Soutenons David Miège, l’humour de droite et la liberté d’expression !

Posté le octobre 21, 2014, 12:55
8 mins

tirelire-770x1080
Comme vous le savez, le dessinateur David Miège vient d’être trainé devant la 17 ème chambre du tribunal correctionnel de Paris pour crime de lèse-Taubira, qualifié d’injure à caractère racial. Deux mille euros d’amendes dont mille avec sursis ont été requis, l’affaire est en délibéré jusqu’au 30 octobre.

Des poursuites ubuesques, abusives, indignes d’un état de droit!

Heurté par la judiciarisation à outrance et ses corollaires… voulant donc s’en moquer, en octobre 2013, ce grand adepte de la liberté d’expression avait dessiné un petit singe pleurant à côté d’un avocat, lequel expliquait que son client portrait plainte pour avoir été odieusement caricaturé en madame Taubira, dessin publié dans la page qu’il illustre dans le magazine Minute, contre lequel fut requis, au cours de la même audience, 5 000 euros d’amende et 1 mois de prison avec sursis pour le directeur de la publication!

Etrangement… C’est encore lors de la même audience que devait advenir le second procès d’Anne-Sophie Leclère, à nouveau et encore, poursuivie par le parquet de Paris, pour avoir posté sur sa page Facebook le photomontage d’un bébé singe et de madame Taubira, alors en circulation sur Internet.. Tout le monde connait le jugement guyanais, plus qu’inique, qui la condamna à 9 mois de prison ferme, 50 000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité (lire le détail des attendus du jugement ).

C’est donc dans ce contexte que s’est plaidé l’affaire Miège/le MRAP ou plutôt, Miège/Taubira, prouvant ainsi que ce dessinateur a bien raison de dénoncer les excès de procédure en tous genres, dont ceux d’associations paranoïaques, taxant de raciste tout ce qui est de droite (MRAP, SOS Homophobie, La maison des potes…) et la politisation extrême de la « justice » taubiraesque.

Dans certains pays, les héros nationaux ont un jour dédié, il semble donc que celui dévolu à madame Taubira soit désormais le 24 septembre puisque en ce jour, le magazine Minute fut aussi convoqué pour un tout autre crime de lèse-Taubira, une couverture de novembre 2013 titrant: « Maligne comme un singe Taubira a retrouvé la banane », méfait contre lequel fut requis 10 000 euros d’amende, 45 ooo euros de dommages et intérêts pour les diverses associations, parties civiles, plus  3 mois de prison avec sursis pour le directeur de la publication! Une justice drastique! Mais pas pour tout le monde…

Unknown-42Plantu relaxé!

Quelques jours plus tard…  Plantu, auteur d’un ignoble dessin christianophobe, représentant le pape Benoît XVI sodomisant un enfant, publié en mars 2010 sur son site, puis repris le 3 avril suivant par Le Monde Magazine, dessin intitulé «Pédophilie : le pape prend position», faisant déclarer au pape: «Quitte à se faire enculer, autant aller voter dimanche!» (référence aux élections régionales), vient d’être relaxé!!!

Soutenant en l’espèce la liberté d’expression (quand elle est de gauche), le tribunal a concédé que cela pouvait certes susciter l’indignation dans le contexte d’une polémique somme toute normale mais n’en a pas moins condamné l’AGRIF à verser à Plantu 2000 € pour ses frais de procédure…

Sans parler de Ruquier qui avait exhibé dans son émission télévisée deux dessins « humoristiques » de Charlie Hebdo, l’un représentant l’arbre généalogique de Marine Le Pen sous la forme d’une croix gammée, avec le visage de la présidente du FN au centre, l’autre représentant une fausse affiche de campagne montrant un étron fumant avec pour légende : « Marine Le Pen, la candidate qui vous ressemble »… Le procureur ayant estimé que Laurent Ruquier n’avait pas injurié Marine Le Pen, son émission étant une « émission humoristique », il ne fut condamné qu’à 1000 euros d’amende avec sursis et 2000 euros de dommages et intérêts… Sans parler de Charb, dessinateur et directeur de la publication de Charlie Hebdo qui avait, en octobre 2013, caricaturé Madame Taubira en singe sans être inquiété… et d’autres dessinateurs ayant publié des dessins similaires à celui de David Miège, lesquels étant de gauche ne sont pas poursuivis (voir les dessins et celui de Miège).

Etouffer la liberté d’expression!

Depuis l’avènement de Hollande et des siens, l’on ne peut que remarquer combien le socialisme use de ses pouvoirs et prérogatives pour museler tout humour (de droite) ou forme d’opposition, poursuivant et faisant condamner par ses juges avec virulence. C’est ainsi que le directeur de la publication du Salon beige est aussi mis en examen, que Pierre Cassen, Pascal Hilout, Christine Tasin de Riposte Laïque et bien d’autres ont été lourdement, iniquement et très onéreusement condamnés.

L’on savait les socialistes surdoués pour taper au portefeuille de la France et des Français, allégrement et sans vergogne, l’on sait aussi désormais qu’ils usent de tous moyens pour ruiner, museler tout ceux qui osent s’élever contre leur idéologie, leurs méthodes et leur arbitraire.

Soutenons David Miège!

Pour épauler David Miège, Délit d’Images vous avait déjà appelé à l’aide et remercie infiniment tout ceux qui l’ont déjà fait. Hélas, la somme est insuffisante pour lui permettre d’affronter les importants frais de défense, et si par « hasard’, il était relaxé, étant poursuivi par le parquet donc par l’état français, contrairement à Plantu, il n’obtiendrait qu’environ 100 euros (et encore…) de dédommagement…

Il manque donc 3000 euros (dont les frais de collecte) pour faire face. Par avance, nous remercions les nouveaux donateurs qui voudront bien le soutenir à leur tour. Toute somme dépassant les frais réels servira à au développement de Délit d’images, à d’autres défenses, comme à  soutenir nos amis caricaturistes de droite qui sont, à l’heure actuelle, dans le collimateur du pouvoir socialiste, et intensifier notre action en faveur de la liberté d’expression.

(Les dons fais à Délit d’images sont déductibles de l’impôt sur le revenu, ainsi 100 euros de dons ne vous coûtent-ils en fait que 33 euros.)

En ligne sur le site de Délit d’images

Une réponse à l'article : Soutenons David Miège, l’humour de droite et la liberté d’expression !

  1. goufio

    22/10/2014

    Ah la gôche libertaire et sectaire.

    Où sont la pétition et la manifestation des intellectuels contre la liberté de pensée?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)