Polémique autour des réfugiés accueillis à la Sorbonne

Posté le septembre 16, 2015, 12:02
2 mins

Sorbonne-Université-Paris-clandestins-réfugiés-migrants-Syrie-protocole-Qatar-1024x686

Contribuables associés relève que le président de l’Université Paris 1 dit vouloir accueillir 100 étudiants réfugiés en partenariat avec le Qatar. 

Philippe Boutry, président de l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1) a envoyé un communiqué à tous ses étudiants pour se féliciter de ce que son université accueille une centaine d’étudiants réfugiés.

Ci-dessous, le communiqué en question (pour les sceptiques, vous pouvez lire une capture d’écran en cliquant ici) :

***

Alors que le Président de la République vient de réaffirmer l’engagement de la France, terre d’asile, la situation de guerre que connait le Moyen-Orient et la crise humanitaire qui affecte dramatiquement les populations civiles, rend urgente la mobilisation de tous.

Fidèle à ses valeurs de solidarité et d’humanisme, l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ses étudiants, ses enseignants et ses chercheurs, ses personnels administratifs et de bibliothèques, accueilleront une centaine d’étudiants réfugiés. L’université leur offre des parcours  adaptés à leurs besoins pour accéder à des formations diplômantes.

Informé de cette initiative et désireux de contribuer à cette action humanitaire, l’Émir de l’Etat du Qatar a proposé au Président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne de la soutenir. Sa participation financière contribuera principalement aux frais de vie et de logement des étudiants réfugiés syriens.

Le Président de l’université et le Procureur général de l’Etat du Qatar ont signé lundi 14 septembre un protocole d’accord précisant les conditions de ce partenariat à hauteur de 600 000 € par an sur trois ans.

En ouvrant ses portes dans ses grands domaines de formation et de recherche, le droit et la science politique, l’économie et la gestion, les sciences humaines et les arts, l’université entend préparer les cadres dont le Moyen-Orient aura besoin pour sa reconstruction et son développement à venir.


Contribuables Associés propose donc de dire ce que vous en pensez à Philippe Boutry, soit par courriel ( [email protected] ou [email protected] ), soit par téléphone : 01 44 07 77 04.

33 réponses à l'article : Polémique autour des réfugiés accueillis à la Sorbonne

  1. Atikva

    23/09/2015

    Je viens de découvrir un ancien article qui témoigne de l’usage qui peut être fait de l’éducation dispensée à la Sorbonne par certains de ses anciens élèves.

    L’article concerne «l’Armée des martyrs», un groupe de terroristes Iraniens qui avaient eu il y a une dizaine d’années l’occasion d’acquérir 250 grammes de plutonium et se demandaient comment diable l’utiliser pour éradiquer une bonne fois pour toutes «Le Grand Satan.»

    Après avoir en vain consulté le coran, ils se tournent vers un ancien élève de M. Boutry, (sans doute un autre de ces boursiers ayant bénéficié de la générosité infinie de l’Emir du Qatar). Et le leader du groupe, Yaquub Akhtar, raconte :

    «Ça nous a remonté le moral de voir Dawoud Bishr, ancient étudiant de la Sorbonne de Paris, examiner intensément le plutonium après l’avoir soulevé hors de sa gaine protective de plomb. Deux jours après, malheureusement, les membres du groupe durent l’inhumer dans une décharge des environs de la ville.» (ma traduction).

    Comment douter à présent de l’utilité des programmes de formation dispensés à ces étudiants si méritants ?

    Le reste des tribulations de l’Armée des Martyrs et de son plutonium est relaté dans l’article ci-dessous (en Anglais), et ce n’est pas triste.

    http://www.theonion.com/article/terrorist-has-no-idea-what-to-do-with-all-this-plu-1847

    Répondre
  2. quinctius cincinnatue

    22/09/2015

    le sujet et le débat ( à sens unique ) n’ a apparemment pas inspiré notre  » @ pense sur tout  » … sans doute que le Qatar lui donne de l’ urticaire … je vis ça comme un vide pour ne pas dire comme un manque

    Répondre
  3. druant philippe

    21/09/2015

    « Nous aurons donc une masse » penseuse » mais improductive de @Jaurès »

    Je frémis à l’ idée que ces sophistes viennent jauresiser ce site avec leur mentor !

