Pollution intellectuelle et limitation des libertés

Posté le mars 28, 2014, 2:21
5 mins

Pendant des jours et des jours, il n’a été question, dans les grands médias, que des « affaires » censées discréditer Nicolas Sarkozy et, d’une manière plus générale, la droite en France. Ce fut une sorte de pollution intellectuelle, permettant d’éviter qu’il soit question des problèmes réels du pays, que les tenants actuels du pouvoir ne veulent surtout pas voir évoqués en contexte d’élections. Cette pollution-là n’a pas disparu.

 

cecile-duflot

 

Et puis, il y a eu une nappe de pollution aux particules fines sur une moitié de la France et cette pollution, matérielle cette fois, a permis d’ajouter une couche supplémentaire de pollution intellectuelle.

Je n’ai entendu dire nulle part que la stagnation de masses d’air pendant plusieurs jours se produit plusieurs fois par an, qu’une telle stagnation entraîne toujours la persistance cumulée de divers effluents présents dans la masse d’air concernée, mais que cette persistance ne représente un net surcroît de pollution matérielle que pendant les périodes où la température de l’atmosphère est relativement basse – ce qui entraîne l’usage d’instruments que nul n’a incriminé, les appareils de chauffage. Qui oserait incriminer les appareils de chauffage, même s’ils portent une responsabilité importante dans les rejets de particules fines ?

Je n’ai entendu incriminer nulle part ou presque les camions de transport de marchandises, et seulement de façon marginale, les véhicules de transport en commun, alors que les uns et les autres portent également une responsabilité importante.

J’ai, par contre, vu les véhicules automobiles pointés du doigt, des policiers mobilisés pour racketter un peu plus les automobilistes récalcitrants. J’ai vu des journalistes proclamer à longueur de journée que les interdictions de circulation avaient été « efficaces » et que le racket avait été « dissuasif ».

On doit le dire. Le racket a rapporté un peu d’argent supplémentaire dans les caisses de l’État, qui sont très vides en ce moment. Les interdictions de circulation ont, elles aussi, été « efficaces » en ce qu’elles ont pénalisé des millions de gens. Mais tout cela n’a eu aucune efficacité pour ce qui concerne la « pollution ».

Non seulement les rejets de particules fines en France viennent très largement des appareils de chauffage, des camions de transport de marchandises, des véhicules de transport en commun, mais les véhicules automobiles sont très peu concernés : la grande majorité d’entre eux aujourd’hui ne rejettent quasiment pas de particules fines, y compris les véhicules à moteur diesel de moins de dix ans d’âge.

Par ailleurs, le cumul des particules fines venant des appareils de chauffage, des camions de transport de marchandises, des véhicules de transport en commun et des véhicules automobiles représente moins du tiers des particules fines en suspension dans les masses d’air qui passent ou stagnent au-dessus de la France.

Doit-on le noter en supplément ? Les chiffres évoquant la surmortalité due aux particules fines sont très excessifs et très insignifiants, puisqu’ils englobent tous les gens qui meurent de problèmes pulmonaires quelle qu’en soit la cause – et la cause n’est que marginalement la présence de particules fines dans l’atmosphère.

Une couche supplémentaire de pollution intellectuelle, disais-je. Il y a eu, pendant quelques jours, une intensification de la pollution matérielle aux particules fines. Cette intensification a conduit à une couche supplémentaire de pollution intellectuelle. Une dissémination de mensonges et de peurs s’est opérée. Elle a conduit à des décisions de racket et de restrictions de liberté. C’était le but réel. La pollution intellectuelle dissémine toujours mensonges et peurs. Elle conduit toujours vers racket et restrictions de liberté. Tant que la pollution intellectuelle sera omniprésente en ce pays, il y aura dissémination de mensonges et de peurs, décisions de racket et de restrictions de liberté. 

Guy Millière

34 réponses à l'article : Pollution intellectuelle et limitation des libertés

  1. HansImSchnoggeLoch

    31 mars 2014

    Jaures: :Pour vous donc, le couple n’a d’autre utilité que la reproduction ?
    Vous pensez réellement qu’une espèce ne peut se maintenir que si tous ses membres effectuent leur devoir de reproduction ?

    Dans la nature un couple est par définition composé d’un mâle et d’une femelle. Les gènes de l’espèce ne peuvent donc se transmettre aux générations futures que par eux. Les individus de l’espèce qui ne se reproduisent pas sont des branches mortes que la nature finira par élaguer sans état d’âme.
    La nature n’a pas besoin de votre morale spécieuse pour survivre, elle a ses propres lois.
    Et tant pis pour les homos!

    Répondre
    • Jaures

      1 avril 2014

      “Dans la nature un couple est par définition composé d’un mâle et d’une femelle.” Selon votre définition. Le Larousse définit ainsi un couple: “Personnes unies par le mariage, liées par un pacs ou vivant en concubinage “.
      Les animaux eux-mêmes ne se nomment pas “couples”.
      Si vous voulez dire que seuls les couples hétéros procréent, c’est évidemment exact. Cela n’empêche pas les couples homos de vivre, comme dans la nature, leur minorité.
      Rien ne dit que les couples homos dans la nature sont rejetés: au zoo de Toronto, on a même vu un couple de manchots gay élever un petit issu d’un oeuf rejeté par les parents biologiques.
      Ne soyez donc pas plus intolérant qu’un pingouin !

      Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    31 mars 2014

    Jaures: Allons droit au but ! A combien estimez vous le nombre de morts et d’hospitalisations admissible avant de laisser de temps à autre votre voiture au garage ?

    Pour aller voter dimanche dernier, je n’ai pas pris ma voiture mais mon hélicoptère privé. Consommation 500 litres / h.
    Si vous pensez que c’est déplacé, allez donc balayer la cour de l’élysée, consommation du Falcon de monsieur votre boss 500 litres rien qu’au décollage.

    Répondre
  3. Jaures

    31 mars 2014

    Quinctius, vos chiffres valent pour tout le territoire. En réalité il faut pondérer selon le lieu. La pollution rurale est différente de la pollution urbaine. Si vous habitez en Dordogne, vous n’aurez pas à souffrir de la circulation alternée.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 avril 2014

      je parle de Strasbourg pas de la Dordogne !

      Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    30 mars 2014

    Jaures: On trouve encore des « scientifiques » pour dire que le tabac aide à digérer, que l’alcool n’a aucun impact sur la santé ou que l’amiante est inoffensif…
    Oui et l’abus de PS peut nuire à vore santé.

    Répondre
  5. R. Ed.

    30 mars 2014

    @ Jojo & à tous les autres…

    La Terre , 4 milliards d’années ?
    Elle est toujours là…
    Le “”” réchauffement climatique “”” , 25 ans ?

    Le ministricule hominem devrait apprendre un tout petit peu l’humilité.
    Extrapoler des faits sur une période de 25/50 ans et en tirer de telles conclusions, sur un total ( aussi une estimation ) de 4 milliards, faut se prendre pour dieu ( ou pour Allah ) pour oser cela.

    Répondre
    • Jaures

      31 mars 2014

      4,5 milliards, en fait. Mais on est pas à 500 million près…
      Et rappelons que le climat a changé radicalement sur Terre il y a 66 millions d’années suite à l’impact d’une météorite provoquant probablement, entre autres, la disparition des dinosaures. Que l’homme puisse changer durablement le climat n’a rien d’arrogant: une petite guerre nucléaire et le tour est joué…

      Répondre
  6. caillou

    30 mars 2014

    Renseignez-vous Guy Millière. Le diesel les plus récents avec leur filtre à particules sont encore plus dangereux car les particules sont plus fines et le corps ne parvient pas à les éliminer. Elles restent dans l’organisme ad vitam aeternam avec toutes les conséquences sur notre santé !

    Répondre
  7. BRENUS

    28 mars 2014

    Les pseudos “verts”, en fait d’extrème gauche sont prêt a tout pour nous pourrir la vie. Cette grosse vache de duflo, pareil. Ce prétendu parti n’a rien d’écologique et n’a pour but de ménager que les merdiques qui viennent vivre a nos crochets. Si des crétins votent pour ça, bon vent. Mais a condition qu’ils soient les payeurs des aneries de leurs idoles.

    Répondre
  8. Jaures

    28 mars 2014

    “Le mariage Homo c’est vraiment naturel ?” Le mariage est “naturel” ? Première nouvelle ! Quelle autre espèce organise cette cérémonie ?
    Si vous voulez parler de l’orientation sexuelle, dans toutes les espèces, des oiseaux aux primates, on constate des rapports homosexuels.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28 mars 2014

      Le couple homo est par définition stérile et ne remplit aucune fonction de reproduction., la nature est donc sans concessions pour ce genre d’union. Ne reste que ce qui est utile, c.à.d. le couple hétéro, qui lui seul perpétue les espèces.

      Répondre
      • Jaures

        30 mars 2014

        Il n’y a pas que les couples homos qui ne reproduisent pas: certains couples sont stériles, d’autres refusent d’enfanter,…
        L’utilité d’un couple ne se résume pas, Dieu merci, à la reproduction !
        Par ailleurs, la majorité des enfants naissent hors mariage: le lien entre reproduction et mariage n’est donc en rien avéré.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          30 mars 2014

          .
          Une naissance même en dehors du mariage résulte toujours de l’union d’un mâle et d’une femelle.
          Mais le couple homo reste stérile ad vitam aeternam peu importe si les individus qui le composent puissent se reproduire dans des conditions normales ou pas!
          Dans les situations difficiles, Dieu sait qu’il y en aura toujours, la nature fait impitoyablement le ménage

          Répondre
          • Jaures

            31 mars 2014

            Certes, Hans, la nature fait le ménage, notamment en donnant en pâture aux prédateurs les plus faibles, les malades, les vieux et les estropiés. Un exemple à suivre ? Par ailleurs, où avez-vous vu que les espèces où l’on observe en quantité des comportements homosexuels (canards, bonobos, manchots,…) seraient plus enclines à disparaitre ?
            Pour en revenir au mariage, si celui-ci ne sert qu’à ceux qui peuvent ou veulent enfanter, faut-il en exclure les couples stériles ou ceux qui ne souhaitent pas d’enfants ?

        • quinctius cincinnatus

          31 mars 2014

          dans ce cas le ” couple ” est ALORS INUTILE à l’espèce puisqu’il ne la perpétue pas … dans aucune société ” animale ” vous trouverez ce cas de figure ; ce qui veut dire que l’Homme est le facteur le plus dangereux pour son espèce et c’est bien la Raison qui fait que la Religion ( catholique, juive, musulmane etc … ) est opposée aux mariages gays et lesbiens !

          Répondre
          • Jaures

            31 mars 2014

            Pour vous donc, le couple n’a d’autre utilité que la reproduction ?
            Vous pensez réellement qu’une espèce ne peut se maintenir que si tous ses membres effectuent leur devoir de reproduction ? En ce cas, et si le mariage est l’expression sociale de cette nécessité, faut-il interdire les naissance hors mariage et cette cérémonie aux couples qui n’ont pas des enfants en projet ?

  9. HansImSchnoggeLoch

    28 mars 2014

    Vu les résultats des élections municipales les particules fines ont plutôt embrumé les esprits déjà pollués des socialistes.
    De là à souhaiter que cette pollution devienne chronique,. il n’y a qu’un tout petit pas que je serai prêt à franchir.

