Pétition nationale pour le port de l’uniforme scolaire

Posté le 04 juillet , 2014, 12:55
20 secs
Junior school children leaving school

 

 

Grande pétition nationale pour le port de l’uniforme scolaire. 
Soutenue par l’APPTSU 
(Association Pour le Port de la Tenue Scolaire Unique). 


Avec cette lettre adressée au ministère de l’éducation nationale, et fort de vos signatures, nous demandons au gouvernement d’ouvrir une réflexion sur le port de l’uniforme scolaire dans les établissements publics, de la primaire au lycée. 

 

Monsieur le ministre de l’Éducation nationale, 

Votre gouvernement est engagé dans la lutte contre les inégalités et les discriminations qui gangrènent encore trop souvent nos établissements scolaires. 

Il est impératif de promouvoir le port d’une tenue scolaire unique dans les établissements scolaires, afin de lutter contre toutes les formes de discriminations entre élèves en raison de leurs origines, de leurs religions ou de leurs classes sociales, et de favoriser la cohésion sociale et l’égalité des chances.

 

Signer sur Pétition nationale pour le port de l’uniforme scolaire 

66 Commentaires sur : Pétition nationale pour le port de l’uniforme scolaire

  1. 22 janvier 2015

    Rendre l’uniforme obligatoire, je ne sais pas, mais il est certain que cela a des avantages! Quand on parle discrimination et égalité, image de marque alors là l’uniforme est utile. Mais l’imposer à des enfants en crise identitaire?! On se retrouvera avec des nouvelles chansons de rap où les auteurs se prennent pour des prisonniers dans leur uniforme.

    Répondre
  2. 15 décembre 2014

    Nous croyons qu’il y a des avantages au port de l’uniforme scolaire au Québec, sans aller dans les extrêmes!

    Répondre
  3. Pernollet

    27 juillet 2014

    si je peux me permettre, en lisant vos commentaires, vos réflexions sur ”uniforme= militaire, tabliers=époque passée forcement meilleur pour les uns, pire pour les autres, vos dérives sur les faits passés, sans doute, déplorables, cela ne dénote pas une réflexion allant un peu plus loin et une vision un peu plus ”élevée!! Si vous voyez ce que je veux dire.
    bien à vous!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 juillet 2014

      la nostalgie est affaire de tous ! pas besoin d’ être … ” vieux ” ! d’ailleurs c’est un créneau que la presse écrite va occuper dès la rentrée avec la parution mensuelle d ‘un magazine qui ne ” traitera ” , avec moult iconographie et autres clichés de ” célébrités ” que des années sixties *** , que de ces heureuses périodes … et à mon avis ce peut êtreq ue bonne chose car comme le dit le proverbe arabe ” à celui qui ignore son passé , son pays meurt de froid ” … à la condition bien entendu ( et c ‘ est là ce qui reste bien incertain ) qu’ on ne nous bassine pas avec Hollywood et les Kennedy !

      *** et raisonnablement ” sexies “

      Répondre
  4. Pernollet

    27 juillet 2014

    Dans d’autres pays, c’est une distinction d’aller à l’école, d’être respecté pour cela, et de respecter aussi les règles dans les établissements , les camarades et les professeurs. La tenue
    est élémentaire , trop de laxisme en tout genre depuis des décennies. Commençons par rétablir des règles !

    Répondre
  5. Elodie Tout Simplement

    22 juillet 2014

    Bonjour, moi même collégienne, je suis peut être jeune on va peut être me prendre pour une gamine ou je ne sait quoi, seulement je suis totalement POUR le port de l’uniforme en France. Chaque jours dans ma classe il y a plusieurs personnes de rejeter à cause du “Style ?” de la “Mode” On a pas forcément les moyens de s’acheter des vêtement à la “mode” . On à tout le temps après les cours pour montrer son “style” . Ce n’est pas une chemise et un blazer que nous allons mourir. Il y a aussi notre caractère qui permet de nous différencier. Voilà j’admire le Japon, l’Angleterre … La où il portent des uniformes et comme j’ai pu le constater dans plusieurs émission, articles, livres. La plupart des écoliers avec l’uniforme en est fière. Et puis au Japon on permet au élève de changer de couleurs de gilet … pulls …ect…mais toujours avec la marque de l’école en question. Sur ce, ce n’est que mon avis, et j’espère pouvoir un jour porter un uniforme solaire.

    Répondre
    • zézé

      31 juillet 2014

      Au contraire votre jeunesse, nous apporte un petit vent frais, et cela fait du bien en ces moments où les adultes s’affrontent dans le monde !!!! ils s’affrontent un peu moins durement sur les commentaires… Mais votre avis est important et démontre que vous avez plus de “petites cellules grises” que certaines personnes…. Vous avez donné votre avis et il est pertinent. Merci à vous.

      Répondre
  6. 10 juillet 2014

    Oui Jaurès nous étions heureux avec notre tablier qui n’était pas un uniforme au sens ou votre malignité maladive veut bien le suggérer en le comparant avec des dictatures actuelles ou passées…..
    Aujourd’hui les élèves n’ont pas d’uniformes…sont ils heureux pour autant ? en tout cas ils plastronnent avec des tenues sur lesquelles on peut admirer des marques commerciales de sociétés capitalistes…c’est celà qui vous convient ? c’est vrai que çà permet de saigner les familles modestes qui veulent paraître égalitaires par rapport aux autres…l’égalité quoi !!
    Oui Jaurès nous étions heureux et alors ? les enfants sont ils aujourd’hui heureux ? nous voyons tous les jours le “bonheur” des jeunes étalé dans les “une” des journaux et aux rubriques “faits divers” ou “justice”…..les centres villes ravagés, les familles explosées,la misère morale et l’abrutissement de nos enfants par les mass médias….
    C’est celà le bonheur Jaurès ? drôle de conception de la vie……nous en avions une autre alors….
    Qui n’a pas boxé son copain ou distribué des gnons ou coup de pied ? mais jamais avec couteau,tesson de bouteille batte de base ball barre de fer ou kalachnikov….nous sommes entrés dans l’univers de la barbarie avec ou sans uniforme……
    Oui tout le monde regrette son enfance…..je ne suis pas certain qu’il en sera ainsi demain !!
    Aujourd’hui le sang n’a pas le temps de se coaguler avant que de faire du boudin industriel que tout le monde bouffe ….même plus le plaisir des cochonnailles…..çà fait des souvenirs çà ? Hummm!!!!

    Répondre
    • Jaures

      10 juillet 2014

      Bien sûr, Homère. Je suis sûr que les enfants de 7 ans qui travaillaient dans les mines au XIXème siècle étaient heureux.
      Vous me faites rire avec le sempiternel “c’était mieux avant”. Vous ne voyez que le malheur parce qu’autrefois il n’existait pas BFMTV . Un enfant est mort aujourd’hui en colonie de vacances. C’est terrible quelle époque vivons-nous ! Quand cela arrivait il y a 50 ans, qui en parlait ?
      Rien ne vous empêche de vivre comme autrefois. Retirez-vous dans l’Ardèche, coupez téléphone, télévision, radio, internet. Mangez ce qui pousse dans votre jardin. Et, attention, jouez le jeu à fond ! En cas de problème de santé, pas d’IRM, pas de chirurgie moderne: les ventouses. Le bonheur est dans le passé.

      Répondre
  7. 9 juillet 2014

    Je viens de signer.
    Je n’ai pas porté un uniforme scolaire dans ma jeunesse mais mes parents oui et ils ont survécu !!
    Je suis complètement pour le retour de l’uniforme.

    Répondre
  8. HansImSchnoggeLoch

    8 juillet 2014

    Une espagnole avec le patronyme Bendjedid. Rachida Bendjedid aurait tué l’institutrice.
    Les Espagnols ont décidément des drôles de noms par les temps qui courent.
    Lopez et Gonzales doivent être trop ringards.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      10 juillet 2014

      oh vous savez ce sont aussi les troupes maures ( c’est à dire les Berbères du Rif du Maroc Espagnol ) qui ont contribué à la victoire des Nationalistes sur les Républicains et Ceuta est composé pour moitié, environ, d’Espagnol et pour l’autre de Maures, Espagnols depuis au moins 5 siècles pour la plus part ) … d’autre part un grand nombre ” d’Espagnols ” sont des descendants directs des Maures … Aznar par exemple , ou de Juifs … Albéniz …( Isaac de son prénom ) dont l’ex-épouse de Sarkozy, la seconde pas la première, est une descendante

      Répondre
  9. HansImSchnoggeLoch

    7 juillet 2014

    Le port de l’uniforme ne fait pas l’unanimité. Ce serait d’ailleurs assez difficile de le mettre en oeuvre à cause de la diversité.
    Par contre la dernière remarque de Desoyer me parait la plus pertinente.

    Répondre
  10. DESOYER

    7 juillet 2014

    Je ne crois pas que militariser l’école soit utile.
    En revanche stopper l’immigration et même inverser le flux me paraît de la plus grande urgence.
    Ne nous trompons pas de combat!

    Répondre
    • SIMEON

      8 juillet 2014

      Pourquoi vous sentez vous obligé de penser à l’armée tout de suite, je fais partie de la génération blouses grises, et je ne me sens pas du tout moins instruit que les autres, en plus ça mettait tout le monde sur le même pied d’égalité et ça c’était bien.
      – Par contre votre remarque sur l’immigration là j’adhère à 200 %, vive la Marine ……
      Siméon

      Répondre
  11. BRENUS

    7 juillet 2014

    Ah, l’uniforme lesbien pour les petites filles! Avec le jeans descendu sous les fesses et le string aguichant pour les voyeurs. C’est l’équipe ABCD qui serait contente en faisant d’une pierre deux coups : de la

    Répondre
    • Jaures

      7 juillet 2014

      Les fantasmes de Brenus…

      Répondre
  12. 7 juillet 2014

    Jaurès qui est un égalitaire sans équivalent semble ne pas apprécier l’uniforme qui est,par définition,le symbole même de l’égalité.
    Je fus d’un époque ou nous étions tous pourvus d’un tablier noir avec pour seule fantaisie un liseré bleu ou rouge….on s’en foutait royalement……nous étions dans le recherche du bonheur des récrés et des bastons avec le même uniforme….et nous étions tellement heureux !! cette vie merveilleuse est finie……totalement finie…..fric, violences, mépris,irrespect,indifférence,prétentions,haine…que du malheur qui conduit à la désespérance et à l’échec !!

    Répondre
    • Jaures

      7 juillet 2014

      A quoi tient le bonheur, finalement: un tablier noir avec un liséré bleu.
      Homère, ce que vous regrettez, c’est votre enfance. Mon frère aîné ressent la même nostalgie quand mon père l’emmenait jouer aux boules dans la cour de l’usine en grève.
      Et je ne peut réfréner un sourire nostalgique quand je me revois après qu’on ait tué le cochon, remuant le sang dans une bassine en plastique pour empêcher qu’il ne se coagule en attendant d’en faire du boudin.

      Répondre
      • zézé

        7 juillet 2014

        Décidément @jaurès, vous êtes indécrottable ; ne plus vous lire serait vraiment un soulagement, mais la liberté, n’est-ce-pas, commence là ou finie celle des autres…. mais en matière de finesse vous faites vraiment partie de ceux avec qui, aucune discussion n’est possible, dans la mesure où vous voulez avoir le dernier mot même si cela doit être une absurdité. Je vous plains..et prie pour vous…

        Répondre
        • Jaures

          7 juillet 2014

          Pourquoi me plaindre alors qu’il existe tant de malheureux ?
          Qu’ai-je écrit de si absurde ? Que ce n’est pas l’uniforme qui donne le bonheur aux enfants ? Je le maintiens. Les écoliers anglais portent l’uniforme. Sont-ils plus heureux et épanouis pour autant ? Faut-il envier les enfants en uniforme de La Havane ? En Corée du Sud, les écoliers sont en uniforme. C’est le pays le plus gangréné par les suicides de jeunes étudiants.
          Parlons pédagogie, horaires d’études, formation des professeurs, qualité de l’accueil, pertinence de l’orientation,…, l’uniforme n’est qu’un gadget.

          Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          7 juillet 2014

          “Mon frère aîné ressent la même nostalgie quand mon père l’emmenait jouer aux boules dans la cour de l’usine en grève.””

          Zézé, pourque son grand frérot soit heureux il en fallait des jours de grève, car en dehors des grèves pas de jeux.
          Mais à l’époque les syndicats faisaient du zèle pour rendre les enfants heureux.
          On l’avait presqu’oublié….

          Répondre
          • Jaures

            7 juillet 2014

            Vous préférez les bastons en uniforme de l’élève Homère ?

          • quinctoius cincinnatus

            7 juillet 2014

            avec @ Jaurès c’est la guerre en tutu !

          • HansImSchnoggeLoch

            7 juillet 2014

            Achetez-vous des lunettes.

      • HansImSchnoggeLoch

        7 juillet 2014

        Le sang de cochon, les boules et la grève sont trois marqueurs importants de l’enfance de cet intervenant.
        On comprend mieux ses réactions d’adulte maintenant.

        Répondre
        • Jaures

          8 juillet 2014

          Oui. Une enfance dans un milieu populaire et militant. Je la revendique sans nuance !

          Répondre
          • quinctoius cincinnatus

            8 juillet 2014

            sans nuanceS serait de loin préférable ! papa-maman et grand frérot étaient sans doute ” encartés ” au Parti ( avec un grand ” P “, puisque celui ci excepté il ne pouvait y avoir d’autres partis ! ) …. @ Jaurès a donc vécu une enfance heureuse puisque largement ouverte sur le Monde … la preuve est maintenant évidente qu’ il est un descendant officiel d’apparatchiks , maintenant reconverti comme permanent C.G.Tiste … de là vient son extraordinaire ” souplesse ” intellectuelle et sa dialectique toute en finesse et ue nous nourrissons avec nos impôts … c’est une des raisons pour laquelle je ne voterai plus que pour un parti et un candidat qui supprimeront les subventions aux syndicats, car j’estime que cela est aussi important que les problèmes d’immigration … sinon davantage !

          • HansImSchnoggeLoch

            8 juillet 2014

            On peut naître dans un milieu populaire sans devenir extrémiste.
            La plupart des intervenants de ce site ne sont certainement pas nés dans un palace.

          • Jaures

            8 juillet 2014

            Question de point de vue: pour moi, l’extrémiste c’est vous.

          • HansImSchnoggeLoch

            8 juillet 2014

            Je n’en ai de loin pas la qualification car la lutte des classes n’est pas dans mon répertoire. Mais si je me souviens bien c’est votre violon d’ingres.

  13. 5 juillet 2014

    Dans la mesure où c’est un uniforme occidental…vous m’avez comprise ?

    Répondre
  14. SIMON

    5 juillet 2014

    J’ai 61 ans et je suis issue de l’éole en blouse grise, des classes à 35 élèves où nous apprenions aussi bien que ceux d’aujourd’hui.
    Seulement nous avions de vrais instituteurs qui avaient la foi, malheureusement à il fallu mai 68 pour détruire tout cela et arriver à l’état dans lequel se trouve l’éducation nationale. Je crois sincèrement que tous les enfants d’une classe habillés de la même manière serait bénéfique à leur enseignement inhibant certaines barrières, et remettant chacun sur le même pied d’égalité !!!.

    Répondre
  15. Petitmeaulnes

    5 juillet 2014

    On se rassure comme on peut. Croire que l’uniforme peut contribuer à résoudre les problèmes de l’école est une grande naïveté. Un sauvageon en uniforme reste un sauvageon. Et regardons en Grande-Bretagne : les élèves portent l’uniforme, mais ce n’est pas le même selon les écoles, ce qui entraîne des “frictions” entre les élèves des écoles bien cotées et les autres.
    En conclusion, un uniforme sans la restauration de l’autorité des maîtres n’est qu’un déguisement. Il est vrai qu’on aime beaucoup déguiser la vérité en France !

