Que le petit génie en communication qui a conseillé Hollande cette semaine se dénonce !

Posté le avril 01, 2014, 11:43
4 mins

 

Hollande

 

Davantage que le Parti socialiste et Hollande, c’est l’idéologie socialiste en son entier qui prend une raclée avec ces municipales. Dans l’opposition ou en cohabitation, la supercherie socialiste ne pouvait apparaître aussi clairement aux yeux de tous qu’aujourd’hui. Désormais la gauche a tous les pouvoirs et donc plus aucune excuse. Bien au fait de leurs intérêts particuliers, de nombreux ténors du PS font savoir dans les médias qu’ils ne veulent pas participer à un nouveau gouvernement, dont ils savent déjà qu’il sera aussi impopulaire que le précédent. Imaginé comme un remède miracle, le remaniement ministériel est mort-né.

Les problèmes sont ailleurs et tellement évidents qu’un simple remaniement, et Valls, n’y changeront rien : Hollande n’est pas un chef – ce qui rend la direction du pays impossible – et la doctrine socialiste, quand elle ne nie pas purement et simplement la réalité, en est totalement détachée. Un autre homme, une autre politique : voilà ce dont la France a besoin. Sans ces deux éléments, aucun espoir réaliste d’amélioration de la vie pour les Français, aucune possibilité que la France rayonne à nouveau dans le monde autrement que par le ridicule de son Président.

Mais s’il fallait vraiment trouver un symbole à l’incompétence et l’amateurisme socialistes, nous regarderions du côté de Nîmes. Incapables de déposer leur liste d’ « union de la gauche » à temps, le Parti socialiste et le Front de Gauche nîmois sont partis désunis pour le second tour qui s’est fait en quadrangulaire (UMP – FN – PS – FDG). Ensemble, il leur était déjà difficile de battre le sénateur- maire sortant Jean-Paul Fournier, avec ce schéma c’était mission impossible. Des plaisantins leur offriront sans doute une montre pour leurs prochaines campagnes. La France n’a décidément pas le temps que les socialistes se donnent pour se réveiller, le reste du monde ne nous attend pas : il se moque et nous dépasse.

On pourrait dénicher du génie dans les bourdes socialistes. Et en rire si la France et les Français ne pâtissaient pas sévèrement de chacune de ces erreurs. C’est à se demander si la coordonnination tellement parfaite de tant d’erreurs grotesques de communication n’est pas la conséquence de quelque pari. En peu de jours : le Président chinois est reçu en grande pompe à Versailles alors que sont révélés les désastreux chiffres du chômage ; l’inutile ministre Nicole Bricq déclare qu’elle trouve « dégueulasse » la cuisine de l’Elysée pendant que les Français apprécieraient pouvoir mettre un peu de beurre dans les épinards ; il est question dans les médias d’un attentat islamiste déjoué… et de l’arrestation du futur auteur présumé il y a un mois et demi. Que le petit génie en communication qui a conseillé Hollande cette semaine se dénonce ! 

Samuel Lafont
Communication politique 

5 réponses à l'article : Que le petit génie en communication qui a conseillé Hollande cette semaine se dénonce !

  1. AMICHEL

    02/04/2014

    Hollande est plus rusé qu’on ne croit. S’il a choisi Valls en lui imposant Taubira, c’est bien pour lui glisser une peau de banane. Les verts ayant dégagé du gouvernement, la majorité parlementaire est bien réduite. Valls gagnera t-il la confiance mardi prochain? Si oui ce sera à une très faible majorité qui à la première incartade ne manquera pas, avec l’aide de l’opposition, à faire sauter ce gouvernement par une motion de censure. Histoire d’ouvrir la porte de la cohabitation pour mieux préparer le terrain de 2017. Gaffe au piège tendu. En attendant les français trinquent ce dont Hollande se fout éperdument.

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    01/04/2014

    C’est l le 1ier avril, on va avoir le droit à un gouvernement de clowns, pour changer!

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    01/04/2014

    inutile question ; chacun sait que François Hollande n’en fait qu’à sa tête ( et donc qu’il n’écoute pas )
    persuadé qu’il était que son quinquennat apporterait le Bonheur aux Français après des années d’obscurantisme oppressif , il n’a jamais mis en doute le bien fondé et la valeur spirituelle de ses convictions … il est avant tout la ( principale ) victime de son propre orgueil … mais Bergé n’a peut être pas tort de croire qu’il SERA réélu en 2017 l’Opposition étant et restant ce qu’elle est actuellement … le Monde change et les batailles d’arrière garde ne font gagner qu’un peu de temps sans éviter pour autant la défaite … si en 2016 l’économie repart ( ce qui pourrait arriver ) oui, F.H. a alors une chance d’être réélu … ne JAMAIS négliger l’adversaire ( ici plutôt l’ennemi )

    Répondre
  4. Eginwald

    01/04/2014

    Pour rebondir sur ton article Manuel Valls prend ici un sacré risque: Matignon peut lui servir de tremplin et masquer ainsi le chef de l’état en le grignotant et en arriver à prétendre à Matignon ou exploser en vol.
    A vrai dire ce nouveau gouvernement ressemble paradoxalement à une cohabitation qui ne dit pas son nom.
    Envoyer à Matignon le plus clivant et le plus libéral des socialistes c’est tirer une balle dans le pied de l’ultragauche mais ça va désorienter la droite qui on le voit à bien du mal à trouver un angle d’attaque (hormis les résultats mauvais qui ne sont pas, en matière de sécurité l’apanage exclusif de Valls, Hortefeux et Guéant n’ont pas sorti de bilan louable non plus).
    En bref tout s’oriente vers Un Marine Le Pen- Valls au second tour de 2017, la seule inconnue (offcielle) de l’équation reste Sarkozy!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)