Plan Sécu : réponses et précisions

Posté le septembre 03, 2008, 12:00
5 mins

Je remercie les nombreux lecteurs qui m’ont donné leur avis sur ma proposition de « Plan de refondation de la Sécurité sociale ». Je voudrais répondre ici aux deux personnes dont les avis ont été publiés dans notre courrier. Je rappelle à tous que j’avais pris soin de mentionner au dernier paragraphe : « Ces cinq directives principales, qui pourront éventuellement être complétées par d’autres… » Je n’avais donc pas la prétention de donner une liste exhaustive.

Merci à Mme Roselyne Canivet d’avoir présenté ses suggestions avec courtoisie. Le sport et le sexe ont d’ailleurs été mis en exergue par plusieurs commentateurs. Mais mon projet ne traitait que des addictions. Le sport n’en est pas une, que je sache, mais il est vrai que les risques des activités sportives dangereuses doivent être assumés et assurés par les intéressés. Ils le sont souvent, mais on peut en effet envisager une obligation en ce sens.
En revanche, en ce qui concerne le sexe, qui ne saurait non plus être considéré comme une addiction, je m’incline humblement devant les personnes qui se croient capables de fixer dans ce domaine les limites du naturel et du raisonnable et de fixer une directive adéquate.
Le Dr Hanlet semble prêt à le faire en parlant des « accros du sexe ». C’est sans doute pour cette raison qu’il me traite de « Torquemada » et de « grand inquisiteur », car il semble jaloux de tenir ces rôles, que je lui abandonne volontiers.
D’autre part, je n’ai évidemment jamais affirmé, comme il le prétend, « qu’une pathologie découle avec certitude d’une addiction. » J’ai bien précisé au contraire : « d’une pathologie découlant d’une addiction diagnostiquée comme telle. » Car c’est au médecin, bien sûr, qu’il appartient d’établir la relation de cause à effet, si elle existe. J’ajoute qu’il ne s’agit aucunement de « punir », mais au contraire d’aider les intéressés à mesurer le tort qu’ils se font à eux-mêmes en même temps qu’à la collectivité, et de les inciter à retrouver le chemin de la santé.

Aussi je remercie le Dr Hanlet de nous préciser que 3 points au-dessus de l’IMC concerne 40 % la population. Cela confirme avec éclat l’intérêt et l’urgence de la mesure. Quant à l’exemple qu’il prend de l’entorse, il suffira à la victime, si elle veut se faire soigner, de le faire à ses frais pour ne pas annuler son bonus. C’est l’un des principaux buts de la directive, qui sous-entend : Vous êtes libre de faire soigner vos petits bobos, mais à vos frais. Aussi je regrette que le Dr Hanlet veuille se faire complice de l’obsession du remboursement, qui est une calamité psychologique aux conséquences sociales redoutables.

<[email protected]>

6 réponses à l'article : Plan Sécu : réponses et précisions

  1. Anonyme

    08/09/2008

    Je ne sais pas, mais Mr Lance fait montre d’une sorte de mordant ou de morgue sous jacente à ses propos aux lecteurs qui me paraît bien inutile…   Il est bien nerveux…Quelle mouche le pique depuis quelques temps ?…

    Celà dit son propos est intéressant car les Français doivent se réveiller..

    Celà dit, quand P. Lance dit que les Français ne savent pas ce que leur coûte la SECU.  Pourtant, un ingénieur indépendant a conçu un site (dérangeant les autorités) qui permet à chacun de calculer instantanément ce que lui coûte la SECU, feuille de paye en main. C’est http://www.sesoignerlibrement.com   mais ce site semble avoir été "bloqué" bizarrement…  comme par hasard……

    Mais je rappelle aussi les infos du site du Dr. Reichman. Je signale aussi un site qui expose certaines données sur la SECU qui vont dans le sens de Mr Lance.  Il y a aussi d’autres articles intéressants voire édifiants.

    Ces articles (voir les dates d’écriture) sont assez bien documentés et résument bien les choses sur le sujet. 

    Notez aussi qu’il y a des obèses parce que leur système endocriniens a disjoncté, car il existe des pathologies indépendantes de la bouffe. 

    Répondre
  2. sas

    06/09/2008

    A jean claude lahitte……(heureux retraité vacancier….)

    Bonjour a toi , l’ancien trois fois sage…..heureusement que tu es de retour……TA PLUME ME MANQUAIT……marre des boutiquiers habituels, des bateleurs de foire …des initiés ignorants et des incultes……et des idiots inutiles….

    ……donne nous ton avis avis éclairé sur l’entremise de naguy bocsa avec bachar el hasad….et les menaces indirecte d israel sur l iran……ton avis sur nos soldat segorgés a l arme blanche en afganistan lors d’accrochages au fusil de guerre. ! ! !…..ou du solde dû par l etat francais deconfie au frère" tapis" (c y commence a etre hors d y prix mon zami…." décidé claniquement par un tribunal arbitral initié mazaud, estoup, bredin…….qui de plus sont commissionés sur les sommes versées…….

    fait moi rire , jean claude…..si tu peux….

    amicales salutations

    sas

    Répondre
  3. Jean-Claude THIALET

    05/09/2008

    "Les-Vérités"  05/09/08

    Ayant été absent pendant près de deux mois, et n’ayant pu participer aux divers forums, je me bornerai à dire à notre ami Pierre LANCE que, de loin, j’ai pu apprécier certaines de ses chroniques marquées du coin du pu bon sens, lequel me paraît de plus en plus la chose du monde la moins partagée, notampment chez les princes qui nous gouvernent. Cordialement, Jean-Claude THIALET

    Répondre
  4. UN chouka

    05/09/2008

    Moins de mèdecine=moins de paix civile ?

    Ou chacun pour soit …………………………………………………….? 😀

    Enfin pour ce que j’en dis .

    Répondre
  5. WULFGAR

    04/09/2008

    Ce n’est pas très étonnant  ces réactions virulentes  à un article pourtant mesuré , avec des propositions

    de bon sens, éloignées des solutions les plus libérales  comme la fin du monopole de la sécu (et non la privatisation ) le libre choix , et la mise en concurrence , préconisées  par le courageux  Claude Reichman  .

    En fait si la sécu perdure… c’est aussi  parceque  la majorité des Français, peuple le plus infantilisé et assisté de la planète , s’accommode de ce système confiscatoire  , collectiviste et ruineux. Et que pour etre réélu en France : pas touche à la sécu  , aux allocs  et à l’ISF !

    Quant   aux " accros du sexe "  ( combien de morts par an  docteur ? )qui contribuent à creuser le déficit de la sécu , c’est grotesque . Grotesque  également le conventionné  de service , lèche  c.. de la sécu , qui traite P LANCE  de grand inquisiteur , là c’est l’hopital  qui se moque de la charité !
    L’isolement , la frustration , la misère affective  et sexuelle sont certainement responsables de davantage de pathologies ( cancer ,  depression  ,hypertension… ) et d’addictions ( alcool  , anxiolytiques…)

    Répondre
  6. Pierre

    04/09/2008

    Vous vous plaignez que les français sont en surpoids (ce qui est juste) et vous proposez de supprimer les remboursements de la sécu sur les blessures du sport. C’est contradictoire… À ce moment là, pourquoi rembourser les soins dûs aux accidents de voiture ? Ils n’avaient qu’à prendre le train ! C’est idiot.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)