Pour une convergence LMPT-Gilets jaunes

Posté le août 14, 2019, 9:36
5 mins

Le printemps 2013 et l’automne 2018 resteront attachés au souvenir de deux mouvements populaires aux espoirs déçus. Chacun a pensé pouvoir faire reculer le gouvernement, voire l’abattre. Chaque fois le gouvernement a résisté.

Rêvons un instant et transportons-nous en octobre prochain. À ce moment-là, le débat sur la PMA battra son plein, tandis que les gilets jaunes n’auront pas désarmé. Imaginons alors une foule additionnant les deux manifestations. Imaginons Paris avec deux millions de Français très en colère face à un gouvernement aux abois. Tout serait alors possible.

Revenons sur terre : un tel rassemblement est-il seulement envisageable ? Qu’y a-t-il de commun entre une France « beauf » noyautée par une extrême gauche ultra-violente et une bourgeoisie catho BCBG aussi attachée à son portefeuille qu’aux bonnes mœurs ?

Le piège est justement de tomber dans ces caricatures, volontairement véhiculées par l’oligarchie politique et médiatique. Les gilets jaunes « authentiques » des premières manifestations n’ont rien à voir avec l’extrême gauche. Quant aux cathos qui ont préféré voter Macron au mépris de leurs propres principes, ils seront absents des mobilisations contre la PMA.

En fait, et en dépit des apparences, opposants à la loi Taubira et gilets jaunes « historiques » constituent deux populations très proches, trop proches pour que l’oligarchie ait intérêt à le montrer.

La classe moyenne est la composante essentielle de chacun de ces mouvements. Certes, elle est plus rurale chez les gilets jaunes, plus citadine dans la manif pour tous. Les premiers vivent plus modestement, les seconds plus confortablement (provisoirement !). Mais, dans les deux cas, c’est cette même France qui croule sous les charges et les prélèvements. C’est cette même France qui sert de vache à lait à des millions d’assistés qui n’ont aucune volonté de s’insérer et vivent d’allocations et de trafics en tous genres. Et c’est cette même France qui supporte de plus en plus mal de voir les plus riches et les élites se dérober à leurs devoirs.

Que faut-il pour que la convergence se fasse ?

Les deux partis doivent d’abord comprendre qu’isolés, la victoire leur restera inaccessible. L’extrême gauche, avec la complicité du gouvernement, continuera à faire peser sa dictature chez les gilets jaunes. Quant à la manif pour tous, elle ne peut espérer l’emporter en se basant sur les mêmes méthodes qu’il y a cinq ans.

Chaque camp doit intégrer, au moins partiellement, les revendications de l’autre.

Les gilets jaunes doivent remonter à la cause la plus profonde des effets qu’ils déplorent, à savoir la décadence morale du pays. Les injustices matérielles qu’ils subissent ont leur source dans l’égoïsme et l’absence de principes moraux de l’oligarchie. Cette absence de principes est cause à la fois du système économique injuste de notre pays et des lois détruisant ses repères moraux et familiaux.

La bourgeoisie patriotique, fer de lance de la manif pour tous, doit être conséquente et prête à sacrifier ce qu’elle pense être ses intérêts matériels immédiats aux principes supérieurs qu’elle défend. Il est impossible de continuer à soutenir le modèle économique mondialiste et ultralibéral qui domine. En effet, ce modèle est cause d’injustices intolérables dont l’immoralité n’a rien à envier aux lois contre la famille.

Tous doivent comprendre que le remède fondamental est dans un retour aux racines chrétiennes et culturelles de notre pays.

L’oligarchie macronienne cherche délibérément à éloigner deux faces d’un même mouvement qui s’oppose à sa politique d’assassinat de la nation. Et pour cause : elle sait que leur union lui sera fatale !

À chacun d’agir en conséquence. Opposants à la PMA : tous en gilets jaunes les samedis ! Gilets jaunes : tous à Paris le 6 octobre !

Philippe Suvigny

12 réponses à l'article : Pour une convergence LMPT-Gilets jaunes

  1. quinctius cincinnatus

    22 août 2019

    à @HOMERE

    dans votre liste des ” présumés coupables ” vous oubliez ces mondes à forte inertie des ronds de cuir de la Fonction Publique et des législateurs prolifiques

    quant aux avancés sociales par des ” révoltes sanglantes ” je vous laisse à vos illusions, révolutionnaires, républicaines et historiques ( à la Michelet ) car il y a longtemps que les historiens anglais, des gens en dehors de toute idéologie, ne l’ écrivent plus

    Répondre
  2. HOMERE

    20 août 2019

    Pas d’amalgame….ajouter un malade à un boîteux n’a jamais fait une bonne santé…..au contraire,les Gilets Jaunes n devrait avoir qu’une revendication solide puis une seconde une fois la première satisfaite.On a bien vu que méler des revendications hétérogènes ne conduit à rien….

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20 août 2019

      il y a , comme je l’ ai déjà dit ici de nombreuses fois, les ” G.J. canal historique “, c. à d. les Nouveaux Misérables de cette société du capitalisme financier la forme la plus aboutie de la cupidité pour la cupidité, , et puis il y eut ensuite la récupération ” néo – marxiste ” et l’ occasion donnée aux ” anars ” et aux ” casseurs ” de … s’ exprimer … ” révolutionnairement ” ( les sans – culottes sont glorieusement célébrés dans nos livres d’ Histoire ) …

      vivre dignement était pour les premiers la seule revendication et elle le reste

      vivement un ” Mouvement Social Français ” ni de gauche ni de droite … autant dire pour beaucoup … fasciste !

      Répondre
      • HOMERE

        21 août 2019

        La problématique fondamentale est la forme à donner aux mouvements revendicatifs afin qu’ils puissent aboutir à de justes solutions face aux pouvoirs conservateurs et à leurs moyens de les contrer.Le piège mortel des élections,la dialectique Présidentielle,les médias,les puissances économiques et les conservatismes petits bourgeois,voire prolétaires, sont autant d’obstacles qui,jusqu’à présent ont empêché toute réforme de fond qui auraient pu améliorer la condition de ceux qui sont le plus dans le besoin,car d’évidence,ce sont les questions financières qui demeurent prégnantes.
        Dans l’histoire,on constate qu’à part la violence et la révolte sanglante,aucune avancée sociale définitive (pas les babioles dédaigneuses accordées aux syndicats ou autres forme revendicative) n’a pu être obtenue.Le fameux “rapport de force” tant mis en avant par les forces de gauche,ne sera jamais en faveur du prolétariat ou des forces revendicatrices destinées à améliorer la vie des gens.
        Tous les mouvements ou les écoles de pensées ou réflexions philosophiques ont échouées devant la réalité matérialiste du monde et la dénaturation même de son existence.
        L’univers même du travail,en considération de sa nouvelle nature,ne fais plus partie de notre avenir comme source de valorisation de la personne.Nous préférons le loisir,le futile et l’artificiel (même l’intelligence est considérée comme telle)
        Il nous faudra revenir de gré ou de force à ce que nous sommes devant l’impuissance que nous avons à exister face à ceux qui entretiennent et confortent ce pouvoir qui dispose de tant de forces pour nous soumettre à leurs volonté de ne rien changer.
        De mon point de vue,il faut agir de plusieurs façons :
        S’abstenir lors des élections afin que les suffrages exprimés soient minoritaires(alors plus de légitimité tirée des urnes)
        Revenir à une représentation proportionnelle du corps social dans sa réalité
        Constituer des assemblées locales d’action publique de pression sur les profiteurs afin qu’ils rendent comptes,
        Rendre publique les pratiques des officines occultes élitistes
        Supprimer les écoles dans lesquelles on perpétue le système par un enseignement dirigé
        Résister et désobéir aux ordres et textes contraires aux souhaits exprimés par une majorité significative d’opinions
        Rétablir un service civique aux personnes en difficulté par des chômeurs et obliger à des travaux d’interet général
        Taxer les profits non productifs et obliger à l’investissement dans les entreprises
        Evidemment structurer la revendication en créant une seule représentation populaire statutaire composée d’éléments compétents et reconnus pour leur impartialité et contrôlés par le groupe revendicatif
        Enfin,réduire les syndicats à une simple courroie de transmission du patronat et des pouvoirs publics et les considérer comme tels dans le corpus social
        Compléter l’action par la création de groupes propres dissuasifs musclés pour museler tout mouvement minoritaire extrémiste violent de type “black blocs” ou autre émanation de force contraire aux intérêts des revendications
        Alors oui pour un mouvement social français comme vous le proposez sur des bases réalistes mais déterminées

