Vers le règne des dé­trousseurs de cadavres ?

Posté le juillet 24, 2013, 11:56
6 mins

Dois-je revenir sur ce qui s’est passé à Brétigny-sur-Orge le 12 juillet ? Je le pense.

On ne sait toujours pas comment une éclisse a pu se détacher du rail et perdre trois boulons sur quatre, le quatrième étant totalement dévissé en l’espace d’une vingtaine de minutes. On ne le saura sans doute jamais précisément, car les faits resteront dissimulés, comme tant de choses en France.

Je partage en tout cas plus que jamais l’extrême scepticisme de ceux qui pensent que l’hypothèse d’un mauvais entretien du réseau ne peut être retenue. Nous vivons dans un pays où le sabotage existe (regardez du côté de la Haute-Vienne), mais il ne faut pas le dire, bien sûr.

Il ne faut pas dire non plus l’extrême gravité de ce qui s’est passé à Brétigny-sur-Orge après le déraillement.

C’est un fait confirmé par plusieurs sources policières qui doivent garder l’anonymat, mais qui se sont confiées à des agences de presse étrangères : des détrousseurs de morts et de blessés sont passés à l’action immédiatement après le déraillement. Des rescapés se sont, eux aussi, fait détrousser. Des secouristes ont subi des vols avec violence. La police a dû faire appel à des renforts de CRS et a subi des jets de pierres.

Cela fait longtemps que la barbarie monte en France. Des émeutes ont eu lieu en divers endroits au cours des dix dernières années. Des quartiers entiers sont devenus des zones dans lesquelles la police n’entre plus et dans lesquelles les pompiers et les ambulanciers eux-mêmes ne pénètrent qu’accompagnés de forces armées.

L’irrespect pour la vie humaine et la civilisation sont présents depuis que la barbarie monte. Mais c’est la première fois qu’on assiste à ce genre de scène, dignes de celles qu’on a pu rencontrer dans des pays revenus à l’état sauvage. Des morts et des blessés se sont fait détrousser, cette fois.

Quelle sera la prochaine étape ? Un commissariat assiégé et des scènes de guerre civile, comme à Trappes ? Ensuite ?

Au-delà de l’extrême gravité de ce qui s’est passé et continue à se passer, il y a, précisément, le fait que les policiers doivent se taire sous peine de sanctions. Il y a le fait que la presse, pour l’essentiel, se trouve asservie. Il y a le fait que le gouvernement semble penser que recouvrir les faits d’un manteau de silence, ou se livrer à des opérations de diversion, comme l’arrestation d’un soi-disant ad­mirateur de Breivik dans le Massif Central, peut se révéler suffisant pour que les problèmes disparaissent ou qu’ils puissent être transférés à un hypothétique gouvernement futur.

Mais, le silence et la diversion, l’asservissement de la presse, le silence imposé aux policiers, ne font pas disparaître les problèmes. Au contraire, ils leur permettent de s’aggraver.

Un pays où des faits aussi graves peuvent se passer et où la barbarie monte, sans que les pouvoirs publics adoptent une autre attitude que celle du chien crevé au fil de l’eau (et c’était, hélas, la même chose avant François Hollande), un pays où la police est muselée et ne peut pas faire son travail, ne serait-ce que parce que la justice ne fera ensuite pas son travail, un pays où la presse n’est plus digne du nom de presse, et où des gouvernements peuvent se comporter comme le gouvernement actuel, est un pays asservi à la loi de la horde.

Ce n’est plus un pays de droit, mais un pays d’arbitraire, glissant sur la voie d’un totalitarisme qui ne dit pas son nom, car il sait se faire subtil, et se comporter à la façon décrite par Aldous Huxley davantage qu’à la façon décrite par George Or­well. C’est un pays au bord du chaos et du précipice.

Un redressement est-il encore possible ? J’aimerais le penser. Mais il m’arrive souvent d’en douter. Il se dissémine un pourrissement généralisé. Il n’existe pas qu’en France, mais dans toute l’Europe. Des appels au sursaut existent, mais semblent minoritaires. Les civilisations européennes sont-elles au crépuscule ? La question mérite d’être posée.

45 réponses à l'article : Vers le règne des dé­trousseurs de cadavres ?

  1. druant philippe

    31/07/2013

    Les vautours du type « malchances pour la France  » (mpf) se sont rapidement « éclissé » une fois leur forfait abject accompli .

    Répondre
  2. Toni

    30/07/2013

    C’est sans doute pour admirer nos barbares que plus de 80 millions de touristes étrangers viennent chaque année nous visiter.

    Dont certains mr le syndicaliste se font violemment tabasser à Paris, je pense aux asiatiques (Japon et Chine).

    Encore une fois vous avez dénaturé les propos de Hans.

    Sinon Jaures tout le monde sait que la France qui représente 1% du monde va parfaitement à réussir avec votre aide à faire plier les autres 99% du monde à vos principes. Je suis sur que les iraniens, le moyen orient et l’amérique du sud auront une audience attentive sur vos beaux principes et vos théories du vivre ensemble …

    On voit d’ailleurs vos brillants succès au venezuella ou en Corée du Nord.

    Attendez mr le syndicaliste à narguer tout le monde ici, vous n’avez encore rien vu …

    Vous êtes bouchés, moi aussi mr le syndicaliste … moi aussi.

    Répondre
  3. dissident

    30/07/2013

    c est toujours la meme histoire avec les joresses de tout poil, nier la realite et si c est impossinle faire des comparaisons grotesques, quel rapport entre les racailles qui depouillent des morts ou des blessses graves et l artisan indelicat ou malhonete? c est comparer la barbarie et l indelicatesse, il y a une belle marge entre les deux! reste que nous recoltons ce que les politiques et ceux qui les menent ont seme depuis tant d annees, immigration de masse , multiculturalsime, refus de choisir entre le bien et le mal, haine de soi, decadence tout cela ne pouvait que mal finir

    Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    29/07/2013

    Jaures: … Les secouristes ont témoigné de l’aide qu’ont apporté(e) des jeunes de Brétigny …
    Du grand n’importe quoi comme toujours. Demandez donc aux Pompiers et aux Forces de l’ordre comment ils ont été accueillis.
    La grance différence entre la France et l’Espagne c’est justement le retour de la barbarie chez la première. Des intervenants comme vous y contribuent en tordant le cou à la vérité pour la rendre conforme à leur dogme..

    Répondre
    • Jaures

      29/07/2013

      C’est ça, Hans, les barbares ont même détroussé les cadavres de leurs proches.
      En Suisse également deux trains sont entrés en collision. Encore un coup des barbares. Ah non ! J’oubliai que seule la France est touchée. C’est sans doute pour admirer nos barbares que plus de 80 millions de touristes étrangers viennent chaque année nous visiter.
      Quant à l’Espagne, son absence de barbarie ne semble guère lui réussir. Sauf au Roi qui s’adonne avec volupté à la chasse à l’éléphant, occupation civilisée s’il en est.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        30/07/2013

        Jaures vos barbares n’ont détroussé que celles ou ceux qui n’étaient pas des leurs, Et là on n’en est pas sûr, les charognards se bouffent bien entre eux à l’occasion.

        Nous avons un président normal qui ne néglige pas de prendre l’avion de Sarko, tant décrié par la gôche, pour ensuite aller raconter des inepties à droite et à gauche. Avec lui le Japon devient la Chine et la Macédoine la Macédonie, bravo c’est du propre.

        Quant aux touristes ils ne viennent certainement pas visiter le 93 ni la rue du solférino ni vous-même à ce que je sache.

        Répondre
      • verdad

        31/07/2013

        Non Jaures, la Suisse n’est pas comparable à la France.
        en France tout le réseau possède une voie montante
        une voie descendante.
        La Suisse de par sa configuration quasiment en totalité
        Montagneuse se trouve à avoir , comme le Pérou, réseau
        à une seule Voie. et obligation de faire manoeuvrer le
        train pour changer de direction. Ceci explique l’accident
        en Suisse qui ne semble pas être un sabotage.
        Bretigny, dés le premier jour, j’ai expliqué ce qu’était une éclisse qui, fixéee selon le cas de figure,fixée par quatre,
        six ou huit boulons énormes munis de contre boulons
        et, en outre nécessitent pour les visser, ou dévisser,
        un outil avec un manche d’environ 40 Centimètres de
        long.
        D’où sabotage car tous les boulons ne peuvent se dévisser tout seul synchronisés à cause des vibrations.

        Simple constat ou coïncidences ces séries d’accidents
        Ferrovières ?

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        02/08/2013

        le 9/3 ( à vous faire croire à la … numérologie ! ) rue de Solferino n’est pas encore  » homologué  » comme immeuble  » miraculeux  » … et il n’est pas prêt de l’être, sauf pour des charbonniers comme @ Jaurès qui y aurait leurs intérêts ***

        *** comme marchands du Temple

        Répondre
  5. BRENUS

    28/07/2013

    Hé oui Hans….. Peut être pas jusqu’aux lèvres , mais au moins jusqu’au cou. Et défense se s’asseoir!

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      29/07/2013

      Brenus, une petite blague.
      En enfer c’est la pause, tout le monde a droit à 10 minutes en position debout pour fumer une cigarette. À titre indicatif seul la tête des damnés émerge du lisier dans lequel ils sont immergés.
      Après les 10 minutes passées le chef-diable hurle: « la pause est terminée, tout le monde assis! »

      Répondre
  6. Jaures

    27/07/2013

    Pure construction intellectuelle. Le sabotage est plus qu’improbable car pour que le déraillement ait lieu il fallait que l’éclisse retombe au bon endroit: la probabilité de l’accident était très mince. Si des délinquants veulent détrousser à bon rendement, il vaut mieux qu’ils s’en prennent à quelques touristes. Faire dérailler un train pour piquer quelques portables est un fantasme qui ne peut naître que dans un esprit néoconservateur. Surtout qu’en l’occurrence on est bien loin des hordes sauvages: 4 plaintes pour vol ont été déposées.
    Qu’il y ait des détrousseurs de cadavres et des profiteurs de tout poil est bien vrai. Lors de chaque catastrophe on dépêche des forces de police, voire l’armée, pour empêcher les pillages. Et ce, pas seulement en France mais partout. Et ce type de comportement n’est pas propre à quelques jeunes décérébrés de banlieue, il n’y a qu’à voir le comportement dans certaines familles quand un héritage est en vue, comment se comportent des artisans quand le client est une personne âgée,…
    La rhétorique de Millière est toujours la même: on prend un fait divers sordide (et l’on en manque jamais) et on en tire des conclusions générales en les appliquant évidemment uniquement à la France. Comme si les émeutes n’avaient lieu qu’en France. Comme si les problèmes de banlieue étaient exclusivement français. Et la méthode est également connue: quand la presse dénonce un fait on s’en repait, mais ensuite on prétend qu’elle nous tait bien pire, que chacun est soumis à l’omerta, ce qui laisse place dés lors à tous les fantasmes.
    Jeanne St Cyr, voyez dans quel état se trouve votre « monarchie catholique » qui connait un tel exode que sa population baisse depuis deux ans.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27/07/2013

      @ Jaurès aurait du faire, tout comme Guy Millière, une carrière de chirurgien-dentiste … tous deux manient avec précision … l’amalgame …

      Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28/07/2013

      Jaures, l’homme aux fantasmes a répondu, qu’on se le dise.
      Où l’on voit à quel raisonnement élucubré les mélanges de certains métaux par amalgame peuvent amener des individus mal préparés aux disciplines scientifiques.
      Que l’intervenant se concentre donc sur son syndicalisme car la rentrée risque d’être bruyante pour son mentor squattant l’élysée avec sa dulcinée.

