Soumission : Houellebecq a prophétisé à très court terme

Soumission : Houellebecq a prophétisé à très court terme

Sorbonne-Université-Paris-clandestins-réfugiés-migrants-Syrie-protocole-Qatar-1024x686-448x293Habituellement, les sujets médiatiques passent en quelques jours. Mais il y en a un qui ne passe pas, qui dure, qui s’amplifie de manière démesurée et, surtout, incontrôlée, c’est bien l’immigration massive que nous subissons en Europe. En très peu de temps, nous sommes passés du Camps des saints de Jean Raspail à Soumission de Michel Houellebecq ; de l’islamophilie à la dhimmitude la plus abjecte.

L’écrivain algérien Boualem Sansal écrit une « Lettre à un Français sur le monde qui vient » dans un quotidien national français. Il met en garde l’Europe :

« Je vous le dis franchement, je crains pour vous, vous me semblez si peu préparés, pour ne pas dire indolents. Je ne sais trop non plus si vous vous rendez compte que vos gouvernants qui sont d’une pusillanimité indescriptible vous poussent carrément dans le cauchemar. »

 Car ces centaines de milliers d’immigrés ont soudainement remplis les poches de l’État, lui qui, avant, ramassait beaucoup  mais ne rendait qu’avec parcimonie, et qu’à ses amis. D’un seul coup, tous les élus trouvent de l’argent. Valls débloque 529 millions d’euros, la Région PACA débloque 3 millions d’euros, l’Île-de-France débloque 5,5 millions d’euros, et j’en passe, évidemment ; ils débloquent !

 Ils accueillent des migrants, leur donnent logement, services et éducation. Pourtant la Ligue des Droits de l’Homme mentionne des cas d’enfants sans écoles ; je ne compte pas non plus les Français sur la liste d’attente des HLM, les sans-domiciles fixe et les exclus en tout genre du système de redistribution.

On veut donc éduquer les migrants, mais on leur offre des soins, aussi, car selon Marisol Touraine, ministre française de la santé, « La grandeur du modèle social français est de soigner tout le monde ». Pourtant le modèle social de la santé est payé à crédit ; les français n’y croient plus, commencent à le payer cher et hypothèquent l’avenir.

Pendant ce temps-là, le marteau normatif de l’État s’effondre sur les Français. Ils interdisent les Uber pop, la cigarette électronique, les heures joyeuses dans les bars, les « burgers » offerts avec un ticket cinéma (véridique !). Le gouvernement est fier de pouvoir afficher une répression toujours plus importante en ce qui concerne la délinquance routière. Pourtant la hausse de la mortalité routière s’établit à 4,6% ses six premiers mois de l’année. Pendant qu’ils accueillent des migrants les bras ouverts, les griffes de l’État normatif s’abattent sur les Français.

Plus grave, mais dans le même principe de contrôle normatif, ils interdisent la parole libre : Eric Zemmour condamné en justice, Michel Onfray condamné médiatiquement, et Ivan Rioufol, convoqué demain devant le tribunal correctionnel de Paris, à cause d’une libre opinion émise en 2012 sur une campagne d’affichage du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)… J’en passe aussi.

Il y en a une qui, au nom de « ses valeurs de solidarité et d’humanisme » (je cite), va tout à la fois nourrir, loger et blanchir des immigrés, c’est la grande Sorbonne. Fascinant, lorsqu’on a été jeune étudiant dans le quartier latin, et connu l’infinie complexité pour se loger, étudier tout en travaillant. Mais la Sorbonne le fait pour 1 800 000 euros sur trois ans : c’est prix de la prostitution au Qatar. Cette dhimmitude qui vient souffler jusque dans l’un des plus prestigieux « temples de la laïcité » de la république, cela fait froid dans la dos.

C’est là qu’il est intéressant de noter que, dans Soumission de Houellebecq, le narrateur, qui s’appelle pertinemment François, travaille précisément à l’Université islamique Paris-Sorbonne. Dans cette Sorbonne islamique le traiteur est libanais et les fonds sont saoudiens. Les étudiantes y sont majoritairement voilées. Le héros s’en accommode peu à peu, jusqu’à s’y sentir bien : il y voit une atmosphère studieuse qu’il compare au temps d’Héloïse et Abélard.

Ce François, « un homme d’une normalité absolue » (p. 25), n’a pas le droit d’enseigner s’il ne se converti pas à l’islam, ce qu’il va faire à la fin . Cela lui permet de retrouver un emploi très bien payé à l’université, mais surtout d’avoir le droit à au moins trois femmes sans devoir faire l’effort de les draguer. L’islam, la Sorbonne et le nihilisme, dans le roman de Houellebecq, s’accordent parfaitement.

 Je laisse le mot de fin au président de la Sorbonne islamique, Rediger, un ancien identitaire converti à l’islam, qui a publié un livre sur le Coran vendu à plus de 3 millions d’exemplaires. Il représente exactement la soumission. C’est ce converti à l’islam qui sort une idée qui décrit le mieux de notre société européenne d’aujourd’hui : c’est l’expression d’une idée, une « idée renversante et simple, jamais exprimée auparavant avec cette force, que le sommet du bonheur humain réside dans la soumission la plus absolue»

Vivien Hoch, septembre 2015

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • Serge-Jean P.Peur Répondre

    L’ultime et pertinente question que l’on pourrait poser à nos politiques et à nos journalistes serait: l’immigration massive,oui,mais jusqu’où?
    Probablement jusqu’à un tel foutoir que plus personne ne voudra débarquer en Europe!

    25/09/2015 à 1 h 39 min
  • Thierry Theller Répondre

    EIIL… DAECH… ISIS… PS… ?

    Peu importe les flacons… pourvu qu’ils disparaissent !

    Cadrature du cercle socialiste : Plus on monte l’échelle des valeurs islamo-progressistes, plus vite on descend dans la régression des valeurs socio-démocratiques… in extenso !

    Pour mémoire :

    Churchill disait en son temps : « Le socialisme, c’est la philosophie de l’échec, le credo des ignares et le prêche des envieux, sa mission est de distribuer la misère de manière égalitaire pour le peuple »

    Nouvelle du jour :

    F. Hollande, lui, raconte toujours n’importe quoi.

    Sauf que les citoyens ne laisseront pas les politicards faire ce qu’ils savent faire le moins : être au service de la France et des Français !

    En outre, les Français ne sont pas disposés à jouer un remake en « technidolor », du film :  » Les derniers des mohicans ».

    http://news360x.fr/nous-sommes-en-train-de-brader-2-000-ans-dhistoire-la-france-est-bonne-pour-la-sauvagerie/#comment-168944

    24/09/2015 à 17 h 15 min
  • Claude Roland Répondre

    Il est clair que les socialistes, en accélérant et accueillant le tsunami des immigrants cherchent à suaver leur pouvoir en 2017 grâce aux votes reconnaissant de ces migrants. Les Français ne comprennent finalement pas grand chose et seront virés de leur pays. La sanction de la connerie est imparable et inéluctable.

    24/09/2015 à 10 h 28 min
  • DE SOYER Répondre

    Vivien Hoch ne fait pas que se défouler. Il essaie d’analyser, de démonter des mécanismes. Savoir comment çà se passe est indispensable pour militer correctement ensuite. Evidemment, ensuite, il faut militer. J’aurais tendance à lui dire de rejoindre mon association, l’association libérale et sociale (le mot national a été omis volontairement dans un but tactique), à vous aussi d’ailleurs.

    23/09/2015 à 11 h 48 min
  • Blumkovitch Répondre

    Cincinnatus – comment cela, vous pensez que les dates ne peuvent parler ?
    Ok convertissez-vous à l’Islam et allez vite à la Mecque – bonne chance !

    23/09/2015 à 10 h 59 min
  • Josette Gazu Répondre

    Serions-nous aux Etats-Unis où les universités sont financées par des fonds privés, puisque le Qatar paye les études en Sorbonne de ses protégés? Qui est le traître qui a signé ce partenariat entre un service public et l’émir? Que les Qataris achète un club de foot ou un autre organisme privé, tant pis, mais des places à la Sorbonne!!!!!

    23/09/2015 à 10 h 45 min
  • frei Répondre

    2022 ou 2012 ?

    On dit que M.HOUELLEBECQ a fait œuvre d’anticipation ; je pense plutôt qu’il a su décrypter ce qui s’est passé en 2012 .M.HOLLANDE a été élu notamment par les voix de la communauté musulmane .Il le sait parfaitement et il fait tout ce qu’il peut pour le leur rendre concrètement car , tout à son désir de se faire réélire , il sait avoir besoin de ces mêmes voix .
    Remarque pour Blumkovitch : à mon avis , votre commentaire ne va pas assez loin .Ce qu’il est impératif de mettre en cause, c’est la nature même de l’islam .Pour moi , il ne s’agit pas d’une religion authentique , mais d’une idéologie de conquête du pouvoir habilement (diaboliquement ) camouflée en religion .5 ou 6 siècles supplémentaires ne changeront rien à cette nature réelle .

    23/09/2015 à 9 h 18 min
  • Blumkovitch Répondre

    l’Avènement de ‘Islam en 632 ApJCh, fondé par le prophète violent et sanguinaire a 6 siècles de retard d’évolution en regard du Christianisme. L’Islam une « religion » pour handicapés mentaux !

    23/09/2015 à 7 h 20 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      vous vous êtes  » défoulé  » bon et après ? car après tout si ce n’ est qu’ une question de dates tous les espoirs sont permis dans 300 ans !

      23/09/2015 à 8 h 15 min
      • seppidalsace Répondre

        Quinctius c’est plutôt vous qui vous défoulez – vous êtes pervers !

        23/09/2015 à 12 h 53 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          manquez d’ humour au second degré vous et Blumkovitch ! tout juste bons au calembour !

          24/09/2015 à 15 h 33 min
    • Kouroutien Répondre

      Cher Blumkovitch désolé mais dans le « CV » du prophète vous avez oublié  » Pédophile  » en plus de violent et sanguinaire, car il s’est bien marié à une gamine de 9 ans ?? Non ??

      24/09/2015 à 0 h 35 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        si maintenant vous voulez le mettre aux normes occidentales contemporaines , son dossier pour son admission au Paradis ( des 200 et qqs vierges ) risque d’ être particulièrement à charge !

        24/09/2015 à 15 h 37 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *