Tel Aviv sur Seine : une hostilité lourde de sens

Tel Aviv sur Seine : une hostilité lourde de sens

Je dois le dire : je déteste l’opération Paris Plage. Voir les rives de la Seine ensablées chaque année me semble constituer une dépense inutile qui crée des embouteillages et satisfait surtout des bobos de gauche qui ont la nostalgie de mai 1968.

L’opération Paris Plage est typiquement socialiste : gaspillage financier, accroissement des coûts de transaction, le tout pour le plaisir d’une minorité qui fait peu de cas des tracas qu’elle suscite pour des millions de gens.

Tout en détestant Paris Plage, j’ai constaté qu’une journée de l’opération Paris Plage, cette année, s’était appelée « Tel Aviv sur Seine ».

J’ai constaté aussi que cette journée avait suscité des polémiques, de l’hostilité et des actions de protestation chargées de haine.

Si la mairie de Paris avait décidé d’une journée « Gaza sur Seine », « Ramallah sur Seine », « Téhéran sur Seine », ou « Doha sur Seine », il n’y aurait rien eu de tel.

Des élus de gauche et de gauche extrême se sont particulièrement illustrés et ont craché leur venin (ils ont d’ailleurs organisé un « Gaza sur Seine », en « riposte »).

La grande presse de gauche (pléonasme) en a rajouté.

Tel Aviv est une station balnéaire. C’est aussi, avec Jérusalem, l’une des deux principales villes d’Israël. Et le fait que Tel Aviv soit en Israël une ville de prédilection pour les bobos de gauche est passé au second plan.

Israël est devenu, pour une part notable de la gauche, et pour l’intégralité de la gauche extrême, le pays qu’il faut détester et sur lequel il faut cracher, le pays qu’il faut traiter comme un paria.

Et la grande presse de gauche cache mal sa contribution à la détestation, aux crachats et à la réduction d’Israël au statut de paria.

Cela se fait au nom de la « cause palestinienne », et sans que quiconque ou presque ne rappelle le caractère frelaté de cette « cause », créée de toutes pièces par l’Union soviétique à des fins anti-occidentales il y a une quarantaine d’années, et reprise en main depuis par des factions islamistes.

Cela se fait au nom de l’idée qu’il s’agit de défendre le « peuple palestinien », inventé par les officines du KGB quand la « cause palestinienne » a elle-même été créée, et cela se fait, en réalité, contre les populations arabes vivant dans ce qu’on appelle en France la « Cisjordanie », populations qui sont sous le joug d’une dictature corrompue et antisémite appelée « Autorité Palestinien­ne », dictature qui ne cesse d’inciter au meurtre grâce aux subventions européennes.

Cela se fait à coups de falsifications et d’informations biaisées : les Juifs israéliens vivant en Judée-Samarie sont appelés « colons », et pas Juifs israéliens, et quand l’un d’eux est tué, même si c’est un bébé, on lui colle l’étiquette « colon » pour justifier l’assassinat et dire que, s’il est mort, c’est de sa faute.

Quand, lors d’une action de représailles incontestablement criminelle, un bébé arabe meurt, le nom du bébé se retrouve partout, et le bébé sert d’emblème pour incriminer tout le peuple israélien.

Une part notable de la gauche, et l’intégralité de la gauche extrême, au nom de la « cause » frelatée qu’ils soutiennent, sont en guerre contre Israël.

La grande presse de gauche contribue à cette guerre.

La guerre ainsi menée pourrait sembler ne pas concerner directement la France et le monde occidental en général.

Elle concerne la France : la guerre contre Israël, pays juif, entraîne de plus en plus souvent des propos et des actes antijuifs sur le territoire français. Cette guerre encourage aussi une fraction notable des populations musulmanes vivant en France à mener, elles aussi, la guerre contre Israël sur le sol français, et contribue à la montée d’un islamo-gauchisme antijuif qui alimente des risques terroristes qui, parfois, se concrétisent tragiquement.

Elle concerne aussi le monde occidental dans son ensemble : l’islamo-gauchisme qui avance à l’ombre de la guerre contre Israël est, bien au-delà d’Israël, en position d’assaut contre les sociétés ouvertes et les valeurs judéo-chrétiennes.

Si rien n’est fait contre cet assaut, les lendemains, en Fran­ce et ailleurs dans le monde occidental, seront sombres.

Les jours présents sont, d’ores et déjà, porteurs de lueurs très inquiétantes.

Partager cette publication

Comments (31)

  • Amouyal Répondre

    La haine des voyous d extreme gauche pour l etat juif rappelle etrangement le deferlement des sa en allemagne , d ailleurs les mouvements de boycott ouvertement antijuifs en sont un parfait exemple

    23/08/2015 à 16 h 26 min
  • zézé Répondre

    Peut-être aussi que ceux (les automobilistes) qui restent et doivent traverser Pââââris pour aller travailler, ont autre chose à faire que de manifester : travailler, et ceux qui restent et qui s’em******** dans les bouchons, sont pour la plupart dans des secteurs privés, et il est bien connu que ceux du secteur privé, ne vont pas manifester.

    21/08/2015 à 7 h 22 min
  • Hervé Répondre

    Que d’inexactitudes et d’affirmations gratuites dans cet article de Monsieur Milliere!
    Pour faire court, la principale désinformation est qu’il attribue au KGB la notion de peuple palestinien.
    La réalité est que, le lendemain de la signature des accords de Yalta, Roosevelt est allé voir le roi Faycal d’Arabie pour qu’il vende sont pétrole uniquement en dollars US contre la garantie que les USA maintiendra sa famille au pouvoir contre toutes ses tribus rivales, et lui demander son accord pour la création d’un état juif d’Israel en compensation des malheurs qu’ils ont subis. La réponse de Faycal a été qu’il n’y a aucune raison que le PEUPLE PALESTINIEN PAYE POUR DES FAUTES QU’IL N’A PAS COMMISES et c’en est resté là.
    Mais deux mois après, Roosevelt est mort brutalement et Truman l’a remplacé et a imposé la création d’Israel sous le prétexte  » qu’il n’a pas d’électeur arabe, mais qu’il a plein d’électeurs sionistes » (à la très grande fureur de Faycal et, des palestiniens (qui ne sont un mythe du KGB que pour Milliere) et des arabes.
    J’arrête là tant cet article est partial et bourre de contre-vérités, même si les socialistes sont exaspérants avec leurs Paris-plage et autre Tel-Aviv sur Seine ou fête du Ramadan, mais je rappelle quand même que nos médias sont détenus à 98% par des juifs avec toutes les implications qui en découlent.

    21/08/2015 à 0 h 34 min
    • Guy Millière Répondre

      J’aime toujours m’instruire. Vous me rendrez service en me donnant référence de la mention de « peuple palestinien » dans un document quelqu’il soit datant d’avant 1967. Ces documents n’existant pas, je vous laisse le temps de les fabriquer. Votre vision de l’histoire des Etats Unis sort d’une mauvaise bande dessinée. Vous avez le droit le plus strict de croire que vous lisez des livres d’histoire en lisant des bandes dessinées. Nous sommes encore dans un pays libre. Mais vous devriez faire preuve de moins d’arrogance. Votre dernière phrase a, disons, des relents antisémites. Y aurait-il selon vous un grand complot juif mondial. Votre référence est-elle dans les parages des Protocoles des Sages de Sion?

      24/08/2015 à 21 h 27 min
  • le Ket Répondre

    Non, Israël n’est pas un pays « paria » et la cause palestinienne n’est pas non plus « frelatée ».

    Monsieur Millière pourrait-il me dire pourquoi donc l’Etat d’Israël n’a pas respecté les résolutions de l’ONU n° 181, 194, 242, 476, 478, et 672 depuis des décennies ?
    Pour moins que cela, l’OTAN est allé bombarder Belgrade.

    Et comment est-il acceptable que l’Etat hébreux n’ai jamais signé les traités de non prolifération des armes nucléaires, ni la charte internationale concernant le contrôle et l’inspection des sites nucléaires ?
    Ont-ils obtenu des dérogations ?
    Les israéliens, les juifs ou les sionistes appartiennent-ils à la caste des « intouchables » ?
    Sont-ils au-dessus des lois ?
    Autant de mystères et de privilèges qui peuvent justifier des réactions populaires.

    20/08/2015 à 11 h 39 min
    • Guy Millière Répondre

      Vous semblez ignorer que l’intervention de l’Otan contre la Serbie s’est faite contre l’aval de l’ONU, qui aurait voté contre. Quant à l’ONU, c’est depuis longtemps un club de dictatures que les démocraties devraient quitter. Les résolutions de l’ONU ne valent même pas le prix du papier sur lequel elles sont imprimées. Personne ne les respecte, pas même la France, même si des démagogues les invoquent de temps à autres. Etrange qu’un club de dictatures vous serve de référence…

      24/08/2015 à 21 h 55 min
      • Le Ket Répondre

        @ Guy Millière : l’ONU un « club de dictatures » ?

        Etrange définition, pour un organisme international créé le 26 juin 1945 « en vue de sauvegarder la paix et la sécurité internationale et d’instituer entre les états signataires une coopération économique, sociale et culturelle ».

        De quand donc daterait la dérive dictatoriale de l’Organisation ? Dès l’instant où ses résolutions ont condamné l’état hébreux ?

        Pouvez vous quand même me dire POURQUOI Israël n’a pas signé les traités concernant les armements nucléaires ni les chartes concernant les inspections de ses sites de recherches atomiques comme celui de Dimona ?

        Existe-t-il une dérogation particulière ?
        Un addendum secret applicable à Tel-Aviv et refusé à Pyongyang ?

        01/09/2015 à 13 h 02 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Tel Aviv sur Seine c’ est aiguillonner l’ anti-sémitisme … mais le Sioniste de l’ équipe rédactionnelle ne s’ en rend pas même compte

    20/08/2015 à 9 h 44 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      et j’ ajouterai qu’ il s’ y complait !

      20/08/2015 à 10 h 12 min
  • Jaures Répondre

    Millière oublie deux choses: cette journée a été organisée par une ville de gauche, pas à Nice ou à Béziers, et s’est déroulée sans le moindre problème.
    Que quelques personnes aient exprimé leur hostilité envers cette initiative n’a rien de scandaleux: y a-t-il dans un pays démocratique, et spécifiquement en France, un projet quel qu’il soit qui fasse l’unanimité ?
    Prenez Paris plage: chaque année ce sont 4 à 5 millions de personnes qui s’y rendent (et certainement pas des bobos qui à cette époque sont loin de Paris, aux Etats-Unis par exemple), ce qui n’empêche pas quelques grincheux aigris d’en dire pis que pendre.

    19/08/2015 à 21 h 06 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Pari Plage est une absurdité … naturelle ! point !

      20/08/2015 à 9 h 45 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Guy Millière n’ a pas même la reconnaissance de notre dhimmitude socialiste à … Israël … pour lui  » Gaza delenda est  » … point …  » final  » !

      je suis d’ accord avec vous; si des gens ont  » protesté  » malgré une présence policière digne de celle de l’ Esplanade c’ était leur droit reconnu par ce qui nous reste de notre Constitution croupion

      20/08/2015 à 10 h 18 min
      • Guy Milliere Répondre

        Gaza avait été territoire egyptien, de 1949 á 1967. L’Egypte n’a pas voulu reprendre Gaza en 2979, lors des accords de Camp David. Israel devrait demander à l’Egypte de s’occuper de Gaza. Je suis sur que Sissi saurait traiter le Hamas de manière adéquate. Manifester est un droit. Inciter à la haine excède le droit de manifester. Quant a la dhimmitude socialiste, elle s’exerce, comme toute dhimmitude vis-à vis de l’islam. Il y a beaucoup de vois musulmanes à ramasser en France. Tel Aviv sur Seine est une anomalie et un accroc dans la dhimmitude.

        20/08/2015 à 19 h 55 min
        • Jaures Répondre

          Je crains que vous ne considériez toute manifestation contraire à vos opinions comme incitatrice à la haine.
          Et vous savez très bien que les voix musulmanes sont marginales dans l’électorat. D’ailleurs, les résultats des dernières élections montrent que si la stratégie socialiste était de gagner les scrutins grâce aux voix des musulmans elle ne s’avère guère payante.

          20/08/2015 à 21 h 13 min
          • orldiabolo

            « les voix musulmanes sont marginales dans l’électorat »… Tu parles, Charles, elles se sont portées à 86 % sur Hollande ! Et comme elles représentent au bas mot 10 % des électeurs (et je suis gentil !) le calcul est vite fait sur leur « marginalité ». Les musulmans votent à gauche comme les afroaméricains votent Obama…

            21/08/2015 à 10 h 33 min
          • Jaures

            Avec un électorat aussi fidèle, on se demande comment les socialistes ont pu perdre la moitié de leurs villes et pourquoi ils n’ont pas atteint les 14% aux européennes.
            D’ailleurs, une étude de l’IFOP (http://www.ifop.fr/media/poll/2674-1-study_file.pdf) montre que 12% des catholiques et 18% des « sans religion » ont voté socialiste aux européennes de 2014. Ce qui montre que le résultat des socialistes, quel qu’il soit, se répartit assez bien dans l’électorat.
            Aucun parti ne peut construire sa victoire en ne s’appuyant que sur une minorité religieuse quelle qu’elle soit. Votre assertion relève donc du parfait fantasme.

            21/08/2015 à 14 h 18 min
          • Guy Millière

            Crier « A mort Israel » ou  » Vive le Hamas », organisation à but génocidaire, ne sont donc pas à vos yeux des incitations à la haine, mais de simples opinions. Il y avait des socialistes comme vous, anonyme caché derrière le pseudonyme de Jaures, au temps de Pétain: il y en avait au gouvernement de la France. Laval et Déat étaient socialistes, comme vous. Avec votre conception de l’opinion, les rafles ne sont pas loin. Vous n’etes décidément pas fréquentable. Quant à l’électorat musulman, il a fait gagner Hollande. Il n’a pas apprécié le mariage homosexuel: mais les socialistes ne peuvent pas tout avoir, les musulmans et les homosexuels. Qui trop embrasse mal étreint.

            24/08/2015 à 21 h 36 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          votre réponse :

           » manifester est un droit, inciter à la haine excède le droit de manifester  »

          manifester contre la violation des droits des Palestiniens est donc assimilable à de l’ anti-sémitisme ?

          vous voulez vivre aux U.S.A. , que ne choisissez vous de vivre ( encore plus ) dangereusement en Israël

          comme je l’ ai souvent dit : votre sionisme militant vous gâte le jugement

          21/08/2015 à 15 h 24 min
          • Guy Millière

            Je suis, cher ami, souvent en Israel, et ceux qui violent les droits des Arabes « palestiniens » ne sont pas israéliens, pays où vivent vingt pour cent d’Arabes musulmans, souvent très sympathiques, ce sont les organisations « palestiniennes » qui, plutôt que d’avoir es écoles o on apprend au enfants à devenir entrepreneur, ingénieur ou professeur, leur apprennent à devenir tueur de Juifs, profession risquée et qui conduit souvent à une mort prématurée. Je suis pour que les Arabes « palestiniens » soient délivrés des dirigeants infames qui les surplombent et en font de la chair à canon. Ceux qui prétendent manifester pour les droits des « Palestiniens » en France ou ailleurs manifestent pour le droit de crapules telles Mahmoud Abbas d’opprimer les dits « Palestiniens ». Ces gens sont les enfants ou les petits enfants de ceux qui soutenaient Joseph Staline, Fidel Castro, Ho Chi Minh, Pol Pot, ou Hugo Chavez. Ils prétendent etre du coté du « peuple », ils sont toujours du coté des dictateurs tueurs ou génocidaires. Vos commentaires étant souvent pertinents, je vous salue très cordialement.

            24/08/2015 à 21 h 48 min
        • orldiabolo Répondre

          Jaures dit « Aucun parti ne peut construire sa victoire en ne s’appuyant que sur une minorité religieuse quelle qu’elle soit. » Je ne dis pas le contraire, mais je constate simplement qu’une minorité (religieuse en France, ethnique aux USA) peut voter quasiment comme un seul homme. Surtout aux présidentielles.