    Répondre
  4. BRENUS

    19/09/2015

    Pourquoi vous alarmer ainsi? Il est bien connu que le monde étudiant déborde de générosité tous azimuths et envers tous, d’autant que les FACs et autres boites a fabrique d’intellos sont gratuites, contrairement aux universités US dans lesquelles il vaut payer et pas qu’un peu. Tant que ce sont les autres que l’on tape au portefeuilleil n’y a pas limite aux bons sentiments. En plus ça vous fabrique une bonne conscience sur mesure. Les meilleurs des notres peuvent se consoler en pensant que leurs études terminées avec succès ils pouront toujoursse tirer ailleurs pour ne pas se faire tondre.

    Répondre
  5. maury

    17/09/2015

    Le coup du téléphone satellitaire bien rôdé , miraculeux même ! Par Jean-Louis Burtscher

    Publié le 16 Septembre 2015
    En déployant mon journal quotidien ce matin, mon attention fut attirée par une grande photo montrant des naufragés clandestins voguant sur un canot pneumatique. Banal, me direz-vous, on ne parle plus que de ça, je décide donc de tourner la page. Mais c’est à ce moment que la légende incrustée dans la photo m’interpelle : « en pleine mer, ils appellent Strasbourg ».

    Plus loin, l’article est explicite. Des migrants en détresse peuvent composer un numéro d’appel téléphonique (0033486517161) dont le destinataire est le bureau strasbourgeois de l’association des Travailleurs maghrébins de France. Là, un correspondant décroche, demande la position du bateau, le nombre de personnes à bord, s’il y a des blessés, etc.

    Son collègue transfert le message aux gardes-côtes pour que le bateau soit secouru le plus rapidement possible et ensuite pour s’assurer que les gardes-côtes se portent bien au secours des migrants en difficultés.

    Ces appels au secours sont planifiés bien à l’avance par le collectif « Watch the Med » qui distribue aux candidats à l’émigration des cartons comportant un numéro de téléphone et l’intitulé du collectif. C’est écrit en anglais, arabe, français et persan. Au verso, il est précisé que s’ils n’étaient pas rapidement secourus, le collectif ferait pression sur les médias et les politiques. Il y a aussi des contacts au Maroc et en Tunisie où les cartons sont distribués sur place. On en distribue même à Calais, Vintimille et d’autres lieux en Europe.

    Vous pourrez me faire remarquer qu’ils sauvent des vies humaines. Mon œil, vous n’allez pas nous faire croire que ces gens ne connaissent pas les risques encourus. Ils viennent peut être du fin fond de la Somalie mais ils regardent aussi les informations télévisées et savent exactement ce qui les attend. Et puis, on parle surtout de ceux qui sont en détresse (forcément, quand on monte à 200 sur un bateau prévu pour 20), mais combien d’entre eux passent sans trop d’encombres, sauf dans la dernière ligne droite. Car le truc est bien connu désormais : on provoque une avarie de moteur et on appelle le numéro de Strasbourg par téléphone satellitaire, facile ! Les gardes-côtes embarquent tout le monde et une heure plus tard tous les passagers mettent les pieds dans une Europe où ils seront inexpulsables. Comme ils n’ont effectué aucune formalité pour obtenir une autorisation de séjour, de migrants, ils sont passés au stade de clandestins, puis de réfugiés!

    Ainsi donc, sous couvert d’une action humanitaire, un collectif ayant pignon sur rue en France et relayé par l’association des Travailleurs maghrébins de Strasbourg organise l’immigration clandestine en Europe et par conséquent dans notre pays sans que cela n’émeuve personne. Ainsi donc, ce collectif et cette association sont un maillon de la grande chaine des passeurs que notre ministre de l’Intérieur promet à moultes reprises de sanctionner avec la plus grande sévérité.

    Allo Cazeneuve, où es-tu ? Tu ne vois rien, tu n’entends rien.
    Il est vrai que tu n’en finis pas de serrer les mains aux clandestins qui violent les lois de la République, et comme il en arrive tous les jours, je crois bien que tu vas finir par attraper des ampoules. Je sais bien que tu espères que beaucoup d’entre eux demanderont l’asile en France et que le meilleur moyen d’en attirer le plus possible est de fermer les yeux sur l’immigration clandestine et de choyer les associations qui la soutiennent et l’organisent.

    Nous en avons eu la preuve, c’est en première page de nos journaux qui n’ont pas compris qu’ils venaient involontairement de jouer un mauvais tour à la bienpensance.

    Jean-Louis Burtscher

    Répondre
  6. DAVID DOM972

    17/09/2015

    Dans cette affaire, il y a encore l’argent qui vient tout polluer.
    Si les conditions d’entrée à cette université sont le résultat d’un concours, pourquoi faire exception ? Sous prétexte qu’une partie du financement serait extérieure, et que celait couterait moins chère à la France ? Mauvaise approche, car le problème du monde actuel, est bien du à un choc de culture, et surtout à des actions géopolitiques menées par nos élites sous ordres d’une minorité très puissante. Donc cette action est l’arbre qui cache la forêt.

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    17/09/2015

    60.000  » bacheliers  » n’ ont pas trouvé de place en  » fac  » et François Démago, qui ne pense pas à 2017, nous annonce son intention que 60 % d’ une classe d’ âge accède à l’ enseignement supérieur ! Cela est tout à fait possible ; il suffit pour cela de lisser , c. à d.  » d’ aplatir « , la courbe de Gauss du Q.I. et pourquoi pas de … l’ inverser et ça les socialistes français savent faire ! Nous aurons donc une masse  » penseuse  » mais improductive de @Jaurès

    Répondre
  8. Seppidalsace

    17/09/2015

    De Gaulle disait toujours le contraire de ce qu’il pensait . Les Accords d’Evian étaient bien la porte d’entrée de l’Islam – Le Général à titre provisoire détestait le clergé, celui-ci étant resté trop longtemps fidelel au Maréchal.
    *

    Répondre
  9. alexandre44

    17/09/2015

    HE! bien voila c’est parti,l’intrusion en douceur des futurs dirigeants d’une autre france islamo-communautaire c’est à dire la france de demain .Cette france de dem ain que vous laissez à vos enfants braves Français va surement remplir d’entousiasme vos futurs descendants. Les qataris doivent ce bidonnér à tout va. Ils viennent d’acquérir un nouveau territoir .l’un des pays les plus riches par son agriculture ,son climat et ses ressources naturelles. BRAVO.

    Répondre
  10. 17/09/2015

    Bonjour,
    Dans sa grande générosité le Qatar se propose de financer les frais de vie et logement (à Paris) , pour 100 étudiants immigrés il prévoit 600 000€ par an soit…500 € par mois et par étudiants, qui va donc payé le complément ?
    C’est donc une très bonne affaire pour lui, faire financer des apprentis djihadiste par le pays d’accueil chapeau!

    Répondre
  11. Josette Gazu

    17/09/2015

    Qataretourner dans ton pays, monsieur l’émir! Marre de cette ingérence dans les affaires publiques de la France! Qu’il achète un club de foot ou autre organisme privé, tant pis! Mais qu’il signe un partenariat concernant l’accès à une université française, nous ne sommes pas aux US! Honte à ceux qui signent ce partenariat en notre nom!

    Répondre
  12. Charles Martel

    17/09/2015

    Ce qui est encore plus louche que l’initiative de l’établissement, c’est l’aide du Qatar dont on connait le prosélytisme religieux.
    Il y a donc fort peu de chances pour que ces étudiants soient autre chose que des islamistes infiltrés, qui feront bientôt de la Sorbonne une mosquée intellectuelle en posant leurs exigences, comme font déjà leurs coreligionnaires dans bon nombre de collectivités. Je tiens le pari avec qui veut d’ici à un an.

    Répondre
    • Seppidalsace

      17/09/2015

      En 732 Charles Partel bat les Arabes à Moitié !

      Répondre
  13. Seppidalsace

    17/09/2015

    le premier qui dit la Vérité….. , il doit ……(Guy Béart)

    Répondre
  14. Nicolas

    17/09/2015

    @Quinctius. Si leur gouvernement le juge utile, pourquoi pas ? C’est lui le payeur. Ceux que j’ai pu rencontrer ont déjà de hautes fonctions et sont appelés à des postes ministériels.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/09/2015

      Mais c’ est bien là où est le problème :  » ils ont déjà de hautes fonctions ou vont être appelés à des postes ministériels  » c. à d. qu’ ils sont, ou vont être, éminemment placés pour être aux premières loges de la corruption et de la concussion : un « chef  » en Afrique se doit être  » omnipotent  » et  » riche  » … Vous connaissez l’ Afrique ?

      Répondre
      • Moktar

        17/09/2015

        Je n’avais pas lu votre commentaire; oui visiblement notre ami Nicolas ne connait que l’Afrique des revues spécialisées.

        Répondre
    • Moktar

      17/09/2015

      Mon pauvre Nicolas; vous n’avez strictement rien compris aux évènements actuels, soit par naïveté, soit par con passion, soit par méconnaissance totale de ce qu’est l’Islam et leurs adeptes dont ces hauts fonctionnaires que vous dites fréquenter. Ils sont appelés à des postes ministériels? où donc? Chez eux ou chez nous? Bon chez nous c’est déjà fait partiellement.

      Répondre
  15. Seppidalsace

    17/09/2015

    Votons souverainiste !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/09/2015

      lequel ?

      Répondre
  16. betsynette

    17/09/2015

    Encore un vendu, autrefois il aurait été fusillé

    Répondre
    • gentilchrétien

      17/09/2015

      le premier qui dit la Vérité, il doit être excécuté…(Guy Béart)

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17/09/2015

        personne ne s’ est jamais avisé que le chanteur parlait peut être du … Christ ?

        Répondre
  17. 17/09/2015

    L’ENA organise des stages pour parfaire la formation de ceux qui sont déjà l’élite africaine, diplômés et en poste, stages courts 3 jours, stages longs, 3 semaines. Ils présentent des mémoires, ce ne sont pas des glandeurs, ils rentrent à l’issue du stage. Ce type de stage est parfait. Pour les autres, un étudiant déjà diplômé qui doit soutenir une thèse , bien sûr, aucun problème . Mais il est évident qu’il n’y a eu aucun filtre à la Sorbonne. On nous prend pour des brèles. Sur 100, il y en a peut-être 3 qui valent un cursus, parce qu’il y a des syriens, ils ont genrralement un bon niveau. Et encore et toujours le Qatar. On en a assez

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/09/2015

      Croyez vous que former des élites africaines à l’ E.N.A. soit une bonne chose pour leur pays ? Ne croyez vous pas plutôt qu’ il faudrait former plus d’ Africains à des métiers  » réels  » plutôt que de former de futurs technocrates qui dans le contexte culturel africain se comporteront comme de petits ( ou grands ) prédateurs publiques ?

      P.S. La Sorbonne ne forme pas de scientifiques et cela personne ne le dit !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17/09/2015

        publics !

        Répondre
  18. Moktar

    17/09/2015

    Le Printemps arabe devait aussi, selon les Occidentaux, ramenait la paix, la démocratie dans tous les pays dirigés – toujours selon les Occidentaux – par des tyrans t dictateurs.
    On en voit aujourd’hui le résultat.
    En outre accorder crédit au Quatar c’est un peu plus d’Islamisation.

    Répondre
  19. Atikva

    17/09/2015

    M. Boutry rêve complètement. « La reconstruction, le développement du Moyen-Orient » pour remédier à la plus récente des sempiternelles guerres tribales dans la région à laquelle lui et ses amis gauchistes ont puissamment contribué, il ne pleure pas la honte.

    Bien entendu, il n’a pas pensé une seconde à ce qui se passera dans son université lorsqu’il y aura introduit un commando de musulmans (qui se moquent éperdument de la recherche, du droit, de la science politique, de l’économie et de la gestion, les sciences humaines et des arts et autres balivernes), entraînés au combat et armés par leur coreligionnaires déjà sur place et qui attendent depuis longtemps, les pauvres, le jour J et l’heure H, se trouveront en face de professeurs et d’étudiants français et pseudo-français déjà endoctrinés, mais hésitant peut-être encore à se convertir et en tous cas totalement désarmés ? Lorsque le drapeau noir de l’IS flottera non pas sur la marmite mais sur le toit de son université, aura-t-il opté lui-même pour la conversion, la dhimmitude ou la décapitation ?

    Une chose est certaine, ses yeux ne se seront toujours pas dessillés.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/09/2015

      C’ est de la géopolitique vue par un … comptable !

      Répondre
  20. Kouroutien

    17/09/2015

    Décidément, on se fout de nous pauvres Français, 600.000€ pour instruire à la Sorbonne des futurs fouteurs de Merde …??
    j’en ai des nausées

    Répondre
  21. Esope

    16/09/2015

    L’émir est bien généreux. Mais il ne prend aucun colon syrien au Quatar…
    Il se fout de notre gueule.
    On doit bien se marrer à la cour du Quatar!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)