    Répondre
  10. Jaures

    28 mars 2014

    Argumentaire affligeant, sans doute pompé dans 40 millions d’automobilistes. Rétablissons les faits.
    Millière prend en référence la France entière. Hors, les causes de pollutions sont bien différentes d’une région à l’autre. Il est évident que dans la creuse, on ne va pas mettre en place la circulation alternée ! On va plutôt demander à limiter les épandages et le chauffage au bois.
    Mais qui se chauffe au bois à Paris ? Millière ?
    Ce qui est en cause, c’est la concentration des polluants. Or, en Ile de France, le trafic routier est à l’origine de 51% des polluants que l’on respire (chiffres Airparif).
    Sur les conséquences, comment peut-on ainsi minimiser les effets sur la santé ? Toutes les études épidémiologiques confirment les effets à courts terme sur la santé. Les chiffres de l’ORS Ile de France corroborent ceux observés dans les villes de tous les pays industrialisés:lorsque les niveaux de polluant augmente de 10ug/m3, la mortalité augmente de 0,9%. Evidemment, les plus touchés sont les plus fragiles, malades, asthmatiques, personnes âgés, nourrissons. C’est peut-être ce qui amène Millière à qualifier cela “d’insignifiant”.
    Enfin, Millière fustige cette entrave à la liberté. Mon Dieu ! La dernière circulation alternée a eu lieu en 1997. 1 jour tous les 17 ans, quelle entrave aux libertés ! Quant aux automobilistes qui se sont crus plus malins que les autres, ils ont dû s’acquitter de 22€ et on en a compté moins de 4 000. Pas de quoi renflouer les caisses de l’Etat. Bien heureusement, les franciliens dont la gorge et les yeux piquaient, dont les enfants toussaient et qui s’inquiétaient pour leurs parents ont laissé la voiture au garage et permis une baisse de plus de 35% des concentrations en particules.
    Malgré certains discours incompréhensibles, la responsabilité fait son chemin en France comme dans toutes les capitales du monde qui se préoccupent de la santé des citoyens.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28 mars 2014

      Jaures: Rétablissons les faits.

      En réalité vos faits, pompés dans l’almanach du parfait petit socialiste et assaisonnés de chiffres biaisés fournis par le club de faussaires de l’ors.
      LOL!

      Répondre
      • Jaures

        29 mars 2014

        Comme d’habitude, cher Hans, vous déniez des études corroborées partout jusqu’aux antipodes sans en avancer vous même.
        Montrez-moi donc les travaux émanant d’universitaires ou de laboratoires qui contestent ce que j’avance. En tout cas, toutes les capitales du monde prennent des mesures pour endiguer la pollution: la circulation alternée à Athènes et à Rome, la vignette verte à Berlin, le péage urbain à Londres, la surtaxation du diesel en Suisse (voire interdiction à Tokyo),…
        Sans doute la Terre entière est contaminée par “l’almanach du petit socialiste” tandis que Hans regarde tout cela de haut avec la vérité universelle sous le bras.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          29 mars 2014

          Jaures, vous êtes le perroquet de ce site répétant le plus disant.
          La discipline étudiant les fluctuations climatiques de cette planète n’est pas une science en soi, d’ailleurs comme l’économie.
          Elles se heurtent toutes deux à des phénomènes heuristiques, difficiles à mettre en équation.
          Ces disciplines sont donc restreintes à analyser des observations pour tenter d’établir des corrélations et pour essayer de faire des projections dans l’avenir.
          Restons humbles, jusqu’ici aucun programme informatique n’est arrivé à faire ce travail proprement. Ou plutôt en manipulant le programme (if, then, else) on arrive à lui faire dire ce qu’on veut bien entendre.
          Et le giec s’est spécialisé dans cette supercherie. L’affaire des mails en a été le révélateur (voir University of East Anglia ).

          Répondre
          • Jaures

            30 mars 2014

            Cher Hans, vous savez très bien que l’affaire des e-mails volés est une manipulation grossière. Elle remonte à 2009. Les études réalisées depuis, du Giec ou d’ailleurs, ont-elles réfuté les résultats d’alors ? Bien au contraire ! Le réchauffement anthropique est corroboré par la quasi totalité des études réalisées depuis 20 ans (97% selon John Cook de l’université de Queensland).
            Mais vous avez le droit de penser le contraire. On trouve encore des “scientifiques” pour dire que le tabac aide à digérer, que l’alcool n’a aucun impact sur la santé ou que l’amiante est inoffensif…

        • HansImSchnoggeLoch

          29 mars 2014

          Pour Jaures une copie d’un article du site “Résistance 2017”, je cite:

          Comme d’habitude, les Verts ont sauté sur l’occasion de la pollution aux particules fines et très fines pour nous faire la morale. Nous sommes tous d’abominables pollueurs.

          Regardons la réalité en face, celle qu’on veut nous cacher. La vaste majorité de cette pollution (86% selon l’Usine Nouvelle) provient d’Allemagne et de Hollande. Pourquoi ? Parce que l’Allemagne a décidé de sortir du nucléaire et de développer des énergies renouvelables et intermittentes et a dû ainsi avoir massivement recours au charbon. Quant à la Hollande, le chauffage au bois, soi-disant écolo, y est très développé.

          Les énergies renouvelables causent en fait un problème majeur aux électriciens. En pointe, les éoliennes et les panneaux photovoltaïques produisent une certaine quantité d’électricité mais, pour environ la moitié du temps, ils produisent peu ou pas d’électricité. Pour pallier ce déficit énergétique, l’Allemagne s’est équipée de 100 % de la puissance électrique nécessaire en centrales à charbon ou à la tourbe.

          Le charbon est en effet devenu très bon marché car les américains ont fortement réduit leur consommation au profit du gaz et exportent ainsi massivement leurs surplus vers l’Europe à des prix cassés. Quant à la tourbe, elle est très polluante mais elle existe en grande quantité en Allemagne de l’Est.

          Les verts Allemands ont ainsi obtenu la sortie du nucléaire avec pour conséquence une multiplication par 50 de la pollution atmosphérique. Et pourtant les centrales allemandes filtrent leur air et respectent les normes en vigueur (70 puis 40 mg/m3). A noter qu’un moteur diesel émet environ 4,5 mg/m3 et que les nouveaux moteurs émettront encore 5 fois moins.

          Et puis l’Allemagne a assisté à un phénomène annexe qui n’avait pas été prévu. Du fait d’un coût exorbitant et allant croissant de l’électricité en Allemagne (2 à 3 fois le prix français pour les particuliers), les allemands ont décidé en grand nombre d’économiser sur leur chauffage. Pour cela, ils se sont rués sur les poêles à bois, à charbon ou à la tourbe où il n’y a pas encore de normes de rejet.

          Mais l’âne Martin et ses copains écolos nous expliquent qu’il va résoudre le problème de la pollution à Paris avec une décision stupide sur la circulation alternée !

          En temps normal, le diesel est responsable de 11 % de la pollution aux particules fines. Avec l’aide des Verts Allemands, le diesel ne contribue plus qu’à hauteur de 3,5 % de cette pollution en France. L’âne Martin a ainsi décidé d’emmerder 10 millions de franciliens simplement pour réduire la pollution potentielle de 1,7%. Merci les Verts pour cette intoxication !

          Un autre sujet mérite l’attention. Depuis 1988, les particules fines et très fines étaient classées en tant que « probablement cancérigènes ». Sur la base d’une seule étude controversée, elles sont passées en France en 2012 à « cancérigènes avérées ». Une nouvelle étude, plus sérieuse, a infirmé ce résultat en 2013 mais on n’en tient pas compte. Le Principe de Précaution veille sur les Français et est le garant de leur intoxication permanente ! Merci aux verts (et à NKM).

          Les écolos avancent toujours des chiffres complétement farfelus et personne – ou presque – n’ose les contester. Delphine Batho, en mars 2013, déclare que le diesel fait 42 000 morts par an en France. Cécile Duflot – vous savez, la gamine qui tue la construction en France et est spécialiste du chômage avec 22 000 dépôts de bilan sur 2013 -, lui emboite le pas avec 44 000 morts en indiquant avec solennité « c’est ça qui est la réalité ».

          Selon les médecins, les morts dues aux particules fines sont toujours liées à d’autres pathologies préexistantes : asthme, malformations pulmonaires, problèmes cardiaques, problèmes circulatoires,… L’Inserm et l’Afsse estiment à environ 10 % le nombre des cancers du poumon attribuables aux particules. La grande majorité des morts invoqués par Batho et Duflot est due au tabac. Il y a 73 000 morts par an dus au tabac en France. Hors tabac, les morts par problèmes respiratoires potentiellement dus aux particules fines seraient d’environ 3 000 mais avec des pathologies complémentaires.

          Des études épidémiologiques sur des mineurs exposés à 300 à 1 000 µg/ m3 (contre une norme à 35 µg/ m3 pour les villes françaises) ont montré que les risques de cancer du poumon n’étaient pas plus élevés que pour le personnel travaillant en surface. Ces études ont été faites en Allemagne, en France et aux USA sur des mines de potasse. Il n’y a là aucun lien avec le diesel.

          Comme toujours, les Verts mentent délibérément car leur méthode de propagande c’est la peur. Pour eux, la fin (c’est-à-dire la mort des nations industrielles) justifie les moyens et ils peuvent affirmer n’importe quoi. Pour les Verts, l’honnêteté n’a pas cours.

          Et l’âne Martin emboite le pas car Moi Président a besoin des voix des Verts.

          Répondre
          • Jaures

            30 mars 2014

            Totalement ridicule !!
            Les vents dominants ne viennent pas d’Est, mais de l’Ouest et c’est quand les vents sont nuls que la pollution stagne. Celle-ci est donc bien de notre responsabilité.
            Par ailleurs, curieux argument de dire que les particules ne sont néfastes que pour les personnes malades et fragiles, comme si celles-ci comptaient pour rien. Il y a en France plus de 3 millions d’asthmatiques et leur nombre s’accroit justement en raisons des problèmes environnementaux urbains.
            Allons droit au but ! A combien estimez vous le nombre de morts et d’hospitalisations admissible avant de laisser de temps à autre votre voiture au garage ?

          • quinctius cincinnatus

            31 mars 2014

            dans ” Les Echos ” du 15 mars un article signé Didier Julienne ***

            ” selon les données de l’Adième 14 % de la pollution serait due aux transports ( y compris publics ) 34 % au chauffage domestique , 31 % à l’industrie , 21 % à l’agriculture ”

            autre information

            en Allemagne sur les 13 dernières années ( en part de pertes ou de gain s ) :

            nucléaire moins 72,6 %
            charbon/lignite moins 5,4 % ( bien que le lignite ait repris 8 % des parts de marché depuis 2009 )
            le PETROLE ET LE GAZ sont en forte augmentation 17,9 %

            et le ” renouvelable ” a fait un bond de 109,3 %

            Paris n’étant pas la France et Strasbourg se trouvant sur la route de la pollution made in Germany … la circulation n’y a cependant pas été … alternée

            dernier point il existe une ” pollution ” nucléaire qui elle durera des millénaires … celle des déchets radioactifs

            enfin on pouvait entendre le même jour sur les mêmes antennes ces deux recommandations aux lapins du clapier parisiens

            restez chez vous, ne sortez pas et … celle ci
            les intérieurs des habitations sont plus polluées que la rue

            ou bien encore que les sorties de maternelles étaient maintenues alors que les récréations à l’extérieur des classes étaient suspendues

            à chacun d’y retrouver son chat !

        • HansImSchnoggeLoch

          30 mars 2014

          Encore une petite remarque Jaures:
          Suggérez donc à la chiffe molle qui tient lieu de président de ce pays de prendre le train pour aller voter dans son bled perdu. Cela fera toujours quelques kg de poussières de moins dans l’atmosphère et sauvera la vie à quelques individus fragiles, parce que vous savez, un Falcon ça pollue plus que la voiture diesel du quidam francilien.

          Répondre
  11. orldiabolo

    28 mars 2014

    Bien sûr que le but de l’opération est de nous habituer à supporter la restriction du droit de nous déplacer, et de justifier une fiscalité “comportementale” supplémentaire pour ceux qui qui s’acharneraient. Quant aux morts “de pollution”, ils meurent seulement avec douze heures d’avance sur le programme, après avoir fumé deux paquets par jour pendant 60 ans… Au fait, où est passé l’ozone qui devait nous tuer en masse ? Disparu ! Comme le réchauffement climatique. On ne parle plus maintenant que de “changement” climatique. L’essentiel, c’est que ce soit toujours de notre faute…

    Répondre
    • Jaures

      28 mars 2014

      Le réchauffement climatique disparu !!??
      Vous voulez rire ! Une étude parue récemment (le 02/01/2014) par le Pr Steven Sherwood de l’Université de New South Wales (Australie) montre que le réchauffement est encore plus grave que prévu par le Giec.
      Pratiquement plus aucun scientifique ne conteste le réchauffement climatique. Les divergences existent simplement sur les conséquences (montée des eaux, températures extrêmes, épidémies, exode,…)

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        29 mars 2014

        D’accord avec orldiabolo.
        Comme toujours Jaures est du côté obscur de la force.
        Le giec, autre club patenté de faussaires, nous a déjà habitué à beaucoup de salades, ce n’est pas une de plus venant du NSW qui va changer le monde.
        Blabla komdab, kamrad!
        Au lieu de nous bassiner sur le climat, parlez nous donc des couacs et de l’incompétence du gouvernement socialiste français, chômage, impôts, mensonges, répression …

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        29 mars 2014

        depuis que les relevés météos thermiques sont faits en Australie , il y a de cela plus d’un siècle, les étés australiens sont de plus en plus chauds ( avec des variations annuelles ) et corrélativement le pays de plus en plus désertique … la raison et l’origine peuvent en être effectivement et pour partie , l’activité humaine … les aborigènes on eu une activité agricole ” nomade ” sur …brulis ; l’Homme Blanc ( jaune et noir maintenant ) ” industriel” et ” post industriel ” n’est donc pas le seul responsable … ce qu’il y a de bien plus inquiétant c’est que La Richesse de la Terre ( de la mer et de l’air ) ne se renouvelle plus aux rythmes de sa dégradation … c’est ce qu’on appelle le consumérisme dans son cadre mondialisé

        P.S. quand ( et si ) le ” climat ” se dirigera vers une autre petite période glaciaire que dira alors le G.I.E.C. ?

        Répondre
  12. Daviet

    28 mars 2014

    L’incohérence est aujourd’hui la caractéristique du discours des “Verts” comment peut on admettre que des gens qui ont la prétention de défendre la nature et la sauvegarder soient pour le mariage Gay sous toutes ses formes avec PMA, théorie du genre etc…Le mariage Homo c’est vraiment naturel ? La pollution intellectuelle qu’il veulent nous imposer doit être dénoncée et combattue. Car ce sont eux les vrais fossoyeurs des lois naturelles et de l’écologie.

    Répondre
  13. 28 mars 2014

    Excellente analyse et constat accablant, merci Guy Millière, comme toujours vos articles font mouche !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 mars 2014

      à croire que pour certains , et ils sont innombrables sur le blog , Millière est un nouveau … Moïse , ce qui à y bien réfléchir n’est pas aussi faux qu’on pourrait bien s’en moquer !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)