Propagande en faveur de l’arabe à l’école

Propagande en faveur de l’arabe à l’école

arabe_a_ecole
Nicolas Cadène, rapporteur général sur la laïcité auprès du Premier ministre, aurait déclarer qu’il faut «encourager l’enseignement de l’arabe». Vincent Peillon, l’ancien ministre PS de l’Education, avait déclaré en 2012 :

«L’enseignement de l’arabe doit être un axe de développement stratégique du ministère.»

Olivier Postel-Vinay plaide ainsi dans Libé :

« C’est tout de même curieux.L’arabe est la seconde langue parlée en France et toute la population est consciente de l’acuité du problème des banlieues – même si les interprétations diffèrent. Si Voltaire ou Diderot étaient parmi nous, ils donneraient raison à Peillon. Il est simplement limpide qu’il faut de toute urgence engager une action à long terme destinée à permettre aux élèves qui le souhaitent de prendre arabe seconde langue au collège. Aujourd’hui, la plupart des jeunes qui reçoivent des cours d’arabe le font en dehors de l’école publique, dans le cadre d’associations d’inspiration confessionnelle. Est-ce vraiment souhaitable ? Pour les jeunes des banlieues – les garçons sans doute plus que les filles -, l’école publique est souvent perçue comme un instrument d’exclusion. Est-ce ce que nous recherchons ?

Du point de vue de l’enseignement, l’arabe dit «moyen», celui de la presse et de la littérature moderne, est un magnifique outil d’apprentissage linguistique et culturel. Et le marché de l’emploi, lui, est grand ouvert aux arabisants – comme en témoignent les cours d’arabe offerts aux étudiants des grandes écoles. Manuel, Najat, encore un effort ! »

Partager cette publication

(56) Commentaires

  • lourdel Répondre

    C’est surement parce qu’il y a, en Algérie, beaucoup d’emplois intéressants et bien rémunérés pour nos jeunes qu’en Amérique du Nord, au Royaume uni etc. qu’il est important de place l’arabe en 1ère position de langue étrangère enseignée en France.

    25/10/2015 à 16 h 53 min
  • WatsonCorsica Répondre

    Cela fait des années que je demande à Jaurès de me citer 1 seul pays au monde où les Arabes se sont intégrés sans problème, de me citer 1 seul pays au monde où les musulmans se sont intégrés sans problème… au sein d’un pays d’accueil ou d’une autre communauté.
    Jamais de réponse….
    Et pourtant, les Italiens pour ne citer qu’un exemple se sont parfaitement intégrés à la France ? Non ?
    Alors Jaurès, on cale toujours ?

    19/10/2015 à 21 h 59 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    là où il y a des gènes, il n’ y a plus de gène !

     » tu devrais en BUTER un pour l ‘ EXEMPLE . Après , les autres ne moufteront *** plus  »

    Jean Vincent Placé ( alias Kim Jong il III )

    * moufteraient aurait été … correct ( si on peut dire ! )

    19/10/2015 à 13 h 58 min
  • druant philippe Répondre

    Avec des personnages comme Attali , dit le hibou dépourvu de toute sagesse et Jaures , l’ anesthésiste chloroformeur du PS sur ce site ?il faut penser le contraire de ce qu’ ils affirment et là on est sûr d’ être dans le vrai !
    Sous prétexte que les Amérindiens du nord et du sud (incas / aztèques ,…) ont été malheureusement déchouqués , il nous faut connaître le même sort et il nous est interdit de bloquer la submersion démographique et de nous défendre contre cette invasion .
    Si les têtes des socialos pouvaient ne former qu’ une tête
    je la trancherais avec plaisir : sales pourris !

    16/10/2015 à 17 h 57 min
  • Magne Répondre

    La langue arabe , la langue du Prophète ( QSSSL ) et de Dieu ( Allah ) est parlé en France probablement chez soi ( au fait je n’en sais rien ) , car dans les magasins , les bibliothèques … c’est plutôt rare , surtout chez les jeunes femmes . Elles semblent préférer le français .

    Par contre je n’arrive pas à me faire une idée sur l’écriture ! Qui l’a inventée .? Elle apparaît ( l’écriture ) avec le Kùran ( Coran ) ; aucun ouvrage n’avait été écrit dans cette langue avant le Coran ,qui semble être faite pour l’éloquence et la poésie , mais ne peut servir dans le domaine des sciences , ou mal servir .

    15/10/2015 à 20 h 35 min
  • vozuti Répondre

    Quand on remplace une population,il faut évidemment aussi remplacer la langue ,la religion et tout le reste.
    C’était prévu dès 1975 et la loi chirac du regroupement familial.
    Les européens qui se sont installés en australie ne se sont pas transformés en papous,ceux qui se sont installés en amérique ne sont pas devenus des indiens,de même que les arabes qui migrent en europe ne deviennent pas des européens.
    Dans l’avenir,la langue officielle en france sera obligatoirement l’arabe,cela fait partie du plan de l’ump et du ps; et tant que l’on vote pour eux,c’est que cela nous satisfait.

    15/10/2015 à 13 h 56 min
    • Jaures Répondre

      « Les européens qui se sont installés en australie ne se sont pas transformés en papous, »
      C’est juste. Ils ont simplement massacré 90% des autochtones. Du coup, les problèmes de langues se posaient beaucoup moins.

      15/10/2015 à 15 h 49 min
      • vozuti Répondre

        par votre analogie, vous voulez dire que lorsque les arabes seront en position de force(assez nombreux) pour commencer à massacrer les français (comme en algerie en 1962),les problèmes de langue ne se poseront plus ?

        16/10/2015 à 13 h 09 min
        • Jaures Répondre

          Justement, ce que vous évoquez n’a jamais existé.
          Lors des colonisations, on est venu de l’extérieur, on a massacré et déporté et, quand on en a eu la possibilité, quasiment éradiqué les populations autochtones en faisant ainsi disparaitre civilisations, cultures et langages.
          On n’a jamais vu des populations arrivant peu à peu dans un pays durant plusieurs décennies pour, au final, imposer leur civilisation d’origine à tout le monde. Cela demeure un fantasme.
          D’ailleurs, quand on regarde objectivement, les pays occidentaux n’ont cessé depuis 50 ans de s’éloigner du mode de fonctionnement des théocraties islamistes: droits des femmes de plus en plus étendus, reconnaissance des minorités sexuelles, laïcité, …
          Il n’y a aucun exemple qui laisserait présager un rapprochement avec une idéologie religieuse quelle qu’elle soit et ce, malgré les vagues migratoires des années 60, le regroupement familial des années 70-80 ou les secondes générations des années 90.

          16/10/2015 à 13 h 24 min
          • vozuti

            Vous croyez que l’invasion de l’Amérique était finie 40 ans après l’arrivée de christophe collomb?
            La migration arabe actuelle en France est bien plus rapide que leur migration au Maghreb,ou que les migrations européennes en Amérique et en Australie.
            Ce qui n’a jamais existé,c’est une invasion extérieure planifiée par les autochtones et organisée sous forme d’immigration de masse.

            16/10/2015 à 14 h 56 min
          • Jaures

            L’invasion de l’Amérique n’était pas terminée mais les peuples autochtones victimes du servage (encomienda), des massacres, des déportations et des maladies déjà largement éliminés. Voici ce qu’écrit Las Casas:
            « Depuis quarante ans, et aujourd’hui encore, ils ne font que les mettre en pièces, les tuer, les inquiéter, les affliger, les tourmenter et les détruire par des cruautés étranges, nouvelles, variées, jamais vues, ni lues, ni entendues; elles ont été telles que sur les trois millions de naturels de l’Ile Espagnole que nous avons vus il n’y en a plus deux cents aujourd’hui » (« Très brève relation de la destruction des Indes »(1542), page 50)
            Vous voyez que quand on veut se débarrasser d’un peuple, quelques décennies suffisent.
            La planification que vous évoquez n’est qu’un fantasme. Quel intérêt auraient les notables qui nous gouvernent depuis toujours de voir s’écrouler leur monde ?
            D’autant que, comme je le dis plus haut, rien dans notre mode de vie ne se rapproche tendanciellement de celui des théocraties islamistes, bien au contraire.

            16/10/2015 à 16 h 54 min
          • vozuti

            vous voulez démontrer quoi,jaurès? que les arabes ne seront jamais en position de force,malgré leur augmentation exponentielle? ou bien qu’ils vont se transformer en français par magie ? ou qu’ils seront trop sympas pour commettre les massacres du passé (et du présent,dans les pays qu’ils contrôlent) ? et que les notables umps s’acharnent à poursuivre leur immigration massive et à diaboliser les opposants, sans plan,donc sans même comprendre ce qui les pousse à agir ainsi?

            Vous me demandez quel intérêt ont les notables qui nous gouvernent d’arabiser la france… c’est justement la question que tout le monde se pose…mais c’est à eux qu’il faut le demander.

            16/10/2015 à 18 h 11 min
          • Jaures

            Je ne vous montre rien d’autre que ce que vous imaginez n’est que le fruit de vos fantasmes.
            Mais si vous avez décidé de vous pourrir la vie avec cette paranoïa je n’y peux pas grand chose.

            16/10/2015 à 23 h 04 min
          • vozuti

            moi je n’imagine rien,vous me dites que les papous et les indiens se sont fait massacrer par leurs envahisseurs européens,mais que les arabes vous aiment trop pour se comporter de la sorte avec vous… je ne veux pas briser vos fantasmes,mais l’amour que vous portez aux arabes n’est absolument pas réciproque !
            après,je ne dis pas qu’ils vont vous massacrer,je dis seulement que vous avez tort de leur offrir la tête de vos enfants à couper.

            17/10/2015 à 2 h 27 min
          • Jaures

            J’ai justement cité les invasions des Européens en Amérique pour vous montrer ce qu’est une réelle invasion.
            En France, rien ne montre le moindre rapprochement de mode de vie entre le nôtre et celui en vigueur dans les pays d’où proviennent ces immigrés. Bien au contraire.
            Je dirais même que ceux qui sont les plus hostiles aux immigrés rejoignent pourtant les plus intégristes musulmans dés qu’il s’agit d’homosexualité ou d’avortement.
            Sur les 5 à 6 millions de musulmans en France, moins de la moitié sont pratiquants, ce qui est impensable dans les théocraties islamistes.
            L’immense majorité des immigrés s’adapte à notre mode de vie, c’est à dire admettre que les autres vivent différemment. Et si certains ont encore un problème avec cela, c’est aussi le cas pour nombre de Français de longue date et sur bien des points.

            17/10/2015 à 11 h 16 min
          • vozuti

            je vois ce que vous voulez dire jaurès: il y a les bonnes invasions et les mauvaises invasions (comme pour les chasseurs).
            les mauvais envahisseurs ne sont pas invités,et ils finissent par s’imposer avec le temps par la force et surtout par le nombre,alors que les bons envahisseurs sont invités (par l’umps),et avec le temps …. ils finissent par s’imposer par le nombre puis par la force…mais c’est une bonne invasion… une invasion estampillée umps.

            17/10/2015 à 14 h 08 min
          • Jaures

            Si l’UMPS est responsable de l’immigration, il y a des UMPS dans tous les pays développés (à l’exception du Japon) car tous les pays développés supportent une pression migratoire.
            Comme je l’ai souvent dit, la seule façon de ne pas avoir d’immigrés est d’instaurer ce qui les fait fuir: misère et tyrannie.
            Les migrations pour trouver un meilleur avenir ont toujours existé. Et vous n’avez pas trouvé d’arguments à ce que j’ai avancé: quand un pays subit une invasion (comme en Amérique ou en Australie) les autochtones sont évincés, leur mode de vie, civilisation, culture anéantie.
            Or, en France, notre mode de vie suit la même évolution depuis la fin de la guerre: extension des droits à tous, laïcité, démocratie,…Les flux migratoires des 6 dernières décennies n’ont en rien remis en cause cette évolution alors que lors des invasions auxquelles j’ai fait allusion, dans le même laps de temps, les civilisations locales étaient en miettes.

            17/10/2015 à 14 h 29 min
          • vozuti

            nos immigrés arabes ne sont pas encore en position de force,sauf dans les quartiers ou la police ne rentre plus… un peu de patience jaurès et vous pourrez mesurer les résultats de votre idéologie.
            https://youtu.be/4kJ4ojtHJ4M

            17/10/2015 à 14 h 39 min
  • Sylvain Drey Répondre

    pourquoi vouloir imposer l’apprentissage de l’Arabe, le Maghreb n’étant pas limitrophe à la France, et n’est pas en mesure d(’embaucher des Français sur ses sols.
    Mieux, si déjà, ce serait que les jeunes d’origine arabe apprenent, l’Allemand . Frau Merkel prévilégira leurs CV !

    15/10/2015 à 11 h 05 min
  • Josette Gazu Répondre

    C’est ce qu’on appelle l’INTEGRATION! Au fait, ces cours nous sont peut-être destinés pour faciliter la nôtre?
    Diderot et Voltaire rigoleront bien quand ils seront traduits en arabe: c’est possible pour la forme mais pour le fond…la philosophie des Lumières!!!!!

    15/10/2015 à 10 h 30 min
  • frei Répondre

    La soumission , c’est maintenant !

    15/10/2015 à 9 h 29 min
    • Sylvain Dreydes Français à la condition de parler la langue. Répondre

      Les G 21 réunis à Colombey les-deux-églises ont-ils pensé à proposer la constitution d’un Tribunal suivant l’article 16, afin de juger les gouvernants traîtres à la France ?

      15/10/2015 à 10 h 18 min
  • pi31416 Répondre

    Olivier Postel-Vinay: « le marché de l’emploi, lui, est grand ouvert aux arabisants – comme en témoignent les cours d’arabe offerts aux étudiants des grandes écoles »

    Il n’y a pas que l’arabe. Il y a aussi le nengone.
    Le marché de l’emploi est grand ouvert aux locuteurs de nengone – comme en témoignent les cours de nengone offerts aux étudiants des grandes écoles.

    Vous me demanderez « le nengone, qu’es acò? »
    C’est une langue mélanésienne de Nouvelle-Calédonie, que l’on enseignait aux Langues Orientales quand j’y étudiais le chinois.

    Et il n’y a pas que le nengone. Il y a aussi le pitjantjatjara d’Australie et le Hograno des îles Salomon. Suffirait de les enseigner dans nos universités pour créer plein d’emplois.

    Ce n’est pas moi qui le dis, c’est le bon Monsieur Olivier Postel-Vinay

    15/10/2015 à 2 h 31 min
  • DE SOYER Répondre

    Pour échapper aux oukases de pensée simpliste,on peut enseigner l’arabe en 3ème langue à partir de la seconde dans certaines séries littéraires ou économiques, au même titre que le russe, le japonais ou le chinois, puis dans les prépas commerciales et les écoles d’ingénieurs et de commerce.
    En revanche, pour la 2ème langue, on s’en tient au latin pour les formations « classiques » ou à une langue européenne comme l’allemand ou l’espagnol.
    L’arabe n’a pas à devenir une sorte de seconde langue française. C’est une langue étrangère au même titre que le russe ou le chinois et elle doit être traitée comme telle. Et ceux qui ne sont pas contents peuvent retourner dans leur pays d’origine: nous n’avons pas besoin d’eux.

    14/10/2015 à 20 h 51 min
    • Pascal Blaize Répondre

      IL NE PEUT PAS ÊTRE MIEUX DIT !

      Bravo !

      14/10/2015 à 23 h 11 min
      • DESOYER Répondre

        Merci Pascal, je fais ce que je peux!

        21/10/2015 à 17 h 50 min
    • Jaures Répondre

      Mais en est-il autrement ?
      Quand on parle de 1ère langue, il s’agit de la 1ère langue étrangère apprise. Le Français n’est pas classée 1ère ou 2ème puisque l’article 2 de la Constitution précise: « La langue de la République est le français ». Contrairement à d’autres pays européens, le français est donc l’unique langue officielle en France.
      Dire ensuite que les élèves devraient plutôt apprendre une langue morte ou européenne plutôt que le russe, l’arabe ou le chinois est enfoncer des portes ouvertes: ces dernières langues ne concernent que 35 000 élèves pour le chinois et 30 000 pour l’arabe (sur 12 millions).
      Ce qui veut dire que les enfants d’immigrés qui pourraient être bilingues perdent les compétences qu’ils auraient pu entretenir si une offre en 2ème langue était plus fournie.

      15/10/2015 à 11 h 32 min
      • DE SOYER Répondre

        Nous n’avons besoin que de quelques milliers de gens parlant arabe pour nos entreprises exportatrices et quelques centaines pour le ministère des affaires étrangères et les branches internationales de nos ministères. Le vivier est tellement vaste qu’ils peuvent bien attendre la seconde ou la prépa pour s’y coller.
        Je maintiens la 2ème langue, latin ou langue européenne, dans un but d’intégration, voire d’assimilation.
        Quant aux autres, ils peuvent partir. Il y en a déjà beaucoup trop chez nous.

        19/10/2015 à 13 h 23 min
        • Jaures Répondre

          Permettez-moi de vous rappeler que ce n’est pas à vous de fixer des quotas pour l’apprentissage des langues. Si en LV2 un gamin veut apprendre le breton, le latin, l’arabe ou le chinois, ce qui compte pour sa réussite est sa motivation, pas les phobies de quelques caciques.
          Il est étrange que quelqu’un qui dénonce le dirigisme économique le soit autant dés que l’on aborde sa morale, ses principes et préjugés.

          19/10/2015 à 13 h 50 min
          • DESOYER

            Qui peut bien vouloir apprendre l’arabe en deuxième langue, sinon un envahisseur arabe?
            L’envahisseur devra se contenter du latin ou d’une langue européenne ou … partir.

            21/10/2015 à 17 h 49 min
  • BRENUS Répondre

    A lire les commentaires de certaiN connard pourisseur sur ce site, vous ne pourrez pas dire que vous ne savez pas où sont les traitres et les putes. Quant à « parler arabe » et, je suppose à l’écrire correctement, ce ne sont pas les niktamers de banlieue qui risquent d’y parvenir, eux qui ne bafouillent qu’une bouillie de caniveau. Facilitons la création de madrassas où ces mous du bulbe pourront s’abrutir encore plus, si toutefois cela est possible.

    14/10/2015 à 19 h 17 min
  • druant philippe Répondre

    Pourquoi ne pas plutôt créer des écoles muzz où tout l’ attirail islamique serait enseigné + arabe classique (langue difficile) qui permettraient la vidange des élèves gnouls vers ces madrassas les préparant au retour au bled que leurs parents n’ auraient jamais dû quitter ?
    Ces écoles , une fois vidées des éléments muzz pourraient redevenir des lieux de quiétude où une instruction de qualité pourrait être transmise aux élèves FDS .
    A bas la république socialiste !

    14/10/2015 à 16 h 38 min
  • Drakkar Répondre

    Bon, ben on va s’y mettre :
    mouhamad khinzir !

    14/10/2015 à 14 h 45 min
  • Caillou Répondre

    Nicolas Cadène, rapporteur général sur la laïcité auprès du Premier ministre, aurait DÉCLARER……
    Alors que l’auteur de cet article commence lui-même à parler le français correctement ou bien alors qu’il parle arabe et ainsi, ayant déjà beaucoup moins de lecteurs, surtout sur ce site, il risquera alors d’avoir beaucoup moins d’opposants à sa prose !

    14/10/2015 à 14 h 09 min
  • Jaures Répondre

    Si enseigner une seconde langue c’est « trahir la France », il faut supprimer les secondes langues dés le collège !

    14/10/2015 à 13 h 01 min
    • Pascal Blaize Répondre

      Le souci c’est que l’arabe sera enseigné dès l’école maternelle…
      …et avec des parents parlant couramment (coramant) cette langue, les doux chérubins parleront mieux l’arabe que le francess !

      14/10/2015 à 13 h 11 min
      • Jaures Répondre

        Justement, cela permettra aux élèves de désapprendre.
        On pourrait aussi réintégrer les chiffres romains, éliminer du vocabulaire les mots d’origine arabe comme chiffre ou algèbre.
        La suppression des programmes des pays arabes permettrait un allégement significatifs des programmes d’Histoire et de géographie.

        14/10/2015 à 16 h 57 min
        • Boutté Répondre

          Désapprendre est le but principal de l’Ecole républicaine .
          De mon temps c’était l’inverse !

          15/10/2015 à 8 h 03 min
          • Jaures

            « De mon temps… »
            Je suis sûr que votre grand-père disait déjà cela.
            Ce que vous regrettez, c’est votre jeunesse.
            Les médecins, ingénieurs, techniciens,…d’aujourd’hui ne sont pas moins performants qu’hier.

            15/10/2015 à 13 h 37 min
    • Caillou Répondre

      Que le diable tienne la sienne !

      14/10/2015 à 13 h 57 min
    • Raoul Villain Répondre

      Renseignez vous sur les horaires du premier vol pour l’Afrique et vous nous écrirez de là-bas pour nous dire si on appointe un propagandiste inculte à 20,5 SMIC par mois. Bye Jaurès.

      14/10/2015 à 16 h 58 min
    • Sylvain Dreydes Français à la condition de parler la langue. Répondre

      Et dire que la Belkacem voulait supprimer l’enseignement de l’Allemand en Alsace, alors que cette dernière est limitrophe avec le Bade-Wurtemberg, et la Suisse alémanique qui embauchent les Français à la condition qu’ils parlent leur langue.

      15/10/2015 à 10 h 11 min
    • Oxydent75 Répondre

      @Jaurès
      Encore une proposition électoraliste. Le PS fait les fonds de tiroir.
      Rien à cirer de l’arabe ! Que ces heures soient plutôt consacrées au français, à l’anglais ou à l’espagnol, langues bien plus utiles à l’ouverture au monde.
      Vous n’avez encore rien compris, Rue Solférino, aux attentes des Français… Tant pis pour vous !

      15/10/2015 à 11 h 23 min
    • Oxydent75 Répondre

      @Jaurès
      Vous n’avez encore pas compris que ce simple vocable ne peut avoir qu’une résonance insupportable aux oreilles des Français ? Et vous voudriez que nos gamins qui éprouvent, pour une grande partie d’entre eux, des difficultés dans leur belle langue, perdent leur temps à appendre l’arabe ?
      Que ceux qui veulent s’intégrer et aimer la France se perfectionne plutôt dans la langue de leur pays d’accueil. Une telle mesure, dans son absurdité, ne fera que renforcer le communautarisme (en 2054 le DRH pourra faire son entretien d’embauche de Kamel Bouzebouz -candidat au poste de consultant stratégiue- en arabe, si celui-ci « ne parle pas meilleur » le français)
      Arrêtez vos conneries les socialos !!!

      15/10/2015 à 11 h 39 min
      • Oxydent75 Répondre

        …se perfectionnent (Oups).

        15/10/2015 à 11 h 40 min
      • Jaures Répondre

        Vous voulez que les heures consacrées aux LV1 et LV2 soient dédiées au renforcement du français ?
        Dans ce cas ce sont toutes les langues étrangères qu’il faut exclure du collège car je ne crois pas que l’allemand soit plus facile à apprendre que l’arabe.
        Tout cela n’est qu’arguties. Soyez donc franc et dîtes que vous ne voulez pas qu’on enseigne l’arabe parce que vous détestez les arabes comme mon grand-père détestait « les boches ».

        15/10/2015 à 13 h 43 min
        • Oxydent75 Répondre

          @Jaurès
          Comme d’habitude votre fanatisme déconstructeur de la nation française vous aveugle. Lisez un peu mieux avant de répondre.
          Je déteste plus le intellos-bobos-socialos de votre farine que les Arabes qui, eux sont… des Arabes (nul n’est parfait).

          16/10/2015 à 11 h 14 min
          • Jaures

            Cher Oxydent, vous écrivez ceci:
            « Et vous voudriez que nos gamins qui éprouvent, pour une grande partie d’entre eux, des difficultés dans leur belle langue, perdent leur temps à appendre l’arabe ? »
            Vous pensez donc que l’apprentissage d’une LV1 ou LV2 au collège nuit à l’apprentissage du Français chez « une grande partie » de nos élèves.
            A moins que cela ne nuise que si l’on a pris l’arabe en LV2 ?
            En ce cas, soyez rassuré: seuls 30 000 élèves (sur 12 millions) ont la possibilité de faire ce choix . Il faut donc à mon avis chercher ailleurs les causes de difficultés à apprendre le français (notamment pour ceux qui conçoivent les manuels scolaires et sont incapables de conjuguer correctement le verbe « voir »).

            16/10/2015 à 11 h 39 min
        • Oxydent75 Répondre

          @Jaurès
          J’ai d’abord écrit ceci ; » Rien à cirer de l’arabe ! Que ces heures soient plutôt consacrées au français, à l’anglais ou à l’espagnol, langues bien plus utiles à l’ouverture au monde. »
          Je confirme donc l’inutilité de l’arabe pour nos enfants,la nécessité de perfectionner l’enseignement du français et des langues vivantes « pratiques »… Simple non ?

          16/10/2015 à 18 h 06 min
          • Jaures

            Ce n’est pas exactement ce que vous aviez écrit mais le choix des LV1 et LV2 dépend des parents et des enfants quand ils sont consultés.
            Si vous ne souhaitez pas que vos enfants apprennent l’arabe, libre à vous mais on ne peut pas satisfaire toutes les phobies (on trouvera toujours des arguments contre l’anglais, l’allemand, le chinois,…).
            Laissez donc aux autres le même choix qu’on vous donne.

            16/10/2015 à 23 h 08 min
    • Trannod Répondre

      vous passez quand devant le peloton….LOL

      15/10/2015 à 17 h 07 min
  • Pascal Blaize Répondre

    Lionel JOSPIN disait :

    « PAYS DE MERDE !!!… »

    Et on va en bouffer, sans qu’elle soit « hallal »…

    14/10/2015 à 12 h 05 min
  • Jean sans peur Répondre

    Nicolas Cadène, si tu n’est as content chez nous en France, va te faire foutre chez les arabes, dégage du pays de France… traitre…

    14/10/2015 à 12 h 03 min
  • claudelouis Répondre

    MAIS PETAIN était un doux sympathisant avec les nazis en comparant les commentaires de ces « DESERTEURS » de NOS ORIGININES, car eux sont des TRAITRES en nous obligeant à parler arabe de façon de les aide A NE PAS PARLER le Français !!!…

    14/10/2015 à 11 h 58 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: