Terrorisme…qui va encore payer la note du laxisme politique français ?

Posté le 26 janvier , 2015, 5:26
5 mins

ak47_charlie_hebdo_agrif

Puisque l’opinion publique souveraine en démocratie s’est manifestée en faveur de la liberté de parler et de s’exprimer, alors que les citoyens contribuables parlent. En effet, face au terrorisme chacun doit jouer son rôle. Le nôtre consiste à défendre légitimement en France tous les contribuables dont 60% sont Catholiques*, qui payent toujours les imprévoyances de tels désastres. Ils se fadent notamment aussi les coûts de luttes géopolitiques entre une poignée d’individus appartenant aux 6% de Musulmans et 1% de juifs français

Une fois encore nous payons des indemnités à des dirigeants politiques dont le laxisme légendaire face au terrorisme s’avère très coûteux. Si d’assurer la sécurité a un prix, celui-ci se révèle toujours exorbitant APRES les attentats, faute de ne jamais avoir été prévoyant AVANT. Car diriger c’est prévoir…et non pas prévoir de dérouler sa carrière politique ! De même la citoyenneté devrait se rassembler ou chanter la Marseillaise bien AVANT des crimes barbares, pas APRES lorsque c’est hélas trop tard !

Or depuis l’abominable tuerie de Toulouse voici 3 ans, on nous serine officiellement « qu’il y aurait de 1000 à 1500 individus connus » qui partent « s’entraîner au terrorisme », tout en continuant pour une majorité à percevoir RSA ou Assedic !… Formés pour se faire oublier une fois rentrés en France… afin de mieux frapper lâchement ensuite… Nous payons donc en partie leurs entrainements, leurs voyages et leurs endoctrinements ! Sans que le pouvoir politique ne leur retire ipso facto ni la nationalité française, ni les prestations sociales, ni le droit d’asile. Ainsi en France 1500 de ces individus font la Loi au nom du fondamentalisme !

Ceci ne peut plus être accepté par les citoyens contribuables, dont les 6% de Musulmans* honnêtes et intégrés, discrédités par cette minorité de petits caïds débiles. Le comble de leur bêtise, n’est-il pas que l’un de ces islamiques intégristes…soit mort dans une épicerie cachère, alors que les 2 autres opposés à la liberté de la presse…soient morts dans une imprimerie ?…

Dans ce contexte, que dire de ce que va coûter à présent la surveillance de lieux de culte ou d’écoles privées des 1% de Juifs français* enfermés dans des considérations géopolitiques, cautionnées cette fois par le laxisme de dirigeants politiques européens, venus défiler en France eux aussi APRES tant d’attentats au lieu de prendre des mesures AVANT. Décidément nos classes politiques européennes se ressemblent toutes par leurs imprévoyances !

Rappelons « que le 8/12/2011, avec l’aval du Théâtre subventionné du Rond Point à Paris», Charlie Hebdo subventionné aussi par nous les contribuables, s’était permis de diffuser « une édition spéciale n° 1016 de 25 pages…en offrant 8 affiches carrément anti catholiques » où était qualifié « de diner de cons » la Cène du repas du Christ ! S’agit-il là d’Humour ? Car on voit aujourd’hui où peut conduire la confusion perverse et hypocrite entre information et raillerie blessante, lorsqu’on insulte certaines lois impénétrables de la relativité spirituelle…

En analysant la répartition des cultes en France, Athées 30%, Islam 6%, Protestants 2%, Judaïsme 1%… Catholiques 60% *, on se demande pourquoi certains apôtres minoritaires de la laïcité érigée en nouvelle religion, voudraient soi-disant en démocratie, neutraliser les 60% de Catholiques contribuables Français ?…Car ils n’ont pas à payer tant de gabegies d’intellos initiées non par des Charlie… mais par des Charlots !…Dans le Monde démocratique c’est pareil: des milliards de Catholiques contribuables sont majoritaires…sans aucun droit de regard.

                             

Alain PADOVANI, Président du Collectif Interdépartemental de Défense de l’Usager Citoyen Contribuable.
Son blogpouvoir-achat-mensonge.over-blog.com

10 Commentaires sur : Terrorisme…qui va encore payer la note du laxisme politique français ?

  1. jacques goguy

    28 janvier 2015

    La France est-elle devenue un pays sans foi ni loi, où les droits les plus élémentaires ne sont plus appliqués par les institutions de la République et ses représentants ?
    Un pays sanguinaire !
    Où la liberté d’expression est condamnée par l’administration judiciaire
    Je constate qu’il est interdit de témoigner contre des policiers qui ont commis un crime d’État.
    Sommes-nous dans une dictature ; qui est l’ennemie de la liberté de conscience.
    Où les passions partisanes sont toutes ennemies de la liberté de pensée.
    Contre la liberté de notre esprit, un droit intangible et inaliénable.
    Qui à ce jour est mis en cause.
    Par l’utilisation illégale de produits psychoactifs, à l’insu de la victime.
    La loi permet-elle que des policiers à la retraite me droguent pour me voler ?
    Né sous l’occupation d’un père allemand.
    Suis-je responsable de ma naissance ?
    Mon père m’a reconnu ; c’est un acte d’amour pour son fils.
    Orphelin à 15 ans, sous tutelle, mineur, on exploitait mes biens à mon insu.
    Suire, ancien contrôleur général de la police, un vrai flic, et authentique malfaiteur.
    Individu très motivé pour spolier mon héritage
    Cet escroc a détourné la fortune de ma famille allemande.
    Pour cacher son crime, il a falsifié mon état civil, et volé mon identité.
    C’est une opération criminelle haineuse, égoïste, sa convoitise un choc contre la morale.
    Je suis sous le joug de l’infamie, lié à la maltraitance physique et morale
    Dans un état de non-droit.
    Auschwitz a été libéré, il y a 70 ans, un drame commis par une minorité d’Allemands.
    Cela fait 70 ans que je vis dans le ghetto ethnique français.
    Soixante-dix ans de souffrance raciale, de brimades tout genre.
    Le plus injuste et inhumain, c’est d’avoir falsifié mon état civil.
    De quel droit me refuse-t-on le nom de mon père ?
    Ma famille allemande était respectable et honnête.
    Mon père un homme bon, je n’avais plus de nouvelles, la raison, il a quitté ce monde en 1945 à l’âge de 24 ans.
    Le maire d’Airvault me refuse ce document établi par mon père.
    Ma reconnaissance c’est la puissance paternelle, le devoir sacré envers son fils.
    La vraie raison d’ occulter cet acte ; c’est pour cacher le crime de ce bandit de Suire.
    Je vis dans le pays de la honte, du brigandage, de la corruption et du crime.
    Je suis civilement responsable article 1384, du renégat Éric Goguy une crapule en poste au Japon.
    Ce voyou est complice de Suire, ils devraient être en prison.
    Et déchus de la nationalité française.
    Les maintenir dans ce droit, c’est reconnaître l’incompétence du système.

    Vous pouvez diffuser ce courrier, je prends la responsabilité de mes écrits. Voir sur Internet jacques goguy- suire ancien contrôleur général de la police – juge cormery etc..

    Répondre
  2. maujo

    28 janvier 2015

    Un texte intéressant dont je ne suis pas l’auteur, qui pause une bonne question sur une sujet oublié.

    Et ou sont passé donc les 40 kg d’uranium de l’état islamique?

    C’était juste pour vous faire un petit rappel sur cette information assez hallucinante qui était passée brièvement dans la presse il y a 7 mois. On avait appris que les hommes du Calife avaient mis la main sur 40 kilos d’uranium en Irak… (ce qui est tout de même assez fort de café que de laisser 40 kilos d’uranium sans surveillance mais c’est autre débat que nous n’aurons pas)/

    La question est 7 mois après ou sont passé ces 40 petits kilos qui pourraient faire de gros, mais alors de très gros dégâts?

    D’après les dernières rumeurs totalement invérifiables certains éléments seraient arrivés par un port de l’Europe du nord coté ex-pays de l’est et se promèneraient tranquillement en Europe. D’après d’autres rumeurs venant de l’EI, ils auraient fabriqués une bombe sale qui serait arrivée en Europe.

    Choisissez votre cible et faites vos jeux.

    Charles SANNAT

    Répondre
  3. Pierre Marie

    27 janvier 2015

    A Caillou :
    Et ça change quoi ? La guéguerre des chiffres n’a aucun sens. Ce qui compte c’est ce qui se passe dans la conscience des gens. Respectons-la tout simplement.
    cf. mon commentaire précédent !

    Répondre
  4. 27 janvier 2015

    Il y en a assez de n’ entendre parler que des catholiques pour parler des chrétiens en France ! Il y a aussi d’autres églises chrétiennes et les catholiques sont loin de représenter 60 % de la population française ! ! !

    Répondre
  5. Kikounache

    27 janvier 2015

    A la question : “Qui va encore payer la note du laxisme politique français ?”, je ne voudrais pas être oiseau de mauvaise augure, mais peut-être que l’enquête sur le crash du F-16 à Albacete (Espagne) révèlera quelques éléments… Mais pas d’amalgame ! Attendons les résultats de l’enquête afin d’en savoir plus… sauf si c’est classé TOP SECRET.

    Répondre
    • Oxydent75

      27 janvier 2015

      @Trannod
      Ce genre de messages est diffusé depuis plusieurs années avec des nuances plus ou moins variées.
      Qu’ont donc fait les “sinistres” en question ?
      ==> 200 000 de plus chaque année, avec alloc, rmi, rsa GARANTIS. !
      Et compte tenu de leur taux de reproduction supérieur à celui des souchiens (x3 à 4) on peut considérer que ces sinistres ont ouvert les portes à l’islam d’invasion et de conquête.
      Seul un nouveau Charles martel peut redresser la situation.

      Répondre
  6. Pierre Marie

    27 janvier 2015

    … Article intéressant !
    Mais ! 60% de “français catholiques” : faisons attention à la signification réelle des chiffres. Sur 60% (et encore que vaut ce pourcentage) si l’on s’en tient à la pratique ou tout simplement à la cohérence il reste bien peu de ces “60%”.
    Ceci est (peut-être) une des explication des cela !

    Répondre
  7. Hilarion

    26 janvier 2015

    Les médias stipendiés n’ont pas de mots assez durs pour vilipender l’armistice, puis la période de l’occupation ou le gouvernement faisait ce qu’il pouvait sous la contrainte d’une armée d’occupation de 350 000 hommes armés jusqu’aux dents, capable de transformer la France en champ de ruine en cas de rébellion. Cette même armée qui venait de balayer l’Armée Française en trois semaines. Mais combien y a t-il eu d’émission de télévision, par exemple, pour expliquer comment un tel désastre avait pu se produire aussi vite: Aucune. Et pour cause. Tous les signes de la “montée des périls” de 1933 à Juin 40 ont été ignorés par les politiques de l’époque. Sauf, par exemple Churchill en Angleterre qui observait la montée en puissance militaire de l’Allemagne et dont on peut vérifier les discours d’alerte aux archives du Parlement anglais, mais toutes restées lettres mortes. En France, quelques voix, mais qui restèrent inaudibles. Pire, un pacifisme bêlant allié à une franche trahison notamment dans les usines d’armement, ou sabotages et grèves se succédaient sous la haute autorité du Parti communiste et de son bras armé la CGT, en même temps que des mouvements de séditions se développaient dans l’armée, en particulier lorsque le conflit s’avéra inévitable.
    Citation: (Source: Général Le Groignec dans son ouvrage Pétain et les Allemands): Weygand, dans son journal note, à la date des 18/19 Septembre 1933, un mot de Léon Blum qui résume le personnage et l’esprit du temps “Du moment qu’on démolit l’armée, j’en suis”. Les débats du 19 Décembre 1933 à la Chambre des députés, permettent au chef socialiste de mettre son talent d’orateur au service d’une cause qui recueille plus d’applaudissements dans les sphères… nationales socialistes d’outre Rhin que dans les partis de la Droite française: “Nous pensons, déclare t-il , que si sérieuses ou si graves que soient les conjonctures dans lesquelles l’Europe est aujourd’hui plongée, quelle que soit la gravité de la période dans laquelle nous entrons, l’effort de désarmement général est plus que jamais nécessaire !(…) A un opposant qui juge absurde son attitude, il s’étonne que l’on puisse douter de son intelligence “Vous me connaissez depuis assez longtemps. Je ne suis pas tout à fait un imbécile !”
    Quelques générations plus tard, les mêmes “pas tout à fait des imbéciles non plus”, mais appartenant à la même obédience politique, semblent eux aussi inconscients de la nouvelle montée des dangers, Don Quichotte poursuivant des chemises brunes qui n’existent que dans leurs fantasmes, mais ignorant les vrais périls. A moins que, attention concentrée sur la conservation de l’assiette au beurre républicain, ils en oublient la sécurité du peuple.

    Répondre
  8. lavandin

    26 janvier 2015

    sauf erreur de ma part , un musulman ne perd jamais sa nationalité d’origine, ainsi que ses descendants, même nés en terre “impie”, au principe que la oumma ne peut perdre aucun de ses membres. Donc tous les musulmans binationaux peuvent être déchus de leur nationalité française et être renvoyés dans leur pays d’origine manu militari. Ce qui allègerait notre déficit budgétaire

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)