Syrie : François Hollande refuse de trouver le chemin de Damas

Syrie : François Hollande refuse de trouver le chemin de Damas

bachar-al-assadLes conséquences catastrophiques des éliminations de Khadafi et de Saddam Hussein ne lui auront pas ouvert les yeux. Ce matin, François Hollande a de nouveau déclaré vouloir éliminer Bachar el-Assad :

« La France travaille pour que des solutions politiques soient trouvées en Syrie. Nous devons parler avec tous les pays qui peuvent favoriser une transition politique. Cette transition est nécessaire. Rien ne doit être fait pour consolider la position de Bachar el-Assad. »

« Bachar el-Assad, c’est lui qui est responsable de la situation en Syrie, c’est lui qui a tiré sur son peuple, c’est lui qui a bombardé des civils, c’est lui qui a utilisé des armes chimiques. Depuis trois ans, cette question sur ce qu’il peut faire est posée, nous l’avons toujours dit, le maintien de Bachar el-Assad n’est pas possible. C’est la position que nous voulons faire partager avec la Russie et l’Iran. La solution ne passe pas par Bachar el-Assad, à terme il doit partir. »

« Quand j’entends certains dire que « c’est le moins pire »… C’est toujours la même histoire avec les dictateurs. Comment voulez-vous qu’un Syrien qui a vu sa famille massacrée puisse revenir à la table des négociations avec Bachar el-Assad » .

« La Russie est un allié du régime syrien. Cela ne veut pas dire que la Russie est un allié indéfectible de Bachar el-Assad. La Russie veut elle aussi trouver une solution. Ce qui se produit en Syrie a des conséquences majeures au Liban. Lors de l’Assemblée générale des Nations unies, il y aura une conférence internationale de soutien pour le Liban. J’irai au Liban pour aller dans un camp de réfugiés pour voir comment aider les autorités. »

Partager cette publication

(19) Commentaires

  • guarneri Répondre

    Hollande comme les autres de l’UE suis le plan kalergi

    11/09/2015 à 20 h 24 min
  • Sylvain Drey Répondre

    BHL est un brillant garde-de-corps de Hollande !

    08/09/2015 à 16 h 00 min
  • verdad Répondre

    Il n’y a plus en France de SOLIDARITES entre Socialistes !

    Le peu de gens au courant le savent :
    Saddam Hussein et Bachar de Syrie étaient et sont toujours
    des SOCIALISTES PURS ET DURS Parti BAAS
    mais qui ne l’est
    pas au Moyen Orient ???????
    Lisez le Saint Coran Camarades Citoyens, durant la
    présence de notre Président en Arabie, il n’y
    eu que Cinq Décapitations au Sabre.

    Avez- vous en tendu protester nos partisants opposés
    à la Peine de Mort.

    J’ignore à quels points ces exécutés le méritaient ?

    08/09/2015 à 14 h 19 min
    • Sylvain Drey Répondre

      En effet, personne en France politique ne proteste contre les décapitations. Où donc est Maître Badinter ?

      12/09/2015 à 3 h 15 min
  • DE SOYER Répondre

    La connerie n’a vraiment pas de limite. Il est vrai que Nul 1er s’est enferré dans la position anti Bachar al Assad. Comment en sortir sans perdre la face. Onn peut se demander si finalement Nul 1er n’est pas plutôt bête que malhonnête!

    08/09/2015 à 12 h 07 min
  • quinctius cicinnatus Répondre

    Tout le monde n’ est pas Paul, et pour François le chemin de Damas aurait plutôt été celui de Canossa ! Vous imaginez Notre Haute Autorité Spirituelle Socialiste Française s’ humilier pareillement ?

    08/09/2015 à 11 h 11 min
  • Jean-Pierre Demol Répondre

    Avis d’un belge : Hollande est plus « l’homme à abattre » que Bachar Al-Assad … Heureusement que, selon certaines sources, Poutine va y mettre son grain de sel !

    08/09/2015 à 10 h 02 min
    • Sylvain Drey Répondre

      Wladimir Poutine, d’avance un grand MERCI

      08/09/2015 à 13 h 41 min
  • estival Répondre

    Vivement que la transition se fasse..nous en avons vraiment besoin.

    08/09/2015 à 8 h 54 min
  • Trannod Répondre

    Il est tellement con qu’il ne se rend plus compte de ces conneries

    08/09/2015 à 8 h 34 min
  • lavandin Répondre

    depuis l’établissement de la république , nous avons eu des présidents brillants (très peu), des présidents moyens, des présidents potiches, frivoles, et même des présidents médiocres, mais jamais de présidents imbéciles. Et bien voila, c’est fait

    07/09/2015 à 20 h 38 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      si vous me le permettez je dirais plutôt STUPIDE

      08/09/2015 à 13 h 42 min
      • alexandre44 Répondre

        Quintus , n’utilisons plus les grands mots, cet homme respire l’incompétence Que l’on m’explique pourquoi une partie d ‘angelos gauchistes semblent lui apporter un soutien inconditionnel , si ce n’est que nous sommes entourés par un formidable régiment de cons anti démocrates…..

        08/09/2015 à 20 h 17 min
  • PiGiS Yves Répondre

    Il ferait bien de s’occuper de la transition qui se prépare en France.
    De la situation en Syrie dépendra celle de ce guignol.

    07/09/2015 à 16 h 39 min
  • Nicolas Répondre

    Aucun journaleux pour lui poser la bonne question : « Mr Hollande, pour qui travaillez-vous ? »

    07/09/2015 à 16 h 16 min
    • quinctius cicinnatus Répondre

      sait il seulement s’ il … travaille, notre @ Jaurès élyséen ? … personnellement je pense qu’ il est dans  » un jeux de rôle  » … comme l’ était Sarkozy ! … rideau !

      08/09/2015 à 11 h 15 min
      • georges.schell41989500 Répondre

        C’est ça, tirons la chasse et qu’il rejoigne ce que nous savons !

        08/09/2015 à 17 h 16 min
        • brutus Répondre

          il ne fait que repeter ce qu’on lui dicte dans son dos !!!

          11/09/2015 à 10 h 56 min
          • Bistouille Poirot

            @brutus
            Il est où ce dos à qui j’ai quelque chose à dire à haute voix? Si je me fie aux boutons du vêtement, je risque encore de me tromper après un retournement de veste.

            13/09/2015 à 21 h 42 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: