Peillon, prédicateur de la religion révolutionnaire

Posté le 16 avril , 2013, 9:54
2 mins

Voici ce que Vincent Peillon écrivait dans La Révolution française n’est pas terminée, 2008, le Seuil :

« La révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi

Et, le 2 septembre dernier, dans le Journal du dimanche, répondant à la journaliste Adeline Fleury : « Le point de départ de la laïcité c’est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel… »

Et c’est à l’homme qui veut user de tant de violence révolutionnaire contre nos enfants, celui qui veut les « dépouiller » de toutes leurs racines, celui qui se vante de les « arracher » à leur famille, que M. Hollande, en Président « normal » a confié leur éducation !

Anne Lys

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

20 Commentaires sur : Peillon, prédicateur de la religion révolutionnaire

  1. quinctius cincinnatus

    19 avril 2013

    trombinoscope et trouble schizophrénique de l’identité :

    Sur la photo, en médaillon, Vincent Peillon se donne un petit air ” intellectuel ” de … Trotsky … cela ne vous a sans doute pas échappé
    Maintenant j’attends que Jean Luc Mélenchon se laisse pousser la barbe, porte un béret, et un teeshirt frappé de l’ étoile rouge à moins qu’il ne préfère une tenue de combat verte cuba, ou aussi colorée qu’un aras des forêts vénézuéliennes

    Répondre
  2. Sancenay

    19 avril 2013

    en réponse « Quinctius » sur les 4 Vérités : » Peillon Prédicateur de la religion révolutionnaire » du 16 avril

    Bien sûr Quinctius, mais sa « déclaration de patrimoine » nous” fait toutes les lumières”sur le sujet , comme on dit dans la langue de bois:

    Le philosophe fumé a du meubler sa maison de 450 m2 avec les débarras d’Emmaüs et il va devoir emprunter , 6 (mois après son achat , comme pour la maison ! ) , pour sa nouvelle voiture- sa vieille 407 date de 2006 !-. Faire le VRP du gender, j’ vous dis pas ça bouffe du kilomètre !

    Comme quoi le sévice désintéressé porté au bien commun, ça eût “peillé”, mais ça ne “peille” guère plus que la vente frelatée de saumons.

    Ah, vivement demain! Cétait tout de même plus goûtu du temps de Papa aux pays des Soviets !
    Heureusement, reste pour se consoler la vente des petites pilules – sans risque – bien entendu que l’on fourgue dans les écoles aux frais du contribuable aux jeunes rescapées de l’IVG et du DPI , si ce n’est de la vivisection sur l’autel de la science sans conscience .

    Et dire que ces jeunes qui défilent et protestent n’ont même pas la reconnaissance du ventre ! J’leur en peillerais des études gratis pour leur laver le citron sur l’histoire de France !

    Dur dur d’être philosophe fumé par les temps qui courent à rattraper et faire bientôt revenir sur de droits rails le train des menteurs et violeurs de consciences.

    Vous voilà ,cher Quincius, de quoi compléter la fiche Wikipédia.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    19 avril 2013

    Vous êtes dans la désinformation, si vous croyez que Vincent Peillon, homme de l’appareil maçonnique est un laïc pur ( ? ) et dur … ses enfants ont été baptisés dans la Religion de leur mère … et même les ” 4 V² ” m’ont refusé cette information … sans doute par ce qu’elle n’était pas politiquement correcte ?

    Répondre
    • bern

      20 avril 2013

      Ce sont les pires !
      De même que les antiracistes sont les pires racistes, les renégats de l’église font que les idées chrétiennes, débarrassées de Dieu ,ce qui est un comble, deviennent folles. La charité sans Dieu est un corps avec lobotomie.
      Il n’y a pire que celui qui cache une enfance chrétienne ; n’est-ce pas M. Hollande. Le refoulement du sentiment religieux est le germe de toute dictature, autre visage de l’imbécilité fanatique.

      Répondre
  4. clarck913

    18 avril 2013

    En fait, il reste encore une bassesse que Mr HOLLANDE ne nous a pas encore infligée (mais au train où vont les choses, je crains qu’il ne le fasse): mettre comme ministre de la famille, ou pire encore comme défenseur des droits de l’enfant, Mr Jacques LANG, le pédophile. Ah oui, c’est vrai, ce ne sont que d’infâââmes rumeurs sans aucun fondement (bien qu’il soit de notoriété publique que le sus-nommé éprouve une grande passion pour les “fondements” de ces messieurs).
    J’ai récement entendu des partisans LGBT revendiquer le mariage à l’église ! Mais où va-t-on ?

    Répondre
  5. Sancenay

    17 avril 2013

    Amis résistants allez faire un tour sur wikipedia la fiche du philosophe fumé, cela vaut son pesant de farine de poisson !

    On constatera que cet ami des DSK, Taubira Robert Hue, Chatel, mais aussi, tiens donc, Marielle de Sarnez, entre autres modèles néo-“humanistes” à la sauce gender et suicide assisté pour les mineurs *, fait passer les maîtres des obscures Lumières , les Robespierre , les Danton, les Saint-Just, ou Marat pour des amateurs bien malhabiles.

