Vers une civilisation du blasphème ? L’AGRIF s’insurge.

Posté le 16 février , 2015, 2:53
5 mins

f68bc1606a499c66a1eabd66e99d6817_L
Communiqué de l’AGRIF 

Le devoir obligatoire de respect du blasphème et des blasphémateurs : c’est ce que certains dangereux fanatiques ultra-laïcistes, utilisant dialectiquement l’abomination des crimes des fanatiques islamistes, veulent désormais imposer ! 

On a entendu déverser pareille incongruité avant-hier dans certains médias après qu’au Danemark un terroriste musulman, avant d’aller perpétrer un nouvel assassinat antisémite, ait lui aussi suivi l’exemple de Mahomet, tel que rapporté dans les hadîths. En effet, ce dernier fit tuer deux poètes juifs s’étant un peu moqué de lui, et aussi la poétesse Asma Bint Marwân et enfin, pour quatre vers d’ironie, le vieillard Abû Afak. Il faut mesurer l’énormité, « à faire hennir les constellations » comme aurait dit Léon Bloy, consistant à imposer (donc à punir les contrevenants) le devoir de respect de l’irrespect et donc l’interdiction de blasphémer les blasphémateurs !

Cela rappelle ceux qui professent qu’il n’y a pas de vérité mais qui fulminent contre ceux qui ne croient pas que c’est la vérité !  Qui ne le voit ? On est en train de passer du droit au blasphème à l’obligation extravagante de le respecter, de ne pas en exprimer de l’aversion, du dégoût, de la répulsion alors qu’il prend si souvent les formes de l’obscénité la plus abjecte, du déni le plus total du respect de la dignité humaine.

C’est là un processus fondamentalement liberticide ! Comment ne pas rappeler que tous les systèmes totalitaires persécuteurs et exterminateurs (jacobins, jeunes-turcs, nazis, communistes) ont conditionné les masses avec un  grand emploi de la dérision blasphématoire antichrétienne ou antijuive et systématiquement aussi en bafouant le sens sacré de la dignité de l’homme.

Plus encore, les pires abominations de la torture que l’être humain déshumanisé peut inventer ont comporté souvent contre les croyants l’usage systématique de l’obscénité blasphématoire  la plus sadique. Il en fut ainsi par exemple entre 1949 et 1953 en Roumanie dans l’enfer du « laboratoire » concentrationnaire de Pitesti où fut développé un procédé de destruction intégrale de l’homme par robotisation des victimes qui survivaient. On vérifiera cela en se reportant par exemple à la page 457 dans « Le livre noir du communisme » (Ed. Robert Laffont, ou pages 486 et 487 dans la collection « bouquins »). On y verra qu’en matière de composition ordurière et d’injures sur la Sainte Vierge et sur le Christ, la réalité était très exactement la même que celle plus tard dessinée ou écrite, et sans cesse obsessionnellement reproduite dans Charlie-Hebdo.

Aussi, le devoir de respect n’implique-t-il pas de conserver la mémoire de tous ceux qui ont péri à Pitesti et dans tant d’autres enfers sous les tortures dont les bourreaux devraient conjuguer le sadisme et le blasphème. Ce devoir de mémoire s’ajoute à tout ce qui nous interdit de nous soumettre à l’injonction de respecter ces blasphèmes par lesquels on accompagnait les affres des croyants torturés.  Faut-il le préciser, ce serait bien déchoir que de retourner des sarcasmes de même acabit aux blasphémateurs. On ne peut avoir pour eux qu’une triste commisération. Mais ce n’est pas à nous de juger s’ils ne savent pas ce qu’ils font.

L’AGRIF est fidèle à sa vocation de défense des Français quelle que soit leur religion et des chrétiens quelle que soit leur origine. Mais elle combat aussi tout ce qui porte atteinte à la commune humanité des hommes dont les fondements sont le respect de la vie, de la dignité, de la vérité, et de la liberté. Elle proclame la liberté, le droit et le devoir de ne pas se soumettre à la dictature liberticide d’une infernale sacralisation du blasphème.

