire sur la cathophobie, je rappelle l’essentiel: nos laïcs devraient approfondir l’origine des concepts de “liberté, égalité, fraternité” qui sont nés dans la bible pour le 1er, dans les paraboles pour le second, et le 3ième dans toute la vie du Christ. (aimez vous les uns les autres).
    Prenez du recul par rapport à la théorie marxiste en considérant l’expérience soviètique et son utopie de vouloir créer un homme nouveau.

    Répondre
    • patrhaut

      29 mars 2013

      la théorie marxiste de “l’homme nouveau” dont vous parlez lui vient directement de la théorie républicaine de la révolution française et cette théorie-là, visiblement, n’est pas encore morte … il y a encore beaucoup à tuer !

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)