RSI : un artisan explique pourquoi il met la clef sous la porte

Posté le 23 septembre , 2015, 4:38
28 secs

Éric Laurendeau est artisan-peintre à Alençon (Orne). Il a récemment fait connaître le sort des artisans contraints à la faillite par le RSI en publiant sur Facebook une photo de lui avec un écriteau «RSI, c’est fini, je ne serai plus ta pute». Sa photo avait été partagée 135 000 fois sur Facebook. 

Via Contribuables Associés

3 Commentaires sur : RSI : un artisan explique pourquoi il met la clef sous la porte

  1. genau

    24 septembre 2015

    Oui, mais la CIPAV est un organisme privé. Ce qui veut dire que ce secteur est tout aussi néfaste que le secteur public avec un inconvénient en plus: l’impossibilité de communiquer.

    Répondre
  2. germinus

    24 septembre 2015

    La caisse de retraite des travailleurs indépendants libéraux:
    la CIPAV est depuis quelques années une sorte de forteresse ou il pratiquement impossible de communiquer, ni par téléphone ni par courrier( même en AR) . Un véritable cauchemar pour les cotisants comme le RSI elle vous demande des sommes d’argents impressionnante pour des régularisations qui n’existe pas,et si vous partez à la retraite (c’est mon cas) vous vous apercevez qu’il vous on arnaquez
    quelques trimestres sur des années ou vous avez pourtant bien cotisés… je suis en attente depuis 13 mois de plusieurs courriers sur ce sujet auxquels ils ne répondent pas.
    Dans la rubrique” les victimes de la CIPAV”, certain attende plus de13 voir 14 mois et attende toujours…Un véritable scandale, personne n’en parle.

    Répondre
  3. 23 septembre 2015

    La majorité des Français sous-estiment la nuisance de la gauche et particulièrement des socialistes. Lisez mon livre “Economie ou socialisme: il faut choisir” aux éditions Godefroy de Bouillon. Je taille un costard pour mille ans aux socialistes, mais à d’autres aussi.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)