Nos lecteurs ont des idées !

Posté le octobre 02, 2005, 12:00
6 mins

…………………………………………………………
Notre page Turquie en Europe
………………………………………………………….

J’ai été très touché par les multiples témoignages de sympathie et d’encouragement reçus à la suite de mes deux articles concernant la menace de l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. De nombreux internautes ont répercuté le message dans leur carnet d’adresses, certains à plus de 500 personnes. À ceux qui ne pourront venir à Bruxelles, je conseille d’adresser leur protestation au Conseil de l’Europe (Avenue de l’Europe, 67075 Strasbourg cedex – Fax : 03 88 41 27 45 – e-mail : [email protected]), soit par la poste, soit par fax ou courriel le 2 octobre. Adressez-la également à tous vos élus, aux députés européens, aux journaux, radios, télévisions…

Je remercie particulièrement un lecteur qui m’a envoyé un billet de cinq euros comportant, comme les autres billets de diverses valeurs, une carte de l’Europe au verso. Dans le coin en bas à droite de cette carte, apparaît une partie du continent asiatique, la Turquie, que notre lecteur a barrée au bic rouge. Et il me demande : “Que pensez-vous de mon truc ?”. Eh bien, cher Monsieur, je pense que votre “truc” est tout simplement génial ! Et je me prends à imaginer que tous les citoyens européens fassent de même sur tous les billets qui leur passeraient entre les mains, non sans inciter leurs amis et relations à les imiter. Pour peu que tout le monde s’y mette, quelques mois suffiraient pour que tous les billets en circulation portent cette marque écartant la Turquie de l’Europe. Ne serait-ce pas le référendum d’initiative populaire spontané le plus formidable qu’on n’ait jamais vu ? Et nul politicien ne pourrait lui faire obstacle !

Un peu d’histoire

Comme chacun sait, notre courrier des lecteurs donne librement la parole à nos abonnés, même lorsqu’ils critiquent vertement nos rédacteurs. En général, nous nous abstenons de polémiquer. Mais il m’est impossible de laisser passer les propos de M. François Lannes qui, me prenant à partie au sujet de mon article sur Oriana Fallaci, ose affirmer que “sans le christianisme, la civilisation occidentale n’aurait simplement pas existé”. Ce disant, il passe allègrement à la trappe la première grande civilisation européenne, la civilisation celtique, qui couvrit l’Europe de Dublin à Odessa et de Lisbonne à Venise, créa la plus performante métallurgie de l’Antiquité (1er âge du fer : Halstatt, 700 av. J.-C. – 2e âge du fer : La Tène, 470 av. J.-C.) et inventa la faux, la charrue, la moissonneuse, le tonneau, le pantalon et cent autres choses que le monde entier adopta. Elle créa en outre le druidisme, dont l’enseignement philosophique fit l’admiration de tous les Anciens. M. Lannes fait également fi de la remarquable civilisation des Étrusques, qui fit la prospérité de l’Italie pré-romaine et sans laquelle Rome n’aurait pas même pu naître. Il jette enfin aux oubliettes la civilisation hellénique, Héraclite, Platon, Socrate, Aristote, le siècle de Périclès, ses poètes, ses dramaturges, ses sculpteurs, ses législateurs et ses formidables architectes, qui couvrirent l’Europe de merveilleux monuments (quasiment tous les architectes de l’empire romain étaient des Grecs) et dont la basilique St Pierre-de-Rome elle-même recueillit l’héritage.

………………………………………………………………….
Le journal papier gratuit pendant 1 mois dans votre boite au lettre !
Abonnez-vous et abonnez vos amis : http://www.les4verites.com/lejournal.php
………………………………………………………………….

Mais non, pour M. Lannes, tout cela n’est rien : Jésus-Christ est apparu et, d’un coup de baguette magique, il a créé l’Occident ! C’est grotesque! En fait, M. Lannes n’a pas la moindre idée de ce qu’est une civilisation. Il ignore également ce qu’est une nation ou un peuple. Selon lui, c’est la France “chrétienne” qui bouta les Sarrasins à Poitiers, l’Espagne “chrétienne” qui mena la reconquista et la Pologne “chrétienne” qui fissura la citadelle communiste. Cette manière odieuse de confisquer le courage des peuples pour en glorifier une idéologie est indigne. C’est un sectarisme du plus bas étage !

La réalité, c’est que les peuples se servent de n’importe quoi pour conquérir leur liberté et s’allieraient au besoin avec le diable. Ils utilisèrent jadis le christianisme pour jeter bas l’oppression romaine. Au XXe siècle, ils utilisèrent le marxisme pour abattre le colonialisme. (Et dans les deux cas, ils ne réussirent qu’à échanger un despotisme contre un autre.) Enfin les Polonais, y compris les athées, utilisèrent le catholicisme pour faire échec aux Soviets. Mais la Pologne d’aujourd’hui se déchristianise aussi vite que l’Espagne depuis qu’elle est débarrassée de Franco. Puisse l’Europe savoir toujours indiquer au monde le chemin de la Liberté !

21 réponses à l'article : Nos lecteurs ont des idées !

  1. sas

    19/10/2005

    Le bras séculier de notre commissaire de la pensée(polotiquement correcte)….veille et tranche opportunément les….attaques personnelles Comme il y a 4 vérité sur ce site,il doit surveiller quatre fois plus et censurer d’autant… Sacré web va… sas qui n’aime pas être coupé…car chez lui RIEN n’est coupé… nb) et il ne supporte pas la censure pour les autres non plus.

    Répondre
  2. Florent

    18/10/2005

    A Gantelet, je signale que toute l’Italie est méditerranéenne dans son contour, et la présence des étrusques est bien attestée en Espagne, je vous l’assure. Ils sont donc bien plus méditerranéens qu’autre chose. Quant à savoir s’ils ont donné naissance aux basques, j’avoue l’ignorer. D’accord pour les origines celtes, mais à cette époque, la France n’avait encore aucune frontière précise, ce n’était pas encore la France. Et cela n’annule pas dix siècles de civilisation latine ultérieure. Pour le reste, tout à fait d’accord avec vous et ravi de voir, dans l’ensemble, une analyse aussi pertinente et cultivée.

    Répondre
  3. Gantelet

    17/10/2005

    Puis-je me permettre, cher Florent, de souligner que les etrusques sont moins du sud que vous ne le supposez. L’Etrurie, ce me semble, se situe plus au nord de l’Italie, qu’a son sud. Quant a leur presence en Espagne, elle est a prouver mais si les etrusques sont bien venus en Espagnes, il semblerait qu’ils soient a l’origine des basques (rappelons que le basque est une langue altaique, cas unique dans cette partie du Monde). De facon plus generale, je crois qu’il faut tout de meme etre moins tranche et ne pas chercher de tete de turc, si je puis dire: _ la France est un pays celte a qui on a fait croire qu’il etait latin: sa langue le prouve (du pseudo latin, en fait un point de vue bien de chez nous a la sauce romaine) ainsi que sa geographie (Paris se trouve bien au nord), son Histoire (premiere capitale de la France: Lyon, capitale des Gaules… pas des latins), ses amities (on parle beaucoup des relations franco-anglaise ou franco-allemande, plus que de ses amities vers le sud en fait) ou le regard de ses voisins sur soi (jusqu’au XIXeme, on trouve dans certains registres commerciaux anglais le terme de « nation franque » pour designer la France, les anglais ne s’y trompaient pas). _ le christianisme est la religion la plus equilibree du Monde: douce, charitable, elle n’empeche cependant pas l’activite economique et pose les bases de la separation du pouvoir politique du pouvoir religieux. L’amalgamme qui est fait ensuite est le fait de personnes incultes ou partisanes: ne pas confondre christianisme et catholicisme (s’il vous plait) et ne pas faire porter le chapeau aux chretiens pour les Croisades – desormais montrees comme une injuste agression – qui ne faisaient que repondre a l’expansion musulmane, autrement plus etendue et qui s’est continuee durant des siecle. Quant aux abus des religieux catholiques dans le passe, ils ne sont inscrits nulle part dans la Bible et sont surtout le fait de voyous a deguisement religieux. Rien a voir avec le message christique.

    Répondre
  4. Florent

    11/10/2005

    Encore une fois Pierre Lance commence plutôt bien, pour finir très mal.C’est à dire par l’antichristianisme primaire. Allez, je suis généreux, je lui rajoute un cour d’histoire supplémentaire gratuit. Des civilisations celtes nous avons certes hérité la charrue et la faux mais aussi les sacrifices humains et l’esclavge que réprouvait le christianisme. La civilisation étrusque est, comme vous l’avez dit, méditerranéenne ( Italie de Sud, mais ausssi Espagne ), hors, notre pays, la France je le rappelle, est devenu un pays septentrional, si je vous assure. Que vous vous en désoliez est un autre problème. Quant à la civilisation romaine, le christianisme ne l’a jamais détruite contrairement aux affirmations stupides du GRECE de Alain de Besnoit ( auquel vous vous réfèrez peut-être ce qui est votre problème )mais l’a au contraire préservé en en extirpant ce qui était mauvais ( les jeux du cirque entre autre, ah oui quand même! ). Voila, pour vous donner un autre point de vue et essayer de vous faire abandonner cette haine anti-chrétienne, ce dont je désespère. Enfin, pour se quitter sur une bonne note, je suis entièrement d’accord au sujet de la Turquie ( je l’ai déjà dit je sais ). Au webmasteur: qu’entendez-vous exactement par attaques personnelles? J’ai du mal à voir la frontière que vous y mettez et j’aimerai sincèrement et sans arrière-pensée le savoir.

    Répondre
  5. Webmasteur4V

    09/10/2005

    Alborg, Votre message était une succéssion d’attaques personnelles. Donc je ne l’ais pas validé.

    Répondre
  6. ALBORG

    08/10/2005

    AU WEBMASTER Répondez moi sincèrement je vous prie : j’ai l’ordinateur qui déconne de nouveau OU BIEN je viens d’être censuré pour la 2EME FOIS pour un message plus que normal dans la discussion que nous avons ?(cad qui n’a RIEN d’insultant tout en marquant un profond désaccord ) REPONDEZ MOI JE VOUS PRIE, CAR VOUS ME RENDRIEZ SERVICE. (Si c’est moi qui ai un problème, ça veut dire que mon PC N4ENVOIE QU4UN MESSAGE SUR 2 ou sur 3) D’avance merci.

    Répondre
  7. SAS

    07/10/2005

    A Mr LANCE…..vos lecteurs ont peut être des idées….mais ils n’ont pas de pétrole…. SAS

    Répondre
  8. TL

    06/10/2005

    au cas où vous ne le sauriez pas ce sont les romains qui ont envahi les gaulois, pas les chrétiens. La référence aux gaulois permet de se dédouaner du passé historique de notre pays, mais il convient de se rappeler que si les gaulois ont régné sur une bonne partie de l’europe, ce n’est pas de façon pacifique; donc le problème reste le même. cette référence historique est au mieux romantique, au pire, elle rappelle la référence d’un pays voisin à un peuple ancestral mythique et racialement pur, ce qui me parait dangereux. En fait nous sommes un mélange de tout celà, racines gauloises, apports romains, chrétiens, germains, et j’en oublie, mais le rôle civilisateur du christianisme est indéniable de par son apport intrinsèque et parce qu’il a permis la continuité culturelle avec l’empire romain ( cf renaissance carolingienne)

    Répondre
  9. sas

    06/10/2005

    L’ancien régime aura une vertue si il en est, celle d’avoir fait exploser la science,la musique , la culture,l’architecture…..fondement incontestables de nos acquits actuels…..bref sans eux…pas de nous….pauvre de nous. sas le reconnaissant

    Répondre
  10. COZE

    05/10/2005

    À Adolphos. Monsieur, si Église et pouvoir ont toujours été éloignés l’un de l’autre, pourquoi le comte de Boissy d’Anglas a-t-il proposé le 3 ventôse de l’An III (21 février 1795) un décret posant enfin la séparation des Eglises et de l’Etat ? Les méthodes de l’Église pour s’installer dans les esprits des européens d’autrefois, comme d’interdire les rites païens et détourner à leur avantage les plus résistants, s’allier avec des puissants favorisant son expansion et leur attribuant des terrains et des monuments, et j’en passe, lui ont permis de « sauver », comme vous l’écrivez, des monuments. Elle s’est même offert le luxe d’utiliser le talent des artistes pour en accroître la valeur. Alors votre conclusion est juste : on ne connait pas les celtes… justement à cause de l’Église !

    Répondre
  11. Adolphos

    04/10/2005

    « si les libéraux avaient eu des idées, depuis l’Ancien Régime, ça se saurait…’ Heu ? Constant ? Tocqueville ? Hayek ?

    Répondre
  12. bolick

    04/10/2005

    Sur le sens civilisateur :le coup des 35 heures pourrait être civilisateur si, aprés avoir permis une réorganisation, il serait ensuite possible detravailler plus sans être surtaxé. Vu ainsi, ni la droite, ni la gauche n’auraient le monopole de ce qui civilise. Autre exemple à mettre en oeuvre relatif au portage matinal des journaux en périphérie urbaine : considérer que les porteurs sont handicapés et que le positionnement des boîtes à lettres doit être optimisé… Ainsi une seconde phase avec un portage beaucoup plus efficace. Le problème est que le plus grand quotidien régional est aux mains d’un grand chrétien moralisateur et par conséquent aveugle quand à ce que civilise vraiment… L’exemple n’est donc pas prêt d’être donné.

    Répondre
  13. Bourbaki

    03/10/2005

    Houspillé par les siens, Pierre Lance est rentré dans le rang et ses articles récents fleurent bon la platitude des enfonceurs de portes ouvertes des 4 V. Je ne suis qu’à moitié surpris : si les libéraux avaient eu des idées, depuis l’Ancien Régime, ça se saurait…

    Répondre
  14. bolick

    03/10/2005

    Nota: en lieu et place de quelque chose de censé (castration-réduction)comme étape évolutive, le christianisme a mis quelque chose de complétement insensé : une mort totale suivie d’une résurection. Par là d’avoir faussé (interrompu même ? ) le sens du mouvement civilisateur.

    Répondre
  15. gaius

    03/10/2005

    l’idée du billet est bien .

    Répondre
  16. bolick

    03/10/2005

    Désolé, je ne peux pas faire beaucoup mieux sinon préciser qu’accepter une règression, une amputation, peut provoquer une avancée salutaire, civilisatrice. Ainsi le taureau pastoral castré se retrouve deux sous le joug et décuple ainsi sa force de travail. Ce qui permet l’émergence de l’agriculture. Il s’agit là d’une métaphore pour tenter de cerner le sens de ce qui est civilisateur, fait passer d’un pallier à un autre. Concrètement, expérimentalement, je teste actuellement l’amputation de ma force de frappe s’exercant habituellement sur un clavier 102 touches en ayant recours à UN clavier 20 touches (le Frogpad), peut-être DEUX lorsque l’expérience sera plus avancée.

    Répondre
  17. Adolphos

    03/10/2005

    « Ils utilisèrent jadis le christianisme pour jeter bas l’oppression romaine. Au XXe siècle, ils utilisèrent le marxisme pour abattre le colonialisme. (Et dans les deux cas, ils ne réussirent qu’à échanger un despotisme contre un autre.) » ??? Les citoyens romains (et tous les hommes de l’empire l’étaient depuis caracala) ont imposé le christianisme à l’Empereur. Mais il y toujours eut nette séparation entre clergé et pouvoir politique (c’est une des caractéristique du christianisme). Ou est cette idée de révolte contre l’oppression ? Par ailleur opposer christianisme et héllénisme est artificiel : sans héllénisme, pas de christianisme « et le Logos s’est fait chair ».. De plus aprés la chute de l’Empire, qui a sauvé cette culture antique, si ce n’est l’Eglise, justement ? Certes, il ne faut pas pour autant renier nos origines culturelles Indo Européennes (et PIE). Mais reconnaissez tout de même qu’on ne sait pas grand chose des celtes par rapport aux grecs et aux romains ! bolick, pas tres clair comme propos.. Sinon, l’idée du billet est génial ! 🙂

