Socialisme et explosion de la pauvreté

Posté le octobre 13, 2020, 11:16
3 mins

Depuis quelques jours, le nouveau «marronnier» à la mode dans les médias dominants tient à l’explosion de la pauvreté en France.

Pour une fois, je suis d’accord avec mes «excellents confrères»: c’est bel et bien un sujet majeur.

Mais c’est surtout un sujet qui devrait signer l’indignité de la caste jacassante : comment peut-on, en effet, oser commenter doctement l’actualité quand on est coresponsable d’un tel fiasco?

Il ne suffit pas de larmoyer sur le sort des malheureux. Il faut identifier les causes et y porter remède. Or, ces causes sont parfaitement connues: il s’agit des deux mâchoires de la tenaille socialiste, l’immigration et l’État-providence.

En accueillant «toute la misère du monde» comme disait Rocard (à une cadence tout à fait surréaliste, de l’ordre de 500 000 personnes par an désormais), nous nous interdisons de porter assistance aux Français démunis.

Et en gonflant chaque année un peu plus l’État-providence (pour dépasser désormais 700 milliards d’euros de «redistribution»), nous ruinons les entreprises et les épargnants qui sont les deux sources de la richesse d’un pays.

À force de prétendre redistribuer la richesse, nous avons pratiquement chassé celle-ci hors de France. Nous n’avons plus que la pauvreté à nous partager.

Il faut insister sur le fait que ces résultats catastrophiques sont les conséquences parfaitement prévisibles de choix politiques désastreux. Ce n’est nullement la «faute à pas d’chance»!

Dans une nation normalement civilisée, il devrait être impossible aux responsables de cet échec de solliciter à nouveau les suffrages de leurs concitoyens. Ils ne devraient même pas pouvoir y songer. Pourtant, le socialisme se maintient au pouvoir.

Or, le véritable problème de la pauvreté en France se trouve là: il ne semble pas exister d’alternative sérieuse. Le cahier des charges est pourtant simple: il suffit de restaurer la priorité des Français en France, d’imposer un moratoire sur l’immigration, de dégraisser l’ogre étatiste et d’en finir avec le fiscalisme pour libérer les énergies. Bref, de sortir du socialisme.

Tant que les dirigeants des partis de droite ne comprendront pas cela, nous continuerons à nous enfoncer dans le déclin.

Naturellement, cela demande du courage, du bon sens et de la cohérence, vertus assez rares parmi nos oligarques. Mais le diagnostic et les solutions sont du moins parfaitement clairs.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

6 réponses à l'article : Socialisme et explosion de la pauvreté

  1. HOMERE

    19/10/2020

    Oui bien sûr…..toutefois vous omettez le nouveau capitalisme dévoyé et l’ordre économique mondial piloté par de moins en moins de personnes mais dont les fortunes enflent par la mondialisation. Les politiques n’y sont pour rien, ils obéissent aux banques qui les ont employés pour la plupart mais aussi par la main mise de celles ci également au service des profiteurs du système capitaliste voyou…les prolétaires en font les frais et il y a fort à parier que cette situation va s’amplifier par la numérisation et les productions de plus en plus automatisées.
    Frédéric Bastiat n’avait pas prévu celà mais seulement les rapports du marché aux contingences logiques de la libre entreprise…nuance !!
    Arrêtons de ne voir dans le patronat que des personnes morales et de moralités avérées…tous ne sont pas des brigants mais beaucoup cachent leurs actions dans des actions et des procédés plus que limite….nous en connaissons pas mal !!
    Par ailleurs ce n’est pas seulement la richesse issue du capital que nous redistribuons mais surtout les contributions des français modestes et par les taxes qui leurs sont sans cesse appliquées….les victimes ne sont pas celles qui reçoivent mais celles qui donnent…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/10/2020

      le capitalisme FINANCIER a toulours trouvé moyen(s) de s’ accomoder du socialisme et bien sûr à son seul profit

      Répondre
  2. ELEVENTH

    18/10/2020

    Ma réponse était destinée à Q.Q. NE VOUS TROMPEZ PAS.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22/10/2020

      dès que vous publiez une connerie monstrueuse chacun sait sur ce blog qu’ elle ne peut s’ adresser qu’ à moi

      ne vous éparpillez donc pas en précisions superfétatoires

      au fait, avez vous consulté comme je vous en faisait professionnellement la recommandation ?

      je sais depuis longtemps que la bêtise rend souvent les gens malheureux et qu’ elle leur pourisse la vie , c’ est pour cela que j’ ai , parfois, une pensée charitable pour vous

      mais je persiste à penser que  » les 4 Vérités « , si elles étaient vraiment chrétiennes comme elles le disent, devraient se passer de votre littérature ne serait ce que pour votre bien être psychique

      Répondre
  3. ELVENTH

    18/10/2020

    Tiens, le bouffon a fini sa sieste. Il met de plus en plus longtemps a trouver ses arguments foireux.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    16/10/2020

    l’ Amérique de Donald Trump serait elle donc crypto-socialiste ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)