    On peut mesurer dans le prolongement de l’analyse que pour ycelui la “famille”, prise au sens du milieu, s’entend , représente parfois un bien peu commun qui mérite d’être très particulièrement protégé .

    C’est sans doute un trait “innovant” du profil : toutes les familles ne se valent pas : à commencer par celles qui se marient devant l’Eglise et qui voudraient éduquer leurs enfants selon les préceptes de la Loi naturelle.Pour celles-là, le “Père Vincent” médite âprement sur la réhabilitation de feu le docteur anthropologue Guillotin.

    Vous estimez que l’homme est dangereux ? qu’il viole les consciences des enfants, de leurs parents , qu’il en fait de même avec la Constitution et vous voudriez le traîner devant une quelconque cour d’ Injustice ?

    On vous répondra deux choses :

    d’une part que le “Père Vincent” est un modèle vivant de fraternité , d’égalité , et de liberté ,

    et d’autre part que si, par extraordinaire il advenait que sa foi ( désintéressée cela va de soi ) en la religion du “Progrès” contre l’humanité, devait l’entraîner , au-delà de ce que les Comités des tics et tocs du Système autorise, il faudrait tenir compte des circonstances atténuantes qui ont accablé sa jeunesse :

    Son propre père dirigeait la première banque soviétique “off shore ” . Tout le monde n’a pas souffert de pareil handicap , qui plus est , indétectable au DPI.

    Alors , de grâce n’accablez pas ce pauvre riche ministre , car si son patrimoine n’est pas négligeable, lui-même est, comme dit “Le journal”, “très endetté “.Et il n’est pas sûr du tout que le gouvernement dure aussi longtemps que la hausse continue des impôts .Imaginez l’angoisse et la misère !

    * pour les rescapés de l’avortement et des pilules de tonton Mimile , “sans danger” et “gratuites” pour tous , sauf pourceux qui les payent contraints et forcés.

    Répondre
  6. BRENUS

    17 avril 2013

    Peillon, le parfait reflet de cette caste de profs idéologues (pour ne pas dire de leur majorité) conduisant aux merveilleux résultats que l’on constate. Mais, pour enjoliver le tout, le bac sera bientot adressé contre un timbre poste à tous ceux qui en feront la demande. Y compris par sms et en style niktamer pour les innombrables réticents à la langue française.

    Répondre
  7. BRENUS

    17 avril 2013

    Lorsque l’on entend Peillon a la télé et ce depuis des années, sachant que ce paon est prof, on comprend mieux l’avachissement réelle du niveau. Ceci en dépit que la

    Répondre
    • Quinctius Cincinnatus

      18 avril 2013

      je crois savoir que sa carrière d’enseignant en philosophie s’est limitée ( heureusement ) à quelques mois de cours à Dijon … un homme de terrain !

      Répondre
  8. Dechardat

    17 avril 2013

    Les lignes indiquées ici signées M. Peillon sentent le F.M. qui impose la tolérance aux autres, mais selon ses propres options serait incapable d’avoir le même comportement. Claudel disait “La tolérance ? Il y a des maison pour cela”. M.Peillon, en idéologue borné (pardon pour le pléonasme) insiste pour revenir aux projets et espoirs des Robespierre et Saint-Just : l’enfant enlevé à ses parents, élevé par l’Etat et pour l’Etat. On éprouve la sensation que l’actuel Président à choisi ce qu’il y avait de plus infâme, comme pour compenser son incapacité à conduire le char qui lui été – imprudemment – confié. Faute de compétence, ses vues (courtes) butent sur le réel, et à défaut, poursuivent la destruction de la Nation dont il a -hélas – la charge, de notre culture en empruntant des chemins consternants et ravageurs. Aurait-on confié une pioche à un schizophrène, une boîte d’allumettes à un incendiaire ? En posant cette question, aurait-on déjà la réponse ?.

    Répondre
  9. Béatrice

    17 avril 2013

    Vincent Peillon, dans un livre qu’il a écrit et qui est paru en 2010 aux éditions du Seuil(p 277 me semble-t-il):

    “Car toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitvement l’Eglise”.

    Répondre
    • bern

      18 avril 2013

      V.Peillon est un exalté, fou d’orgueil et de prétention révolutionnaire. Un comble en plein XXI siècle, d’être un fanatique de cette sorte. Il pourra peut-être faire beaucoup de mal, mais son sadisme est d’avance un irrémédiable échec. Pas plus que le mariage pour tous, un phénomène de foire au même titre que la femme à barbe ou l’homme à trois bras, sa réforme ne passera l’épreuve du temps. Une puissante contre-culture est née, celle des médias alternatifs, et rien ni aucune idéologie ne pourra plus jamais museler les voix de la vérité et du bon sens.
      Et de grâce, ne confondons pas la relativité qui appartient au domaine de la physique et la soit disant relativité des cultures. Toutes les cultures ne se valent pas ; il y en a des bonnes et des mauvaises, car le bien et le mal existent ; le mal est d’ailleurs et souvent un bien qui n’est pas à sa place. Messieurs les adorateurs du soi-disant relativisme, faites un peu d’épistémologie !

