Pétition contre l’exposition de Jan Fabre au Louvre

Posté le 07 mai , 2008, 12:00
6 mins
Voir aussi :
– Entretien avec Christine Sourgins, Prise d’otage au musée du Louvre
Contre l’exposition Jean Fabre au Louvre par Guillaume de Thieulloy


Pétition au ministre de la Culture, Mme Christine Albanel,
et au Président Directeur général du musée du Louvre, M. Henri Loyrette,
Contre l’exposition de Jan Fabre au Louvre

    Madame le Ministre,
    Monsieur le Président Directeur général,

    L’exposition au Louvre des œuvres de Jan Fabre réduit l’art à une démarche provocatrice, qui choque délibérément le public, et porte atteinte à l’intelligence de l’art des plus grands maîtres.

    En effet, les dispositifs envahissants de cet artiste agressent l’œil et parasitent visuellement nombre de chefs-d’œuvre. Or, on ne regarde pas un Rubens comme une pub. Les conservateurs, dont une des missions est la présentation des œuvres, ont donc gravement failli.

   
Dans les textes de présentation, l’indigence le dispute au prétentieux, l’arbitraire au truisme : ils sont indignes d’une institution comme le Louvre et portent atteinte à sa crédibilité.

    Cette exposition manipule le public : en tournant en dérision le patrimoine, en le détournant, en le mélangeant avec « l’Art » très contemporain, hautement commercial et spéculatif, l’exposition de Jan Fabre entend désacraliser le « grand art », et montrer qu’il est une marchandise comme une autre… Est-il normal que le Louvre dévalorise ses propres chefs-d’œuvre pour cautionner la nouvelle politique de commercialisation de ses collections ?

    Cette exposition bafoue également les visiteurs étrangers, venus parfois de très loin pour admirer des œuvres d’une culture qui n’est pas la leur, et qui leur sont présentées dans un esprit de « carnaval ».

    C’est pourquoi je vous demande, Madame le Ministre, Monsieur le Président Directeur général :

1)de fermer l’exposition de Jan Fabre au musée du Louvre et de sanctionner les responsables, en mettant notamment fin aux fonctions qu’exerce au Louvre Mme Marie-Laure Bernadac, conservateur en chef, chargée de l‘art contemporain.
2)de mettre un terme à cette politique de détournement des musées d’art ancien au profit d’un Art contemporain bénéficiant déjà de multiples centres d’exposition, bref de respecter la diversité culturelle. Le public doit pouvoir librement choisir quel genre d’art il veut découvrir, sans se voir imposer les gesticulations d’un Art dit contemporain (qui n’est d’ailleurs pas tout l’art d’aujourd’hui).
3)de publier le coût de cette opération sur le site internet du musée du Louvre. En ces temps de restriction budgétaire, le contribuable est en droit de connaître l’usage qui est fait de ses impôts.

    Je vous prie d’agréer, Madame le Ministre, Monsieur le Président Directeur général, l’expression de ma haute considération.

POUR QUE VOTRE SIGNATURE SOIT JURIDIQUEMENT VALABLE MERCI D’UTILISER LE FORMULAIRE DISPONIBLE A CETTE ADRESSE :

petition
…………………..

(S’abonner à la newsletter des 4 Vérités Hebdo)

Partager cet article sur Facebook

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

14 Commentaires sur : Pétition contre l’exposition de Jan Fabre au Louvre

  1. mariemosaic

    5 juin 2008

    Je n’avais pas encore le temps de me rendre à l’exposition et je n’ai pu m’y rendre qu’hier et  y rester seulement deux heures. J’y retournerai donc avec le plus grand plaisir. J’ai fait des études de l’histoire de l’art suffisamment assidues et intéressées pour ne jamais avoir des notes (en licence) au-dessous de 16 (et deux fois 18)… Votre pétition est totalement ridicule car elle gomme le temps présent pour ne s’intéresser qu’au passé. Alors que Jan Fabre (dont on peut ou non apprécier la prestation) a pour préparer l’exposition, effectué d’innombrables allers-retours entre son pays et le musée du Louvre durant deux ans. Les matériaux qu’il utilise et qui vous déplaisent tant ont l’avantage d’être pour la plupart d’origine naturelle, et par ailleurs, ne l’oubliez pas, ont été très souvent utilisés par les peintres que vous paraissez tant vénérer, en particulier pour rehausser leurs palettes de couleur. Et il  adopte une position plutôt humble vis-à-vis de ces "anciens". La lecture attentive des cartels de ses installations permet de réétudier certains tableaux du Louvre et d’en découvrir d’autres, avec un regard neuf… La visite est d’autant plus intéressante!

    Votre pétition est nulle, et ne rime à rien.. A bons lecteurs, mes hommages…

    Répondre
  2. Anonyme

    4 juin 2008

    Pour ou contre l’expo de J.FAVRE au Louvre? BOF!..,il en faut pour tous; soyons tolérants. La fin du monde sera beaucoup plus affreux, lol…Pour moi, artiste, il y a longtemps que tout ses contrastes forts m’inspirent pour oeuvrer dans le trompe-l’oeil. Vous voyez tout peut être utile…et puis un artiste se doit de forcer à cultiver tout nos sens,non!…

    Répondre
  3. alonso

    18 mai 2008

    Ne vous en faites donc pas chers amis français, cette expo ne bouleversera pas l’ordre poussièreux règnant dans "votre plus beau musée du monde" établi dans votre "plus belle ville du monde"…Tout au plus vous amènera-t-elle à réfléchir sur la notion du beau et…du sacré.

    Non cette expo, beaucoup plus temporaire que vos certitudes estéthiques, ne fera pas chanceler les bien pensant de tous poils (si prompt à distiller leurs jugements). Peut-être vous fera-t-elle seulement entrevoir que les "Oeuvres" ne sont pas des vérités immuables mais plutôt des visions et des perceptions qu’il nous revient de remettre en question perpétuellement.

    Sur ce, chers amis du "grand", du "beau" et du "narcissisme clinquant", je vous salue bien.

     

     

    Un liégeois qui passait par là…………

    Répondre
  4. Le Veilleur

    17 mai 2008

    Cette exposition stupide est la conséquence logique d’une entreprise de démolition contre l’art traditionnel qui a pris naissance au début du XX°siècle, et que notre société a laissé prospérer, soit par veulerie, soit par ignorance, soit par insouciance, soit par intérêt. L’alerte avait pourtant été donnée dans les années 40, énergiquement et abondamment mais de façon trop isolée, par le peintre et écrivain d’art Léon Gard (leongard.com).

    Répondre
  5. delarbre

    12 mai 2008

    Nous ajouterons :

    1/ C’est le pdg du Louvre qui doit démissionner, car il a toléré ou décidé d’insérer les horreurs de Jan Fabre dans des

    collections anciennes et vénérables comportant une majorité de sujets religieux.

    2/ Il a ainsi insulté non seulement l’art et les visiteurs mais la religion chrétienne.

    3/ Aurait-il insulté pareillement l’art islamique ? Il n’aurait pas osé, sachant qu’il aurait pu provoquer un islamiste à organiser un attentat au Louvre.

    4/ Que pensent les responsables d’Abu Dhabi de ce mépris affiché des valeurs de notre civilisation ? Que nos

    oeuvres d’art seraient mieux à l’abri chez eux que chez nous où elles sont à la merci de barbares tournant en dérision

    n otre patrimoine et cherchant peut-être à donner plus de valeur marchande à l’art "contemporain" ? Pour le compte

    de qui ?

