Salut l’Abbé !

Posté le janvier 31, 2007, 12:00
8 mins

« Les morts sont tous de braves types », chantait Brassens ironiquement. Mais il arrive que ce soit vrai. Et Henri Grouès, dit l’Abbé Pierre, était non seulement un brave type mais aussi un type brave, n’hésitant pas à houspiller l’État, et même l’Église.

Certains de nos lecteurs s’imaginent que « je bouffe du curé ». Grosse erreur. J’ai toujours considéré les prêtres comme les premières victimes de la religion, et comme tels ayant droit à toute ma compassion, ce que je dis sans la moindre ironie. (Je parle des curés de paroisse, bien sûr, et non des cardinaux). J’ai très bien connu un vieux curé de 80 ans passés (j’en avais 18 à l’époque), qui m’accordait son affection et nous plaisantions ensemble volontiers. Il avait renoncé à me convertir, car je lui disais toujours : « Si Dieu existe, il n’a qu’à me téléphoner. » – « Il le fera à son heure », me répondait-il avec un bon sourire. Et nous parlions d’autre chose. J’attends toujours ce coup de fil, évidemment, Dieu étant de toute éternité aux abonnés absents.

Ceci pour vous dire que je ne suis pas indifférent à la disparition de l’Abbé Pierre, qui s’est efforcé toute sa vie de mettre l’Évangile en pratique. (Que l’Église catholique n’ait pu accoucher au xxe siècle que d’un seul et unique Abbé Pierre a de quoi laisser songeur…) Si estimable qu’ait été son engagement sur le plan de la sincérité, nous devons objectivement examiner les conséquences auxquelles aboutirait une « politique de l’Abbé Pierre », si d’aventure elle était appliquée.
Car ce chrétien authentique n’a pas seulement pris fait et cause pour les sans-abri, mais aussi pour les sans-papiers, ce qui revient à tenter de se mettre en selle en sautant par-dessus le cheval. Supposons en effet qu’un miracle fasse soudainement sortir de terre tous les logements qui manquent aux démunis, lesquels comportent une proportion considérable de sans-papiers, c’est-à-dire d’immigrés clandestins, et les échos de ce miracle se répercutant aussitôt jusqu’au fin fond de l’Afrique et de l’Asie, nous aurions sur les bras, trois semaines plus tard, exactement autant de sans-abri, et plutôt davantage, que si ce miracle n’avait pas eu lieu.

L’Abbé Pierre aimait son pays, au point qu’il fut un résistant à l’invasion allemande durant la dernière guerre. Cela lui sembla naturel, parce qu’il s’agissait d’une invasion armée. Mais, désarmé par le christianisme comme d’autres le sont par le socialisme (qui sont les deux formes cousines de l’altruisme aveugle, systématique et autodestructeur), il ne pouvait envisager de résister à l’invasion des faméliques. Tant il est vrai qu’il est plus facile de résister à ceux qui abusent de leur force qu’à ceux qui abusent de leur faiblesse, surtout si l’on est sincèrement chrétien.

Comment l’Abbé Pierre aurait-il pu faire une différence entre un Français malheureux et un Ivoirien malheureux ? Jésus-Christ n’a-t-il point parlé pour tous les hommes ? Sans doute, sauf qu’à l’époque de Jésus il y avait 300 millions d’humains sur la planète et qu’il y en a aujourd’hui 6 500 millions, c’est-à-dire vingt fois plus. Car le monde change, et ceux qui ne changent pas de doctrine deviennent des dinosaures. Je vous parie que si Jésus revenait aujourd’hui, il vous dirait qu’il faut, pour assurer la paix au monde, loger les Français en France et les Africains en Afrique, les Turcs en Turquie et les Mexicains au Mexique… De sorte qu’il risquerait d’être crucifié de nouveau par les bien-pensants du jour. (Je n’ose pas dire « diabolisé »…)

Une étrange coïncidence a voulu que le jour même où nous perdîmes l’Abbé Pierre, nous perdîmes un candidat potentiel à l’Élysée : Nicolas Hulot, qui nous annonça qu’il renonçait à se présenter. Ces deux hommes avaient un souci en commun : celui de l’avenir de l’humanité. Tandis que le premier aurait voulu qu’on puisse nourrir tout le monde, le second se préoccupe de sauvegarder la terre nourricière. Ne serait-ce point complémentaire ?

Je regrette que Nicolas Hulot n’ait pas attendu le tout dernier moment pour se désister. Il bénéficiait de 11 % d’intentions de vote, ce qui flanquait la pétoche aux candidats stars de la droigauche. Il aurait pu exiger des garanties quant au pacte écologique, que les politiciens risquent fort d’oublier très vite, même s’ils l’ont signé. Qui verra vivra…

44 réponses à l'article : Salut l’Abbé !

  1. alf

    18/02/2007

    l’abbé Pierre outre ses réussites fut un défenseur du FLN pendant la guerre d’algérie, en tant qu’ancien d’algérie son comportement  envers les tueurs du FLN  me dérange je trouve cela déplacé je dis cela la  mémoire des gus du contingent tombés la bas on oublie vite en france.

    Répondre
  2. Scottkiller

    05/02/2007

    A JAURES

    ""L’écologie ne veut pas dire croissance zéro mais croissance durable. Si vous économisez 10% sur votre facture énergétique, vous pourrez avantageusement le dépenser en livre, cd, sorties au théâtre ou au concert. N’est-ce pas préférable ?""

    Si j’économise 10% de ma facture, qui me permet de faire ce que vous dites et que nous sommes des millons dans ce cas :

    comment sont fabriqués les livres et avec quelle énergie ?

    idem pour les cd (quid de la pollution car un cd est un dérivé du pétrole)

    idem pour les concerts. Vous pensez que les enceintes et l’éclairage ne demandent pas d’énergie électrique fournie en partie pour le nucléaire.

    Alors arretez vos fantasmes. La réalité est que nous sommes trop nombreux sur Terre et que nous commençons à ne plus nous supporter les uns les autres, surtout quand des gens comme vous veulent diriger d’autres personnes. Respectez vos préceptes dans votre coin, c’est votre droit et respectez la liberté des autres.

    Scotty

     

    Répondre
  3. Anonyme

    05/02/2007

    Jaures

    Me reprocheriez vous d’ aller dans les théâtres de  Paris où d’ habiter cette vilee feriez vous du racisme,il est vrai que vous avez reproché à Red de ne pas être de chez vous.

    Pour avoir habiter Nanterre te fréquenter le théâtre des Amandiers,je peux vous assurez qu’on ne recevait pas n’ importe qui vu le prix excessif pour  l’ époque ,pourtant ce théâtre était largement subventionné par la région.

    Je vous rappelle que le conseil général d’ Ile de France est actuellement sous majorité socialiste,il y aurait selon vos ecrits une discrimination envers les enfants parisiens.

    Vous n’ êts pas une proie pour moi mais un personnage trop lisse pour être vrai.Mais vous n’ hantez pas mes jours et mes nuits.

    Si le pétrole augment vos transport en commun couteront aussi plus cher et puis il faut nourrir tous ces syndicalistes qui ne font rien dans leurs bureaux à part occuper un emplois fictif.

    Devra t on casser,les immeubles qui ne seront pas aux normes vertes ou imposer leurs locataires.

    Pour les véhicules à faible consommation,les constructeurs automobiles n’ ont pas attendu vos verts amis* pour en construire voir à l’ hygrogéne liquide pour aliemnter des moteurs électriques.

    *Le vert est une trés belle couleur notemment celle de l’ espoir mais de nos jours c’est plutôt celle d’ ennuis futurs le tout est de trouvé le moindre des deux mots.

    Grandpas

     

    Répondre
  4. Videotron ?

    04/02/2007

    Pour Pierre Lance, qui annonce la fin du christianisme en Europe, comme une bonne nouvelle, je dirai qu’ici en Amérique du Nord, il se porte encore assez bienmerci! Heureusement, nous ne sommes pas aussi décadents que les vieux pays d’Europe (comme les appelait si bien: Donald Rumsfeld).

    La France va bientôt remplacer le christianisme par l’islam, tout un pas en avant!… (une religion qui prône la charia, qui lapide les femmes, envoie des kamikazes au soi-disant <martyre>),  Que voulez-vous? La France a des élites tellement intelligentes et sophistiquées… qu’elles subventionnent les mosquées, font dirparaître les crucifix un peu partout, interdisent les soupes populaires au porc, et surtout, n’arrivent plus à stopper leurs têtes brûlées qui font flamber les autos,  les commerces et les garderies (chose impensable aux États-Unis d’Amérique où les gens et les gouvernants ont encore un minimum de sens commun et de discernement).

    Je pense que les prêtres qui pratiquent des exorcismes en connaissent certainement plus sur le sujet que Pierre Lance. Ils travaillent avec des psychiatres qui ont eux aussi une formation, que je sache. Mais, eux, ils ne passent pas leur temps à déborder de leur domaine comme vous, vous le faites régulièrement, en posant comme le contradicteur invétéré de la pensée chrétienne et de l’histoire du christianisme.

    Si vous considérez la religion comme le cancer de l’esprit, sachez que l’athéisme est  probablement lui, le cancer de l’âme et que ce cancer est encore plus dangereux que le premier.

     

     

    Répondre
  5. jacques

    04/02/2007

    C’est comme j’avais dit: impossible de discuter avec Jaurès, il s’esquive toujours et sa logique est celle du pari du pascal ou de l’argument diagonal de Cantor à votre choix.

    " A Jacques: Curieux qu’un libéral comme vous ne fasse pas confiance au marché."
    ????? Où voyez-vous que je ne fasse pas confiance au marché ?????????

     "Si le prix de l’essence augmente, les transports en commun seront plus attractifs et la consommation s’y reportera. De même, les clients rechercheront des véhicules à faible consommation et la recherche s’ y interressera "
    Bien entendu.  Qui est contre ça?

    Ce que j’ai écrit est qu’il ne faut pas ARTIFICIELLEMENT monter les prix en créant une rareté fabriquée de toute pièce.
    Dire que la planète se réchauffe est une chose: c »est un fait.
    Dire qu’elle continuera à se réchauffer dans les 5 années qui suivent: c »est une hypothèse raisonable
    Dire qu’elle continuera à se réchauffer dans 30 ans: cela devient déjà une spéculation plausible
    Dire que dans ce cas certains atols du pacifique serait inondé: c’est une conclusion logique
    Dire qu’il y aura d’autre effets: cela va de soi.
    Dire que GLOBALEMENT cela soit néfaste alors là on verse dans la pure démagogie idéologique du progrès qui est toujours mauvais, de l’homme "tachant" la nature, de l’homme cherchant à jouer à Dieu avec ses manipulations génétiques. Je l’ai toujours dit: l’écologie c’est la religion catholique sous une nouvelle forme.

    Pour ma part je ne serais pas du tout surpris que le réchauffement des 50 dernières années soit une cause importante indirecte du développement spectaculaire qu’a connu la planète durant cette même périod. La luxuriante forêt amazonienne en pleine France dans 50 ans avec toute sa diversité biotomique et écologique, ça ne sonne pas beau tout ça? Plusieurs récoltes de blés dans un des grands greniers du monde comme le Canada ou éventuellement la Russie… pas mal du tout! Une mer plus chaude permettant une plus grande quantité de poisson tropicaux et de variétés. Wow!  Des fruits tropicaux cueilli dans mon jardin au Canada. Succulente perspective! Arrêter Jaurès! Arrêter! Vous me faites trop rêver et le choc de pelleter la neige en sortant ce soir va m’être traumatique et enrichir mon psychiatre!

    Néanmoins, j’ai bien hâte. C’est pour quand vous dites?

    Répondre
  6. Jaures

    04/02/2007

    A Jacques: Curieux qu’un libéral comme vous ne fasse pas confiance au marché. Si le prix de l’essence augmente, les transports en commun seront plus attractifs et la consommation s’y reportera. De même, les clients rechercheront des véhicules à faible consommation et la recherche s’ y interressera .
    L’écologie ne veut pas dire croissance zéro mais croissance durable. Si vous économisez 10% sur votre facture énergétique, vous pourrez avantageusement le dépenser en livre, cd, sorties au théâtre ou au concert. N’est-ce pas préférable ?
    Par ailleurs, ne peut-on concevoir des batiments aux normes écologiques  permettants aux habitants, notamment les plus modestes, de voir baisser leur facture de chauffage ?

    A grandpas (qui ne lache pas sa proie): J’ai parlé des théâtres de banlieue (tout lemonde n’a pas les moyens d’habiter à Paris). Renseignez-vous sur les tarifs des théâtres de Vitry, Villejuif, Bagneux, Cachan: ils sont tous inférieurs à 15 euros et ofrent des possibilités d’abonnements avantageuses. Quant aux cantines, le quotient fonctionne sur les restaurants scolaires municipaux. Sur les départements, dont dépendent les collèges, cela dépend de l’investissement social du conseil général: certains enfants ne payent quasiment rien en Seine St Denis ou dans le Val de Marne.

    Répondre
  7. Pierre LANCE

    04/02/2007

    A Jean-Claude Thialet : « L’humanitarisme dégoulinant » est un descendant direct du christianisme. Quant au dicton « Charité bien ordonnée commence par soi-même », il est un très bel exemple de moquerie du christianisme et découle directement de l’égoïsme sacré des Anciens pré-chrétiens. (Egoïsme noble, constructeur de la personnalité, qui n’a rien à voir avec l’égoïsme mesquin des décadents de l’ère chrétienne). Ce qui me navre chez les honnêtes gens comme vous, cher ami, c’est que vous ne pouvez sauver l’idéal chrétien qu’en lui intégrant des vertus qui ne sont pas nées de lui, mais au contraire de ses adversaires, comme nous l’avons vu pour le libre-arbitre. Tout ce qui est valable dans le christianisme ne lui appartient pas, à commencer par la fameuse fête de No Hel (nouveau soleil) qui a dix mille ans d’âge. A « videotron » (?) : Le « satanisme » que combattent les exorcistes n’est autre chose qu’un dérèglement psychique précisément causé par les absurdités religieuses dans certaines âmes fragiles. Ces gens ne sont pas « possédés du démon », mais possédés par le fantôme du dieu chrétien qui leur a complètement déglingué la cervelle. Et je trouve assez amusant que des prêtres (dévoués et sincères, je n’en doute pas) s’efforcent de soigner ainsi le mal par le mal, et luttent contre la maladie chrétienne en croyant lutter contre Satan. Lorsqu’on est un peu perdu dans le brassage des idées et des concepts qui caractérise les époques de remise en question comme la nôtre, il est bon d’en revenir à l’origine des mots et des noms, c’est-à-dire à l’étymologie, pour tenter d’y voir clair. Or, quand on sait que Satan signifie « l’Accusateur » et que Lucifer (de « lucius », lumière et « ferre », porter) signifie « le porte-lumière », c’est-à-dire l’éclaireur, on commence à soupçonner que le judéo-christianisme recouvre la plus gigantesque escroquerie intellectuelle de l’Histoire. Heureusement, nous en voyons la fin, du moins en Europe, mais l’Europe, c’est l’essentiel !

    Répondre
  8. Anonyme

    03/02/2007

    Monsieur Lance

    Je vais essayer d’ être sobre dans mes commentaires.

    Décidement,votre narcissisme est sans borne,faites attention à force de voler trop haut,vous allez rencontrer Dieu et là même, s’ il est non violent je pense qu ‘il vous renverra vers les Enfers pour vous montrer  que Méphistophéles existe.

    A propos votre Nicolas Hulot etait à une époque une trés mauvais journaliste automobile,virer!Vous avez l’ idole que vous merritez,un mauvais qui a trouvé des "gogos" pour faire de lui un "rupin" et vous auriez voté pour çà!

    Pour l ‘ abbé Pierre,pyuiqu’ il s’ gait de votre article,il m’ est indifferent et pourtant je suis un de ces chrétiens que vous méprisez.

    Jaures

    Vous avez plus de point commun avec P Lance que vous n’ imaginez.,enfin il y avait Henry IV et "la poule au pot" et bien nous nous aurons "bonbon rose" et ses voitures hybrides.

    Savez vous cher Jaures que des véhicules à essence et même diesel ont passé les normes anti-polution californienne qui sont les draconiennes du monde,mais vous prefrerez crier au loup que de savoir;le savoir comme monsieur Lance vous dérange quand il est en opposstion avec vos certitudes.

    Pour votre information,Honda USA mettra en vente dans les années à venir une voiture fonctionnant à l’ hydrogene liquide pour alimenter des piles d’ un moteur electrique .

    Toujours pour votre information,le quotient familliale ne fonctionne pas dans les colléges et vous n’ avez  droit à des réductions que lorsque vous avez trois enfants dans le second cycle.

    Donc si vos informations sur les différents sujets abordés sont aussi  sûres que le tarif de la cantine de vos enfants,je m’ interroge.

    Une place de théâtre même subventionné est 20 € minimun,puique ma fille à payé 11 € pour une sénce au théâtre 13 et elle faist pati d’ un groupe scolaire!

    grandpas

     

    Répondre
  9. Mickaël Mithra

    03/02/2007

    Ah. Enfin un article peu élogieux sur ce dangereux meneur qu’était l’Abbé Pierre.
    Mon opinion sur ce sale type:
    http://www.pageliberale.org/?p=1473

    Cela dit, ce n’est pas une raison pour se jeter dans les bras des nazis du XXIème siècle, à savoir les climatocrates et leur GIEC.

    La climatocratie est un danger autrement plus grave que le risque de voir débarquer en France toute la misère du monde.

    Répondre
  10. visiteur

    03/02/2007

    Il est permis dans le jardin d’Eden de manger des fruits des arbres du jardin, à l’exception de l’arbre du milieu. Car le Dieu des Juifs dit dans la genèse, à, propos de l’arbre qui est au centre du jardin : " Vous n’en mangerez pas. ". Qu’est-ce que cela signifie ?

    Dans le jardin d’Eden, on est dans une situation de type Paléolithique. L’homme est un cueilleur. Il cueille les fruits des arbres du jardin. On n’est pas encore arrivé au stade de la civilisation.

    Que se passe-t’il quand le serpent séduit Eve, et que Adam et Eve mangent des fruits de l’Arbre de la Connaissance, celui qui est au milieu du jardin ? Genèse :

    3.17. [Dieu] dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,
    3.18. Il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs.
    3.19. C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

    L’Arbre de la connaissance est celui qui amène, par punition, l’homme et la femme sur la Terre. L’homme apprend la civilisation humaine, celle qui fait que l’Homme travaille, et, en contrepartie, obtient un plus grand confort. La est la vraie civilisation. Autrement dit, c’est par punition que Dieu amène l’Homme à la civilisation. Là est le secret du fruit de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal : l’Homme a appris que le bien, c’était la civilisation. Ce n’est pas l’avis de Dieu, qui lui, aurait préféré que l’Homme ne mange jamais des fruits de l’Arbre de la Connaissance, pas plus que ceux de l’Arbre de la vie éternelle :

    Genèse 3.22. L’Éternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.

    Dieu est ainsi, clairement, cyniquement, immédiatement, l’ennemi des Hommes. Cela ne fait aucun doute.

    Mais revenons à la citation précédente : " Le sol sera maudit à cause de toi ", " C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain… ". C’est Dieu qui ordonne, cette fois-ci, à l’Homme, de travailler, et de travailler dur : " la sueur de ton visage " (peu importe le confort obtenu, le dur travail est vu simplement comme une obligation devant être rendue à Dieu) , en contradiction totale avec la situation du Jardin d’Eden dans laquelle, selon le mythe du bon sauvage, l’homme était bon et heureux de ne pas travailler et de juste cueillir des fruits.

    Nous sommes passés des 35 heures à Stakhanov.

    Répondre
  11. jacques

    03/02/2007

    Ah je viens finalement de comprendre Jaurès !

    Que de temps cela m’aura pris!

    Il y a peu de temps, notre cher Jaurès se réjouissait du nouveau "droit au logement".

    Mais on apprends, qu’en utilisant un principe faux (le pari de Pascal) (mais faudrait-il vraiment s’attendre que Jaurès fasse le contraire?), qu’il faut maintenant diminuer la température de la planète à n’importe quel prix sur la croissance économique même si nécessaire une décroissance économique (et pourquoi pas!)

    Donc, s’il est toujours permis d’utiliser un raisonement logique avec Jaurès (prémisse que l’on pourra ici ad nauseam discuté, et faiblesse inhérence de tout discours qui s’adresse à Jaurès), sa promesse de logement aux sans-abris s’était bidon, un vrai leurre pour idiot.

    Si on n’arrive pas à construire des logements en nombre suffisant avec la production actuelle, évidemment qu’en réduisant l’économie, on peut imaginer qu’est-ce qui arriverait si on réduisait la production ou on fermait les usines d’acier, les cimenteries, les usiques chimiques pour les revêtements de planchers, si on diminuait la coupe de bois, si on triplait le prix du pétrole qui empêcherait d’amener tous les produits requis, bref on peux imaginer ce que serait l’effet sur la construction de logement en France!

    Mais, évidemment pour Jaurès, cela ne pose pas problème: les logements poussent par miracle, tout comme les chèques d’assistance, les soins médicaux, l’éducation, et la retraite. Il n’y aucun lien bien entendu  la croissance économique ou le nombre d’heures travaillées par semaine. Le seul élement important dans la production de bien et service est une manifestation bien organisée et des politiciens "ouverts". Après tout ce fait par enchantement. Vraiment il ne faut pas se compliquer la vie: l’économie selon Jaurès, c’est tout simple.

    Répondre
  12. Jaures

    03/02/2007

    A Mancney: Lire le rapport de l’Union of Concerned Scientists qui vient de paraître et met en lumière les investissements de la firme en lobbying anti-Kyoto, utilisant les mêmes méthodes, et parfois les mêmes lobbyistes, que l’industrie du tabac.

    Répondre
  13. visiteur

    03/02/2007

    De la visite pour visiteur a écrit : " Le christianisme, au contraire, a été un grand facteur civilisationnel et continuera encore, si les gens y retournent naturellement. "

    Tenez, je cite Jésus :

    " LE MAL NE CESSERA DE CROÎTRE. "

    C’est ce qu’il s’est passé, depuis l’infâme et démoniaque loi hébraïque de Jésus.

    Répondre
  14. visiteur

    03/02/2007

    De la visite pour visiteur a écrit : " Je vous suggère de lire les livres de Dom Amorth, exorciste du diocèse de Rome, ou ceux de l’abbé Georges Morand, du diocèse de Paris, vous serez probablement détrompé au sujet du diable. "

    Qui vous dit que ce ne sont pas des esprits chrétiens qui s’en prennent aux êtres humains ? A votre place je ne serais pas aussi sûr de ce que je dis.

    Répondre
  15. Anonyme

    03/02/2007

    Jaurès : "Ce qui me surprend chez les "écolo-sceptiques", c’est leur refus du simple bon sens. Même si un doute subsistait, quel problème vous pose donc le fait d’éteindre vos appareil plutôt que les laisser en veille (…)"

    Pour une fois, je souscris à cette remarque pertinente. 

     

    Pierre Lance :  "Personne n’a jamais imaginé Nicolas Hulot en Président de la République, même pas lui. C’est uniquemet pour faire pression sur les politiques qu’il a "menacé" d’être candidat. Si vous n’avez pas pigé cela, c’est grave…"

    Vous avez tendance à prendre tous les lecteurs de haut, OK, mais à ce point là, vous allez un peu loin.  Personnellement, j’avais préssenti que Hulot cherchait le moyen de faire pression sur les politiciens dès qu’ il a présenté son livre aux médias.  Je savais qu’il manoeuvrerait seulement pour ça et n’avait pas l’intention de se présenter réellement.  Mais beaucoup de gens l’ont cru tout de même, comme ceux qui croient en José Bové président et c’est ce que je voulais dire.  Le grand problème des Français est cette crédulité facile accouplé avec une ignorance et surtout un manque de culture patent.

     

    Maintenant, je trouve quelque part indécent et assez lâche de jeter l’anathème sur l’Abbé Pierre depuis qu’il a rejoint son "patron".  On dirait que beaucoup de gens avaient peur de ce vieillard… Et à propos de l’éditorial de Rouxel, je comprend mal le terme "cabotin" appliqué à l’Abbé Pierre. Celà me semble superflux.  L’Abbé Pierre a tenté de parer à l’immédiat, sans se soucier des conséquences futures, ok, mais l’immédiat est mieux que rien quand on voit des gens et leurs gosses dormir dans des trous à rats insalubres alors qu’ils ont un travail.  Je ne sais pas mais c’est peut être le médecin qui parle, là. Il aurait fallu que les politiciens lui emboîtent le pas en trouvant rapidement le moyen de contrôler l’immigration au lieu de faire comme Giscard et Chirac en ouvrant à donf les vannes sans aucun filtrage ni sélection (comme celà se fait depuis des lustres en Australie, USA, Canada, etc.).  Mais nous n’avons pas en France de politiciens visionnaires, hélas.  Rien que des myopes, autant que les Français.

    Répondre
  16. de la visite pour visiteur

    02/02/2007

    Franchement, visiteur, vous me faites pitié. Parler de satanisme pour  un retour à la grandeur de l’Antiquité. Ne savez-vous pas que Satan n’a pas d’amis, mais seulement des esclaves?

    Cherchez-vous à faire partie de ses esclaves?

    Je vous suggère de lire les livres de Dom Amorth, exorciste du diocèse de Rome, ou ceux de l’abbé Georges Morand, du diocèse de Paris, vous serez probablement détrompé au sujet du diable.

    Le christianisme, au contraire, a été un grand facteur civilisationnel et continuera encore, si les gens y retournent naturellement.

    Mais comme ce site comprend un grand nombre d’athées, les pauvres, je doute que ce post pas <polically correct> passe ici!

     

    Répondre
  17. Anonyme

    02/02/2007

    Jaures : " … Exxon (qui a promis 10 000$ aux scientifiques qui contesteraient le réchauffement de la planète)".
    Veuillez indiquer vos sources, s’il vous plait.

    Visiteur : " Le satanisme vaincra au XXIe siècle, et ce qui aura lieu alors ne sera rien moins qu’un retour à la grandeur de l’Antiquité."
    Elle est tres bien aussi, celle-ci. Encore!

    Best,
    Mancney

    Répondre
  18. EIFF

    02/02/2007

    Sas a vraiment tout compris. Excellent. L’escroquerie est monumentale, l’abbé un trés bon acteur…….le communisme peut parfois devenir hilarant. Saluons l’abscence du grand rabbin de France aux obsèques de l’abbé.

    Répondre
  19. Anonyme

    02/02/2007

    Pierre Lance : " … mon propos aura toujours plus de valeur excitative et cogitative que ceux de beaucoup d’autres .."
    Cela ne fait aucun doute.
    Maintenant, ces problemes de "Climat change" sont tres importants et sont, je crois,
    étudiés avec sérieux par la communauté scientifique. Nous savons aussi que d’énormes progres ont été réalisés depuis cinquante ans, alors que N.Hulot n’était pas né. Il n’est pas sérieux de confier le suivi d’un sujet si grave a des récupérateurs frustrés plus ou moins émotifs et en panne d’idées, comme messieurs N. Hulot et Al Gore. Who next? Michael Moore?
    Best,
    Mancney

    Répondre
  20. Jaures

    02/02/2007

    Certes le pari de Pascal peut paraître bien mesquin quand il s’agit de la vie éternelle à laquelle je ne crois pas. Mais ce pari dans un sens materialiste, le seul que je reconnaisse comme efficient, est tout à fait pertinent. D’autant que ceux qui suivent les recommandations des écolos, loin d’en souffrir, n’en vivent que mieux ( économies d’énergie et d’eau donc meilleur pouvoir d’achat). Pourquoi donc discuter ce que défendent plus de 80% des scientifiques ? Quelles mauvaises raisons de les mépriser sinon le maintien des profits d’EXXON (qui a promis 10 000$ aux scientifiques qui contesteraient le réchauffement de la planète) ou TOTAL ?

    Répondre
  21. visiteur

    02/02/2007

    Considérons les puissances qui se partageaient le monde avant l’ère chrétienne : l’empire romain, l’Egypte des Pharaons, les grandes civilisations amérindiennes, l’empire de la Chine. Considérons le monde dégénéré d’aujourd’hui, et nous prendrons alors toute la mesure de LA FORMIDABLE REGRESSION QUE CONSTITUA L’INSTAURATION DU JUDEO-CHRISTIANISME DANS LE MONDE. Mais cela n’est pas définitif, le mal que représente le christianisme ne va pas infester la planète pendant très longtemps. Le satanisme vaincra au XXIe siècle, et ce qui aura lieu alors ne sera rien moins qu’un retour à la grandeur de l’Antiquité.

    Répondre
  22. Anonyme

    02/02/2007

    Considérons les puissances qui se partageaient le monde avant l’ère chrétienne : l’empire romain, l’Egypte des Pharaons, les grandes civilisations amérindiennes, l’empire de la Chine. Considérons le monde dégénéré d’aujourd’hui, et nous prendrons alors toute la mesure de LA FORMIDABLE REGRESSION QUE CONSTITUA L’INSTAURATION DU JUDEO-CHRISTIANISME DANS LE MONDE. Mais cela n’est pas définitif, le mal que représente le christianisme ne va pas infester la planète pendant très longtemps. Le satanisme vaincra au XXIe siècle, et ce qui aura lieu alors ne sera rien moins qu’un retour à la grandeur de l’Antiquité.

    Répondre
  23. visiteur

    02/02/2007

    " Je rappellerai à Pierre LANCE, grand pourfendeur devant l’Eternel du christianisme dont il me paraît cnsidérer qu’il est l’une des principales causes des maux dont la France souffre "

    Je confirme pourtant que le bon vieux Pierre n’a pas tort sur ce point : le christianisme est la principale cause de tous les malheurs de l’humanité, voilà, il fallait le dire, je l’ai dit.

    Répondre
  24. Anonyme

    02/02/2007

    100,000 personnes (chiffre J.C.Lahitte), en France, qui "acceptent" d’etre "mal logés", cela me laisse songeur; faut quand meme pas prendre les gens pour des c..s.
    Question: Pour un étranger, est-ce que "etre mal logé" se définit par rapport aux criteres du pays d’adoption ou par rapport a ceux du pays d’origine?
    Autrement dit, est-ce Jaures de banlieue Parisienne, ou Mamadou de banlieue Conakry, qui décide que Mamadou est mal logé en France?
    Corollaire, est-ce que ceux qui ont été "bien logés", grace a notre générosité, ont eu le désir de conserver leur "bien logement" dans un état qui leur permet d’etre toujours considérés comme "bien logés", ou bien, pour certaines raisons, entre autres culturelles, ont-ils fait en sorte de revenir a la situation de "mal logés"?
    Best,
    Mancney

    Répondre
  25. Jean-Claude THIALET

    02/02/2007

    02/01/07    – 4-V –

    Merci et bravo, JAURES pour vos doctes conseils. Croyez-vous sincèrement que les ouvriers dont vous jouez le défenseur  – (sans avoir, j’imagine, tout comme d’ailleurs Marie-Ségolène ROYAL et d’autres éléphants du PS, jamais partagé au quotidien leur vie) – pourraient s’offrir la "voiture à moteur hybride" que vous conseillez –  eux qui sont obligés de se rendre à leur travail avec une voiture osbsolète et brinquebalante,  faute même d’avoir un moyen de transport en commun à leur disposition. Cela me fait penser au mot que l’on prêtait à la Reine Marie-Antoinette : "Ils n’ont pas de pain ? qu’ils mangent de la brioche ! " On comprend que le FRONT NATIIONAL fasse un tabac dans la classe ouvrière ! Mais, en relisant  dans votre texte "manger des fruits du pays au lieu de importations", ça a fait tilt. J’ai entendu cette phrase pas plus tard qu’hier soir à la TV. Et votre conversion à l’écologie me paraît de fraîche date. la preuve, c’est que voius rabâchez tous les poncifs de l’ecolo-politically-correct. sans avoir pris le temps de kles assimiler…  Après avoir rabâché le Livre rouge de la CGT, vous voilà mûr pour réciter le Livre vert de l’écologie politique. On le sait, les verts sont comme les pastèques, "verts à l’extérieur, rouges à l’intérieur". Vous étiez faits pour vous rencontrer et vous entendre sous vos manteaux réversibles !

    Cordialement, Jean-Claude THIALET

    Répondre
  26. Jean-Claude THIALET

    02/02/2007

    02/01/07    – 4-V –

    Que Pierre LANCE (et ses lecteurs) me pardonnent d’avoir donné l’impression d’ignore une partie de l’article qu’il a consacré à son ami l’abbé PIERRE. Une fois de plus, il profite d’un sujet consacré à un homme qui, de son vivant, à quelques avatars près, aura fait la quasi-unanimité dans une FRANCE de plus en plus vouée à l’unanimiste (on vient encore de le voir avec le gand show de Nicolas HULOT qui s’est payé le luxe de "convoquer" dix des candidats à la Présidentielle)(1), pour distiller ses idées.

    N’ayant jamais été un thuriféraire du "saint" abbé, je suis à l’aise pour dire que ce n’est pas sa faute si, des quelques deux-mille mal-logés de 1954, il est en est arrivé aux plus de 100.000 de 2007, et si, d’assistés majoritairement indigènes, il a eu de plus en plus à s’occuper d’allogènes attirés non par la charité chrétienne d’un pays devenu majoritairement laïc, mais par la bêtise criminelle de dirigeants majoritairement athées. Un pays où, grâce à l’IVG, le renouvellement naturel de la population ne serait plus assuré sans l’arrivée de plus en plus  massive de gens venus d’ailleurs, et auxquels le christianisme est étranger.

    Régulièrement, je conseille à JAURES non d’aller se faire voir ailleurs, mais d’aller exporter SON syndicalisme cégétiste dans les pays où la main d’oeuvre sous-sous payée et sous-protégée condamne au chômage de plus en plus d’ouvriers de chez nous. Aujourd’hui, je conseillerai à Pierre LANCE d’aller prêcher ses idées malthusianistes dans les pays dont le principal "travail" est de "fabriquer " sans réflexion des enfants sans se soucier de leur avenir. Le jour où sa doctrine y aura été fortement établie, je pense que nous n’aurons plus à absorber les trop-pleins de bouches à nourrir,  de corps à loger et à vêtir, de bras à employer, et d’esprit à éduquer. Et les successeurs de l’Abbé PIERRE n’auront plus autant de misères à soulager ! Je crains que cela prenne quelques générations. Et que Pierre LANCE, pas plus que moi, ne soyions là pour le voir …

