Odieux traitement médiatique des attentats Islamistes

Posté le 22 août , 2017, 4:30
3 mins

Combien faudra-t-il encore d’attentats pour que les médias prennent conscience que la façon dont ils les traitent, sous couvert de l’éternel prétexte d’informer le public (et surtout d’être les premiers à le faire), ne sert, en fait, qu’à être le support publicitaire gratuit des auteurs de ces actes odieux et inqualifiables.

C’est en boucle, sur certaines chaînes d’information, qu’on nous montre toujours les mêmes scènes de carnage, que l’on en détaille à loisir les circonstances, d’ailleurs bien souvent hypothétiques et fluctuantes, comme le sont également les bilans en termes de morts, de blessés et de leur état physique réel !

Le comble réside, cependant, dans la large diffusion des portraits de ces criminels, dont on nous présente les visages généralement souriants avant l’accomplissement de leurs forfaits.

Non content d’ailleurs de se satisfaire des acteurs en cause, on en profite pour nous resservir les portraits des frères Kouachi ou autres individus de cet acabit pour que nous ne les oubliions pas et ceci, sans aucun respect pour les familles de leurs victimes.

A-t-on besoin de ces rappels odieux ou veut-on simplement conforter chez leurs coreligionnaires, du même bord, le statut de « martyr » que leurs prêcheurs prosélytes leur ont promis ?

Ne peut-on pas se contenter de diffuser la photo de ceux ou celles qui sont recherchés ?

Ce serait là la seule façon de faire œuvre utile en donnant enfin une réelle information visant à les empêcher de nuire.

Il serait bon aussi de supprimer ces interviews ou débats inutiles de soi-disant spécialistes ou experts qui, hormis les gargarismes mille fois ressassés, sont bien incapables de présenter une quelconque action concrète pour tenter de mettre à l’abri de ces monstres leurs futures innocentes victimes.

Pour ces dernières, la seule défense est d’essayer de continuer à vivre normalement pour montrer qu’elles n’ont pas peur en restant courageuses et solidaires, avec pour seul réconfort la visite éphémère d’un ministre ou d’une personnalité venue compatir à leurs souffrances, avant de rejoindre leurs bureaux capitonnés et protégés.

ARTICLE PRÉCÉDENT

Neymar

ARTICLE SUIVANT

Du vent dans l’atome

12 Commentaires sur : Odieux traitement médiatique des attentats Islamistes

  1. quinctius cincinnatus

    28 août 2017

    Macron veut identifier les ” migrants ” dès le Niger et le Tchad

    depuis qu’ il a adopté Nemo il estime que tout le monde doit porter une puce … d’ identification

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    27 août 2017

    Nadine Morano, un rien pétroleuse et triviale aux yeux des biens pensants [ même de droite ] l’ avait bien dit à … Macron : ” quand désignerez vous ce terrorisme sous son vrai nom ” : islamique ” ?

    Répondre
  3. Le Ket

    24 août 2017

    Mais qui donc a incité ces “jeunes” à aller combattre Bachar al-Assad depuis 2011, au prétexte que ce chef d’Etat “ne méritait pas de vivre” ? Pourquoi oublier que cet appel au meurtre a encouragé de nombreuses vocations…
    Quels sont les gouvernants et les politiques qui, avec la complicité des grands groupes médiatiques (Drahi, Bolloré et Bouygues entre autres), ont depuis des années manipulé l’opinion avec leurs utopiques slogans : “Vivr’ensemble”, “Padamalgam”, “Islam de France” et autres sornettes ?
    L’addition est lourde au regard de leur déni de la réalité et des faits.
    Tous ces ministres et chefs d’Etats européens ont du sang sur la conscience et seule une sévère réaction de la population permettra d’éradiquer le terrorisme musulman, (et non pas corse, basque ou irlandais).

    Répondre
    • lavandin

      29 août 2017

      le vivre ensemble n’a jamais existé, et fait partie des utopies du moment : voir ce qui se passe des bords de l’Indus jusqu’au Maghreb et du Kosovo jusqu’au Soudan. Partout l’islam se comporte en parti totalitaire et élimine les minorités non musulmanes

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        29 août 2017

        faisons pareil !

        Répondre
        • lavandin

          29 août 2017

          je ne crois que les occidentaux (et surtout leurs dirigeants) en aient le courage

          Répondre
        • Le Ket

          30 août 2017

          QUINCTIUS : faudrait-il mieux baisser les yeux quand on croise un sarrasin ? Courber l’échine ? Se mettre à genoux ? A plat ventre ? Lui lécher les babouches ?
          L’Histoire est un éternel recommencement et pour la sécurité de chacun il va falloir envisager de graisser les culasses, car ce ne sera pas avec un bulletin de vote que l’on se débarrassera des musulmans fanatiques…. “Si vis pacem, para bellum” ?

          Répondre
  4. Roban

    22 août 2017

    Les médias sont complètement pervertis, on ne peut plus leur faire confiance !
    Heureusement que vous êtes là.

    Répondre
  5. Hilarion

    22 août 2017

    Mon opinion est surtout que les médias devraient les traîner dans la boue, expliquer qu’ils ne sont que de minables abrutis chargés des sentiments les plus ignobles qui puisse accabler l’être humain qu’ils ne sont plus. Montrer que ce ne sont que des débris d’humanité bien moins respectables que des bacilles de Koch. Et pour ceux qui sont tués, les envelopper dans une peau de porc afin qu’ils sachent qu’ils n’auront pas accès à ces fameuses vierges convoitées par leur cerveaux débiles.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 août 2017

      et après ? qu’ attendez, qu’ espérez vous, vous comme … résultats … concrets ?

      Répondre
      • Jacques

        29 août 2017

        Très bonne question, Parce que cet article ne traite que du superficiel.
        Je m’attendais à y trouver des réflexions plus profondes comme la manipulation d’opinion, comme les excuses psychiatriques, les origines des protagonistes cachées ou déformées, dans bien des cas l’absence d’information sur la religion, et autres tricheries… et là il s’agit de Barcelone la photo du père d’un enfant de trois ans qui console un imam effondré de larmes de crocodile. (totale hypocrisie) .
        Comment arrivent-ils à dénaturer un père à ce point ?
        Il s’agit d’une abjecte propagande, qui vise à faire croire que les musulmans sont des gens biens. alors il faut ignorer les versets que la presse ne veut pas voir ni entendre et encore moins diffuser.
        Vous les trouverez ici : http://www.parti-de-la-france.fr/downloads/Documents-de-propagande-du-PDF_t18478.html
        Téléchargez le document : “vous avez aimé l’immigration…”

        Répondre
    • lavandin

      29 août 2017

      les médias sont les plus actifs dans la désinformation : ils changent même les noms des délinquants-terroristes, maquillent des attentats en accidents

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)