    Répondre
  18. bolick

    02/10/2005

    Le christianisme et son dieu descendu du Ciel représente ni plus ni moins « le Ciel qui nous est tombé sur la tête ». Ce Dieu incarné n’est ni plus ni moins que le Minotaure qui nous enferme dans son labyrinthe idéologique. Il nous conduit à prendre les armes, ne serait-ce que pour tenter de percer cette muraille qui nous enferme. C’est décivilisateur, militarisant… Les lignes suivantes sont pour préciser ce que j’entend par civilisation. Cela me met en porte-à-faux avec certains aspects de la pensée de Pierre Lance. …Néanmoins, ces deux mots associés (jumeau et peine de mort) inspire ma réflexion, laquelle stigmatise l’indivis, lequel fonde la République, notre conception atomique et, l’individu moderne. Comme une trilogie fondatrice, trilogie irréductible. Or, il me semble que ce qui fonde la civilisation, c’est la réduction de ce qui apparaît irréductible. Le mâle taurin symbolisait cette irréductibilité. Castré, il fait alors apparaître un jumeau. L’ensemble, les deux boeufs sous le joug, amorce une fécondité décalée : le champ de blé. Miracle de l’agriculture civilisatrice. Zeus et son pouvoir de vie et de mort est souvent apparu sous les traits d’un taureau. Dieu sur terre est Minotaure nous enfermant dans son labyrinthe idéologique, y dévorant l’enfance. Irréductibilité à laquelle met fin Hercule. Des travaux restés méconnus ont assimilé ce monstre biologique des Hauts-Plateaux de Crête à l’Halpha, plante servant à faire des cordages. Or Hannibal est arrivé à Cannes revêtu d’un manteau à base d’Halpha. Le terrible stérilisant sexuel (les décoctions d’halpha étaient réputées abortives) avait donc été réduit à de fines fibres, fil d’Ariane. Cette précision pour indiquer la mise sous contrôle de la référence au mythe. J’émets l’hypothèse qu’après la fécondation, une partie de nos cellules meurent. Ainsi la fin du sphérique et l’apparition de nos membres et doigts. C’est le sacrifice de ce qui peut apparaître comme un jumeau alors désincarné. Comme Zeus, nous naissons ensuite comme unité indivis, nous drapant dans cette illusion. Comme Zeus, nous sommes alors dotés d’un pouvoir de vie et de mort. Réduire volontairement ce pouvoir, c’est comme réaliser une auto-castration qui aurait pour conséquence de nous rapprocher de notre double, jumeau… Ainsi le lien que j’entrevois entre l’abolition de la peine de mort et la reconquête de notre partie perdue, jumeau, double divin, daïmon, muse… c’est comme on voudra. A mon sens, les accents gaulliens et la force de frappe renforce l’indivis, le fait de naître dans un monde hostile, monde pastoral. Ce n’est là qu’une étape. Il y a nécessité civilisatrice de renaître à l’esprit d’essence agricole. Texte tapé avec un réducteur de force de frappe : le frogpad, monoclavier à 20 touches.

    Répondre
  19. grepon

    02/10/2005

    Comme d’hab, Pierre LANCE se trompe. Les civilisations ou cultures pre-chretien (et non-islamiques aussi) qu’il veux faire passer comme de bonnes exemples…sont disparus. Les seules forteresses de la liberte qui reste aujourdhui sont les « red states » des Etats-Unis d’Amerique, ou une forte composante du vote gangnant est a associee, malgre la volonte desperee de Pierre LANCE, a la religion chretien. Moi aussi, en tant que athee qui devrait etre chretien de par mon education protestante au texas, trouve cela consternant, voir penible, mais…le voila, ca y est. Le salut de la liberte, de l’occident, depend encore une fois sur la croyance ferme dans la libre arbitre(idee quand meme biblique) chez…moi, et malgre nous. Si c’etait a moi de prendre, a nouveau, la liberte de l’Europe en mains, je proclamerait simplement, a propos de la Turquie, qu’un Europe forte, qui croit en elle(lui?) meme, pourrait integrer la Turquie et tout autre pays qu’elle voulait par l’application forte du principe encore plus fort qui est le libre arbitre. L’Europe qui se construit actuellement, se construit mechaniquement, sans ame. Ce n’est pas la peine de le defendre, ni, bien sur, de l’instrumentaliser pour ecarter la Turquie, quand son probleme c’est sa manque de respect, de respect quasi absolu, pour la liberte et la reponsibilite de l’INDIVIDU. D’une athee a une autre, M. LANCE, il vaudrait mieux que vous relisiez ce fou de Christ et des philosophes qui lui ont suivi. Cheers, -votre humble serviteur texan (Bwha ha hah hahahha!)

    Répondre
  20. davidmartin

    02/10/2005

    Désolé, mais c’est bien au nom du christianisme que les armées hétéroclites de Charles Martel détruisèrent l’armée abd-er-Rhaman , vainqueur des Wisigoths ariens, et le tuèrent le 25 octobre 732. Quoique vous pensiez du christianisme, c’est quand même lui qui a façonné une partie de l’Europe, l’autre partie ayant été forgée Rome.

    Répondre
  21. grandpas

    29/09/2005

    Cher Monsieur LANCE si je partage votre avis sur la Turquie,pourquoi critiquez vous autant le christianisme. Des hommes se réclamant de cette religion ont commis des monstruosités,mais je ne pense pas que les civilisations que vous citez,en soient exemptes. Nous avons toutes et tous des cadavres cachés dans nos placards. Pour les celtes,je suis déçu car,ils ne nous ont pas laisser la recette de la cervoise(SOIF!!!!!!!!!!). Bien à vous

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)