    Cordialement, Jean-Claude THIALET

    P.S. Je rappellerai à Pierre LANCE, grand pourfendeur devant l’Eternel du christianisme dont il me paraît cnsidérer qu’il est l’une des principales causes des maux dont la France souffre, de se reporter à cette phrase : "NE PAS S’OCCUPER DES SIENS EST UN ANATHEME !". Elle est de saint PAUL qui fut, selon moi, l’organisateur de la religion chrétienne dont le CHRIST fut l’Inspirateur ! Une phrase à rapprocher de celle de Jean-Marie LE PEN qui a dit (je cite approximativement) : je préfère ma femme et mes enfants à mes voisins, mes voisins à mes concitoyens, mes concitoyens aux étrangers… Ou tout simplement celle du bon sens populaire, inspirée à l’époque où la France était encore chrétienne : "CHARITE BIEN ORDONNE COMMENCE PAR SOI-MÊME" ! Régulièrement, Pierre LANCE me paraît confondre la CHARITE CHRETIENNE avec l’HUMANITARISME dégoulinant de repentances en tous genres dont nos gouvernants manipulés par les Associations sont les inspirateurs, et les médias à la botte les propagateurs … Il est vrai que les "curés  ou les pasteurs de gauche"  (dont il est permis de se demander s’ils croient encore en DIEU) qui, selon moi, n’ont rien à voir avec le Christianisme, en sont souvent les ardents propagateurs.

     

    Répondre
  27. jacques

    02/02/2007

    "Il avait renoncé à me convertir, car je lui disais toujours : « Si Dieu existe, il n’a qu’à me téléphoner. » – « Il le fera à son heure », me répondait-il avec un bon sourire. Et nous parlions d’autre chose. J’attends toujours ce coup de fil, évidemment, Dieu étant de toute éternité aux abonnés absents"

    Je vous téléphone à l’instant

    D.

    Répondre
  28. Anonyme

    02/02/2007

    J.C. Thiallet : "Mon prédécent  "post" m’ayant échappé à l’insu de mon plein gré, que les lectrices et les lecteurs (ainsi que le webmaster, bien sûr) veuillent bien me pardonner de le reprendre dans son entier. Le voici donc., tel que je l’avais écrit."
    Belle entr
    ée en matiere, vraiment; apres ca, on peut s’attendre a tout.
    Mancney

    Répondre
  29. Anonyme

    02/02/2007

    Jaures : " Pensez au pari de Pascal."
    Je me demandais qui allait le sortir.
    Le pari de Pascal est un monument d’opportunisme, qui tendrait a utiliser Dieu et la religion pour s’assurer,
    éventuellement, une petite vie pépere et éternelle au Paradis, des fois qu’il y en ait un.
    C’est un pari vulgaire et combinard, et comme par hasard vous le citez. Pauvre Jaures.
    Mancney

    Répondre
  30. Pierre LANCE

    02/02/2007

    A Joresse : Bien sûr, nous avons des points communs. J’en ai d’ailleurs avec tout le monde, parce que j’écoute attentivement l’humanité depuis un demi siècle. Elle me téléphone sans arrêt, ce que Dieu est bien en peine de faire, et pour cause. En tout cas je souscris à votre remarque de simple bon sens au sujet du réchauffement : Dans le doute, ne nous abstenons-pas de prendre des précautions. Mais les écervelés préfèrent brûler la chandelle par les deux bouts plutôt que de faire un effort de modération. Vous avez bien fait de leur retourner le pari de Pascal, sauf que ce dernier, appliqué à Dieu, est d’une incommensurable lâcheté doublé d’une profonde erreur, car celui « parie » sur l’existence de Dieu (Un pari ! Quelle mesquinerie ! La spiritualité jouerait-elle au loto ?), celui-là risque gros jeu : la déliquescence de son âme, ni plus ni moins. Mais allez faire comprendre ça à des gens qui ont grandi avec le corps pantelant du crucifié suspendu au-dessus de leur lit et en sont demeurés comme lobotomisés. Au visiteur : Merci de ce communiqué extrêmement intéressant et qui me semble crédible sur les propos du chercheur Khabiboullo Abdoussamatov. Et qui ne fait que renforcer les thèses de Nicolas Hulot . Car s’il est vrai que le Soleil chauffe un peu trop ces temps-ci, c’est une raison de plus pour ne pas en rajouter, ce qu’un enfant de dix ans comprendrait avant de perdre son bon sens en devenant un pseudo-adulte. En outre, le problème essentiel de l’environnement n’est pas tant le réchauffement climatique que la production intensive de poisons chimiques qui sont en train de nous pourrir l’air et l’eau et de multiplier partout les cancéreux. Alors au lieu de parler des « âneries » de Nicolas Hulot, vous feriez mieux de surveiller les vôtres. Mais bon sang, est-ce qu’on ne peut pas exprimer un avis différent sans se croire obligé d’insulter les gens ? A Saint-Tex : Personne n’a jamais imaginé Nicolas Hulot en Président de la République, même pas lui. C’est uniquemet pour faire pression sur les politiques qu’il a « menacé » d’être candidat. Si vous n’avez pas pigé cela, c’est grave… A Mancney : Je ne peux pas me discréditer cher ami, car quoi que je dise, et même si je me trompe, mon propos aura toujours plus de valeur excitative et cogitative que ceux de beaucoup d’autres, comme le reconnaît avec élégance Jean-Claude Thialet. Cordialement à tous.

    Répondre
  31. Domi

    01/02/2007

     

    Dommage que  Pierre Lance ne connaisse que l’Abbé Pierre comme chrétien qui essaie de vivre l’Evangile ! il y en a des quantités, ne serait-ce que les très médiatiques Mère Teresa et Jean-Paul II. Mais il y a tous les autres, inconnus, que je côtoie et admire chaque jour autour de moi…Est-ce qu’ils ne sont pas un petit coup de téléphone de Dieu?  Pour moi, en tous cas, oui! A part ça j’ai bien aimé cet article, merci. domi

     

    Répondre
  32. Jaures

    01/02/2007

    "Anticlérical fanatique,
    gros mangeur d’ecclésiastiques,
    Cet aveu me coûte beaucoup.
    Car les hommes d’église, hélas!
    Ne sont pas tous des dégueulasses,
    Témoin le curé de chez nous"
    G.Brassens
    Nous avons quelques points communs, M Lance.
    Au visiteur: continuez de débiter vos sottises, plus personne n’y porte la moindre attention.
    Ce qui me surprend chez les "écolo-sceptiques", c’est leur refus du simple bon sens. Même si un doute subsistait, quel problème vous pose donc le fait d’éteindre vos appareil plutôt que les laisser en veille, d’acheter un véhicule hybride plutôt qu’un  4X4, d’acheter des fruits du pays plutôt que des importations, etc…Pensez au pari de Pascal. Si c’est vous qui avez raison, cela ne vous aura guère coûté. Mais si c’est nous,  vous aurez participé à la préservation de l’humanité. Le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?

    Répondre
  33. Jean-Claude THIALET

    01/02/2007

    31/01/07   – 4-V

    Mon prédécent  "post" m’ayant échappé à l’insu de mon plein gré, que les lectrices et les lecteurs (ainsi que le webmaster, bien sûr) veuillent bien me pardonner de le reprendre dans son entier. Le voici donc., tel que je l’avais écrit.

    Sans s’en rendre compte, Pierre LANCE est en train de commencer le procès en béatification de l’abbé PIERRE.qui comptait, parmi ses qualités, un certain sens de la répartie, cultivé sans doute au contact des médias dont il aura été, presque pendant toute sa carrière, une des vedettes attitrées, et sans doute même,  la victime consentante. Le "castor méditatif" de son jeune âge scout, étant  assurément devenu "castor médiatique‘" !

    Et parce que j’espère bien que Dieu se décidera à lui téléphoner (pourquoi pas par l’entremise du "saint abbé" ?) avant qu’il soit trop tard, je me garderai bien de déboulonner ici la statue que Pierre LANCE  vient de dresser d’un homme que des millions de Français ont sincèrement peuré aux côtés des crocodiles de la politique, lesquels ne manquent jamais une occasion de se placer sous la douche médiatique poiur en recueillir de préciseuses gouttes, comme certains pélerins à une source miraculeuse.

    Jean ROUXEL, dans sa tribune "L’abbé Pierre, adulé des politiques et de l’opinion", me donne par ailleurs l’occasion de dire ce que je pense personnellement d’un homme qui, comme chaque médaille, a aussi son revers. Sinon, il n’aurait pas été un simple homme, ni même le "saint " que d’aucuns prétendent,  mais le dieu dont parle saint IRENEE (1)

    En ce qui concerne le "miracle" évoqué par Pierre LANCE (la construction "soudaine" de tous les logements qui manquent si cruellement aux déshérités, et pas seulement à eux, d’ailleurs), s’il ne vient pas de DIEU que l’on a chassé de nos goubernements, de nos écoles, de nos familles, mais aussi de nos coeurs, et même (parfois) de nos églises, raison pour laquelle, en personne bien élevée, Il s’est mis aux abonnés absents (comme le rappelle non sans malice Pierre LANCE), en attendant que son répondeur  – saturé par les appels de plus nombreuses (2) –   l’oblige à Se manifester, je crois  – si l’on veut enfin que commencent à être résolus TOUS les problèmes qui accablent la FRANCE (pas seulement, donc, ceux des mal-logés) – que cela devra commencer par un tsunami électroral  qui balaie la classe politique gouvernementale (UMP, PS, UDF, PC"F", et VERTS) qui en est responsable. Après tout, la sagesse populaire  ne dit-elle pas "aide-toi, le Ciel t’aidera" !

               Cordialement, Jean-Claude THIALET

    P.S. Avec son "Dieu étant de toute éternité aux abonnés absents", Pierre LANCE, horresco referrens, me fait penser à cette anecdote. Lors du procès de LANDRU, son avocat, sachant que les corps des victimes n’avaient pas été retrouvés, avait annoncé, théâtralement, qu’une des disparues allait apparaître dans le prétoire. Tout le monde avait tourné la tête dans la direction de la porte. Sauf LANDRU ! Ce qui le fit condamner … Je gage que, muré dans sa certitude quye DIEU n’existe pas, Pierre LANCE, si on lui annonçait la venue de DIEU, lui aussi, ne détournerait pas la tête. vers LUI ! Mais je suis certain que DIEU (celui du Chrétien que je suis) qui sonde les coeurs, les âmes et les esprits, et qui sait aussi pardonner, ne "condamnerait" pas le JUSTE qui habite ce "douteur" impénitent qui sait si bien animer les controverses, tout en s’ingéniant à faire évoluer son prochain

    (1) "Dieu s’est fait homme pour que l’homme se fasse dieu." Saibnt IRENEE

    (2) certaines prières (il en est, fort heureusement de sincères !) me font penser à celles des mécréants qui, Paul REYNAUD à leur tête, en juin40, alors que la défaite (dont ils étaient les premiers responsables par leur incurie) était consommée, étaient aller implorer à NOTRE-DAME DE PARIS ce Dieu qu’ils niaient quand ils ne le haïssaient pas,(3) pour implorer la victoire de nos armes. Comme l’avait fait naguère CLOVIS qui, en échange, avait conduit la FRANCE au christianisme !

    (3) comment haïr un Dieu dont on nie l’existence ? Nos gouvernants n’en sont pas à une contradiction près !

    Répondre
  34. Terrien

    01/02/2007

    Médite la dessus Pierre toi qui a la science infuse!

     

    Si j’ai appris une chose au cours de ma vie, c’est que toute notre science, confrontée à la réalité, apparaît primitive et enfantine, et pourtant c’est ce que nous possédons de plus précieux.

    Einstein

    Répondre
  35. Jean-Claude THIALET

    01/02/2007

    01 01 07    – 4-V –

    Sans s’en rendre compte, Pierre LANCE est en train d’instruire le procès en béatification de l’Abbé PIERRE dont il faut reconnaître, parmi ses qualités, un certain sens de la répartie, cultuvé sans doute au contact des médias dont il aura été, presque pendant toute sa carrière, une des vedettes attitrées. Et, parce que j’espère bien que le Bon Dieu lui téléphonera avant qu’il soit trop tard, je me garderai bien de déboulonner la statue qu’il vient de dresser.n   

    Répondre
  36. eric

    01/02/2007

    Un brave type cet abbe Pierre antisemite haineux.

    Répondre
  37. Luc SEMBOUR

    01/02/2007

    Merci à "visiteur" pour l’article sur l’effet de serre selon  Khabiboullo Abdoussamatov. Son opinion rejoint celle de beaucoup d’autres écolo-sceptiques. Le contribuable, toujours lui, sera-t-il encore et toujours la seule victime certaine du phénomène objectif de réchauffement de la planète, en supportant les coûts pharaoniques d’une limitation volontaire des émissions de CO2 d’origine humaine?

    Lance a du mal à décrocher son téléphone alors que Dieu l’appelle plus souvent qu’à son tour, exauçant donc le voeu de son vieil ami prêtre. Lance devrait télécharger la sonnerie adaptée à ses oreilles, et pas dans les aigus trop hauts, que seuls les ados perçoivent.  

    On the front page of yesterday’s New York Times, "A Ring Tone Meant to Fall on Deaf Ears." It’s about an invention from Britain called the Mosquito Teen Repeller, a device that sends out a high-pitched tone that most adults can’t hear (audio).

    Répondre
  38. Anonyme

    31/01/2007

    Pierre Lance, vous vous discréditez en supportant Nicolas Hulot; vous faites une big erreur de jugement en soutenant ce "zozo speedé" ; ce type ne vaut rien du tout. La défense de la planete ne passe pas par N. Hulot, heureusement. Please, wise up.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  39. SAS

    31/01/2007

    La pseudo réussite d’emaus…..dumping sociale,economie associative…pas de salaire,pas de tva,pas de comptabilité…..pas de gestion de stock et de contrôle tatillons……mieux du black institutionnalisée…à l’insue du plein gré des pouvoirs publics,trop content d’etre remplacé dans l’entreprise miséreuse à perpétuité…..et un enarque à 40 000 balles pour gerer le tout…

    Ils nous prennent vraiment pour des billes…les gitans font la même chose…sans publicité eux…

    sas

     

    Répondre
  40. Anonyme

    31/01/2007

     

    Cher Ami,

    <<< Qui verra vivra…>>>

    NON ! … Ceux qui "voient" le crime et les auteurs…sont condamnés à être "déssoudés" !!! … Surtout s’ils en font "la pub…"

    Répondre
  41. Anonyme

    31/01/2007

    Il est marrant, Pierre Lance ; j’aime bien son humour sur la curetterie…

    Non mais franchement, vous imaginez Nic Hulot président de la ripoublique ?  Déjà on a du mal avec les Anes de l’ENA (anagramme de ANE), alors un animateur TV comme président… Remarquez, au point où nous en sommes….

    Sûr, l’Abbé Pierre (honneur et paix à son âme) réagissait par l’émotionnel. 

    Sur le principe, il est vrai que la misère humaine est difficile à accepter pour quelqu’un d’humain.  Mais ce que dit Lance sur son hypothèse d’accueillir le monde entier, le loger et le nourrir et qu’il y en aurait autant devant la porte est une évidence. 

    La France est une pompe à misère et ceux qui payent pour celà ne sont que ceux de la classe moyenne des modestes travailleurs (la France d’en bas) qui nourrissent tout ce monde avec leurs impôts de plus en plus lourds.  Les gens de la noblesse ripoublicaine (ENA & Cie) ne sont pas concernés, sauf à distribuer l’argent des autres sous surveillance de leurs chiens de garde, les fonctionnaires.

    Il va falloir que ça cesse et que l’on trouve une solution intelligente.  On ne peut pas accueillir toute la misère du monde et cette phrase célébre de Michel Rocard devrait être placardée sur le fronton de toutes les ambassades de France dans le monde entier.

    Tout le reste n’est qu’hypocrisie et mauvaise foi (donc conforme à la vrai devise de la France).

    Maintenant, pour satisfaire la demande d’Emmaüs, il suffit de fonder une seconde URSS qui s’écroulera comme l’autre et finira dans la misère générale comme en Corée du Nord.  Voilà ce que Buffet, Besancenot et Laguillier veulent ignorer et que personne ne leur jette jamais à la figure par lâcheté. Ils sont beaux les "valeureux" Français…

    Répondre
  42. visiteur

    31/01/2007

    Tiens mon vieux Pierre, lis-moi ça au lieu d’écouter les âneries débitées par Nicolas Hulot !

     

     

    C’est le Soleil qui est responsable du réchauffement climatique global, le gaz carbonique n’influant pratiquement pas sur ce processus, estime Khabiboullo Abdoussamatov, chef du Laboratoire d’études spatiales de l’Observatoire principal (de Poulkovo) de l’Académie des sciences russe. Ce chercheur a donné une interview à RIA Novosti.

    “Le réchauffement global du climat de la Terre que l’on observe est dû non pas au rejet des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, mais à un niveau particulièrement élevé et à un essor prolongé, pendant pratiquement la totalité du siècle dernier, de l’intensité de l’énergie diffusée par le Soleil, explique le chercheur.

    Khabiboullo Abdoussamatov rappelle que des scientifiques ont prélevé des carottes de glace dans des puits creusés profondément (à plus de 3 km) dans l’Antarctique et au Groenland. Après avoir étudié ces échantillons, ils ont découvert que des variations considérables de la teneur en gaz carbonique dans l’atmosphère et du réchauffement climatique s’étaient produites avant l’ère industrielle, en l’absence totale d’activité industrielle de l’homme.

    “Il a été établi, ce faisant, qu’une augmentation, même importante, de la teneur en gaz carbonique dans l’atmosphère n’a jamais précédé un réchauffement du climat de la Terre, et qu’au contraire, une telle augmentation a toujours suivi une élévation de la température. Autrement dit, même une accumulation considérable de gaz carbonique dans l’atmosphère ne conduit pas, pratiquement, à une augmentation de la température de la Terre”, explique le chercheur.

    Selon Khabiboullo Abdoussamatov, cela prouve que l’augmentation de la concentration de gaz carbonique que l’on observe dans l’atmosphère est la conséquence, essentiellement, de l’élévation de la température de l’Océan mondial, due à l’augmentation de l’intensité du rayonnement solaire.

    “On sait que l’élévation de la température de l’Océan mondial entraîne le rejet dans l’atmosphère de volumes importants de gaz carbonique. Par conséquent, l’idée, largement répandue, du rôle déterminant de l’activité industrielle de l’homme dans le réchauffement climatique global, est due au fait que l’on a pris la conséquence pour la cause”, explique le chercheur.

    Khabiboullo Abdoussamatov réfute également l’affirmation selon laquelle le gaz carbonique joue dans l’atmosphère un rôle de “verre de serre”, laissant passer vers la Terre le rayonnement solaire et ne renvoyant pas dans l’espace une partie des rayons infrarouges irradiés par la planète.

    “Il n’est pas scientifiquement fondé d’attribuer à l’atmosphère terrestre les propriétés de l’effet de serre”, affirme le chercheur. Selon lui, la théorie de l’effet de serre ne tient pas compte de la transmission efficace de la chaleur à travers les couches supérieures de l’atmosphère. “Des volumes de gaz carbonique réchauffé, qui deviennent légers à la suite de leur expansion, s’élèvent vers les couches supérieures de l’atmosphère et restituent la chaleur absorbée”, ajoute-t-il.

    Khabiboullo Abdoussamatov souligne également que le début du refroidissement des couches supérieures de l’Océan mondial a constitué une réelle surprise pour les climatologues, ce qui témoigne, à l’évidence, que le maximum thermique global est déjà atteint sur la Terre.

    “Les hommes ne sont pas en mesure d’influer d’une manière tant soit peu substantielle sur le réchauffement climatique global, et un refroidissement profond de la Terre suivra inévitablement son réchauffement”, affirme le chercheur.

    Selon Khabiboullo Abdoussamatov, la quantité d’énergie qui arrive du Soleil sur la Terre baisse depuis déjà le milieu des années 90 du siècle dernier.

    “C’est pourquoi, explique le chercheur, la Terre, au lieu du réchauffement général prédit pour 2012-2015, doit s’attendre à ce que sa température se mette à baisser lentement. La diminution progressive de l’énergie diffusée par le Soleil, qui atteindra son minimum vers 2040, conduira inévitablement à un profond refroidissement du climat de la Terre – son minimum climatique – vers 2055-2060″, prévoit le scientifique.

    Selon Khabiboullo Abdoussamatov, le refroidissement pourrait être semblable à ce que l’on a observé, entre 1645 et 1715, dans toute l’Europe, en Amérique du Nord et au Groenland, lors du minimum de Maunder de l’activité solaire.

    “En Hollande, tous les canaux étaient alors gelés, et au Groenland, à la suite de l’avancée des glaciers, les hommes avaient été contraints d’abandonner une partie des colonies de peuplement. A Londres, la Tamise était gelée, et il en était de même pour la Seine à Paris”, rappelle le chercheur.

    Selon les dernières études, cette situation devrait perdurer pendant une cinquantaine d’années, et ce n’est qu’au début du XXIIe siècle que la température de la Terre pourrait de nouveau repartir à la hausse.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)