          21/08/2015 à 15 h 54 min
          • Jaures

            Il faut relativiser le vote musulman. Celui-ci ne représente que 5% des inscrits et sa propension à l’abstention est plus importante sur cet électorat.
            Votre analyse part du fait que 86% des suffrages exprimés musulmans se sont portés sur F.Hollande mais reconnaissez que N.Sarkozy avait largement basé sa campagne sur une hostilité déclarée à cette communauté. C’est qu’il pensait être plus rentable de miser sur un bon report des voix du FN que séduire une partie des musulmans.
            Rien ne dit que parmi les déçus de Hollande on ne trouve pas aux prochaines élections une partie de cet électorat dont les plus conservateurs n’ont pas digéré le mariage pour tous.

            22/08/2015 à 10 h 48 min
          • orldiabolo

            « Rien ne dit que parmi les déçus de Hollande on ne trouve pas aux prochaines élections une partie de cet électorat dont les plus conservateurs n’ont pas digéré le mariage pour tous. » C’est mon voeux le plus cher, ami Jaures, mais cet électorat sera tout de même devant un dilemme : le coran ou les subventions ?

            22/08/2015 à 10 h 55 min
          • Jaures

            Quelles subventions, Orl ?
            Soyez donc précis.

            23/08/2015 à 14 h 02 min
          • orldiabolo

            « Quelles subventions, Orl ? » Allons, Jaures, on se comprend…

            23/08/2015 à 15 h 34 min
    • orldiabolo Répondre

      « Cette journée s’est déroulée sans le moindre problème. » Avec un flic pour deux participants, le contraire aurait été malheureux !
      « Prenez Paris plage: chaque année ce sont 4 à 5 millions de personnes qui s’y rendent » Et 4 à 5 millions d’automobilistes qui, eux, travaillent, priés de se démerder ! C’est toujours pareil avec les bobos de gauche : le branleur roleriste plume-dans-le-cul et os-dans-le-nez a droit à tous les égards ; celui qui bosse et produit des richesses a juste le droit de la fermer et de raquer !

      20/08/2015 à 10 h 50 min
      • Guy Milliere Répondre

        Vous avez tout à fait raison. Les socialistes n’aiment pas ceux qui travaillent, entreprennent et veulent être souverains sur leur propre vie.

        20/08/2015 à 19 h 57 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          précision : les socialistes français et encore pas tous prenez Laurent Fabius par exemple, ou Berger

          20/08/2015 à 20 h 07 min
        • Jaures Répondre

          Cher Guy, comment pouvez-vous vous compromettre dans de telles caricatures aussi ridicules ? Il y a des entrepreneurs de gauche et des fainéants de droite.
          Et de nombreuses entreprises sont partenaires ou clientes de Paris-plage.

          20/08/2015 à 21 h 08 min
      • Jaures Répondre

        Vous dîtes des bêtises. Paris plage ne gène en rien une circulation divisée par deux durant cette période.
        D’ailleurs il y a peu de réclamations des automobilistes sur cette initiative alors que d’ordinaire ce lobby est assez virulent et peu enclin aux concessions.

        20/08/2015 à 21 h 05 min
        • orldiabolo Répondre

          « Vous dîtes des bêtises. » Et vous Jaures, avez un sérieux problème avec le réel… « Paris plage ne gène en rien une circulation divisée par deux durant cette période. » Mais les travaux sont multipliés par quatre ! « D’ailleurs il y a peu de réclamations des automobilistes sur cette initiative alors que d’ordinaire ce lobby est assez virulent et peu enclin aux concessions. » Alors celle-là, c’est la meilleure… S’il y a un groupe social qu’on peut mépriser, tondre, radariser et stigmatiser sans la moindre réaction, c’est bien celui des automobilistes ! Vous ne confondez pas avec la SNCF ou les dockers de Marseille, par hasard ?

          21/08/2015 à 10 h 19 min
          • Jaures

            Vous voyez juste, Orl. S’il y a plus de travaux et Paris plage à Paris au mois d’aout, c’est justement parce que la circulation y est divisée par deux, voir plus.
            D’ailleurs, faites-en l’expérience vous-même: allez faire un petit tour à Paris cet après-midi ou lundi matin puis recommencez en septembre. Un petit croquis…

            21/08/2015 à 14 h 04 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: