Vals démission ! Communiqué de Carl Lang,

Posté le mars 25, 2013, 5:17
2 mins

Communiqué de Carl Lang,

Président du Parti de la France

le 24 mars 2013

 Le pouvoir socialiste vient une fois de plus de montrer son vrai visage, celui du sectarisme et de la violence politique. Refuser d’autorité l’accès des Champs-Elysées aux familles françaises qui souhaitaient manifester contre le projet de loi Taubira alors qu’ils sont ouverts à toutes occasions à n’importe quel sportif médaillé, était déjà en soi une décision inique, scandaleuse et totalitaire.

Mais, non content d’avoir interdit les Champs-Elysées au peuple français à l’occasion d’une immense manifestation populaire qui a rassemblé aujourd’hui plus d’un million de personnes, le ministre de l’Intérieur a redoublé de zèle avec l’agression délibérée par les forces de l’ordre de familles totalement pacifiques qui se trouvaient aux abords de l’Arc de triomphe.

Il est plus facile à M. Vals de s’en prendre à de paisibles mères de famille avec leurs poussettes et leurs enfants que d’assurer la sécurité des citoyens dans les 3 000 zones de non droit livrées aux bandes ethniques et aux trafiquants.

A la violence politique anti-familiale de la loi Taubira s’ajoute aujourd’hui une violence policière socialiste délibérée et totalement injustifiée contre des familles qui manifestaient dans le calme.

Le Parti de la France s’insurge contre la violence politique socialiste et contre les violences policières ordonnées par le ministre de l’Intérieur et réclame la démission de M. Vals de ses fonctions gouvernementales.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

9 réponses à l'article : Vals démission ! Communiqué de Carl Lang,

  1. vivi

    28/03/2013

    Regardez la vidéo de la manif du 15.09.2012 … Ce sont des Musulmans qui, eux, ont droit aux Champs-Elysées, qui prient dans la rue sous le nez des policiers (alors que c’est interdit) et qui, eux, ne sont pas gazés !! Mais, il est vrai, qu’ils ont tous les droits !
    http://www.youtube.com/watch?v=gJZF-Vvv3wg

    Répondre
  2. Oeildevraicon

    26/03/2013

    A l’attention des St Thomas… Le témoignage d’une avocate
    Sur Dreuz Info, le témoignage d’une avocate
    Me Françoise Besson, avocate présente à la Manif pour Tous, témoigne : J’ai assisté à un déni de démocratie. J’ai participé à la manifestation d’hier, en portant ma robe d’avocat. N’ayant pu rejoindre le groupe des juristes, au début de la manif, ne pouvant accéder à l’avenue de la Grande Armée, totalement saturée, j’ai tenté de rejoindre l’avenue Foch par l’avenue Victor Hugo mais un barrage bloquait l’accès.
    Alors que la foule devenait plus dense et demandait à rejoindre l’avenue Foch, ses premiers rangs (j’étais au 1er rang en train de discuter avec un gendarme) ont fait l’objet de projections de gaz lacrymogène, des pères de famille ont été molestés par certains gendarmes, et emmenés vers des camions en dépit de mes protestations courtoises mais fermes et des effets des gaz.
    L’accès à l’avenue Foch a finalement été autorisé. J’ai tenté d’accéder à l’avenue de la Grande Armée par la rue Rude, et après plusieurs essais infructueux, y suis parvenue. La foule était si dense qu’une ouverture étroite avait sans doute été autorisée pour accéder à la Place de l’Etoile, quasiment vide vers 15h environ. La place s’est remplie peu à peu sans jamais être comble, le gros de la foule restant massé derrière le podium de l’Avenue de la Grande Armée.
    Sur la place, avec quelques autres confrères, j’ai eu vent du gazage de Christine BOUTIN, qui venait de se produire, puis assisté à celui, sans aucune sommation, d’enfants, de personnes âgées. Pourtant, un CRS auquel j’avais posé la question aux alentours de 16h00 m’avait dit qu’il n’avait eu connaissance d’aucun acte de violence de la part des manifestants.
    Plus tard, j’ai un vu qu’un cordon de police venait de barrer la partie gauche (en venant de l’Etoile) de la rue de Tilsit: or des personnes cherchaient à quitter les lieux pour rentrer chez eux en traversant la place de l’Etoile: un passant m’a signalé que cela se passait mal et je me suis approchée avec deux confrères. En effet, ceux tentaient de franchir ce barrage en ont été empêchés de la manière la plus brutale par des policiers, certains en uniformes, d’autres en civil qui ne portaient qu’un brassard rouge avec l’inscription POLICE. J’ai vu une policière gazer, sans aucune sommation, des gens à bout portant, les pousser violemment jusqu’à les faire tomber tandis qu’un de ses collègues à brassard rouge les frappait avec un bâton.
    Gazée à nouveau, je me suis interposée en disant à ces policiers qu’ils violaient les règles les plus élémentaires, en s’attaquant à des gens non violents qui ne cherchaient qu’à rentrer chez eux. Cela n’a servi à rien. Je suis donc allée prévenir des CRS alignés pour interdire de contourner l’Arc de Triomphe par la droite: ils ne m’ont d’abord pas crue, puis certains paraissaient gênés, d’autres m’ont dit qu’il pouvait s’agir de la milice de la mairie de Paris. Je leur ai dit que je ne manquerai pas de témoigner de ce que j’avais vu.
    Certes l’accès aux Champs Elysées avait été interdit, mais en pratique, celui à l’Etoile a été autorisé en milieu d’après-midi parce que l’espace prescrit aux manifestants était notoirement insuffisant ce qui devenait dangereux pour eux. On avait le sentiment, peu avant la fin officielle de la manifestation, que les forces de police se préparaient à tendre un piège aux manifestants qui, ne pouvant accéder à l’avenue de la Grande Armée, ni même à l’Arc de Triomphe, s’étaient massés sur la partie des Champs entre le barrage de CRS de l’Etoile et le Rond-Point, comme à ceux qui, sortant de l’avenue de la Grande Armée, seraient tentés de les rejoindre.
    J’ai ensuite appris qu’en effet, nombreux sont ceux qui ont été gazés puis chargés sans sommation préalable, certains, matraqués, alors qu’assis, près du Rond-Point, ils discutaient et chantaient. Pire, ils ont eu beaucoup de mal à s’échapper des Champs étant rappelé que la plupart des stations de métro proches demeuraient fermées et que la police barrait plusieurs rues adjacentes. Comme tous mes confrères, professeurs de droit et magistrats présents, j’ai été choquée par les agissements des forces de police et parfois même de gendarmerie. Comme eux je pense que cette manifestation n’était pas souhaitée par le gouvernement qui a tout tenté pour la désorganiser, provoquer des actes réellement répréhensibles de la part des manifestants et ainsi les décrédibiliser. Or, je n’ai vu aucun manifestant attaquer physiquement les forces de police mais plutôt s’en défendre. Si les manifestants n’avaient pas été aussi corrects, les débordements auraient eu des conséquences nettement plus graves.
    Pour résumer, j’ai assisté à un déni de démocratie, à la violation de règles élémentaires de notre droit, à des scènes choquantes. Quant à ceux qui trouvent choquants d’y avoir emmené des enfants, je rappelle qu’il s’agissait d’une manifestation de familles pour défendre LA famille : celle du 13 janvier s’était bien passée parce que le gouvernement avait autorisé une quasi libre circulation. Enfin, je n’ai eu vent d’aucun acte de vandalisme.
    Reproduction autorisée avec mention http://www.dreuz.info

    Et ce n’est pas le seul témoignage digne de foi, allant dans ce sens.
    Alors qu’en pensent les septiques (comme les fosses)?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27/03/2013

      S’il y avait une véritable opposition , celle ci devrait demander au moins la traditionnelle  » commission d’enquête  »
      Je constate que nous sommes enfin définitivement entrés dans la guerre civile  » Français  » contre  » Front de Gauche  » …
      si vous avez des vidéos faites les circuler en France , en Europe et partout où vous le pouvez

      Répondre
  3. Oeildevraicon

    25/03/2013

    Il n’y a pas plus aveugle , que celui qui ne veut pas voir.

    Monsieur Carl Lang… vous avez tout à fait raison, et je m’étonne que vous soyez le seul à demander cette démission.
    Dés hier soir, je demandais non seulement la démission du ministre de l’intérieur, mais également celle du préfet.
    En effet j’ai passé ma soirée et jusqu’à tard ce matin pour voir et revoir tous les vidéos qui se rapportent à l’évènement. Sur aucunes de toutes les vidéos du net, des chaines télévisées, je n’ai vu de manifestants violents.
    Es-ce de la violence de narguer les forces de l’ordre en chantant?
    Es-ce de la violence, que d’ ouvrir les barrières, en ignorant les force de l’ordre?
    Es-ce de la violence que de faire du sitting?
    Dans tous ces cas, s’il y a eu violence par la suite, elle a été engendre par le comportement brutal des CRS.
    D’autre part, il n’y a pas pire démagogue, pour ne pas dire autre chose, que monsieur Assouline. Au sujet des enfants gazés: C’est de la faute des parents, ils n’avaient pas à mettre les enfants en avant.
    Monsieur Assoulines, vos paroles sont indignes d’un représentant politique. Je voudrais vous dire monsieur Assouline, que les parents français n’ont pas conçu leurs enfants, pour en faire des kamikazes martyres contrairement à d’autres, que vous soutenez journellement.
    Il serait donc de bon ton, que le ministre de l’intérieur et le préfet, produisent des vidéos démontrant la véracité de leurs dire ou qu’ils s’en aillent.
    Et enfin, je m’étonne de la brutalité des forces de l’ordre, qui sont elles aussi vilipendées par cette gauche (bobo, caviar). Maintenant que l’on sait de qu’elle coté sont les CRS et gardes mobiles, il est vain qu’ils attendent un quelconque soutien de notre part dans leurs futures luttes.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/03/2013

       » ils  » obéissent … ils touchent leur solde … les temps sont durs … la  » Résistance  » elle est molle !
      rien ne sert de demander la démission de ceux qui nous gouvernent ( ? ) … aux prochaines élections votez bien !

      Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    25/03/2013

    Jaures, dans mon post précédant j’ai oublié un détail important.
    Le Vals à deux ailes va s’en faire couper une dans les prochains temps.
    Carl Lang (sans e) n’a donc finalement qu’anticipé ce changement.majeur.
    Il est à craindre que si l’on coupe l’aile restante le Vals ne se transforme en Vas(e) en rajoutant le « e » de trop de chez Lang.
    Cela rejoindrait alors le compost que j’ai cité dans un autre post.
    Rien ne se perd et tout se tient en ce bas monde.

    Répondre
  5. Jaures

    25/03/2013

    Qui est ce Vals ? Je connais bien un Valls mais est-ce la même personne dont parle M Carl Lange ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      25/03/2013

      Jaures, c’est le Vals qui valse sur deux « L », inutile de chercher trop loin.
      Remember twist’n shout.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/03/2013

      il est des personnes qu’effectivement il est préférable de ne pas connaître …et Manuel Valls en fait partie
      vous avez fait ( pour une fois ) le bon choix , car je pense que vous auriez tenu les propos de certains sur le blog s’il se fût agi d’une  » manifestation pacifique  » de  » djeunes  » des banlieues , comme sous D.D.V , violences que Nicolas Sarkozy , alors ministre de l’Intérieur , toléra grandement pour nuire à son … rival politique parce que ce dernier avait une dimension intellectuelle qu’il ne possédait pas
      Le pouvoir ( ? ) socialiste envoie ses C.R.S . GAZER des enfants français … mais il oublie d’envoyer des navires à Marseille pour une réciprocité historique :  » la valise ou le cercueil « 

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)