    Répondre
  6. vitruve

    11 mai 2008

    AVE
    La confrontation de chefs d’ oeuvres sublimes avec du caca et des sanies dans un lieu si magnifique que le musée du Louvres pourra-t-elle provoquer un réflexe salvateur de ces visiteurs confrontés à la beauté pure face aux résidus du banal quotidien?
    Vous croyez vraiment qu’il existe des gens qui choisiraient sciemment pour leurs vacances de planter leur tente devant une raffinerie plutôt que dans une pinède face à la grande bleue?
    Il doit bien rester un fonds d’esthétisme en chacun de nous…
    Laissons  donc le public du Louvres que je considère comme adulte, prendre toute la mesure du ridicule des choix des organisateurs de cette expo et se poser les vrais questions : combien ?, avec quel pognon?, à qui ça profite?, qui tient le marché? etc, etc… les vraies questions quoi?
    VALE

    Répondre
  7. moran

    10 mai 2008

    depuis qu’un imbécile et crétin congénital et évidemment fonctionnaire d’Etat a décrété derrière Dubuffet qu’une pissotière était une oeuvre d’art, on nous rabat les oreilles avec l’Art contemporain. Sachez que ce n’est qu’une combine de gangsters qui ayant l’argent des contibuables font acheter par les fonds régionaux d’achats culturels des nullités, des poubelles, des déchets a des débiles qui leur reversent une commission. Puis l’artiste ‘sic) étant un peu célèbre vend plus cher à des collectionneurs malins qui le revendent encore plus chers à dess COUILLONS MILLIARDAIRES. Alors tous ces débats  ne changeront rien au fait que dans le dernier pays marxiste d’europe les fonctionnaires feronr tojours la loi. Vous pouvez répéter e que je dis;Vous ne risquez pas d’être attaqué en diffamation carauncun pot de vin ne peut être prouvé pas plus que personne de ceux qui palpent ne peut prouver qu’il ne s’est pas fait arroser!

    Répondre
  8. MOHAMED Abdel

    6 mai 2008

    Bonjour à tous !

    je viens de relire "l’oeuvre" de mon auteur préféré : le sublime Emile ZOLA.

    Tout y est quant à l’évolution – mortellement ardue – de la création – et de "l’art"…

    Cordialement à tous

    Abdel MOHAMED – Casablanca – Fervent visiteur du Louvre

    Répondre
  9. COSTAGLIOLA

    3 mai 2008

    L’art contempourien a pour tactique de parasiter les chefs-d’œuvre du passé, c’est le seul moyen de se faire voir de la majorité écrasante, ceux qui ne sont pas attirés par la recherche du laid, du sale etde la provoque. Même les structures géométriques primaires pour classes primaires de sciences comme les colonnes de Buren et la pyramide de Mitterand parasitent un ensemble classique. C’est l’équivalent  comme des moustaches à la Joconde. Iy y a des colonnes sur les bretelles d’autoroute. Qui les regarde ? Les musciens défendent mieux leurs anciens  que les architectes. Qui oserait mettre un rap entre deus mouvements d’une symphonie de Mozart ? Comme tout le monde ne va pas à l’art contempourien, l’art contempourien vient à tout le monde. L’art contempourien nu est laid, méchant et petit. Ce qui le rend profondément chiant  à tous les sens du terme. Il ne peut saillir  que par contraste avec le beau, le bien, le grand. C’est pour cela qu’il parasite le Palais-Royal, la Cour du Louvre et maintenant Rembrandt, Rubens et Praxitèle. 

    Répondre
  10. sas

    3 mai 2008

    HAAAA trop fort les 4 vérités…trop fort……

    petit vol de routine de fort lauderdale à tampa…….avec escale à KOUDJAK……(alaska)

    trop fort notre commissaire politique….

     

    mais qu’est-ce qu’on en a à foutre du louvre et des expositions de cul ou de chataîgnes…………….ou de MAC (manches à couilles) ??????????????????????????????????????????????????????????????????

    quelqu’un peut me répondre ?

    sas

    Répondre
  11. Christian Noorbergen

    3 mai 2008
    Je veux bien signer une pétition – ultime ? – qui en finirait avec toute censure et toute pétition contre tout artiste, fût-il médiocre ou génial, obscur ou célèbre. Fabre fait son boulot de mode et d’époque…
    Je veux bien signer des tas de pétitions contre TF1 et autres, qui font tant de mal à l’art et à la création.
    Christian Noorbergen
    Répondre
  12. MAGNE

    1 mai 2008

    Bonjour .

