Obama soutient l’islam radical

Posté le mars 11, 2015, 10:38
5 mins

Si la civilisation occidentale est aussi impuissante devant les agressions extérieures, c’est parce qu’elle a été minée de l’intérieur par la guerre culturelle que lui livrent les forces de gauche depuis 50 ans.

Le « doute de soi » a gagné une partie de l’opinion publique et presque toutes les « élites ». Les chefs politiques occidentaux, à l’exception de Abbott (Australie) et Harper (Canada), n’ont plus la certitude de notre supériorité morale et culturelle, très réelle en dépit de notre décadence partielle. En Europe, nos politiques semblent avoir tout fait pour nous affaiblir économiquement et militairement.

Endettés ou désarmés, ils affirment « qu’il n’y a pas de solution militaire au Moyen-Orient », ni en Ukraine, même si les agressions, elles, sont bien militaires. L’heure est belle pour les tyrans et tous les autres nuisibles de la planète, car l’Améri­que est « en retrait » depuis 6 ans et l’Union européenne n’a jamais fait peur à personne.

L’Amérique est entravée par la dette monstrueuse due à l’actuel président (18,3 trillions de dollars, dont deux tiers créés par lui seul), mais a encore des ressources militaires imposantes.

Les démocrates et l’administration Obama (soutenus par les libertariens isolationnistes) ont considérablement affaibli l’armée. L’idéologie directrice : restreindre à tout prix l’influence américaine dans le monde et « redistribuer » l’argent, le pouvoir géopolitique et même le pouvoir nucléaire.

L’Amérique, aujourd’hui, n’est plus en mesure de faire face sur deux fronts. On comprend que les Américains n’aient pas envie de s’engager dans une autre guerre, surtout sous un commandant qui a plus de sollicitude pour les ennemis de l’Ouest que pour ses défenseurs.

Pourtant, seule l’Amérique pourrait anéantir les quelque 60 000 combattants de l’État islamique.

Il est impossible de ne pas établir de corrélation entre ce problème et les agissements de Poutine en Ukraine.

Pour la Russie expansionniste, l’État islamique est une source de diversion inespérée. Un président des États-Unis digne de ce nom ferait vite reculer Poutine dans sa Russie de 1991, comme un ours apprivoisé dans sa cage…

La réaction d’Obama aux dernières atrocités de l’État islamique ? Inviter à la Maison blanche pour un sommet sur le terrorisme violent (il en existe donc un pacifique ?) les représentants des organisations musulmanes aux États-Unis (dont des membres des Frères musulmans, ces « modérés », tout comme les mollahs iraniens…). Car son inquiétude, c’est que l’islam si pur soit sali par des terroristes « violents » – qui ne peuvent être « islamiques », puisque l’islam est in­trinsèquement bon, tandis que le christianisme, avec son lourd passé, est bien sûr coupable de tout ce qui arrive.

Obama a donc créé une nouvelle bureaucratie de 80 fonctionnaires, dite Centre de stratégie contre-terroriste, chargée de « la communication », et mis à sa tête un énième « tsar » (nom donné à ses conseillers spéciaux), choisi parmi les Frères musulmans qui grouillent dans son administration, un certain Rashad Hussain, individu connu pour ses déclarations violemment anti-américaines dès le 11 septembre.

N’ayant plus rien à perdre et « soucieux de faire un maximum dans les deux années qui lui restent », Obama tombe le masque. On connaissait ses sympathies, mais il en fait désormais étalage et, dans le bourbier islamique, il a choisi son camp, celui des musulmans radicaux, dits non-violents, mais tout aussi acharnés à détruire l’Ouest que les terroristes, et non nos rares alliés.

Deux journalistes viennent d’inventer un nouveau vocable : Obama l’Islamisant. Ce serait drôle si nous ne connaissions pas son indifférence confondante aux décapitations, immolations et crucifixions qui jonchent l’avancée vers le califat mondial.

Évelyne Joslain

13 réponses à l'article : Obama soutient l’islam radical

  1. euréka

    14/03/2015

    On assiste à une décomposition effrayante de notre société, largement dûe à l’islamisation :

    13 Mars : tentative d’assassinat au sabre entre deux collégiens à Cayenne.
    14 mars : trois blessés rixe au couteau M° Villiers.
    13 Mars : un meurtre homme poignardé à Noisiel
    13 Mars : adolescente brûlée en séance de désenvoûtement selon le rite musulman Roqya
    11 Mars : deux cadavres retrouvés dns une camionette
    11 Mars : Paris un homme abattu par une arme lourde
    11 Mars : Vesoul un pédophile attaque des policiers à la grenade
    Et récemment un Palais de Justice a été mis à sac puis à plusieurs reprises des policiers agressés.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14/03/2015

      Pour écrire un pareil  » listing  » on voit bien que , comme dirait Manuel Parano ,  » vous n’ aimez pas la France  » … enfin la France telle qu’ on nous la faite !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14/03/2015

        l’ a faite ! ! !!!