Bernard Antony,
Président de l‘AGRIF 

24 Commentaires sur : Vers une civilisation du blasphème ? L’AGRIF s’insurge.

  1. BONSENS

    19 février 2015

    C’est tout ce que l’on a à proposer pour le bien vivre ensemble ?
    Je suis un enfant de la même République et à moi, elle m’a appris, du temps où elle éduquait encore, que la liberté, quelle qu’elle soit, s’arrêter là où commence le droit de l’autre ou l’irrespect de l’autre.
    Suis-je encore dans la même république ?
    L’intolérance est-elle de limiter la liberté d’expression ou d’user de cette liberté sans limite pour railler l’autre ?
    Quand l’expression ne sait plus user que de caricature déformée nous sommes dans du militantisme anarchique, sans loi, sans éthique et forcément cette expression sans limite devient elle-même de l’extrémisme.
    De l’extrémisme contre de l’extrémisme, ça s’appelle la guerre des idées et certainement pas un appel au bien vivre ensemble.
    Quand donc retrouverons-nous un peu de bon sens ?

    Répondre
  2. jayjay.nc

    17 février 2015

    Une réponse éclairée et républicaine nous vient du grand rabbin de France, Haïm Korsia: « Si quelque chose est blasphématoire pour moi, je ne le regarde pas. » « Si vous commencez à dire liberté de la presse mais , le mais est coupable. Il n’y a pas de mais . Liberté d’expression et liberté de la presse sont des fondements de notre démocratie. »
    Tout est dit. Allez, gens de l’AGRIF, encore un petit effort.

    Répondre
    • brandenburg

      17 février 2015

      Votre commentaire est d’une stupidité sidérante même si vous en êtes très vaniteux,les deux allant toujours ensemble d”ailleurs.Pour vous répondre,je me conterai d’une réponse de Napoléon à un de ces proches qui lui demandait ce qu”était pour lui,la révolution:”vanité”!PS j’ajoute un conseil de lecture du récent livre du grand linguiste Alain Bentolila :Pourquoi sommes-nous devenus si cons” et vous laisse généreusement le soin de donner vous-même la réponse!:”

      Répondre
  3. VERITAS

    17 février 2015

    Profanation du cimetiere juif de sarre-union .
    Cet incident est totalement ignoble et doit être condamné .
    Tout comme celui-ci-dessous dont les médias et les politiciens ne parlerons pas et surtout pas notre premier ministre

    ISRAEL 2015
    Israël : un cimetière chrétien profané
    ________________________________________

    Le 3 février dernier, l’administration du kibboutz Ahihud, situé sur le territoire du village d’al-Barba (à l’est de la ville d’Acre, en Galilée) a pris la décision de construire un enclos à bétail et s’est, pour ce faire, approprié l’enceinte d’un cimetière chrétien. Dès le lendemain, des camions apportaient de la terre pour en couvrir l’enceinte. Karayim Sakas, militant des droits de l’homme, a protesté devant une telle profanation : « Les chrétiens des villages voisins ne toléreront ce nouvel acte de vandalisme et la profanation de la mémoire de leurs ancêtres disparus. À cette fin, et tous ensemble, nous allons faire appel aux organismes chargés de faire appliquer la loi et aux tribunaux civils pour porter plainte contre l’administration du kibboutz. Nous espérons que non seulement, ces organismes mettront un terme aux agissements de ces profanateurs, mais qu’elles l’obligeront à remettre en son état original et digne ce cimetière ».
    Source : provoslavie.ru (9 février)

    Répondre
  4. Jaures

    16 février 2015

    Bernard Antony a raison. Rien ne l’oblige à acheter Charlie Hebdo ou regarder les Guignols de l’Info.
    Maintenant, si au nom de telle persécution dont fut victime telle religion ou telle idéologie on ne peut plus s’en moquer autant interdire définitivement l’humour et la dérision.
    Et puis où commence le blasphème ? On se souvient que le chevalier de La Barre en 1766 fut torturé, décapité puis brulé pour impiété et blasphème alors qu’il ne s’était pas découvert au passage d’une procession.
    Certes, certains s’étaient servis de l’affaire pour régler quelques comptes mais, justement, si l’on revenait à l’interdiction du blasphème, combien de délits d’opinion trouveraient refuge derrière celui du blasphème ?