      Répondre
    • Roban

      28/07/2013

      « Le sabotage est plus qu’improbable car pour que le déraillement ait lieu il fallait que l’éclisse retombe au bon endroit »
      A moins qu’après l’avoir dévissée, « on » l’ait placée volontairement sur l’aiguillage ? Car j’ai peine à croire qu’elle soit tombée toute seule pile-poil au bon endroit !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        29/07/2013

        C’était, a dit un cheminot, la technique employée par les maquisards pour faire dérailler les trains … certains proches politiquement des F.T.P. en ont sans doute gardé un souvenir précis par l’enseignement  » révolutionnaire  » de leurs  » grands aïeux  »
        La précipitation avec laquelle la Direction de la S.N.C.F. et du R.V.F. de France plaiderait plutôt en faveur d’un sabotage de l’extrème gauche syndicaliste … d’où l’omerta officielle et d’après au moins un expert le  » maquillage  » des lieux

        voilà un beau sujet d’enquête pour les  » 4 Vérités » si elles veulent se faire connaître !

        Répondre
        • Roban

          29/07/2013

          Exact, je suis d’accord avec vous.
           » il y a, précisément, le fait que les policiers doivent se taire sous peine de sanctions.  »
          Donc des « 4 Vérités » on n’en connaitra aucune !

          Répondre
        • Jaures

          29/07/2013

          Certainement nos jeunes de banlieue sont des anciens des FTP.
          Qui en doutait, d’ailleurs ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            13/08/2013

            je pensais plutôt à des … syndicalistes non septentrionaux, voyez vous
            car la hâte de le S.N.C.F. a prendre  » à son compte  » le déraillement est pour le moins très … inhabituelle , on peut même dire du  » jamais vu  » !

    • sinik

      30/07/2013

      Jaures vous usez et abusez de divers faits sordides pour appuyer vos idées et maintenant vous reprocher aux autres de pratiquer de même.

      Jaures vous vraiment un excellent socialiste, tant que cela vous sert, c’est bien dès que se retourne contre vous, c’est mal.

      Un seul ,misérable

      Répondre
  7. lombard

    26/07/2013

    bonjour
    je suis convaincu que ce sabotage concernait le train de banlieue précédent roulant moins vite et que les bandes de racailles a la taubira (impunité totale) avait prévu de raquetter apres une immobilisation rapide par un leger déraillement….c’est pour cela qu ils étaient déja présents et qu ils ont volés ce qu ils ont pu !!les lancés de cailloux contre la police, s’etait pour se replier tranquillement !!!!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27/07/2013

      le procureur ( enfin revenu de ses vacances ) élimine  » a priori  » l’idée d’un sabotage …  » a priori  » est dans ce cas …. politique !

      Répondre
      • Jaures

        27/07/2013

        A priori le conducteur du train espagnol ne serait pas un islamiste. Un a priori politique ? Est-on sûr que l’on ne nous cache pas quelque chose encore sur ce point ?

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          28/07/2013

          Dans le cas espagnol il y a erreur humaine et les gens sont venus pour secourir et non pour dérober.
          Dans la cas français une éclisse s’est promenée sur la voie ferrée au mauvais moment et au mauvais endroit. Il faudra donc condamner cette damnée éclisse, cela est tout à fait évident, n’est ce pas Jaures?
          J’y vois une peine incompressible d’au moins 100 ans de travaux forcés, pauvre éclisse!

          Répondre
          • Jaures

            29/07/2013

            Hans, vous ne connaissez pas encore les causes de l’accident du train espagnol. Et pourquoi dîtes-vous  » les gens sont venus pour secourir et non pour dérober. » ? 4 plaintes ont été déposées, il y avait donc probablement quelques malfrats à Brétigny mais pourquoi faîtes-vous de ces 4 cas une généralité ?
            Les secouristes ont témoigné de l’aide qu’ont apporté des jeunes de Brétigny dont certains avaient des proches parmi les victimes. Cher Hans, vos commentaires ressemblent malheureusement à ceux qu’on trouve sur d’autres sites où tous les prêtres sont des pédophiles et tous les juifs des Madoff.

          • quinctius cincinnatus

            13/08/2013

            nous connaissons les causes … l’addiction à la vitesse
            il faut que Valls retourne en Espagne pour remettre les conducteurs sur les bons rails !

    • verdad

      27/07/2013

      voyez dans quel état se trouve votre « monarchie catholique » qui connait un tel exode que sa population baisse depuis deux ans.
      ***********************************************************************
      En ce qui concerne la hierarchie Catholique, je ne me sens pas concerné mais,
      je m’en fais le traducteur dans un Français indigent, elle vous dit bien des choses,
      Soit, un Mot de cinq lettres commençant par M, finissant par E:
      ça n’est ni Marie, ni morue.

      La Hierarchie Catholique ? contrairement à la Votre, le Catholicisme
      a Deux Mille ans !

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28/07/2013

      d’après un cheminot il semblerait que cette technique du déplacement d’une éclisse a été utilisé par les maquisards pour faire dérailler les trains

      Répondre
  8. Kikounache

    26/07/2013

    Vous dites : « Des appels au sursaut existent, mais semblent minoritaires »… S’ils « semblent » minoritaires, ils sont majoritaires ! Le « système Hollande » est simple : « acheter » la presse et les médias pour qu’ils fassent croire que les « Résistants » sont minoritaires. FH assure ainsi son quinquennat. Il sait bien que les masques vont tomber – ils commencent d’ailleurs à tomber -, mais s’arrange pour repousser toujours plus les échéances de ses « promesses » ou « actions »… Il va donc tenir jusqu’au bout de son mandat et c’est son seul objectif. Il sait qu’il se fera foutre dehors « démocratiquement » en 2017, mais il aura entre temps mis en place ses funestes réseaux et aura imposé des lois irréversibles, ceci pour en interdire toute modification… Et lorsqu’il aura quitté l’Elysée, il percevra « sa » retraite de Président et autres avantages rattachés… Il aura ainsi placé ses petits copains aux postes-clés et ces derniers lui serviront alors la soupe… Voila ce qui nous attend si nous ne trouvons pas très vite la solution pour libérer ces voix étouffées, bien que majoritaires. Nous sommes donc majoritaires, mais muselés… A nous de nous libérer de cette muselière !

    Répondre
    • Roban

      26/07/2013

      « A nous de nous libérer de cette muselière ! »
      D’accord, mais comment ?

      Répondre
      • Kikounache

        27/07/2013

        Il est essentiel de créer un mouvement de « Résistance » (je crois qu’il en existe déjà un, merci à son instigateur de faire plus de pub) et que les Résistants s’organisent via les réseaux sur Internet afin de démontrer par le nombre et la volonté qu’ils sont majoritaires. Je sais que la gauche fera tout pour l’empêcher, mais suis persuadé que des juristes et informaticiens pointus pourront mettre des bases légales à un tel mouvement.
        Pourquoi en effet aider les « rebelles » en Syrie et pas ceux de France ?…

        Répondre
  9. Roban (alias Banro)

    26/07/2013

    « que des choses réjouissantes »
    Lucius, si vous avez d’autres, n’hésitez pas, je me régale !

    Répondre
  10. Jeanne SAINT-CYR

    25/07/2013

    Chercher l’erreur :
    – tragique accident ferroviaire en Espagne, la population se précipite pour donner son sang ;
    – tragigue accident ferroviaire en France, des hordes de sauvages se précipitent pour dépouiller les morts, jeter des pierres sur les secouristes et agresser la police.
    L’Espagne est une monarchie catholique,
    La France est une république déchristianisée dépourvue de ses valeurs.
    Vous avez donc la réponse !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      25/07/2013

      Jeanne une toute petite remarque, la France est certes déchristianisée et soit-disant laïque mais elle est sutout en cours d’islamisation forcée.
      Voyez le nombre de mosqués qui se construisent par an.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/07/2013

      tenez également compte du fait ethnique ( racial étant désormais prohibé, utilisez le mot ethnie ) qu’en Galice, vous êtes dans une Province Celtique et pour tout dire quasiment indépendante du pouvoir madrilène …

      Répondre
    • acontresens

      25/07/2013

      C’est surtout que l’Espagne a acompli sa reconquista , chose qu’on ne pourra plus jamais faire à l’heure actuelle, car trop barbare de massacrer tout les musulmans comme ils ont fait à l’époque.
      En gros on est foutu

      Répondre
  11. verdad

    25/07/2013

    Camarades,
    vous n’avez certainement pas vécu les années Rouges, telles qu’elles se déroulaient en
    Union Soviétique.
    Cela débutait systématiquement par la propagande désignant les ennemis du Peuple,
    Les traitres qui vendaient la Patrie Socialiste Soviétique au Fascisme International
    dont Trotski était l’Agent.

    C’est ainsi

    Répondre
  12. verdad

    24/07/2013

    QUI PRES DE NOUS SERVIR CONSIDERENT AUTRE CHOSE

    A FAIRE CE QU ‘ ILS DOIVENT LACHEMENT SE DISPOSENT

    c’était au singulier, ça se dit aussi au pluriel

    Répondre
    • Roban

      28/07/2013

      verdad, relisez ma réponse à votre 1er commentaire, vous êtes complètement hors sujet !

      Répondre
  13. banro

    24/07/2013

    « Ce n’est plus un pays de droit, mais un pays d’arbitraire, glissant sur la voie d’un totalitarisme qui ne dit pas son nom, … C’est un pays au bord du chaos et du précipice. »
    C’est tellement vrai !
    Et comme « On ne fait pas de révolution avec des gens bien élevés » il faudra que l’on se montre mal-élevés pour inverser la tendance.

    Répondre
  14. Oeildevraicon

    24/07/2013

    « On ne fait pas de révolution avec des gens bien élevés » résume bien la situation.

    Vous et Polémia avez parfaitement raison, car lorsque l’on est plus d’1 000 000 de personnes dans la rue, que l’on subit les provocations exercées par la police de manuel gaz, on ne se détourne pas des matraqués en disant que ce sont des « extrémistes de droite »…
    Non on ne se détourne pas, mais on demande aux
    900 000 personnes qui sont là à vous écouter béatement d’aller voir ce qui se passe du coté des opprimés.

    Voilà toutes la différence entre « des gens bien élevés » et la racaille des banlieues.
    Au rythme ou cela se répète, on n »est pas prêt de sortir la tête du (caca).
    Le vrai leader, capable de faire comprendre aux « biens élevés » qu’il est plus que temps pour eux de se dévergonder, n’a pas encore reçu la mise à jour de son logiciel.

    r

    Répondre
  15. Lefort Robert

    24/07/2013

    Tout cela était prévisible.Tout cela avait été annoncé, dit et répété à longueur d’années, durant des décennies.tout cela est lié directement à l’immigration massive musulmane importée par nos Présidents de la République depuis 1962.Tout cela s’est continué pendant des décennies grâce à la bêtise et à la lacheté d’une classe politique tous partis confondus,unie dans la décadence de la France. Vous n’avez encore rien vu.Le pire est à venir parceque le présent et l’avenir sont verrouillés par les destructeur du peuple Français.

    Répondre
  16. HansImSchnoggeLoch

    24/07/2013

    Avant que la situation ne s’améliore elle doit impérativement empirer. Ce n’est qu’au moment où le lisier touchera les lèvres des citoyennes et citoyens actifs de ce pays qu’un sursaut salvateur pourra inverser la tendance.
    Le site Polémia dans un de ses articles « On ne fait pas de révolution avec des gens bien élevés » résume bien la situation.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/07/2013

      ce Gouvernement est aux abois …. il vit ses derniers jours, avant un gouvernement de rassemblement des gauches … comme si ceux là avaient été adroits

      au Palais Boubon, pour répondre à David Doudet ,Manuel Valls, Commissaire Politique du Peuple, éructe sa haine anti-fasciste en lieu et place de Taubira la Passonaria de Guyane , qui vient d’être mise ipon par le judoka !

      l’empâté Claëys essaie de sauver le « petit nantais » du ramollissement dans la tisane de la commission d’enquête parlementaire

      Valérie Pompadour-Trierveiler va être soumise  » à la question ordinaire des juges  »

      etc …

      que des choses réjouissantes

      Répondre
    • Bryan Travis

      26/07/2013

      Ou bien, il y aura un Terreur, version 21ieme siecle. Les francais haissent le changement mais qu es ce ils aiment une revolution.

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)