    Répondre
  16. Caillou

    5 juillet 2014

    Je vois au moins un avantage à ce projet : plus question de se pavaner dans des vêtements de marque pour épater les autres ou tout simplement de se servir de ce prétexte pour les persécuter et de leur pourrir la vie. Cela aiderait sans doute grandement aussi les plus superficiels à ne pas se tromper eux-mêmes sur ce qui est important et ce qui ne l’est pas

    Répondre
  17. 5 juillet 2014

    Je suis d’accord avec Zézé.
    Je ne suis pas allé dans une école catholique en uniforme mais j’ai fait l’armée en tant qu’appelé. Bien que antimilitariste j’ai apprécié ce moment car nous n”avions aucune différence sociale visible et nous ne formions qu’un dans la ‘classe’.
    Je regrette que ce ne soit plus obligatoire…Il y aurait moins de voyous dans la société, j’en suis persuadé…j’ai 66 ans.

    Répondre
  18. quinctius cincinnatus

    5 juillet 2014

    Comme uniforme, je préconise de prendre un peu d’avance sur l’Histoire … le niqab et la djellaba … cela évitera des dépenses intermédiaires et toutes aussi inutiles aux familles !

    Répondre
  19. 5 juillet 2014

    Port d’un uniforme à l’école… ? .i y a des arguments pour, il y en a contre ! Mais je crois que les “pour” sont plus nombreux et surtout plus importants que les ” contre” !

    Répondre
  20. BRENUS

    4 juillet 2014

    L’uniforme oui, mais celui choisit par la LGBT pour faire plaisir aux vicelards.

    Répondre
  21. Jaures

    4 juillet 2014

    Pourquoi pas le port du masque pour qu’aucune différence ne soit visible ? A moins qu’un voile…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 juillet 2014

      @ Jaurès est pour l’uniformisation ( par le bas ) mais contre le port de l’uniforme ; encore une preuve de plus d’une pensée incohérente ou plus exactement d’un esprit de contradiction systématique ! il me semble que je l’avais déjà relever il y a de cela deux ans !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        6 juillet 2014

        déjà relevé !

        Répondre
  22. François

    4 juillet 2014

    C’est signé ! En revanche une question me taraude : en ces temps de théorie du genre, ABCD de l’Egalité, on peut s’attendre à ce que le gouvernement impose le port de la jupe aux garçons et du pantalon aux filles…

    Répondre
  23. zézé

    4 juillet 2014

    J’ai signé !!!
    je suis allée dans une école catholique et j’ai été pendant toutes ces années en uniforme bleu-marine avec “calotte”, blouse bise – et croyez-moi, nous étions, de toutes générations, heureuses de le porter cet uniforme : on en parle encore aujourd’hui avec bonheur et ….anecdotes ! il y a eu entre-temps la mode des “jupons gonflants” qui permettaient de faire “gonfler” les robes (des années 50/60) y’en a qui ont essayé de le mettre en-dessous de la jupe plissée… heum j’en ai fait partie …. bon souvenir ! et Mme la Directrice que l’on saluait de la tête en fléchissant légèrement un genou, la classe qui se levait d’un bloc lorsqu’un professeur, ou Mme la Directrice entrait dans la classe !!!! quels souvenirs merveilleux… je n’ai que 62 ans je ne date pas du moyen-âge ; il m’en reste aujourd’hui de merveilleux moments de bonheur..

    Répondre
    • Jaures

      4 juillet 2014

      Ah ! Les souvenirs d’enfance !

      Répondre
      • zézé

        4 juillet 2014

        Heureusement que le ridicule ne tue pas sinon…beaucoup en mourait aujourd’hui !!!!!

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        4 juillet 2014

        Jaures, vous êtes un homme mort car le ridicule commence à tuer, enfin!

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juillet 2014

        l’enfance de @ Jaurès a du être malheureuse ; je pense que Madame @ Jaurès mère a du même avoir un important déficit en ” hormone du bonheur ” lors de l’accouchement de notre apprenti Rédempteur !

        Répondre
        • Jaures

          5 juillet 2014

          Détrompez-vous, ami Quinctius. Même si, il est vrai, je n’ai pas eu l’indicible bonheur de fréquenter en uniforme une école catholique.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            5 juillet 2014

            alors votre cas est désespéré même une psychothérapie bien conduite ne peut plus rien pour vous ; vous êtes perdu pour l’accès à la lucidité même la plus élémentaire

          • HansImSchnoggeLoch

            8 juillet 2014

            Quinctius, j’avais défini le cas dans des termes un peu plus crus. Vous le faites avec le “touch” du médecin mais le diagnostic reste le même.
            Je pense que le sang du cochon agissant comme de l’eau forte a du laisser des traces irréversibles dans son subconscient.
            .

          • Jaures

            8 juillet 2014

            Pourtant tout est bon dans le cochon ! Qu’est-ce qui vous révulse dans cet animal ? Des sédiments religieux ?

          • zézé

            8 juillet 2014

            Euh mon père était un ouvrier et ma mère nous élevait en restant à la maison : nous sommes 3 enfants. Donc le milieu social n’a rien a voir et surtout pas dans l’éducation des enfants.qu’on se le dise.

          • quinctius cincinnatus

            8 juillet 2014

            @ zézé vous avez souffert d’un manque affectif évident : … celui de ne pas avoir eu des parents militants… puisque avoir des parent méritants semble être une tare pour notre @ ” coco ” !

          • Jaures

            8 juillet 2014

            Le milieu social ne vous prédestine pas mais vous imprègne.
            Quinctius, on peut être militant sans être pour autant moins méritant.
            Comme ceux qui ne sont militants pour rien ne sont pas mécaniquement plus dignes.

          • HansImSchnoggeLoch

            8 juillet 2014

            Être trempé durant toute son enfance dans le sang du cochon on ne doit pas en ressortir sans dommage.
            Même si tout est bon dans le cochon.

    • SIMEON

      8 juillet 2014

      Bonjour, j’ai le même âge que vous, je suis un garçon moi c’était blouse grise école catholique en pension à la semaine, et je suis comme vous que des bons souvenirs et surtout reçu une éducation au delà de la moyenne, mon seul problème j’exècre Jean Jaurès ….
      Siméon

      Répondre
      • zézé

        15 juillet 2014

        De même ! je l’exècre également ce J. Jaurès et tous ceux de sa bande qui l’ont suivi dans cette débâcle scolaire et éducative.

        Répondre
  24. HansImSchnoggeLoch

    4 juillet 2014

    Le port de l’uniforme aurait-il pu empêcher l’assassinat d’une institutrice?
    On en doute, car les loups sont dans la bergerie.

    NB: le nom de la louve meurtrière n’ayant pas été cité dans les baveux, toutes les suppositions sont bonnes.
    Attendons, la vérité sera bientôt révélée.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      5 juillet 2014

      le ” motif ” de ce meurtre et surtout sa formulation est typique d’une personne ” déséquilibrée ” et ayant un Q.I. inférieur à 90 … il faut vivre avec … cela aurait tout aussi bien pu être une pédiatre et Hamon , Hollande et Valls n’en aurait pas fait tout un plat sauf si la pédiatre avait appartenu aux ” services sociaux ” … c’est une émotion politique éminemment tournée vers un électorat

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juillet 2014

        La louve, comme on s’y attendait, souffrirait de troubles mentaux. Formule passe-partout utilisée quand il s’agit d’une espèce qu’on veut protéger.
        Résultat, on l’interne dans un asyle au lieu de la mettre en prison.
        On n’a pas encore pu lire le patronyme de ce fauve, le saura-t’on jamais?

        NB: les QI < 90 peuvent se mettre dans les zoos.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          5 juillet 2014

          ASILE , ASILE , Hans cela fait la seconde fois que vous nous sortez un ” Y “

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            7 juillet 2014

            Merci, je me le note.
            Mon grec, latin, germain et anglo-saxon me dictent toujours le “y”.

        • quinctius cincinnatus

          5 juillet 2014

          rien de plus gentil qu’un trisomique !

          Répondre
  25. lachkar

    4 juillet 2014

    Je suis tout a fais d’accord pour un port de vetement scolaire
    nous en avons bien besoin

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)