    Répondre
    • brandenburg

      17 février 2015

      cou ,cou,le revoila,levé aux aurores comme un guetteur infatigable et répétant toujours le même cri d’alarme:le France est en danger,la vraie France,républicaine,socialiste et laïque qui a toujours fait faillite mais l’honneur est sauf:plutôt mort que plus républicain.N’ayez crainte,c’est en bonne vois avec votre culture de mort:oui,soyez rassuré,vous mourrez!

      Répondre
      • euréka

        17 février 2015

        lol c’est vrai que Jaurès c’est la sentinelle infatigable..
        Toujours à guetter le non-politiquement correct.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          17 février 2015

          mieux que cela , il a des prétentions à être notre Directeur de Conscience, et même à s’ imposer dans cette fonction sacerdotale ( car pour lui il s ‘agit d’un sacerdoce ) , ce qui est , avouons le, très curieux venant d’ un a-religionnaire ( l’ a étant privatif ! )

          Répondre
          • brandenburg

            17 février 2015

            Vous avez raison mais n’oubliez pas une chose :les athées sont tellement fascinés par les religions,aujourd’hui l’Islam,qu’ils les plagie:les Francs maçons sont divisés en “obédiences” comme les ordres religieux,leur chef est “un grand maître-idem,leurs réunions sont des convents-comme couvent;ils s’appellent “frères” comme les religieux mendiants;ils ont des rites d’initiation-comme les Sacrements;ils excommunient les déviants-idem;ils prétendent venir du “Grand Orient-l’Egypte comme Moïse;ils se veulent universalistes-catholiques,etc,etc!Là où cela deviendra drôle c’est quand ils créeront un Calife,des Ayatollahs,des muftis,des imams,etc!

    • Boutté

      17 février 2015

      La Barre avait un passé très éloquent en l’occurrence et en avait fait son faire valoir , comme Sade plus tard . Comme on ne parlait pas suffisamment de lui à la Cour il fît de la surenchère qui a fait que , depuis , chacun ou presque le connaît et s’y réfère .

      Répondre
      • Jaures

        17 février 2015

        Etes-vous en train de dire que La Barre méritait largement d’être torturé, décapité et brulé (je rappelle que la condamnation a été prononcée sur les faits suivant: “avoir chanté des chansons irréligieuses” et “ne pas s’être découvert au passage d’une procession du Saint-Sacrement”) ?
        Etes-vous pour qu’on remette à l’honneur ce type de châtiment pour ceux qui commettraient ce “délit” ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          17 février 2015

          ce sont les ” risques du métier ” [ici de vouloir faire parler de soi pour un aristocrate libertin : refus de se découvrir dans la rue devant le Saint Sacrement ] ; remarquons que là où s’ applique strictement la chari’a les trafiquants de drogue sont punis de mort car ils commettent un ” délit ” contre les préceptes … religieux … ainsi un français d’origine juive Serge A. chimiste qui fabriquait de l’ ectasy ( une drogue particulièrement létale ) a été condamné à mort et que tout ce qui constitue les ” salons ” parisiens fait le forcing, auprès des autorités françaises pour qu’ il purge une peine de prison en France … cet homme, qui n’ était pas sans ignorer les risques qu’ il faisait courir aux ” consommateurs “, a donc tué d’ autres hommes pour son seul profit et la loi du talion devrait ” logiquement ” lui être ‘ appliquée

          Répondre
          • Jaures

            17 février 2015

            “Vouloir faire parler de soi” est donc selon vous suffisant pour mériter torture et mort ?
            Direz-vous que les 21 coptes décapités n’ont fait qu’encourir “les risques du métier” ?
            Vendre de la drogue et ne pas s’incliner devant une procession sont pour vous des faits comparables et également répréhensibles ?
            J’ai parfois du mal à suivre votre tournure d’esprit. Cynisme ? Relativisme mal assimilé ?

          • brandenburg

            17 février 2015

            Encore vos lieux-communs t un “amalgame” trompeur pour faire pleurer margot comme ce vieux crétin et érotomane ‘hugo entre ceux que vous et vos ancêtres “intellectuels” haïssaient-c’est beaucoup dire pour un Saint Just qui s’exclamait “il me faut encore dix mille têtes”-coupaient en effet les têtes à tour de bras-environ 15 000- sur la place de grève, grâce à la “Sainte guillotine,” devenue de ce fait place de la concorde puisque tant de sang y avait coulé,tous ceux qui n’avaient pas compris qu’un monde nouveau avec des lendemains qui chantent et un avenir radieux les attendaient,tandis que le Chevalier de la Barre était volontairement un transgressif et provocateur conscient et pré-révolutionnaire dons les mains étaient souillées de sang “prophétiquement” et des pauvres coptes innocents et sur leur terre depuis 2 000 ans mais qui avaient le tort d’être fidèle à leur religion-celle que vous haïssez et persécutez toujours mais pour le moment de façon plus douce mais tout aussi totalitaire et qu’en tout cas vous ne protégez pas et même les traitez de “fachos” sans rien connaître de l’ histoire de ce mouvement que je connais par coeur comme je l’ai été moi-même “de salon” par surcroît”, prouvant que vous êtes indécrottables dans votre haine pour tout ce qui vous dépasse et il y en a beaucoup tant c’est facile:égalité par le tranchement ou le bourrage de têtes!PS 1 Si vous n’êtes pas capable de comprendre une phase longue,relisez vtre cher Montaigne! PS 2 je suis gaulliste et de gauche en plus mais pas de la vôtre “oeufs de lumps” en attendant le caviar ou celle de mollet et mitterrand qui coupait allèfrement les têtes des fellaghas alors que moi èà 14 ans,je descendais dans la rue pour défendre le droit des algériens à disposer d’eux-même puis contre l’oas;PS 3 un de vos “chers ennemis” a écrit que j’étais “appointé” par Poutine alors qu’en tant que gaulliste fidèle je suis partisan d”une Europe des patries de l’atlantique au pacifique”!

          • Jaures

            17 février 2015

            brandebourg, vous répondez sans même avoir lu mes posts.
            Où ai-je écrit que les coptes seraient des fachos ? Où ?
            Mon allusion aux coptes était en réponse au post de Quinctius disant que La Barre aurait été victime des “risques du métier”.
            D’ailleurs en ce sens vous ne valez guère mieux, qui parlez de La Barre comme ” avec prophétiquement les mains souillées de sang”. A ce compte, le Christ méritait cent fois la croix puisqu’en son nom on commit les pires exactions durant des siècles. La Barre n’a lui promulgué aucune doctrine.
            La notion de culpabilité prophétique est intéressante. Gageons qu’elle devrait inspirer pas mal de tyrans tortionnaires.
            Mais ce que je retiens de tout cela c’est que les victimes d’exactions n’émeuvent que ceux qui en sont proches.
            Les discours que je lis ici sur La Barre montrent qu’il ne suffirait pas de beaucoup pour que les bourreaux d’hier se réincarnent promptement et avec le même zèle.

