Vous avez dit : « mixité sociale » ?

Vous avez dit : « mixité sociale » ?

On le sait, socialisme et démocratie ne font pas bon ménage.

Les gouvernements successifs de M. Hollande en sont la preuve, s’il en était besoin. Difficulté à dialoguer avec les partenaires sociaux, avec les agriculteurs, répression sévère des manifestations pour la défense de la famille en 2013, recours répété à l’article 49-3 à l’Assemblée nationale…

Après avoir voulu forcer la main des maires pour accueillir des migrants dont les Français ne veulent pas, la dernière idée en date de M. Valls consiste donc à imposer la mixité sociale dans les villes, via la dictatoriale loi SRU. Par l’intermédiaire de son ministre de la Ville, Patrick Kanner, notre ayatollah de la mixité nous fait savoir son intention de préempter des terrains pour obliger les élus locaux à accueillir des logements sociaux sur leur commune.

Tout cela ne serait pas si dramatique si tout le monde s’entendait sur les mots et surtout sur ce qu’ils cachent.

Quand les édiles socialistes parlent de mixité sociale, les Français comprennent mixité ethnique – et ils comprennent bien !

Chacun le sait, Manuel Valls a découvert ou fait mine de découvrir dans sa commune d’Évry, il y a déjà quelques années, que la concentration de populations immigrées était facteur de problème ; il se plaignait alors de ne pas avoir assez de « blancos » dans ces cités…

Eh oui, Monsieur le Premier ministre, mais vous prenez peut-être le problème à l’envers. S’il n’y a pas assez de « blancs », c’est peut-être parce qu’il y a trop des « autres » et que les vilains Français ne veulent pas vivre dans votre merveilleux monde de la diversité.

Quand le ministre de la Ville a annoncé que le gouvernement préempterait les terrains, donnerait lui-même les permis de construire, et réserverait près de la moitié des logements à un « public prioritaire », on prend la mesure de l’esprit de concertation entre les décideurs nationaux et les élus de terrain.

Quoi qu’il en soit, Messieurs les promoteurs du grand melting-pot, soyez certains que, si vous avez aujourd’hui le pouvoir d’imposer aux communes de recevoir des populations étrangères qu’elles ne veulent pas, vous n’aurez pas pour autant la possibilité de retenir les Français qui ne resteront pas dans vos charmantes cités en voie de libanisation. À moins que vous leur interdisiez de déménager, une idée à creuser pour finir votre mandat…

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • Seppidalsace Répondre

    Juifs et Arabes sont sémites – alors qu’ils se mixent entre sémites – qu’ils donnent l’exemple ! d’avance, Bravo !

    30/09/2015 à 18 h 37 min
  • Jaures Répondre

    Quoi ? Que dit cet article ? Que seuls les immigrés ou leurs descendants ont des revenus insuffisants pour accéder au secteur privé ?
    Il n’y aurait en France aucun chômeur non issu de l’immigration ? Pas le moindre smicard ou travailleur à temps partiel ?
    Nous sommes donc un véritable pays de cocagne !

    30/09/2015 à 17 h 40 min
  • Sylvain Drey Répondre

    Sachez que les européens ne veulent pas se mixer – faut respecter la couleur de chacun!

    30/09/2015 à 12 h 54 min
  • Rosenberg Répondre

    Tout le monde doit se mixer, sauf le Peuple élu qui ne peut se souiller !

    30/09/2015 à 10 h 15 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: