Pétition au Président Macron : Fermez toutes les mosquées salafistes !

Posté le 18 juillet , 2017, 1:41
4 mins

Le 14 novembre 2015, au lendemain de la vague meurtrière d’attentats islamistes qui ensanglantèrent notre pays – 130 morts, 413 blessés –, nous avions lancé une pétition destinée à François Hollande exigeant la fermeture de toutes les mosquées salafistes. Dans les mois qui suivirent, seule une poignée d’entre elles furent administrativement fermée. Le dernier en date de ces attentats, sur les Champs-Élysées le 19 juin 2017, fut commis par Adam Lotfi Djaziri, un islamiste salafiste, issu d’une famille salafiste, et proche des milieux salafistes de l’Essonne…

Notre première pétition, signée par 30 000 personnes, n’ayant pas obtenu (entièrement) satisfaction, nous en lançons une nouvelle à l’intention du Président Macron. Même en plein été, nous ne lâchons rien, jamais ! Signez et faites signer cette pétition ! Merci.

Monsieur le Président,

Aux cris de Allahou akhbar, des terroristes islamistes nous ont déclaré la guerre. Les Français, dans leur immense majorité, sont déterminés à mener cette guerre jusqu’à la victoire. Mais cela implique, en particulier, d’être capable de nommer l’ennemi et de le neutraliser – non seulement en Syrie et en Irak, mais aussi sur notre sol.

Or, selon des chiffres officiels, plus de 100 mosquées et lieux de prière salafistes sont installés en France. En invoquant une lecture littérale du coran, on y diffuse à longueur de jour des discours de haine contre la France, contre les Juifs, contre les chrétiens et contre les kafirs – mécréants. On y soutient ceux-là même qui nous font la guerre et l’on y appelle au djihad.

Il est inadmissible que de tels foyers de haine continuent leur œuvre malfaisante et puissent, directement ou indirectement, favoriser l’effusion du sang innocent de centaines de nos compatriotes. Vos prédécesseurs ont timidement pris des mesures et fait fermer une demi-douzaine de ces foyers de haine et de violence, mais aucune action d’envergure contre le salafisme n’a réellement été entreprise sur le territoire français.

Par conséquent, nous vous demandons, Monsieur le Président, de prendre les mesures qui s’imposent en faisant fermer ces mosquées et lieux de prière, expulser de France les imams étrangers qui y profèrent ces discours de haine, mettre les autres en prison, et placer sous séquestre les biens meubles et immeubles de ces officines extrémistes.

C’est la moindre des mesures à prendre dans la situation où nous nous trouvons et le moyen d’envoyer un message clair aux ennemis de la France : ils ne seront jamais chez eux chez nous.

Dans l’attente de votre action immédiate au service de la France, des Français et de la civilisation, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à notre totale détermination pour la défense de notre Patrie.

Source : Observatoire de la Christianophobie

8 Commentaires sur : Pétition au Président Macron : Fermez toutes les mosquées salafistes !

  1. Lurienne

    27 septembre 2017

    Le Salafisme islamique ( musulman ) réformiste fondé à la fin du XIX siècle , qui préconise un retour aux sources du Kùran ( Coran ) et de la Sunnah , la tradition du Prophète .
    100 mosquées salafistes visées par la première pétition de 30.000 signatures avec pour raison, des attentats.
    6 mosquées fermées su 100 = 94 restant à fermer.

    Répondre
  2. daucourt patricia

    20 septembre 2017

    Fermez ces mosquées.

    Répondre
  3. Drakkar

    24 juillet 2017

    Étonnant la disparition des posts sur les 4V.
    Alors, je ne peux pas écrire qu’il ne faut pas seulement fermer les mosquées salafistes mais les raser toutes.

    Quand vous vous réveillerez, les barbus dirigeront les 4V…

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      24 juillet 2017

      Et non Drakkar, il faut être plus subtil. Trouveriez vous anormal d’annoncer100 mosquées salafistes? Vous ne feriez que recopier ce qui est annoncé. Hollande en aurait fermé 6 après une première pétition. Il en resterait 100 – 6 = 96. Est ce que l’usage d’une calculette serait interdite ? Est il interdit d’en installer 17 dans les 17 centrales destinées à leur démantèlement ?
      Il n’en resterait plus que 96 – 17 = 79 en attendant des jours meilleurs. Qu’ai je dit de grave insultant ou incorrect ?

      Répondre
      • Drakkar

        25 juillet 2017

        Bistoullie, ce n’est pas à vous que je m’adressais.
        Mon message ci-dessus demandant de les raser TOUTES avait disparu, je m’en étonnais.
        Avec mon message, il est revenu. Je m’étonne.

        Répondre
  4. Drakkar

    24 juillet 2017

    Pourquoi seulement les sales afistes ?
    Pourquoi les fermer ?

    IL FAUT RASER TOUTES LES MOSQUEES !

    Répondre
  5. Magne

    23 juillet 2017

    Le Salafisme islamique ( musulman ) réformiste fondé à la fin du XIX siècle , qui préconise un retour aux sources du Kùran ( Coran ) et de la Sunnah , la tradition du Prophète .
    Le salafisme est une branche du sunnisme malikite , hanéfite , chaféite ( Mayotte ) , hanbalite .
    Ce n’est pas 100 mosquées salafistes qu’il y a en France , mais 2000 . Quel musulman n’a pas envie de retrouver le Prophète et la Tradition de ce dernier .
    Quand les Français ont quitté l’Algérie , une des premières mesures d’un Colonel du nom de Boumedienne , fut de faire arracher les pieds de vigne et de détruire les caves à vin . Pour les caves on peut comprendre , boire du vin est un hadd ( pluriel houddoud ) , Droit de Dieu , puni de 100 coups de fouet , mais les vignes , le raisin se vend bien et le jus de raisin aussi mais , la religion l’emporte sur tout pour eux , et la loi de dieu est souveraine .

    Répondre
  6. Gérard Beyer

    22 juillet 2017

    100 mosquées salafistes visées par la première pétition de 30.000 signatures avec pour raison, des attentats.
    6 mosquées fermées su 100 = 94 restant à fermer.
    Une rebelote moins convaincante. Non, la solution vient de la rue avec une “MANIF POUR TOUS” ceux qui représentent le 1er parti de France, c.a.d. plus de 1 français sur deux, pioché dans les rangs des abstentionnistes et des bulletins blancs et nuls.
    Suffisamment nombreux pour interdire aux mouvements de GAUCHE de récupérer la MNIF POUR TOUS et tout aussi importants pour noyer dans l’oeuf tous les ANTIFAS à qui la police aura laissé la convalescence nécessaire pour recommencer…. la fois suivante.
    Qui aura “goûté” une fois aux abstentionnistes ne pourra plus engager sa condition d’handicapé dans une seconde MANIF POUR TOUS qui deviendra alors….. la MANIF POUR MOINS !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)