Philae : nouvelle réussite de l‘Europe telle que nous la voulons.

Posté le novembre 13, 2014, 1:01
2 mins

07746357-photo-rosetta-philae-1
L’envoi du robot Philae sur la comète 67P est un très grand succès scientifique et technique, nouvelle preuve de ce dont les nations européennes sont capables en dehors du système idéologique qui les paralyse politiquement et socialement
.

On ne peut en revanche que sourire à l’écoute des affirmations euphoriques d’une grande niaiserie philosophique selon lesquelles l’analyse des particules constitutives de Philae nous donnerait l’alpha et l’oméga de la vie sur terre et lèverait le mystère de la Création.

On nous présente en effet, dans une sorte de crédulité néo-mythologique, les comètes comme des spermatozoïdes fécondateurs de la terre matricielle inerte. On quitte ainsi la science pour une interprétation hasardeuse de l’évolution et évidemment de la Création sans principe de finalité.

Cela dit, la continuité de la magnifique synergie des compétences et expériences des Européens dans le domaine aérospatial et les recherches en amont invite aussi à mesurer en regard combien est paralysée, par le carcan institutionnel d’une mauvaise politique, la coopération pourtant indispensable des nations européennes face aux défis et aux menaces du monde actuel. En ce sens, il faut certes renégocier les traités européens et reprendre là où il y a nécessité l’exercice de notre souveraineté et de nos libertés. Cela ne signifie pas du tout le refus de toute construction européenne.

Comme je n’ai cessé de le prôner, une Europe bâtie sur des pactes d’intérêt commun, à l’image du domaine aérospatial, est nécessaire. Et en particulier une puissante Alliance Européenne de Défense, telle que hélas les gaullistes la torpillèrent au XX° siècle.

16 réponses à l'article : Philae : nouvelle réussite de l‘Europe telle que nous la voulons.

  1. BRENUS

    17/11/2014

    Après cet exploit, il ne reste plus qu’à mettre les c..ns sur orbite. Mais, ainsi que le disait le grand Charles, c’est un vaste programme qui, vu son ampleur, risque de durer plus longtemps que l’humanité. (la vraie, pas celle du PQ gauchiste qui sera toujours alimentée par de généreux donateurs involontaires)

    Répondre
  2. Magne

    16/11/2014

    « On ne peut en revanche que sourire à l’écoute des affirmations euphoriques d’une grande niaiserie philosophique selon lesquelles l’analyse des particules constitutives de Philae nous donnerait l’alpha et l’oméga de la vie sur terre et lèverait le mystère de la Création. »
    On est d’accord la dessus , Dieu c’est l’absolu .Mais quand même que d’avancées depuis les Grottes de Lascaux et de Font de Gaume dans le sud – ouest de la France et les Pyrénées cantabriques .

    Ce sont les Américains qui doivent faire la tête . Leur débarquement sur la lune était déjà un exploit mais – là , les Européens ont pris des dizaines et des dizaines d’années d’avance , voir des centaines . les Européens sont arrivés à faire avancer la science d’une façon gigantesque . Nous sommes ( je m’y inclus modestement , mais j’en suis content ) au coeur de notre système solaire et probablement de l’Univers .Champagne .

    La Nasa va devoir demander à l’Europe qu’elle lui fasse part de cet exceptionnel voyage de ce module à travers l’espace , ses trajectoires etc… Car depuis plus de 10 ans ce module voyage à travers l’espace à des vitesses astronomiques .

    C’est avec la chute du communisme et du nazisme , une des meilleures nouvelles que l’Europe ait reçu .

    C’est la plus fantastique aventure dans l’espace depuis que le monde est monde .

    Répondre
  3. Oxydent75

    15/11/2014

    LA PERFORMANCE SCIENTIFIQUE est absolument EXTRAORDINAIRE.

    Plutôt que diverses approximations ou purs fantasmes exprimés dans certains commentaires, voici quelques informations utiles à une réflexion documentée sur ce magnifique exploit de nos scientifiques européens (… et pas un seul Américain)

    – Les COMETES font partie des objets en apesanteur les plus primitifs de notre système solaire. De même âge que la Terre, elles sont gorgées d’eau et de gaz à l’état congelé, des matériaux intacts donc, dont l’analyse pourrait se révéler extrêmement intéressante. Les scientifiques cherchent notamment à savoir s’il est possible que l’eau et le carbone qui permettent la vie sur Terre aient été ramenés par des comètes lors de multiples collisions.
    – Rosetta est une mission européenne, menée par l’Agence spatiale européenne (ESA), en étroit partenariat avec les différentes agences européennes, dont le Cnes FRANçAIS.
    – Durant son trajet, la sonde s’est approchée de deux astéroïdes, Steins et Lutetia, dont elle a pu prendre des clichés haute définition. Après avoir largué le module Philae sur la comète, elle devrait s’en éloigner quelque peu pour continuer de l’étudier à distance. La comète est aujourd’hui à plus de 500 millions de km de la Terre,
    – 18 km/seconde: la vitesse à laquelle file la comète, escortée par Rosetta.
    – 10 ans et 8 mois: c’est le temps déjà passé dans l’espace par la sonde Rosetta depuis son lancement le 2 mars 2004 (Il y a 10 ANS !). La mission est programmée pour durer jusqu’en décembre 2015.
    – 6,5 milliards: le nombre de km parcourus dans l’espace par Rosetta.
    – 1,3 milliard d’euros : le coût total de la mission Rosetta sur 20 ans. Soit 4 Airbus A380…(Financement de la France sur 20 ans = 250 millions = 20 cts € par an et par Français)
    – 500 ingénieurs européens (dont 150 FRANçAIS !)
    C.Q.F.D

    Répondre
    • euréka

      19/11/2014

      Et c’est encore la volonté américaine de nous nuire qui a été à l’origine de toute cette aventure et nous a obligés à faire sans eux. Et comme toujours, on peut être sûrs qu’ils vont maintenant s’accrocher à la loco européenne ESA et finir par en prendre le commandement.

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    14/11/2014

    ne pas s’ enthousiasmer trop vite comme l’ a fait Not’Président et la Majorité des Français ; je trouve dans l’ expérience  » européenne  » un point commun OFFICIEL et AUTORISé ( ni … amalgame, ni analogie ) entre elle et l’ U. E. :

     » tout va bien , jusqu’ à ce qu’on apprenne que tout a foiré « 

    Répondre
  5. druant philippe

    14/11/2014

    Si nous étions « quittes » de l’ autre moitié de la Terre , les famines ne seraient qu’ épisodiques et les souffrances d’ autant réduites .
    Malthus avait vu juste avant la Révolution Industrielle : l a quantité excessive d’ humains sur la planète est la cause majeure mais pas unique de tous nos malheurs .
    Un gouvernement responsable devrait fixer un chiffre maximal
    de population pour son pays compte tenu de ses ressources et le fixer dans lma Constitution .

    Répondre
  6. Nicolas

    14/11/2014

    Ms qui se soucie de ces c… ? Vous êtes contents de payer des impôts pour ça ? Quel bénéfice ? Notre fric sert à ça , à alimenter le terrorisme, à des ouvrages inutiles pour les populations (pas inutiles pour les élus qui s’en mettent plein les poches ) etc.. Réussite européenne ? Qui parmi nous veut de l’UE ? On baisse les allocations familiales pour ça ? Les retraites seront amputées de 39% pour ça ? L’école , haut-lieu d’aculturation pour ça ? Basta !

    Répondre
  7. Marguerite

    14/11/2014

    Bonjour ! Je suis très admirative de ce que peut faire l’homme ! Mais quel but est poursuivi ? Uniquement la gloriole ?
    Quand on voit ce que cela a coûté alors que la moitié de notre planète TERRE meurt de faim !!!!!!
    L’homme doit avoir la primauté, le reste n’est qu’orgueil …..

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14/11/2014

      réponse à @Marguerite :

       » aide toi et le Ciel t’ aidera  »

      voilà la seule  » révélation  » naturelle !

      Répondre
  8. Bouitté

    14/11/2014

    J’ai tout oublié des cours de Cosmo mais la performance me laisse pantois . En matière de spiritualité, si Dieu a choisi ce mode d’ensemencement pour créer le monde je n’y vois rien
    à redire : Il est seul maître à bord ou plutôt au bord du néant .

    Répondre
  9. druant philippe

    14/11/2014

    Impossible de mettre un tel objet en orbite autour de la Terre déjà qu’ il se trouve loin de la terre ert sa vitesse énorme .

    Répondre
    • jpdupacifique

      14/11/2014

      c’était une boutade !

      Répondre
  10. jpdupacifique

    14/11/2014

    mais non, suffit de les mettre en orbite autour de la terre et en plus ils récupéreraient tous les trucs qui traînent, au passage.
    Ce serait le grand nettoyage des orbites, un genre d’éponge

    Répondre
  11. druant philippe

    13/11/2014

    Le but ultime de ces « acomettages » (sic) est l’ exploitation ultérieure de ces aerolithes car ils contiennent des métaux (cuivre , fer , …) variés en quantité importante .
    Toutefois, je doute qu’ ils y parviennent jamais tant la tâche est complexe .
    Il faudrait déjà pouvoir « accrocher » un cosmonaute – ouvrier sur ce caillou ultra rapide , puis tenter d’ extraire des roches metallifères et enfin placer ces roches dans des engins spatiaux mineraliers .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13/11/2014

      si telle est la finalité de cette expédition c’ est de l’ argent foutu en… l’espace

      Répondre
    • euréka

      14/11/2014

      Impossible d’envisager un quelconque travail sur une comète. Puisque leur rapprochement trop près du soleil provoquerait des dégazages, éruptions et autres liquéfactions.
      Dommage que le harponnage n’ait pas fonctionné comme prévu. Il y a tout de même comme un défaut de conception quand on pense qu’à cause de la gravité Philaé ne pèse plus que 1 gramme sur la comète. Attendons les prochains rebondissements !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)