        Répondre
  3. KAVULOMKAVULOS

    15 août 2019

    La “bourgeoise BCBG aussi attachée à son portefeuille qu’aux bonnes moeurs” ? Ne croyez vous pas que, pour ce genre de personnes, l’attachement est d’abord pour le portefeuille. Pour les “bonnes meurs” on peut toujours en parler – ça ne mange pas de pain- , mais ça devient vite secondaire face à l’intérêt. Ces “bourgeoises” vendraient leur vertu, pour celles qui en ont, afin de préserver leurs avoirs. Aucun espoir à attendre de cette engeance égoiste et prétentieuse. Et qui – n’omettons pas de le rappeler – méprise ce qu’elle appelle la “populace”. Comme le fachiste de service qualifie de sous merde la “France d’en bas”. Alors qu’il devrait se renifler lui même avant.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 août 2019

      au lieu que de cracher votre venin vous feriez mieux d’ apprendre à faire une analyse de texte

      Brenus ou l’ exemple, le modèle, l’ étalon du cerveau reptilien : une chance pour la France ! … une chance oui … mais d’ un autre genre !

      Répondre
      • BRENUS

        17 août 2019

        La “chance pour la France”, il me semble que ce serait plutot toi, compte tenu de nos origines respectives. Rappelles toi que nous a suffisamment saoulé avec tes “ancêtres sarrazins”
        Par ailleurs, lorsque l’on manie aussi mal la syntaxe que toi, il vaut mieux s’abstenir de donner des leçons. Vas vite poster sur oumma.com

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          20 août 2019

          pour ce qui est de la langue française , vous ne savez pas la tenir … en laisse !

          syntaxe :

          ” partie de la grammaire qui étudie les règles régissant les relations entre les mots et les syntagmes *** à l’ intérieur d’ une phrase : ensemble de ces règles ”

          *** syntagme :

          suite de mots qui se suivent et forment une unité fonctionnelle et sémantique *** dans une phrase

          *** sémantique :

          étude du langage du point de vue du sens ; une phrase est qualifiée de sémantique lorsqu’ elle a du sens et là on est bien obligé de constater que vos phrases sont dénuée de sens

          puisque c’ est là votre orifice préféré d’ expression ,Brenus, je vous dis qu’ il ne faut pas péter plus haut que votre cul

          Répondre
  4. ostrogone

    15 août 2019

    On peut discuter de la parenté LMPT/ gilets jaunes. Quoiqu’il en soit cet article fait écho à un souhait que j’ai sur la future action contre la PMA sans père. Même une immense manif le 6 octobre de LMPT ne suffira pas à faire plier le gouvernement, on a vu en 2013. Il faut s’inspirer de l’action innovante des gilets jaunes, à savoir le “harcèlement”, la répétition et la multiplicité des lieux. Cela permet aussi à ceux qui veulent bouger d’agir près de chez eux plutôt que payer des déplacements à Paris. Je ne sais qui pourrait coordonner tout ça, mais ça me semble une piste à explorer.

    Répondre
  5. 15 août 2019

    Excellent article, très bien vu. Merci Mr Survigny.
    J’apprécie votre conclusion :
    “Tous doivent comprendre que le remède fondamental est dans un retour aux racines chrétiennes et culturelles de notre pays.”
    Vous avez mis en évidence le seul ingrédient qui donne la force de lutter, la racine spirituelle, la racine chrétienne.

    Regardez à Hong Kong les millions de manifestants dans la rue où l’on chante ” Alleluia au Seigneur”.
    https://www.infochretienne.com/chante-alleluia-au-seigneur-lhymne-des-manifestants-de-hong-kong/

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21 août 2019

      les manifestants hong- kongais, jeunes dans leur immense majorité, défendent leurs libertés individuelles mais aussi une société économiquement libérale; en somme les protestataires sont des protestants qui ne veulent pas redevenir des prolétaires ; rien à voir avec le catholicisme traditionaliste français

      Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    14 août 2019

    vous croyez vraiment que c’ est le même ” monde ” ?

    les ” gilets jaunes canal historique ” , pour reprendre une expression que j’ ai le premier employé, sont les Misérables d’ une Société ubérisée par le capitalisme financier, ce ne sont pas des Versaillais

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)