          • brandenburg

            17 février 2015

            Comme d’habitude vous trichez et changez de sujet avec votre rengaine obsessionnelle anti catholique!Ai-je dit que vous aviez dit que les coptes étaient des fachos?Nulle part:c’est tellement stupide que j’ai la charité de vous croire incapable de telles âneries::C’est votre plus cher ennemi jacky social qui m’a traité de facho de salon et jay d’infiltré payé par Poutine!Je l’ai écrit noir sur blanc sans citer les pseudonymes lâches qu’ils emploient mais maintenant c’est clair!Vous êtes un manipulateur bas de gamme et comme d’habitude vous vous contentez de lieux-communs sur les fleuves de sans qu’auraient fait coules les chrétiens.Mais où avez- vous les yeux?Où sont les fleuves de sang sinon dans les pays néo-païens comme la révolution française et ses guerres -entre 1 à 2 millions de morts français sans compter ceux des adversaires-,le communisme-environ 100 000 000 de morts avec staline et mao,,le nationalisme-socialisme avec une quarantaine de millions de morts,le social-libéralisme français avec 8 millions d’enfants assassinés dans le sein de leur mère,environ cent millions dans le monde et maintenant l’euthanasie que vous soutenez bien sûr,l’eugénisme à venir dont vous êtes partisan:c’est vous qui avez du sang sur les mains et aussi votre père spirituel,le Chevalier de la Barre.Pour allez plus loin,lisez-donc le livre de Gaston Bouthoul “la polémologie” paru en petite bibliothèque payot où se référant à une source anglaise et donc protestante d’un historien,il montre que les deux siècles les moins sanglants de l’histoire sont le douzième et le treizième grâce à “la trêve de Dieu” imposée par l’Eglise sous peine d’interdits et d’excommunication!Quant à votre catéchisme anticlérical,c’est un monceau de mensonges imposés par “une école de la république” en failliyte!

          • quinctius cincinnatus

            18 février 2015

            écoutez @ Jaurès vos amalgames sont devenus lassant : les Coptes, pauvres gens du Peuple, ont été décapités parce qu’ ils ont refusé de se ” convertir”, LaBarre, aristocrate libertin, a été supplicié parce qu’ il ” BRAVAIT ” la ” Religion ” … ce n’ est quand même pas TOUT à FAIT la même chose … non ?

          • Jaures

            18 février 2015

            Refuser de se convertir ou refuser de se soumettre à la religion dominante ne sont-ce pas là des attitudes comparables ?
            En tout cas, les réactions des tortionnaires sont elles en tout point semblables.
            Ceux-ci ne font pas grand cas de vos nuances subtiles.

  5. quinctius cincinnatus

    16 février 2015

    nous avons eu droit à deux ” révélateurs ” qu’ on peut qualifier d’ historiques :

    – le premier, ce sont les propos tenu par Dumas

    – le second, c’ est la ” profanation ” du cimetière israélite de Sarre-Union, par des ” ados ”

    qui montrent on ne peut plus clairement que Valls est un MONO-MANIAQUE de l’ anti-sémitisme à toutes les sauces, ce qui, par effet boomerang, est loin d’ être un ” plus ” en faveur de nos compatriotes Israélites

    décidément il n’ y a pas un ” socialiste ” pour racheter ( intelligemment ) l ‘autre, ce qui s’ explique assez facilement : Mitterrand avait lui connu la guerre et pas seulement l’ Histoire qu’ on avait par la suite enseignée et Valls n’ a pas les ” nerfs ” pour tenir la Fonction

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      16 février 2015

      Il y a quand même un mieux.
      A Carpentras le FN était finalement blanchi pour le saccage de tombes israélites, finalement attribué à une jeunesse dévoyée, dont le mobile retenu ignora l’antisémitisme pour ne conserver que la célébration de messes noires dans le carré du cimetière juif.
      Dormez en paix, on veille sur vous…

      Répondre
  6. Bistouille Poirot

    16 février 2015

    L’AGRIF, l’une des associations qui lutte contre le racisme et la plus représentative de celles qui s’opposent au racisme anti blanc…. Une opposition à la haine en raison d’une appartenance à une Nation, une race ou une religion.
    La voilà abonnée aux colonnes de notre publication comme “Jaurès” l’est aux commentaires de ses articles. M’avez vous vu m’en plaindre sinon pour regretter les excès de quelques uns de nos collègues? Je serai prêt à parier que la présence de cet homme est imposée pour ajouter à des échanges intéressants le sel gris et non raffiné issu du marais qu’il habitait il y a si peu pour lui donner le piment que tout chlorure de sodium s’interdit. Je n’aurais pas le mauvais goût d’y associer ses détracteurs tant la couche d’immondices était épaisse mais presque….
    J’ai déjà eu l’occasion de commenter le précédent article de B.Antony. Il est de retour avec “La Civilisation du Blasphème”. Alors Monsieur, sachez que je n’ai jamais été Charlie, et même pas l’ombre d’une seconde. Je ne me permettrai jamais de l’interdire à ceux qui veulent en être mais seulement à ceux qui voudraient les priver de ce droit. Je n’ai pour ma part jamais blasphémer une religion ce qui ne m’interdit pas de m’en faire une opinion quand d’autres auraient besoin d’un crayon plutôt que d’un pinceau. Sans compter que dans un cas comme dans l’autre le pouvoir d’arrêt de ces instruments reste faible et le calibre bien inférieur au 9 mm ou au 11/43.
    Vous êtes donc prié de ne pas mettre vos doigts sur ce genre clavier vous risqueriez d’en recevoir le couvercle.
    RESTEZ-EN A LA MISSION PREMIERE DE L’AGRIF QUI LUI VA COMME UN GANT et ne lui affectez pas de missions supplémentaires au gré de l’actualité sauf à les soumettre à l’avis de votre assemblée générale.
    Commentez votre intervention, serait déjà vous donner une importance que le fonds développé ne mérite pas. La forme même y est insipide et animée d’un faux intellectualisme digne d’un salon parisien.
    Ce que je crains par contre, ce n’est pas le contenu de vos articles mais la fréquence de leurs apparitions qui viennent contrarier celles de sujets autrement plus intéressants. Je me réfèrerai à l’insistance de vos ouailles qui dans un congrès du FRONT NATIONAL (auquel vous apparteniez et à qui vous devez votre qualité d’ancien député européen), me proposaient de sélectionner ma candidature à la condition que j’en choisisse quatre parmi celles de votre liste pour devenir l’un des 100 membres du Comité National de l’organisation !!! 4 conte 1, on peut y penser fugitivement mais mettre en route une pareille infamie…. La FRANCE, sa FORCE et la VIE qu’elle défend auront raison de tous nos adversaires.

    Répondre
    • brandenburg

      17 février 2015

      rien compris!

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 février 2015

      oui, c’ est bien à ce genre de prise de positon que l’ on voit que ” LaDroite ” ne fait que rebondir puis ” surfer ” sur ce que lui IMPOSE le Media et l’ ACTUALITE comme si , et c’ est hélas le cas, elle n’ avait plus le fond intellectuel nécessaire pour formuler clairement une pensée conceptuelle et holistique de sorte que chaque ” évènement ” devient pour elle un exercice dans lequel elle doit être présente sous peine de ne pas exister … le ” certif ” d’ avant 60 permettait au moins à ses possesseurs d’ avoir à la fois une pensée analytique et des capacités de synthèse

      P.S. pour ce qui est de certaines ” interventions ” à forte connotation sexuelle ( et même plus souvent anale ) je suis de votre avis , les ” 4 V² ” devraient au moins en limiter l’ expression si on peut parler d’ expression , disons plutôt les ” déjections ” qui n’ amènent rien [ à la solution des problèmes qui sont les nôtres ]

      quant à @ Jaurès il nourrit surtout le débat … ” religieux ” et il ne manque pas d’ interlocuteurs ” blasphémateurs ” des Religions qui ne sont pas la leur ! c’ est notre petit père Combe qui ” du passé n’ a pas su faire table rase “

      Répondre
      • brandenburg

        17 février 2015

        Tout-à-fait d’accord avec vous sur tous les points!Les “déjections” ne sont que le fait d’une intelligence défaillante qui croit trouver dans la scatologie une pensée qu’elle n’a plus depuis de Gaulle!Alain Bentolila:”pourquoi sommes-nous devenus si c….”?A cause de l’école “républicaine”!

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)