La Turquie doit intégrer l’UE !

Posté le février 06, 2005, 12:00
3 mins

J’en ai assez de voir dans cette rubrique vos lecteurs asséner comme une évidence que la Turquie n’a jamais fait partie de l’Europe et ne peut donc avoir sa place au sein de l’Union, qui s’intitule « européenne ».
La première évidence, à mon sens, est qu’une « union », quelle qu’elle soit, ne peut se faire qu’entre des gens qui ont la volonté de construire quelque chose ensemble et d’en accepter les « règles du jeu ».
Cela est si vrai que la Norvège, par exemple, qui, géographiquement, fait évidemment partie de l’Europe, a toujours refusé d’adhérer à l’Union européenne, parce qu’elle ne voulait pas en subir les règles.
Le Traité de Rome a réuni à l’origine six pays (France, Allemagne, Italie, Benelux) qui partageaient « une certaine idée de l’Europe » et la volonté de la promouvoir entre eux et avec tous ceux qui en accepteraient l’esprit et les règles, une zone de paix et de prospérité pour les décennies à venir.
C’est ainsi que, successivement, 19 nouveaux États, après une période plus ou moins longue pour se mettre en harmonie avec les « critères » fixés, sont entrés dans l’Union, en en acceptant les règles.
Mais, même dans le cas, exemplaire, du Royaume Uni, dont les liens avec le Commonwealth pouvaient faire craindre que les tendances « centrifuges » prennent le pas sur la volonté d’union, jamais la sincérité des nouveaux candidats n’a été mise en doute. Seuls les critères objectifs et les engagements formels ont été pris en compte. De la même façon, il n’a jamais été question de consulter les électeurs des États membres pour savoir si les peuples des nouveaux candidats « méritaient » d’être admis !
La vérité historique est que la Turquie est une puissance européenne à part entière depuis le XVe siècle. À ce titre, elle a noué des alliances avec les uns et les autres, participé à des guerres aux côtés des uns et des autres, signé des traités…
La Turquie, qui n’est pas plus l’empire ottoman que l’Allemagne d’aujourd’hui n’est le IIIe Reich, est officiellement candidate depuis 40 ans et a, sans doute, fait beaucoup plus pour « mériter » son adhésion que la plupart des derniers entrants.
Ceux qui, aujourd’hui, dans la sphère politique, agitent ce thème comme un épouvantail a des fins purement électorales « franco-françaises », misent sur l’ignorance et les peurs irrationnelles.
L’adhésion de la Turquie confirmerait, de la façon la plus éloquente, que l’Union européenne regroupe des nations qui, par-delà leurs différences et leurs oppositions passées, sont résolues à construire un avenir commun…

Jean Paul Dupuis
Caveirac (30)

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

Une réponse à l'article : La Turquie doit intégrer l’UE !

  1. Serge Garrigou

    01/02/2005

    En cette période de commémoration de la libération des camps de la mort, il y a 60 ans, je me pose la question suivante : Qui seront les prochaines victimes ? Si j’en crois les informations provenant des pays islamiques, ce seront les chrétiens et les juifs qui feront les frais de l’hégémonie islamique dans le monde. Au lendemain de l’attentat de 2001 à New-York, on a pu voir sur toutes les chaines de télé, le déferlement d’une joie malsaine dans tous les pays musulmans. Naturellement, dans les heures qui ont suivi, « on » a fait disparaitre des bulletins d’information, tout ce qui n’était pas « politiquement correct », mais je me souviens parfaitement de ces enfants des écoles coraniques qui criaient en riant « il faut tuer tous les chrétiens ». Alors, faut-il leur faciliter le travail en faisant entrer l’islam en Europe sous quelque forme que ce soit,sachant que ce n’est qu’une question de temps pour que sa fantastique démographie lui assure à plus ou moins long terme, la suprématie qui lui permettra de réouvrir les camps de la mort à notre intention. Peut être, dans quelques dizaines ou centaines d’années, les pays musulmans seront-ils civilisés ? On a bien attendu plus de deux cents ans pour que la chrétienté devienne « civilisée » !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)