    Malheureusement , si je connais bien le Louvre pour l’avoir maintes fois visité , comme je vais actuellement dans mon jardin , je ne peux pas me rendre à cette exposition de Jan Fabre ( pas  le temps ). Aussi je ne signe évidemment pas la pétition , bien que fasse confiance à l’excellence des 4 vérités .

    Le Musée se plie à l’exigence du public et des entrées , et ce que je peux remarquer c’est que le public à depuis longtemps déserté les oeuvres de Mozart ( la quarantième en sol mineur ) , Vivaldi ,le boléro de Ravel etc… Delacroix , Modigliani , Fra Angelico ,Degas  Rousseau , Fragonard etc …

    Les gens ont – ils entendu parler du penseur de Rodin , et je reste persuadé qu’à " qui veut gagner des millions "une question comme qui a peint le" radeau de la méduse ", mis à part l’excellent J.P Foucault , il faudrait à la personne interrogée , soit l’avis du public , soit appeler quelqu’un . Le joker serait préférable .On riait à la caricature des humoristes : " Stéphanie de Monaco " , mais on en est là . Vive l’Education nationale , qui consacre très peu de temps au Moyen âge , supposé l’âge des ténébres , qui n’ont de ténèbres que leur inculture .

    Des Centres culturels français  ( à l’usage du grand public )ne devraient  ils pas être  subventionnés   par des mécènes publics , en France et dans le monde , pour que l’on oublie pas un jour qui était Molière et Ronsard .

    C’est pour cette raison que l’on délocalise , les étrangers encore sensés et capables de’apprécier de véritables oeuvres , sont demandeurs .

    100000000 de touristes par an , que croyez-vous qu’ils viennent faire ? Voir des Français qu’ils évitent soigneusement ( émeutes urbaines oblige) . Non ils viennent voir Versailles , les châteaux de la Loire , et tout notre passé des mille ans de Renaissance carolingienne ( église gothique ) qui pour un touriste étranger lui semble omniprésent . Partout où il se tourne , il découvre des trésors du génie humain qu’ils s’ils le pouvaient , les delocaliserez chez-eux .

    Le Louvre a intérêt à chasser cette mauvaise blague , s’y je me fie à vous , et reprendre ses oeuvres originales avant l’arrivée des touristes .

     

    Répondre
  13. orsi

    29 avril 2008

    Dans le même temps, Le Louvre envoie dans des expositions payantes en location des chefs-d’oeuvre absolus et fragiles de notre patrimoine à Atlanta, Vérone, Québec et bientôt  Abu Dhabi. Il faut bien combler les vides ainsi créés par du remplissage. Je ne suis pas un réactionnaire qui ne comprend pas l’art contemporain, mais cette période doit être présentée dans les lieux dévolus à celà. C’est une insulte à tous les musées d’art moderne, à Beaubourg, au Fonds national d’art contemporain, que de leur dire votre travail ne vaut rien, nous le Louvre, nous Orsay, nous présentons mieux que vous l’art d’aujourd’hui. La communication de ces établissements est mensongère en faisant croire que les visiteurs demandent à voir les artistes d’aujourd’hui ou que la confrontation passé-présent est populaire. C’est faux, elle n’interesse qu’un microcosme intellectuel parisien.

    Qu’on nous dise qu’on renoue avec la tradition de Braque qui a peint un plafond au Louvre il ya 50 ans et Chagall à l’Opera, est ridicule ; cela compte parmi leurs plus mauvaises oeuvres. Oui, la National Gallery de Londres, il ya 20 ans, a proposé de genre de présentation, en exposition temporaire et hors de ses salles permanentes. Mais les peintres concernés en confrontation s’appelaient Francis Bacon, Lucian Freud, Hockney … Si la France ou la Belgique avaient actuellement de génies de l’art de ce calibre, celà se saurait …

    Le problème de l’exposition Jan fabre, c’est aussi sa taille démesurée, l’entier département des peintures flamandes et allemandes, tout un étage. Quand les plus grands peintres nordiques sont connus pour leur qualité de miniaturistes … Quand à l’utilisation d’os humains pour ses créations …;

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)