Vu sur le net

Posté le mai 25, 2013, 3:28
2 mins

Expatriation

Le site du Point met en ligne la lettre d’une étudiante de 20 ans, exposant à François Hollande ses raisons de vouloir s’expatrier. Le texte émane-t-il vraiment d’une étudiante ? Peu importe, il pose de bonnes questions et établit un constat juste : la génération de 68 a endetté la France et il appartiendra aux jeunes de payer la facture. Reste que l’expatriation et le déracinement qu’elle représente sont souvent plus douloureux que cette « étudiante » ne veut bien le laisser entendre.

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/pierre-antoine-delhommais/lettre-d-une-etudiante-a-francois-hollande-02-05-2013-1662146_493.php

 

La gentille villa de Bartolone

Le président de l’Assemblée nationale a fort peu goûté l’article paru dans le Canard enchaîné sur la valeur du petit bien immobilier – deux millions d’euros – qu’il possède aux Lilas, banlieue calme en Seine-Saint-Denis. Détail instructif : l’architecte qui l’a construite en 2003 a reçu la Légion d’honneur des mains de Claude Bartolone, qui lui avait par ailleurs confié divers chantiers lorsqu’il était ministre de la Ville ou président du conseil général de Seine-Saint-Denis…

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Visitez-la-maison-de-Claude-Bartolone-602549

 

Larousse et la manip sémantique

Le dictionnaire Larousse et le Petit Robert ont devancé la loi Taubira dénaturant le mariage, en modifiant leur définition du mariage avant même que le texte n’ait été définitivement voté. Nul n’est obligé d’acheter ces dictionnaires…

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/10/01016-20130410ARTFIG00807-mariage-gay-quand-les-definitions-des-dictionnaires-precedent-la-loi.php

 

Sur le site de Nouvelles de France, André Pouchet, ancien professeur de lettres, analyse le rôle de la sémantique dans la manipulation des esprits.

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/21-12-2012/la-neologie-au-service-de-la-manipulation-des-esprits

 

Une réponse à l'article : Vu sur le net

  1. Sancenay

    28/05/2013

    n’est-ce pas étrange de se présenter comme  » résistants catholiques » et de relayer le pur marketing quand ce n’est pas le cynisme de quelque pravda ?

    pardonnez-moi , mais ça fait plutôt « Printemps au bhv ou chez Tati. ».

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)