Réforme pénale : Yannick MOREAU dénonce un permis de récidiver et s’interroge sur la géométrie variable de la fermeté judiciaire.

Posté le 20 juillet , 2014, 6:52
3 mins

En tant que secrétaire national de l’UMP en charge de la réforme de la Justice, Yannick MOREAU a combattu avec vigueur cette réforme idéologique et dangereuse pour notre société, qui est un véritable « signal de laxisme et de faiblesse donné aux délinquants » alors que notre pays sombre chaque jour un peu plus dans l’insécurité et que nos concitoyens appellent de leurs vœux davantage de fermeté.

En effet, la principale innovation du texte, la contrainte pénale, vise à vider les prisons là où il faudrait au contraire construire et rénover des dizaines de milliers de place. A partir du 1er janvier 2015 tous les condamnés à une peine de 5 ans de prison maximum pourront se retrouver dehors. Selon Yannick MOREAU il s’agit en réalité d’un véritable « permis de récidiver ». En outre, conformément à l’une des déclarations du Président de la République, les peines planchers sont supprimées, alors même qu’elles permettaient de sanctionner plus sévèrement les récidivistes.

Un deuxième texte consacré à la justice des mineurs sera proposé par le Sénat au premier semestre de 2015. Imprégné de cette même idéologie laxiste, il portera notamment la proposition de suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs, qui n’a finalement pas pu être inscrite dans la version adoptée. Yannick MOREAU s’opposera avec vigueur à cette nouvelle transgression contraire à l’intérêt supérieur du peuple français. Il rappelle qu’un récent sondage indique que 75% des Français sont attachés au maintien du Tribunal Correctionnel pour Mineurs.

Au-delà de ces textes, c’est l’ensemble de l’esprit insufflé à la justice française par l’actuel Garde des Sceaux qui inquiète. A l’heure où le cap des 500.000 actes violents par an vient d’être dépassé, la condamnation d’une sévérité rarement atteinte d’une militante politique pour la publication d’un photomontage, répugnant, sur les réseaux sociaux inquiète car elle laisse à croire aux Français que la fermeté ne s’appliquerait uniquement que contre les adversaires du pouvoir.

Selon Yannick MOREAU : « Faut-il s’étonner de cette hyper-sévérité sélective lorsque l’on sait que l’un des juges appartient au Syndicat de la Magistrature, clairement marqué à gauche et complice du « Murs des Cons ». Nous devons garantir une justice parfaitement impartiale et interdire la syndicalisation politique des juges, comme pour les militaires. »

 

Yannick MOREAU
Député de la Vendée littorale
Secrétaire national de l’UMP à la réforme de la Justice

 

Vivien Hoch est doctorant en philosophie, directeur d'un pôle de recherche et communiquant politique.

32 Commentaires sur : Réforme pénale : Yannick MOREAU dénonce un permis de récidiver et s’interroge sur la géométrie variable de la fermeté judiciaire.

  1. Hilarion

    23 juillet 2014

    AS Leclère a fait montre d’une grande naïveté en éditant le fameux photomontage dans le contexte politique de la France de 2014 . L’antiracisme étant la nouvelle religion, tout ce qui peut s’interpréter, fusse de très loin comme hérétique ne peut qu’être traité avec la plus grande sévérité. A preuve, effigie contre effigie mettre sur le “mur des cons” la photo de pères condamnés, eux, à une douleur à vie après avoir perdu une fille dans des circonstances atroces par la faute de magistrats irresponsables n’a attiré aucune sanction. Pire, le caractère odieux de cet affichage a été qualifié de plaisanterie de potache par une femme à qui on a confié de si hautes responsabilités, démontrant ainsi le mépris total que lui inspirent les victimes, et même peut être encore pire, la joie mauvaise qu’un malheur soit arrivé au sein d’un peuple pour lequel elle n’éprouve que haine. La même joie mauvaise que d’autres malheurs lui inspireront lorsque ses lois racaillophiles entreront en vigueur. Taubira n’est pas un danger pour la France par incompétence. Elle est un danger pour la France parce qu’elle hait le peuple français.

    Répondre
    • zézé

      24 juillet 2014

      Rien à ajouter vous avez tout dit. La dernière phrase est la meilleure car ELLE EST VRAIE !! hélas pour nous.

      Répondre
  2. jacquesgoguy

    21 juillet 2014

    Association Nationale des Victimes des Erreurs et Dysfonctionnements judiciaires.
    Jacques Goguy délégué ANVEDJ 79.
    Juriste bénévole, contre les administrations criminelles d’État.
    2, rue de Fief de la Croix
    79 330 St-Varent. Tél. 05 49 67 68 03.
    St-Varent, le 15 juillet 2014
    Madame Taubira Ministre de la Justice
    De l’Organisation Criminelle d’État.
    13, place Vendôme
    75 042 Paris Cedex 01

    Objet : Je demande à être indemnisé
    des crimes des magistrats de Poitiers, Niort, Bressuire, ces individus sont impliqués dans la plus importante escroquerie en bande organisée.
    Pièces jointes : plaintes, contre la juge Cormery.
    Les sommes retenues à ma caisse de retraite en faveur de Suire et Guillot des criminels en liberté.
    Lettre adressée au procureur de Niort en date du 2 mai 2014 aucune réponse ?
    Attestation d’un crime caché en suicide, l’épouse de Jean-françois Suire.
    Lettre adressée au député Gilbert Collard
    Lettre adressée au Conseil Supérieur de la Magistrature.
    Lettre en recommandé avec avis de réception.

    Madame la ministre,

    Les contribuables versent des salaires à une administration qui ne sert strictement à rien, vous n’avez aucun pouvoir sur les dérives criminelles des magistrats, sous le couvert de la séparation des pouvoirs ; c’est une aberration, cela veut dire que si des juges commettant des crimes, l’État se lave les mains ?

    Je suis victime d’un crime d’État, commis par d’anciens policiers, Suire, ancien contrôleur général de la police, qui a pour complice Guillot, flic expulsé de la police, des criminels qui ont utilisé des drogues pour me voler, cette escroquerie a détruit notre industrie ; vous êtes donc responsable des conséquences catastrophiques de ce brigandage.

    Pour prouver que ces créatures diaboliques utilisent des drogues pour manipuler leurs victimes, je joins à cette lettre un témoignage qui prouve que je dis la vérité, le fils de Suire Jean-François commissaire divisionnaire à Paris a utilisé ces produits pour détruire sa femme, la justice est pure à la manière de Pilate qui s’est lavé les mains “‘ en disant “‘ je suis innocent du sang de cet homme. À vous de voir ” pour ce cas de figure vous ne pouvez imiter Pilate.

    Les magistrats à Poitiers, Niort, Bressuire sont complices de ces voyous, pour cette raison ces bandits sont en liberté, ces juges sont des traîtres à la patrie ; je suis scandalisé par l’absurdité de la hiérarchie judiciaire, par ses cheminements réglementaires, son incompétence à régler des problèmes les plus élémentaires, d’une simplicité enfantine, par des lois, décrets qui font obstacle aux droits des citoyens.

    Ce sont des frères corrompus ; dès qu’il y a du pognon à prendre, on n’en a plus rien à foutre de la justice! (Ce n’est plus le droit qui prime, c’est l’argent, au mépris des victimes) Je maudis tous ces attraits et prestiges, dans ces tristes demeures, son enseigne le fléau dévastateur, qui voile la vérité d’éclat et de mensonges. Maudite soit sa splendeur des vaines apparences qui assiègent nos sens. Maudites sont ces entreprises audacieuses, de ses jouissances oisives.

    Ces drôles, de plats coquins qui se réjouissent dans cette société corrompue jusqu’à l’os, nous sommes dans l’Égypte antique ; les victimes vont traverser la mer Rouge symbolique pour la terre promise, les charlatans détruits, ouf ! le paradis est en vue.

    Mon âme a été le jouet de ces vautours, ils ont dévoré ma vie. Assujetti dans ces palais d’impostures. ( Les mauvaises compagnies ruinent les habitudes utiles.) le voile magique de leur jugement est impénétrable, le bavardage d’impie sans chaleur une imposture pour les victimes, c’est une insulte aux droits des citoyens !

    Le monde, s’est encanaillé de tous les vices sous ce gouvernement luciférien, l’ esprit de la magistrature s’est hasardé chez les frères, et sont devenus de fervents adeptes, ils se rassasient de l’or pâle, qui s’écoule des mains comme le vif argent, le fruit de la scélératesse.

    Dix fois condamnées par ces malfaiteurs déguisés en curés, nous sommes en fin de règne de cette organisation satanique, ces fils de l’enfer sont identifiés par la bête sauvage de la Révélation chapitre XVII versé 3 à 18, les lauriers sanglants de leur ardente ivresse, avec toutes les œuvres de puissance de Satan, le mensonge, les tromperies de l’injustice, pour ceux qui périssent, en rétribution, parce qu’ils n’ont pas accepté l’amour de la vérité pour être sauvés.

    De sorte que Dieu laisse aller vers eux une opération d’égarement, pour qu’ils se mettent à croire au mensonge, afin qu’ils soient tous jugés parce qu’ils n’ont pas cru à la vérité, mais ont pris plaisir à l’injustice. Ceux-là subiront la punition judiciaire d’une destruction éternelle de devant le Seigneur et de devant la gloire de sa force

    Les magistrats violent l’engagement de rendre la justice en toute impartialité, par la passion ardente de soutenir des criminels ; le vieux levain a fait place à l’ivraie, des vagues agitées vont détruire le temple, par le courroux de Dieu contre cette l’infamie.

    Vous indemnisez les mineurs de la grève de 1948, commencez par indemniser les victimes de votre administration, c’est vrai, c’est plus facile d’indemniser les morts que les vivants.

    Madame, vous ne me rendez pas justice, vous serez aussi coupable de cette infamie, vous bénéficiez donc de l’ardente colère de la justice Divine, pour une destruction éternelle.

    Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Madame la Ministre, à l’assurance de mes sentiments distingués.

    Jacques Goguy

    Répondre
  3. David

    21 juillet 2014

    Depuis les manifs pour tous contre le mariage homo imposé par le PS, nous avions déjà goûter à un apperçu de la dictature idéologique de ce gouvernement de parvenus. Ce qui est incompréhensible, c’est l’incapacité de l’UMP de profiter de cette situation pour les discréditer une fois pour toutes. Finalement c’est eux les nuls, car ils ont donné raison à la justice dans cette affaire, pensant au passage participer au pillonage du FN. La politique est corrompue et pervertie.

    Répondre
  4. zézé

    21 juillet 2014

    Tôt ou tard ils seront passibles du Tribunal de Dieu et là…. dans la balance il faudra qu’ils mettent le paquet de bonnes actions…. car leurs crimes sont passibles d’un envoi en Sibérie minimum ou les mines de sel du désert de Gobi .

    Répondre
    • René de Sévérac

      21 juillet 2014

      D’accord avec vous zézé (ou zezette).
      Vingt ans de Goulag !

      Répondre
  5. JEAN SANS PEUR

    21 juillet 2014

    Que voulez vous? Une guenon est une guenon ! On ne changera pas son comportement animal, ni sa beauté ! A moins que l’on trouve un dresseur de singes politisé, un peu plus extrémiste (à la Kmers Rouge, plus efficace encore que les ultra communistes dont elle fait partie) ce qui physiquement lui changerait son affreux portrait et lui inhiberait toute sa conscience belliqueuse! On pourrait aussi l’envoyer dans des camps de travaux au fond de la Sibérie ou dans les déserts de Chine, pour la perfectionner davantage!!! Pour 30 ans minimum sans remise de peine !! Ouf bon débarras!

    Répondre
  6. Roger

    21 juillet 2014

    Tôt ou tard, il arrivera un moment ou il faudra prendre les armes, çà ne fait aucun doute.. nous sommes descendus trop bas..

    Répondre
  7. 21 juillet 2014

    “la contrainte pénale, vise à vider les prisons là où il faudrait au contraire construire et rénover des dizaines de milliers de place. ”

    il faudrait commencer par virer tous ceux qui n’ont pas la nationalité française.
    ensuite, pour ceux dont les parents n’ont pas la nationalité.
    et surtout: rouvrir Cayenne et l’île du diable! même si on ‘y envoie personne, ça ferait peut-être réfléchir plus d’un!

    Répondre
  8. 21 juillet 2014

    Mme Taubira ne connait même pas le fonctionnement de la justice . Pour preuve elle a accepté que Anne-Sophie Leclere soit jugé à Cayenne quand elle aurait dû être jugé au tribunal de son domicile . Mme Taubira a suivi cette affaire car cela la concerner et elle a été incapable d’éviter cette erreur .
    La première erreur que Mme Taubira a fait c’est d’être dans un mouvement qui demandait l’indépendance de la Guyane . Elle aurait dû être dans un mouvement qui demande le retour des descendants d’esclaves en Afrique son vrai pays . Mais non même les descendants d’esclaves veulent coloniser . Maintenant elle a compris que le pognon c’est la France toujours conne envers des gens comme elle .A mon avis cette femme est une nullité .

    Répondre
    • 21 juillet 2014

      “elle a accepté que Anne-Sophie Leclere soit jugé à Cayenne”
      croyez-vous sincèrement que c’est une erreur?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        21 juillet 2014

        et Madame A. -S. Leclère ( qui n’est semble t il pas une … lumière ) va sans doute s’y rendre en navigatrice solitaire à bord d’un kayak ( de mer )

        Répondre
        • René de Sévérac

          21 juillet 2014

          @quinctius,
          La jolie Anne-Sophie est-elle une lumière ?
          Cette observation est désobligeante !
          AS fut maladroite, c’est tout.
          Elle n’avait pas compris que cette pratique est tolérée quand on s’appelle Charb (Charlie-Hebdo); le droit au blasphème existe (dès lors qu’il vise le monde “ancien” -e.g. le Pape-) mais ne concerne pas le quidam surtout étiqueté FN.
          Sa faute (vénielle) fut de ne pas avoir distingué le Bien (antiracisme) du Mal (FN) avec suffisamment de netteté. La plaisanterie ne s’effectue qu’au service du Bien (au sens orwellien, évidemment).

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            21 juillet 2014

            c ‘est bien ce que je disais : ” ce n’est pas une lumière ” .. . il était inutile et même stupide, qui plus est pour une ” candidate “, de se mettre dans une telle mauvaise posture par ” simple ” … maladresse ou en se croyant ” spirituelle ” ; ce genre de propos ne faisant la joie imbécile que des plus ” beaufs ” puisqu’ il est de leur … niveau …

          • René de Sévérac

            21 juillet 2014

            Vous n’avez pas de cœur !
            Je persiste, le mot “maladresse” convient mieux.
            Mais j’admets que ma sympathie va souvent (toujours ?) aux jolies femmes !
            On ne ne se refait pas !

          • 21 juillet 2014

            à Quintus:
            ce qui est révoltant, c’est la disproportion de la sanction. combien de mails, de diaporamas sur nos politiques comparés à des animaux? il y a même un livre, je crois, où on voit les animaux, au fil des dessins se transformer en politique (ou le contraire). combien ont intenté un procès? faut croire que la Bitaura est moins intelligente, ou que ses complexes l’étouffent!

          • quinctius cincinnatus

            21 juillet 2014

            à @ philiberte

            elle pourra toujours, pour sa défense, produire ces preuves illustrées devant la Cour ” junglière ” de Cayenne, qui prouveront et justifieront la théorie de l’ Evolution dans ce cas encore sujet à … polémiques de l’apparition sur Terre de l’homo politicus erectus gallicus … et là on n’aura pas fini de rire . .. remarquons aussi, au passage, que les dirigeants du F.N. ” normalisé ” , après avoir ” stigmatisé ” sa comparaison anthropomorphique sont revenus envers elle à un peu plus de compassion … mais à mon avis elle a déjà fait le choix d’ un autre parti politique

          • 22 juillet 2014

            le FN est peut-être notre espoir, mais il a fait quelques saloperies à ses propres membres, et ici même dans ma région.

          • quinctius cincinnatus

            21 juillet 2014

            je propose aussi que les Fables de Monsieur De La Fontaine soient interdites et qu’on fasse un autodafé des livres existants … il faut normaliser l’ image !

      • HansImSchnoggeLoch

        21 juillet 2014

        Le choix de Cayenne:

        “Le choix de Cayenne d’abord. Il résulte de l’application d’une règle de procédure pénale selon laquelle une infraction pénale peut être jugée par le tribunal du lieu où elle a été commise. Dans les délits de presse, l’infraction est commise partout où la publication parait. Avec l’explosion de la communication internet le droit de la presse s’est en quelque sorte démocratisé, puisqu’il s’applique à tout internaute s’exprimant sur la toile, et la règle révèle ainsi la charge d’absurdité et d’arbitraire qu’elle recèle.”

        L’article complet ici:
        http://www.bvoltaire.fr/josephscipilliti/jugement-cayenne-justice-politique-franchi-palier,94672

        Répondre
    • René de Sévérac

      21 juillet 2014

      Officiellement Taubira ne choisit pas la cour.
      Sauf que le plaignant (wawari), organisation indépendantiste … fondée par Taubira et … logée à la même adresse (hasard bien sûr !) étant à Cayenne, la plainte est instruite là.
      Tant pis. Anne-Sophie qui craint le 5000 km nage !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        21 juillet 2014

        surtout que ce ne sera pas de la nage … libre !

        Répondre
  9. Caillou

    21 juillet 2014

    C’EST UNE TRÈS GROSSE MALADE ! RIEN QUE DE LA VOIR, JE LA VOMIS !

    Répondre
  10. René de Sévérac

    21 juillet 2014

    “hyper-sévérité sélective” (Anne-Sophie) est une chose excellente dont le but n’est autre que le total discrédit pour la justice politique.
    Cela dit, “rénover des dizaines de milliers de places” ne me semble pas plus fondamental que rénover des dizaines de milliers de logements. Même si le Wifi (e.g.) en prison peut apparaître primordial !

    Répondre
  11. PASQUIER

    21 juillet 2014

    ce député UMP qui s’indigne fait preuve d’une hypocrisie sans bornes, rappelons nous que chirac dans ses promesses électorales avait promis une réforme du code de la nationaité, que sarkozy avait supprimé l’expulsion des condamné étrangers, ces deux démagogues ont contribués à nous mener à cette situation proche de l’intifada et de la guerre civile…

    Répondre
  12. 21 juillet 2014

    Mais tout ça est normal de la part de ces gens là et surtout de la part de nos dirigeants de gauche … Si je me souviens bien MADAME TAUBIRA , du temps où elle n’était pas encore la diva du gouvernement est bien intervenue auprès des autorités compétentes d’alors pour que son justiciable de fils soit changé de prison ;.. Et monsieur Fabius , il a un fils aussi … mais ce que ce fils fait nous paraît bien pire que ce que le fils Sarkozy aurait de mal avec son scooter … et …
    IL LEUR FAUT GAGNER DES ELECTEURS , même si il faut aller les trouver parmi les délinquants .

    Répondre
  13. Oeildevraicon

    20 juillet 2014

    @ Hans…

    Vous dites: ” Malheur aux justiciables qui tombent dans les griffes de tels monstres” et vous avez parfaitement raison;
    C’est exactement ce qui est arrivé à Anne-Sophie LECLERE.

    D’autre part notre garde des “sots”, s’évertue, s’échine à rendre toute notre justice, à l’image de celle de Cayenne
    -très dure avec l’opposition, surtout de droite patriotique
    -Très “tendre” avec les crapules, surtout à partir de la couleur gris en allant vers le plus foncé et petit plus, lorsque cette racaille ou chance pour la France est de confession musulmane.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      21 juillet 2014

      Heureusement que la pauvre AS.Leclère n’a pas été pendue pour le “crime odieux” qu’elle a perprété contre la garde des sots, seaux, sauts, sceaux.

      Répondre
      • lavandin

        21 juillet 2014

        AS Leclere à été jugée non pas pour le montage photo, mais en tant que candidate FN. Le caricaturiste Charb a croqué Taubira en guenon bien avant et sans que cela ne provoque la moindre vague. Sans compter bien d’autres cas de personnalités politiques actuelles présentées de la meme manière aussi (en particulier JM Le PEN) Ce deux poids deux mesures permet de dire que notre “justice” a atteint le niveau des pires républiques bananières

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          21 juillet 2014

          le Bien Public et le Journal de S. § L. publient dans leurs éditions du Dimanche une chronique des faits divers et des annales judiciaires des siècles derniers … d’ où il ressort que la Justice était très sévère pour les petits délits et parfaitement magnanime pour beaucoup de délits graves ( incendies volontaires, crimes ” passionnels ” etc … ) ces affaires criminelles passant il faut bien le dire devant un jury ” populaire ” particulièrement … stupide et facilement manoeuvrable par un bon … avocat ! … nihil novo sub sole … du moins en … France … il serait intéressant de comparer avec les annales allemandes, anglaises , suisses etc …

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            21 juillet 2014

            Quinctius: il serait intéressant de comparer avec les annales allemandes, anglaises , suisses etc

            Je n’ai pas lu un seul article allemand ou anglais traitant de ce sujet. Ni d’ailleurs aucun journal télévisé.

            Chris Grayling (UK) et Heiko Maas (BRD) ne sont en tous cas pas comparables à la ministre française.
            Ils exercent leur fonction d’une façon discrète et je ne pense pas qu’il y ait un mur des cons dans les offices des juges britanniques ou allemands.
            C’est une spécificité culturelle française comme les intermittents du spectacle, non exportable car il n’y a pas de marché.

  14. HansImSchnoggeLoch

    20 juillet 2014

    J’ai visionné hier soir sur la chaine allemande ZDF les jugements afférents à l’attentat du 20.7.1944 contre Hitler. Toutes les vidéos montrées étaient authentiques car le minsitre de la propagande Josef Goebbels avait fait filmer toutes les phases du procès.

    Le juge Roland Freisler un nazi convaicu qui dirigeait l’audition des suspects était particulièrement hargneux et cynique.

    Cette affaire fait bien sûr partie de l’histoire mais elle montre à quel point un juge peut être intoxiqué par ses convictions politiques.

    Malheur aux justiciables qui tombent dans les griffes de tels monstres.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)