      Répondre
    • Quinctius Cincinnatus

      18 avril 2013

      terrasser l’Eglise, mais pas la … Thora !

      Répondre
  10. flicaille

    16 avril 2013

    On appelle d’ailleurs le socialisme une idéologie. L’idéologie tue la religion, les racines, la culture, pour devenir… Une religion, qui elle même engendrera un homme nouveau.
    C’est à vomir. C’est un mauvais cauchemar façon George Orwell que les socialauds ont réinventé.

    Répondre
  11. MAUVAISEDENT

    16 avril 2013

    Je m’excuse, Madame

    Répondre
  12. MAUVAISEDENT

    16 avril 2013

    Et oui monsieur, depuis plusieurs siècles ces monstres sanguinaires assoiffés de sang ont programés le gouvernement mondial, bien avant 1789, bien avant raspoutine, bien avant Karl marks. Et puisque personne fait rien, ils vont bientôt gagner;

    Répondre
  13. Fucius

    16 avril 2013

    Il y a deux laïcités.

    La chrétienne, la vraie: Quand l’Église parle de laïcité, elle se dissocie elle-même du pouvoir régalien. Elle refuse de gouverner.

    La socialiste, la fausse: Quand le socialisme parle de laïcité, c’est pour disqualifier un magistère moral autre que le sien. Ce n’est pas pour limiter son propre pouvoir, mais pour exclure les autres, pour s’imposer.

    Répondre
    • René de Sévérac

      17 avril 2013

      Non, Fucius, il n’y a pas deux formes de laïcité !
      La laïcité provient de “rends à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu”.
      La laïcité n’existe que dans le monde chrétien : regardez les autres civilisation (et particulièrement l’Islam !).
      Evidemment, les catholiques (dont je suis) ont eu tendance à ne pas vouloir “lâcher le morceau”, ce qui explique qu’au tournant du siècle précédent, les défenseurs de la laïcité ont eu à combattre la “réaction cléricale”.
      Aujourd’hui, où nous sommes en société “post-chrétienne” (un combat contre le christianisme est exprimé dans le cadre d’un raisonnement chrétien !), on peut sentir quelques confusions mais songez que les athées n’ont pas, pour l’essentiel, d’autres concepts que ceux forgés par 20 siècles de chrétienté !

      Répondre
  14. bern

    16 avril 2013

    Confusion entre révolution avec ce qui est en fait une involution, une régression vers le nul.
    Le plus stupide orgueil de cuistre est de se croire moderne en jouant la transgression et le désordre moral. La vérité pas plus que le théorème de Pythagore ne changent avec le temps. La véritable libre pensée est celle de l’ Église, celle qui choisit la lumière contre les ténèbres des adorateurs de Priape. Cette époque, la notre, sera jugée par les générations futures, comme une des plus ridicules, obsédée sexuelle…
    Seule la science et la technique progressent réellement , les mœurs se flattent aussi de progrès ; mais un cancer aussi progresse à sa manière..
    Le mariage pour tous est une des plus grotesque insanité jamais imaginée, fruit de cervelles chloroformées par des décennies d’idéologie socialiste ringarde, relayée par les bouffons médiatiques agitant les clochettes du pouvoir.
    Vincent Peillon n’arrivera pas plus à modifier les âmes que n’ont réussis les soviets. L’esprit sera toujours le plus fort puisqu’il est immortel. Les idéologies sont toujours de tristes ordures pour les containers de l’histoire !
    Quand à influencer les plus jeunes, il y aura toujours des parents pour insuffler une salutaire contre-culture à leur progéniture en danger de mort intellectuel.
    L’esprit vaincra jusqu’à l’éternité enfin gagnée.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 avril 2013

      il faut lire … les autres ( y compris les plagiaires ! )

      Depuis un certain mathématicien, physicien et astronome allemand Carl Friedrich Gauss ( 1777-1858), qui le premier mit officiellement en doute la véracité du Théorème de Pythagore, puis après les travaux de Riemann ( son élève à qui il confia l’étude pour l’obtention de sa thèse de ce problème déjà par lui résolu ), Lobatschevski ( du fond de sa lointaine garnison en … Sibérie ) et Bolyai, un Hongrois celui là, ON SAIT QUE LA SOMME DES ANGLES D’UN TRIANGLE NE FAIT PAS TOUJOURS 180 ° … car l’Univers est … courbe et que de ce fait la géométrie Euclidienne ne s’applique pas à l’ espace Univers

      on peut toujours, effectivement, se référer à la … Bible ( en grande partie un plagiat des tablettes perso-mésopotamiennes ) … pour rester dans l’ignorance des vérités mathématiques et physiques … une autre forme historique celle-ci du …Relativisme

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)