Petit voeux et grandes maximes

Posté le février 08, 2015, 12:08
4 mins

hollande-21

De la platitude « royale » des vœux du Président, on retiendra que les Français doivent lui faire confiance, qu’il défendra son trône en 2017, et que le seul gravissime danger, serait le FN et non les égorgeurs. Devant son manque de vision et son naufrage, je suggère qu’il remplace ses fameuses lunettes noires par un bon périscope.

Inquiet de l’avenir, j’ai recherché les pensées d’illustres écrivains, pour savoir si elles avaient servi de leçons en pareil marasme, et me suis risqué à les mettre en parallèle.

Ainsi:

« Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté doit commencer par leur garantir l’existence » (Léon Blum).
5 millions de chômeurs, 8 de pauvres, la survie ne tient plus qu’à un fil…. d’aides sociales !

« Le courage, c’est d’aller chercher la vérité et de la dire » (Jean Jaurès).
Depuis 3 ans, mensonges, pirouettes et usines à gaz !

« L’essentiel est de dire quelque chose de très gros et de le répéter souvent, c’est comme cela qu’on fait une vérité » (Jean Anouilh)
Inversion du chômage, choix des régions, fin de crise !

« La plus grande couardise consiste à éprouver sa puissance sur la faiblesse d’autrui » (Jacques Audiberti)
Matraquages des retraités, familles, artisans, ouvriers, automobilistes !

« La puissance ne consiste pas à frapper fort ou souvent mais à frapper juste » (Honoré de Balzac)
2 millions de fonctionnaires de trop, retraites injustes, pléthore d’élus aux salaires juteux, armée de médias et syndicats assistés ! La justice n’est plus qu’un lointain mirage républicain.

« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde » (Paul Valéry).
La proportionnelle attendra, l’opposition on s’en tape royalement !

« Les lois sont dangereuses quand elles retardent sur les mœurs.                                                                                                                                                                                                                   Elles le sont davantage lorsqu’elles se mêlent de les précéder » (Marguerite Yourcenar).
À l’affiche : mariage pour tous, genre, GPA, PMA, crèches, cheminées…

« Un idéologue, c’est quelqu’un qui s’est donné pour tâche de rendre l’homme meilleur que l’humanité » (George Bernard Shaw)
Tsunami de charités sur : quartiers, AME, hôtels pour clandestins !

« Le véritable progrès démocratique n’est pas d’abaisser l’élite au niveau de la foule, mais d’élever la foule vers l’élite » (Gustave Le Bon)
Pilonnage sur les professions libérales et les notes en classe !

« Penser contre son temps, c’est de l’héroïsme, mais le dire, c’est de la folie » (Eugène Ionesco)
Camisole de force à Zemmour, l’empêcheur de penser en rond !

« Qu’est-ce que gouverner le monde,                                                                                                                                                                                                                                                             sinon faire croire à des imbéciles qu’ils pensent d’eux-mêmes, ce que nous leur faisons penser » (Jean Anouilh)
Mentalité incurable des « élites » envers les populistes ignares.

Devant un tel panier de crabes roses me revient :
« Jamais tu ne feras qu’un crabe marche droit » (Aristophane)

Enfin, je conclurai en complétant celle d’Alfred Capus  :
« L’hirondelle (Macron) ne fait pas le printemps, mais le chameau (Hollande) fait le désert. »

 

Guy Gonzalvez, Montpellier

13 réponses à l'article : Petit voeux et grandes maximes

  1. DESOYER

    13/02/2015

    Quelle culture!

    Répondre
  2. Serge-Jean P.Peur

    10/02/2015

    Pour Radio France je suis un peu dur: on peut se permettre sur France Musique « Les lundis de la contemporaine » (pas facile d’accès,mais…) et l’émission qui suit « Label Pop ».

    Répondre
  3. Serge-Jean P.Peur

    10/02/2015

    Flanby,en voilà un qui s’en prend plein la figure dans un chapitre du dernier Obertone, « La France Big Brother » et c’est justifié.
    Un ouvrage qui résume bien à quelle république nous avons aboutie: une société de contrôle et d’oppression idéologique qui court des politiques aux médias,en passant par l’éducation et les omniprésents donneurs de leçons.
    Je vous le conseille:tout y est dit et bien dit.
    « Big Brother impose par sa loi,l’écran et le discours son homme-chien idéal.Le progressiste,anti-viril,moraliste par excellence,multipliant les signes physiques et verbaux de soumission,agent servile du système,indigné permanent,le mâle bobo,caricatural,dévirilisé à outrance,ultra-consommateur,juvénile et jouisseur,sensible et non-violent » nous dit Obertone.
    Et plus loin: « Selon le légende,Wellington disait que l’Angleterre avait remporté Waterloo sur les terrains de jeu d’Eton.
    Combien de batailles la France va-t-elle perdre à la machine à café de Sciences-Po? »
    Fermez votre télé, zappez la presse,n’écoutez plus les radios d’état (Goebbels en aurait été très fier) et courez le web par vous-mêmes.
    Quant à ceux qui voient en Marine Le Pen leur ultime recours,croyez-vous que la dame va clôturer toute nos frontières méridionales pour nous tirer d’affaire.A l’heure de la mondialisation et des voyages aisés,les damnés de la terre se dirigeront toujours vers des contrées en paix et pleines de ressources et rien ne saurait s’y opposer,sauf une dictature ou une bonne guerre.

    Répondre
    • Hilarion

      10/02/2015

      « La France Big Brother » d’Obertone constitue un développement intéressant en quelque sorte actualisé du roman 1984 d’Orwell qui en l’occurrence se montrait prémonitoire.
      Marine Le Pen n’est pas le seule à vouloir filtrer aux frontières. Il y a plusieurs milliards d’individus sur la planète potentiellement intéressés par nos « contrées de paix et de prospérité »; S’agissant de la seule Afrique, c’est 1 milliard d’individus dans ce cas. La France de 2015, c’est 65 millions d’habitants soit 6,5% de cette masse africaine. Comment faire supporter par 6,5% d’une population la charge de 100%. D’une population qui inévitablement importera avec elle les problèmes qui lui ont fait fuir son espace d’origine pour les importer, puisqu’elle prétendra conserver ses us et coutumes et même nous les imposer. De tous temps il a fallu défendre nos frontières afin que ne nous soient pas imposées des volontés étrangères et de cultures pourtant très proches des nôtres. Ce n’est pas pour autant que nous ayons sombré dans la dictature. Ce n’est pas une corne d’abondance qui s’est déversée au petit bonheur sur l’Occident, cette abondance c’est le travail et le génie des occidentaux qui l’ont gagnée. Vouloir délayer l’Occident dans des masses de peuples exogènes qui n’ont généralement pas compris comment s’était établie cette prospérité, la jalousant, la trouvant injuste, incapables de comprendre « pourquoi eux et pas nous » légitimant pour cette raison leur invasion/appropriation. Si l’Occident ne veut pas se suicider (clin d’œil à Zemmour) il sera obligé de restaurer des frontières, et les évènements récents en montrent aux plus béats des mondialistes, l’urgence.

      Répondre
    • euréka

      10/02/2015

      « « Big Brother impose par sa loi,l’écran et le discours son homme-chien idéal.Le progressiste,anti-viril,moraliste par excellence,multipliant les signes physiques et verbaux de soumission,agent servile du système,indigné permanent,le mâle bobo,caricatural,dévirilisé à outrance,ultra-consommateur,juvénile et jouisseur,sensible et non-violent »

      Alors la guerre !
      Question de survie.Les bobos dévirilisés seront éliminés physiquement les premiers par les envahisseurs.. Ils finiront par comprendre mais trop tard.

      Une bonne et grosse guerre contre ceux qui nous imposent l’a submersion démographique. Et ils ne sont pas difficiles à identifier.

      Répondre
  4. Roban

    09/02/2015

    C’est excellent, à partager au maximum !

    Répondre
  5. HOMERE

    09/02/2015

    Ce type est un pitre….pitre que çà tu meurs !!
    Les dames ont pourtant l’heur de le trouver à leur gout …..sons ce une effet pervers de la presbytie ou bien la couleur des ors entourant Ubu…..peut être les deux !!

    Répondre
  6. Hölle

    09/02/2015

    Mon Dieu: quand est-ce que  »les français » vont ouvrir les yeux pour virer tout le monde et créer un vrai gouvernement citoyen?

    Répondre
  7. Rodger

    09/02/2015

    Quand on est au fond de la fosse des Mariannes, un périscope ne sert à rien !

    Répondre
  8. goufio

    09/02/2015

    Je me permets de citer un grand corrézien, prédécesseur des copains Chirac et Hollande, j’ai nommé Henri Queuille :
    « Il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout. »

    « La politique, ce n’est pas de résoudre les problèmes, c’est de faire taire ceux qui les posent. »

    « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. »

    Répondre
  9. zazie

    09/02/2015

    Excellent ; je garde en réserve, à relire de temps à autre…..

    Répondre
  10. 08/02/2015

    Point par Point excellente analyse du Socialisme à la mode Hollande. Tout est dit . C’est le florilège de sa réussite.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)