        Répondre
      • euréka

        14/03/2015

        Exactement. Qui pourrait aimer cette France là. ? Et encore je me suis bornée à relever ces évènements dans la rubrique faits divers du Parisien. Il faudrait éplucher les quotidiens régionaux pour se faire une idée de tous les faits à caractère violent sur ces 4 journées.

        Répondre
  2. druesnes

    12/03/2015

    il est devenu évident que barak HUSSEIN obama soutient les islamistes mais les présidents américains ne décident pas seuls d une stratégie on peut alors se poser la légitime question qui se cache derrière tt cela?

    Répondre
  3. BAYLE

    12/03/2015

    M. OBAMA est le pire des présidents que les USA ont eus depuis le premier d’entre eux ! Même le « marchande de cacahuètes » était meilleur que lui, c’est peu dire.
    Par ailleurs, dans ce pays, le Président jure sur la Bible en prenant ses fonctions ! M. OBAMA,lui, a du jurer sur le Coran ! Vivement qu’il foute le camp et qu’un républicain de la taille d’un « Renald REAGAN » serait vraiment de nature à rendre service tant à son propre Pays qu’au monde entier !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14/03/2015

      débile ! oui débile ! suivez plutôt l’ actualité géopolitique au lieu que de délirer dans vos fantasmes depuis longtemps éculés !

      Répondre
  4. santiago64

    12/03/2015

    Sur Poutine, vous aboyez avec les loups.
    Le danger aujourd’hui c’est l’empire US à bout de souffle, endetté de façon gigantesque, incapable de recycler ses pauvres de plus en plus nombreux et donc à la recherche d’une diversion externe par une guerre afin de contenir l’inévitable désagrégation intérieure (addition de tous les déclassés+immigration massive hispanique+effondrement financier inexorable).C’est l’empire US qui a déstabilisé l’Ukraine, qui supporte l’oligarque maffieux Porochenko, qui paie les mercenaires us sur place faisant le sale boulot et maintenant qui arme ce pays hystérique et belliqueux. Et qui a OBLIGÉ l’Europe à sanctionner la Russie contre ses propres intérêts!
    Poutine est l’accusé mais c’est lui qui défend la position légitime et garde son sang froid, contrairement aux magnats vats-en-guerre ukrainiens .
    L’Europe est devenue VASSALE des États-unis en abdicant toute raison et bradant ses intérêts.
    Cela finira par la fin de l’UE.

    Répondre
    • euréka

      12/03/2015

      Qu’entendez-vous par désagrégation intérieure ?
      Je croyais que les hispanos étaient fiers de devenir américains. Quant à la communauté asiatique elle ne pose aucun problème.
      Sur le reste , l’économie je suis d’accord : une montagne de dettes mais une monnaie qu’ils peuvent créer à l’infini
      tant que le reste du monde consent à ce que le dollar garde son statut de monnaie de réserve mondiale.

      Mais à l’origine de ce statut , il y a eu un deal avec l’Arabie Saoudite conclu par Roosevelt lui-même en 1947, en échange de la protection US contre les ennemis extérieurs de la famille Saoud.
      Si les Saoudiens mettent fin au deal, l’Amérique tombera comme un chateau de cartes.
      Peut-être que c’est ce qui va se passer si Daech attaque l’Arabie saoudite et que Washington refuse d’intervenir.
      Déjà, ces dernières semaines, les Saoudiens et les Egyptiens (qui veulent se défendre contre daech) ont vainement demandé à l’Armée américaine de dévérouiller les bombardiers achetés aux US. Refus de l’administration américaine. C’est la raison pour laquelle les Egyptiens ont signé pour nos rafales.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14/03/2015

        à ChinaTown ( à Frisco ) ce sont les mafias chinoises qui font le … commerce … si vous appelez ça  » … ne posent pas de problèmes  » !

        Répondre
        • euréka

          14/03/2015

          Certes, mais j’ai lu partout que les étudiants asiatiques trustaient les meilleures places dans les meilleures universités au point qu’il faille pratiquer une discrimination positive à l’envers pour faire un peu de place aux blancs et aux hispaniques.
          Cette communauté ne vit pas des aides sociales.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            14/03/2015

            c’ est exact ! les étudiants d’ origine asiatique ( et pas seulement les chinois ) on remplacé les étudiants d’ origine Juive dans les secteurs de l’ enseignement supérieur scientifique ; à noter que ces pays sont également les mieux placés dans les classements internationaux … les asiatiques travaillent … eux !

          • quinctius cincinnatus

            14/03/2015

            onT remplacé !

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)